Menu
Doom 3
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • Switch
  • ONE
  • PS3
  • 360
  • Mac
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Doom 3 / Doom 3 sur Xbox /

Test du jeu Doom 3 sur Xbox

Test : Doom 3
Xbox
Doom 3
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de superpanda
L'avis de superpanda
MP
Journaliste jeuxvideo.com
08 avril 2005 à 18:00:00
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (86)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.2/20
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Rakuten Mac 17.22€ Amazon PC 24.00€ Rakuten PC 65.99€ Amazon PC 95.00€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

Quelques mois après la version PC, voilà que déboule l'adaptation Xbox de Doom 3. Développé par un studio différent (Vicarious Visions et pas ID Software), on était en droit de se demander si le jeu allait tenir toutes ses promesses et ne pas perdre de sa superbe dans la bataille. Et bien rassurez-vous, cette version Xbox est tout à fait à la hauteur.

Doom 3

Au niveau graphique tout d'abord, la console de Microsoft sort véritablement ses tripes avec ce soft. Déjà avec Riddick, on avait eu droit à un festival pour nos petits yeux et bien Doom 3 nous prouve une fois de plus de quoi est capable la Xbox. La gestion des lumières et des ombres est absolument fabuleuse et les modèles de personnages sont sublimes. Tout juste peut-on regretter quelques baisses de framerate à certains moments, mais que l'on pardonne aisément au vu de la profusion de détails de l'ensemble. Comme d'habitude avec un jeu estampillé Doom, il ne faut pas compter se balader dans un champ de coquelicots puisqu'ici ce sont les intérieurs sombres et inquiétants qui ont la part belle. Alors bien sûr, certains rétorqueront qu'à force d'arpenter des couloirs on se lasse et ils n'auront pas tort, mais Doom 3 arrive néanmoins à nous scotcher devant notre écran grâce à une mise en scène plus soignée que dans les précédents jeux de la série.

Doom 3
Si vous aimez repeindre les murs couleur sang, Doom 3 est fait pour vous.
Et oui, ce troisième volet abandonne quelque peu l'action brute pour proposer un gameplay un petit peu plus proche d'un Medal of Honor. En effet, tout comme dans ce dernier titre, les scripts sont légion et sont vraiment très bien placés puisque même si le jeu ne fait globalement pas très peur, on ressent une certaine tension et il arrive parfois que l'on sursaute lorsqu'un monstre nous attaque soudainement au moment où, évidemment, on s'y attend le moins. Et heureusement que la mise en scène est réussie car en regardant de plus près le scénario on pouvait craindre le pire. Vous incarnez en fait un valeureux space marine affecté au complexe de recherches martien de l'Union Aerospace Corporation (U.A.C.). Tout se passe bien jusqu'à ce qu'un incident survienne : une invasion de monstres assoiffés de sang déferle sur la base et sème chaos et désolation. A partir de là, vous devrez découvrir ce qui s'est réellement passé et tenter de survivre face à une horde d'ennemis qui n'a pas du tout l'intention de vous laisser tranquille. Ce synopsis est assez basique, c'est le moins que l'on puisse dire. Nous ne sommes cependant pas dans un jeu d'aventure mais bien dans un FPS donc cet aspect est assez secondaire.

Doom 3
La lampe torche est votre meilleure amie.
Côté gameplay, on retrouve des recettes qui ont fait leurs preuves. La jouabilité de Doom 3 pourrait se résumer en un mot : simplicité. En effet, il faut moins de deux minutes pour avoir le jeu bien en main. Les commandes sont intuitives et sont parfaitement adaptées aux manettes Xbox. Si on regrette au départ ne pas avoir accès à des cartes des niveaux, on s'aperçoit bien vite qu'elles auraient été inutiles car l'architecture des niveaux est très linéaire. Pour tout vous dire, il n'y a bien souvent qu'un seul chemin possible et lorsqu'une porte est fermée c'est ou bien qu'il y a un autre passage quelque part ou qu'il faut ouvrir la porte en question en appuyant sur un interrupteur. Cette linéarité associée au fait que la majorité du jeu se déroule dans des couloirs lugubres fait qu'au bout de quelques heures on ressent une certaine lassitude devant la répétitivité de l'action. C'est là un des défauts du jeu : il ne se renouvelle pas assez au fil de l'aventure. Les levels se suivent et se ressemblent que ce soit du point de vue de leur architecture (au demeurant très bien faite) ou de leur aspect graphique.

Doom 3
Les modèles de personnages sont très détaillés.
Une autre petite déception que l'on peut émettre concerne les armes qui sont mises à notre disposition. Elles sont très loin d'être originales et tout comme le reste du gameplay semblent dater. Ainsi, elles ne disposent pas de tirs secondaires et c'est très étrange pour un FPS qui sort en 2005. Mais ce qui énerve le plus, c'est la gestion de la lampe torche. Pour vous éclairer dans les couloirs sombres vous disposez en effet d'une lampe torche mais celle-ci ne peut pas être utilisée en même temps qu'une arme ce qui peut poser quelques problèmes. En fait, le joueur avance prudemment, sa lampe en main, et il doit prendre son arme dès qu'il aperçoit un ennemi ce qui le plonge immédiatement dans la pénombre. Il faut donc alterner continuellement entre la lampe torche et les armes ce qui est loin d'être pratique. Certes, les développeurs ont certainement voulu faire monter la pression par ce biais, mais on s'étonne tout de même que dans le futur lointain décrit dans Doom 3, il n'y ait plus aucun dispositif d'éclairage sur les armes alors que ça existe aujourd'hui. Cette impossibilité de combiner la lampe avec les armes est assez frustrante et elle devient même agaçante au fil du jeu.

Doom 3
Je vais mourir ! Heureusement qu'on peut sauvegarder à tout moment !
Hormis une campagne solo de bonne tenue, un mode multijoueur ou plutôt devrais-je dire des modes multijoueurs sont présents. On retrouve ainsi la possibilité de s'affronter à 4 aussi bien en LAN que sur le Xbox Live, mais on peut aussi (et c'est une exclusivité Xbox) refaire l'aventure solo à 2 en coopératif. Hélas, il n'y a aucune option multijoueur en écran partagé. Ajoutons pour finir qu'il existe deux éditions différentes de Doom 3 Xbox : l'édition simple et l'édition collector. Cette dernière contient en bonus les versions complètes d'Ultimate Doom et de Doom 2 mais aussi des interviews de l'équipe d'ID Software et des artworks. Au final, Doom 3 est un très bon FPS mais il ne peut pas prétendre au titre de méga hit à cause de son gameplay daté et de son aspect lassant sur le long terme.

Les notes
  • Graphismes 18 /20

    Certaines mauvaises langues reprocheront certainement aux décors d'être assez répétitifs et au framerate d'être chancelant à quelques occasions, mais c'est oublier la finesse des modèles de personnages et la grande beauté des effets de lumière dont fait preuve ce titre qui pousse la Xbox dans ses derniers retranchements.

  • Jouabilité 15 /20

    Ne cherchez pas la moindre originalité en terme de gameplay : c'est ultra-basique mais néanmoins diablement efficace. Tout juste peut-on regretter quelques choix de game design assez contestables comme le fait que l'on ne puisse pas adapter la lampe torche sur nos armes ce qui nous oblige à continuellement passer de l'un à l'autre.

  • Durée de vie 14 /20

    La durée de vie du mode solo, si elle n'est pas époustouflante, est tout de même raisonnable (comptez une quinzaine d'heures de jeu). On apprécie le soin apporté aux modes multijoueurs (coopératif à 2 ou compétitif à 4) jouables aussi bien sur le Xbox Live qu'en reliant plusieurs consoles.

  • Bande son 17 /20

    La bande-son est de grande qualité. Si on excepte le bruit des armes qui manque de punch, les autres effets sonores sont parfaits et parviennent à instaurer une ambiance stressante. Quant aux doublages français, les comédiens s'en sortent vraiment très bien.

  • Scénario 14 /20

    Comme on s'y attendait, on est loin d'être en présence d'un scénario génial. Tenant sur un timbre poste, l'histoire utilise de bonnes grosses ficelles (une base martienne attaquée par une horde d'ennemis démoniaques, original non ?). Heureusement, la mise en scène est réussie et cela fonctionne très bien au final.

Cette version Xbox de Doom 3 n'a pas grand-chose à envier à son homologue sur PC. Certes, elle reste évidemment moins aboutie graphiquement mais c'est tout de même superbe. Les développeurs ne se sont pas contentés de faire un simple copié-collé de l'opus PC puisqu'ils ont ajouté un tout nouveau mode coopératif à 2 plutôt sympa. Décidément, ce Doom 3 a bien des atouts à faire valoir et séduira à n'en pas douter les amateurs de FPS. Mais de là à dire que c'est le jeu du siècle, il y a un pas que nous ne franchirons pas. Le titre n'est en effet pas exempt de quelques défauts : les niveaux sont répétitifs, le gameplay semble dater et le problème de la lampe torche que l'on ne peut pas combiner avec une arme agace vraiment.

Profil de superpanda
L'avis de superpanda
MP
Journaliste jeuxvideo.com
08 avril 2005 à 18:00:00
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (86)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.2/20
Mis à jour le 08/04/2005
Xbox FPS Activision Vicarious Visions
Dernières Preview
PreviewGrounded - Le nouvel Obsidian miniaturise le jeu de survie ! 14 nov., 22:44
PreviewArise : A Simple Story, mélancolie et retour dans le temps pour un jeu poétique 11 nov., 11:11
Les jeux attendus
1
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
2
The Last of Us Part II
29 mai 2020
3
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020