Menu
Mario Party 6
  • NGC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Mario Party 6
NGC
Mario Party 6
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
18 mars 2005 à 18:00:00
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (130)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.1/20
Partager sur :

Pour sa troisième apparition sur GameCube, la série des Mario Party s'est offerte un joli lifting en renouvelant quelques-uns des aspects caractéristiques du jeu. Rien de bien méchant, rassurez-vous, tout juste l'ajout d'une variante de jeu en solo, d'un cycle jour/nuit, de quelques épreuves inédites et d'une reconnaissance vocale. Mario Party 6 est en effet le premier jeu de la série à faire intervenir un micro, mais on ne peut pas dire que ce soit ça qui fasse la réussite du soft.

Mario Party 6

Le soleil avait rendez-vous avec la lune, mais ils se sont disputés et il leur fallait quelqu'un pour trancher. Mario s'est donc généreusement porté volontaire, entraînant derrière lui toute sa bande d'amis et d'ennemis pour un "Party Game" encore une fois démentiel. Le scénario, vous l'avez compris, n'est d'aucun intérêt pour le déroulement du jeu, les personnages de Nintendo n'ayant désormais plus besoin de se justifier pour s'adonner à tout ce qu'ils veulent pourvu que la qualité soit au rendez-vous. Mario Party étant justement l'une des séries phares de la marque, il fallait bien en remettre une troisième couche sur GameCube pour réunir une nouvelle fois toute la famille autour d'un jeu de plateau.

Mario Party 6
Les parcours en solo permettent d'acquérir des mini-jeux.
Combinant les caractéristiques du jeu de l'oie et d'un "Party Game", le titre en question invite quatre joueurs à s'affronter en lançant des dés sur des plateaux constitués de cases, dans le but d'être le premier à récupérer un maximum d'étoiles. A la fin de chaque tour, les quatre joueurs s'opposent dans des mini-jeux variés, en 1 contre 3, en 2 contre 2 ou les uns contre les autres. On est donc parfois contraint de coopérer avec son principal rival, quitte à le faire perdre volontairement pour lui nuire. Mario Party 6 n'est pas seulement un jeu plein de fourberie, il est surtout quasiment intouchable en termes de convivialité. La simplicité des épreuves rend les parties accessibles à tous, même à ceux qui sont généralement réfractaires aux jeux vidéo, mettant à égalité tous les joueurs. Comme dans les précédents volets, les règles de chaque mini-jeu sont affichées de manière systématique avec la possibilité de s'exercer avant le début des hostilités. Ainsi, même ceux qui découvrent un défi pour la première fois ont toutes les chances de gagner.

Mario Party 6
L'un des jeux qui met à contribution le micro.
Mario Party 6 comporte plus de 75 mini-jeux inédits où l'on trouve de tout et n'importe quoi. Généralement très bien pensés, ceux-ci durent en moyenne moins d'une minute et offrent parfois un vrai moment de rigolade entre joueurs. Tous ne sont pas également fun, mais aucun ne déçoit réellement. C'est toutefois sans parler des épreuves avec le micro qui, elles, s'avèrent en revanche beaucoup plus discutables. Livré dans la boîte du jeu, le micro permet d'interagir de façons diverses sur des défis bien précis. Il s'agira par exemple de donner des ordres à un ou plusieurs personnages pour les aiguiller afin d'attaquer les autres joueurs ou d'éviter différents obstacles. Un quiz vous demandera également de donner des réponses simples liées à l'univers de Nintendo suivant plusieurs thématiques. Hélas, si les interactions avec le micro fonctionnent assez bien, on ne peut pas dire que les jeux proposés soient franchement intéressants. Le micro fait donc plus office de gadget que de véritable argument pour ce titre.

Mario Party 6
Il faut 20 pièces pour acheter une étoile.
En plus des 6 plateaux à parcourir en mode Fête à 4 joueurs, le jeu introduit trois parcours à faire en solo qui permettent essentiellement de récupérer un maximum de mini-jeux. Si ces tableaux sont courts et très linéaires, l'intérêt vient surtout du fait qu'il est possible de tout perdre en échouant contre Bowser ou en ne sachant pas s'arrêter à temps. On vous indique en effet le nombre de cases restantes avant de chuter dans le vide, et c'est à vous de faire en sorte de quitter le jeu avant qu'il ne soit trop tard. L'objectif suprême est donc de prendre suffisamment de risques pour réussir à atteindre la toute dernière case afin d'acquérir un mini-jeu rare. Pour cela, les bonus enfermés dans les capsules sont essentiels afin d'avoir une prise sur les jets de dés en les ralentissant ou en minimisant les chiffres obtenus. En mode Fête, les items sont également déterminants pour introduire la notion de bonus et de malus tout en permettant aux joueurs de poser des pièges sur certaines cases du plateau de jeu. Inutile de rentrer dans les détails car les subtilités sont très nombreuses, mais il est clair que la richesse des parties est incontestablement l'un des points forts du titre. A titre d'exemple, les nouvelles cases "duel" sont toutes désignées pour faire la différence avec son rival en pariant tout sur la victoire.

Mario Party 6
Le brave petit Toad vient de récupérer une capsule.
Le gros point fort de Mario Party est aussi de pouvoir paramétrer ses parties jusque dans les détails. Il est possible d'ajuster les règles comme on le désire en privilégiant certains types de mini-jeux en chacun pour soi ou en coopération, en choisissant le nombre de tours et les enjeux. Tout ceci bien sûr sans compter les pièges liés aux différents plateaux qui ajoutent autant d'éléments imprévisibles à prendre en compte. De cette manière, tout le monde a sa chance jusqu'à la fin de la partie, d'autant que le dernier joueur est favorisé à partir d'une certain nombre de tours. Comme d'habitude, les retournements de situation ne sont pas rares lors de la répartition des étoiles bonus qui récompensent celui qui a réussi le plus de mini-jeux, celui qui a utilisé le plus de capsules et celui qui s'est arrêté sur le plus de cases hasard. Par ailleurs, le jeu gère maintenant le cycle jour/nuit qui influe sur pas mal de choses, comme les cases DK qui se changent en cases Bowser. Quoiqu'il en soit, et même si ce sixième opus comporte globalement autant de défauts et d'atouts que ses prédécesseurs, on ne peut pas dire que les amateurs de "Party Games" seront déçus. Même s'il demeure toujours une part de hasard inhérente aux dés, on peut plus facilement assurer son parcours en faisant un bon usage des capsules notamment. De plus, les tours sont plus rapides qu'auparavant et on perd moins de temps lors des déplacements sur le plateau de jeu, ce qui devrait rassurer ceux qui jouent seuls contre la console. Inutile de préciser que c'est bien sûr en multijoueur que le titre révèle tout son potentiel, ce qui en fait le soft idéal pour animer vos soirées autour d'une GameCube.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Le jeu adopte toujours une dimension visuelle joliment colorée de façon pastelle, ce qui accentue l'aspect "tout public" du jeu. On retrouve les personnages incontournables de Nintendo, et même la petite Toadette. Mario Party 6 fait également très fort question diversité, qu'il s'agisse des plateaux ou des mini-jeux.

  • Jouabilité 15 /20

    Impossible de faire plus accessible. Les mini-jeux fonctionnent avec un minimum de boutons et les règles sont expliquées de manière systématique. Si le micro répond assez bien, les épreuves associées sont en revanche peu intéressantes. Les parties sont plus rapides que dans les précédents volets, ce qui est une très bonne chose.

  • Durée de vie 16 /20

    Avec 6 plateaux de jeu, 3 parcours solo, plus de 75 mini-jeux inédits et les épreuves liées au micro fourni avec le soft, Mario Party 6 offre un excellente durée de vie pour peu que vous jouiez à plusieurs. Un grand nombre d'heures de jeu est requis pour débloquer tous les bonus.

  • Bande son 14 /20

    Ca manque un peu de remix issus de l'univers de Nintendo, mais les musiques sont bien adaptées à l'esprit bon enfant de Mario Party. J'en connais qui auraient quand-même bien aimé pouvoir y rajouter leur propre karaoké avec le micro.

  • Scénario /

    -

Si le sixième volet de la longue série des Mario Party mérite un accueil chaleureux de la part des amateurs de "Party Games", on peut tout de même lui reprocher de mettre en avant l'usage du micro alors que celui-ci s'avère au final franchement anecdotique. Heureusement, Mario Party 6 se rattrape en introduisant plusieurs bonnes idées qui pimentent les parties classiques à 4 joueurs. Un titre indispensable pour ceux qui pensent que le jeu vidéo est un loisir qui ne s'apprécie réellement qu'à plusieurs.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
18 mars 2005 à 18:00:00
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (130)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.1/20
Mis à jour le 18/03/2005
Gamecube Party-Game Nintendo
Dernières Preview
PreviewLegends of Runeterra : Le jeu de cartes de Riot pourrait rivaliser avec Hearthstone ! Il y a 21 heures
PreviewNeed for Speed Heat : Courses et customisation enragées sous le soleil de Floride 15 oct., 15:00
PreviewDisco Elysium : un RPG particulièrement ambitieux 07 oct., 15:53
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
2
The Last of Us Part II
21 févr. 2020
3
Death Stranding
08 nov. 2019