Menu
Robots
  • Tout support
  • PC
  • DS
  • GBA
  • NGC
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Robots / Robots sur GBA /

Test Robots sur GBA du 05/04/2005

Test : Robots
GBA
Robots
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
05 avril 2005 à 18:00:00
6/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (6)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
6.7/20
Tous les prix
Prix Support
3.00€ PC
5.53€ PC
10.91€ NGC
28.41€ GBA
34.37€ GBA
49.99€ DS
Voir toutes les offres
Partager sur :

Si l'envie vous prend d'aller voir le nouveau film des créateurs de l'Age de Glace puis de revivre les meilleurs moments du long-métrage dans un jeu vidéo, peut-être opterez-vous pour la version GBA de Robots. Quel que soit votre choix, le résultat ne variera pas vraiment puisque cet opus portable n'est guère plus convaincant que l'adaptation sur consoles de salon. Quelques mots tout de même sur le titre en question.

Robots

Rodney Copperbottom a beau n'être encore qu'un jeune robot, il dispose déjà d'un talent d'inventeur hors du commun. Spécialiste en matière de création de gadgets en tout genre à partir de quelques bricoles, il décide un beau jour qu'il est prêt à rencontrer son idole, Bigweld. Rodney emporte donc avec lui son fidèle Wonderbot, un petit robot volant, et pénètre dans les industries Bigweld. Il constate alors que ce dernier a été supplanté par un certain Ratchet dont les ambitions semblent particulièrement louches. C'est ici que vous intervenez pour aider le brave Rodney à déjouer le complot de Ratchet avant qu'il ne soit trop tard.

Robots
Les premiers décors sont presque réussis.
Le jeu prend place dans une cité composée essentiellement de métaux, de rouages, de machines, bref de mécanique sous toutes ses formes. Pas étonnant, puisque les habitants de cette ville sont des robots. Mais il en va des robots comme des hommes, et tous ne sont pas foncièrement gentils. Tout au long de son périple, Rodney sera confronté à des adversaires qui lui en veulent méchamment, et il lui faudra bien souvent recourir à la manière forte. Pour se défendre, le robot dispose au départ d'une clé à molette. Au fil du jeu, il se retrouvera en possession de gadgets beaucoup plus utiles, tels que le projette-machins, l'électro zapper ou la grenade magno. Mais pour les obtenir, il va lui falloir impérativement réunir les objets nécessaires à leur fabrication. A chaque fois qu'il entre en possession d'un nouvel item, l'écran d'invention s'affiche pour vous permettre de combiner les pièces obtenues.

Robots
Le système de transit.
Wonderbot, le petit robot volant qui accompagne Rodney, a lui aussi un rôle à jouer. On peut ainsi prendre son contrôle pour lui faire actionner un interrupteur permettant à son ami d'emprunter un ascenseur. Si je cite cet exemple à première vue anodin, c'est parce qu'on le retrouve maintes fois au cours du jeu, ce qui peut déjà donner une idée du manque de renouvellement de la progression. Plus intéressant, Wonderbot a la possibilité d'évoluer en acquérant diverses améliorations. De cette manière, il élargit les possibilités de mouvement de Rodney en lui servant de planeur, de tremplin, de treuil et même de foreuse. C'est déjà ça. Les niveaux se présentent en un seul morceau qui s'architecture en plusieurs zones reliées entre elles. Malgré tout, il est difficile de se perdre et des panneaux indiquent même l'emplacement des sauvegardes et des boss. Pour aller d'un niveau à un autre, on emprunte un système de transit qui s'apparente à une sorte de descente en toboggan où l'on doit éviter les autres usagers. Mais ça n'est pas franchement très intéressant.

Robots
Certains robots vous demandent de ramener des objets pour eux.
Jusque-là, on constate que même si Robots ne présente pas d'idée de génie, il comporte suffisamment de choses pour nous occuper. Mais c'est sans compter sur le caractère horripilant de la jouabilité. On ne sait pas ce qui est le plus agaçant entre la lenteur extrême du personnage, le manque de précision des déplacements à cause de la perspective isométrique ou les ennemis qui passent à travers les attaques. Le gameplay est à ce point pénible qu'on est vite tenté de courir d'une zone à une autre en laissant les ennemis derrière soi, d'autant qu'on peut recommencer avec toute sa vie au début de chaque zone. La progression n'a d'ailleurs rien de très motivant puisqu'il s'agit essentiellement de traverser un lieu en récupérant les objets que les quelques PNJ ont perdus, ce qui oblige à faire des aller-retours pour les leur ramener. Quant aux affrontements contre les boss, ils relèvent parfois du grand délire pour ce qui est de la gestion des collisions et du positionnement par rapport à l'ennemi. Malgré tout, le jeu se révèle assez facile et ne présente pas de véritable challenge. Un titre qui sera certainement vite oublié.

Les notes
  • Graphismes 7 /20

    Tous ces environnements grisâtres sont à donner le tournis. Les décors sont à forte dominante mécanique et les personnages s'intègrent mal dans les environnements.

  • Jouabilité 6 /20

    La maniabilité souffre de nombreux défauts : imprécision, lenteur d'animation, mauvaise gestion des distances et des collisions. La perspective isométrique n'arrange rien et le jeu ne présente pas de véritable challenge.

  • Durée de vie 10 /20

    Etant donné le nombre de sauvegardes et de checkpoints, on n'a guère de mal à avancer malgré certains obstacles parfois pénibles. Les trois mini-jeux supplémentaires se débloquent une fois le jeu terminé.

  • Bande son 8 /20

    Etrangement, le soft fait intervenir des musiques très zen qui ne se fondent pas très bien avec l'ensemble du jeu. Mais mieux vaut ça qu'autre chose.

  • Scénario 9 /20

    Ceux qui ne connaissent pas le film ne seront pas perdus grâce aux quelques dialogues qui résument les principaux événements, mais l'histoire n'est pas franchement passionnante.

Ce n'est pas sur GBA que Robots parviendra à se faire une réputation. Ca faisait longtemps qu'on n'avait pas vu un titre aussi pénible à jouer, aussi moche et bourré de défauts. Inutile de vous dire que vous serez bien inspiré de ne pas le laisser s'insinuer dans votre ludothèque GBA.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
05 avril 2005 à 18:00:00
6/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (6)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
6.7/20
Mis à jour le 05/04/2005
Gameboy Advance Action Plate-Forme Griptonite Games Vivendi Universal Games
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live