Menu
Greg Hasting's Tournament Paintball
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Greg Hasting's Tournament Paintball sur Xbox /

Test du jeu Greg Hasting's Tournament Paintball sur Xbox

Test : Greg Hasting's Tournament Paintball
Xbox
Greg Hasting's Tournament Paintball
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
30 mars 2005 à 18:00:00
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (10)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.9/20
Partager sur :

Simuler un simulateur, ça c'est tout de même un truc de tordu, n'allez pas me dire le contraire. Car vous l'aurez compris à son titre, le jeu dont il est ici question rend honneur à l'un des divertissements les plus salissants qui puisse être (à part peut-être la cuisine), le paintball. S'il s'en tire mieux que le récent Gotcha !, Greg Hasting's Tournament Paintball ne fera pas pour autant grimper aux rideaux.

Greg Hasting's Tournament Paintball

Pour les gens qui n'ont pas de culture à tendance futile, sachez que le paintball est un sport (si) qui consiste à se courir après dans les bois, en salle ou dans la cuisine en se tirant des billes de peinture sur la tronche, bien emmitouflé sous une tenue de protection, cela va de soi. Voilà, en gros c'est ça, et la figure emblématique de cette discipline est le sieur Greg Hasting qui prête donc logiquement son nom à ce simulateur. Les FPS inspirés du paintball sont peu nombreux, à plus forte raison chez nous, il faut dire qu'on a toujours un peu de mal à en saisir l'intérêt profond, dans le cas présent, on comprend un peu mieux. Tout d'abord Greg Hasting's Tournament Paintball opte pour une variante du jeu qui mise sur des parties rapides, à 3 contre 3 et au sein d'arènes de jeu de taille réduite. La chose à savoir en paintball, c'est qu'on ne rigole pas, une touche et c'est la mort, du coup, mieux vaut rester couvert et c'est précisément ce qui fait l'intérêt du jeu qui gagnerait presque un aspect tactique. Se promener debout au milieu de l'arène étant simplement suicidaire, on se retrouve à jouer au chat et à la souris avec l'équipe adverse.

Greg Hasting's Tournament Paintball
Lorsque vous êtes touchés, vous avez l'opportunité de tricher...
Afin de s'efforcer d'offrir une expérience proche de la réalité, le titre permet de réaliser diverses actions techniques. Outre les différentes postures habituelles, on pourra donc se pencher sur les côtés en changeant de main afin de porter son marqueur à gauche ou à droite selon l'angle de tir, le plongeon sera de son côté très utile pour sauter à couvert ou tenter une action kamikaze et enfin le sprint s'avèrera indispensable... ben pour fuir comme un pleutre. Mais le petit truc en plus, ce qui finalement démarque un peu le jeu du lot, c'est probablement la possibilité de tricher comme un vil euh... ben comme un tricheur quoi. Lorsque vous êtes touché, une jauge apparaît à l'écran, affichant une aiguille qui se balade, si vous stoppez l'aiguille au bon moment, vous effacez la peinture, par contre si vous vous plantez, l'effet est nul. Le risque étant que si vous vous plantez de trop, l'arbitre vous disqualifie pour votre duperie. Bien sûr, en cas de headshot, il n'y a pas de discussion possible, vous êtes hors-jeu avec de la peinture plein la visière.

Greg Hasting's Tournament Paintball
...mais gare aux faux pas.
Histoire de pimenter la progression de tournoi en tournoi, le mode carrière vous permettra d'affiner vos skills qui sont au nombre de 4 (vitesse, précision, précision du marqueur et temps passé à recharger), votre équipement lui aussi pourra être modifié de la tête aux pieds en passant par le type de marqueur utilisé et même les billes. Dans un premier temps, Greg Hasting' Tournament Paintball se montre plutôt sympa et constitue une bonne surprise, seulement jouer au chat et à la souris c'est sympa une heure, mais au bout du compte, on finit par s'ennuyer un brin. Aussi bien en multijoueur qu'en compagnie de l'IA et ce malgré sa qualité notable. Rapidement, le gameplay devient répétitif, voyant son intérêt décroître comme un glaçon dans un verre de, hem, disons jus d'ananas. Pourtant de simples petites choses auraient pu arranger le bazar, comme la possibilité de commander son équipe, ne serait-ce qu'avec une poignée d'ordres basiques, malheureusement on fera sans. Et la réalisation tristounette n'aide pas à rester plongé dans le jeu. L'ambiance sonore est plate avec des effets pauvres, presque absents et visuellement, si le jeu n'est pas vilain comme le péché mortel, il n'a rien d'un Saint pour autant. Avis aux amateurs donc, Greg Hasting's Tournament Paintball ne suffit pas à faire découvrir la discipline et on voit peu l'intérêt du titre pour ceux qui pratiquent régulièrement ou pas le paintball, au moins entre deux bouffées de peinture, on prend l'air.

Les notes
  • Graphismes 12 /20

    Graphiquement assez quelconque, GHPT ne laisse pas un souvenir impérissable, ni en bon ni en mauvais. C'est juste moyen.

  • Jouabilité 12 /20

    S'il se montre rigolo pendant un moment, le gameplay de ce paintball finit par lasser en dépit de quelques bonnes idées et d'un esprit bien retranscrit dans les commandes, seulement au bout de quelques heures, on perd de vue l'intérêt de la bête.

  • Durée de vie 12 /20

    Côté modes de jeu, c'est un peu la misère avec des tournois en solo d'un côté et un mode multi de l'autre. Le solo n'a pas ce qu'il faut pour supporter le jeu sur la longueur, et le multi comme le reste en arrive trop rapidement à laisser le joueur indifférent.

  • Bande son 10 /20

    Musicalement très varié avec des passages violents du rock FM à la techno la plus imbuvable, Greg Hasting's Paintball Tournament n'offre de toute façon qu'une bande-son aussi rachitique qu'un moineau anémique (oui comme moi c'est ça) avec des effets rares et faiblards et des voix inexistantes.

  • Scénario /

On trouve de bonnes idées dans ce titre et un gameplay qui sait rester fidèle à la discipline qui l'inspire, mais il serait temps de se demander si le paintball a vraiment un intérêt quelconque à être pratiqué dans un FPS, un simulateur qui simule un simulateur, est-ce vraiment nécessaire ? Surtout avec une réalisation aussi fadasse.

Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
30 mars 2005 à 18:00:00
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (10)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.9/20
Mis à jour le 30/03/2005
Xbox FPS Activision WXP
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Planet Zoo : Entre Planet Coaster et Zoo Tycoon
    PC
  • Preview : Monster Sanctuary : Un pokémon-like en 2D classique, mais déjà plaisant
    PC - SWITCH
  • Preview : No Straight Roads : Le jeu d’action-aventure qui bat la mesure
    PC - PS4
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Days Gone
    PS4
    Vidéo - Bande-annonce
  • Star Wars Jedi : Fallen Order
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce