Test Super Mario 64 DS- Nintendo DS

Nintendo DS

Il y a 8 ans, Nintendo révolutionnait le jeu de plates-formes avec Mario 64 en le transposant dans un univers en 3D, posant les nouvelles bases du genre. A l'heure où la 3D envahit nos poches, il n'y a rien de surprenant à voir revenir ce jeu mythique pour accompagner le lancement de la Nintendo DS. Et en plus, il n'a pas pris une ride le bougre.

Super Mario 64 DS

Quand on pense Mario 64, on pense gameplay riche, diversité, longueur et stick analogique. Car non content d'avoir été un jeu de folie qui reste aujourd'hui encore une référence, Mario 64 avait fait la brillante démonstration de l'efficacité du stick analogique du pad N64, quoi qu'on ait pu penser de son design. Alors évidemment, quand on voit un remake du jeu sur une console qui en est dépourvue, on s'interroge. Si par défaut le jeu vous propose de le pratiquer avec la croix directionnelle, on aura tôt fait d'opter pour un maniement à l'écran tactile, enfilant la dragonne magique pour diriger le père Mario avec le pouce pendant que les boutons de la console serviront aux diverses actions, sauts, coups et autres. C'est certain, dans un premier temps, on est franchement déconcerté mais avec un peu de pratique, on finit par se débrouiller avec aisance. Toutefois, on est tout de même pas au niveau de perfection des commandes originales et il faudra faire preuve d'une précision parfois diabolique pour ne pas rater un saut délicat. On pourra au choix voir la chose comme une source de petite frustration, ou alors comme un moyen de rendre le jeu plus exigeant, plus dur peut-être. Un autre petit tracas vient légèrement gâcher la fête : les caméras. Souvent mal placées quand on laisse le jeu s'en charger automatiquement, et pas toujours évidentes à recadrer correctement en mode manuel. Pour finir, l'écran tactile, en sus d'être utilisé comme interface de commande, affiche également une carte du niveau sur laquelle figurent les étoiles que l'on doit collecter, ce qui rend leur recherche plus simple et évitera bien des casse-tête.

Pour ce qui est du jeu en lui-même, il s'agit dans le fond et dans l'essence d'une copie du titre sorti sur N64. Les actions de Mario sont les mêmes, les triples sauts, les sauts sur les murs et tout ce qui s'en suit. Il en va de même pour les différents items. De même on retrouvera avec joie les niveaux que l'on a déjà pu parcourir par le passé. Etant des étalons en matière de level design, on ne va pas s'en plaindre. Ceci dit, ce remake réserve son lot de surprises et ne se présente pas à nous comme un malheureux portage sans nouveautés.

Test Super Mario 64 DS Nintendo DS - Screenshot 30Le truc de Wario : la force brute.

Ainsi, à la plus grande stupéfaction d'une foule éberluée, ce n'est pas avec Mario que l'on débutera l'aventure mais avec ce bon vieux Yoshi. Le choc ! Imaginez un concert de Kyo qui débuterait avec un inconnu à la place de Ben, le si charismatique chanteur. Car oui, mesdames et messieurs, il y a des choses en plus dans cette version DS. Quelques niveaux, mais surtout de nouveaux personnages qu'il faudra libérer un à un et que l'on pourra ensuite incarner à volonté. Mario reste donc la star, mais il est accompagné du fidèle Yoshi, de son frangin Luigi et de Wario, son alter ego crado. Chacun ayant ses petites spécialités même si les possibilités de jeu sont fondamentalement identiques. Yoshi par exemple, peut attraper un ennemi avec sa langue pour l'avaler et le transformer en oeuf pendant que Luigi est capable de sauts sensiblement plus hauts que Mario mais ne sait pas rebondir sur un mur. Dans l'usage des items et bonus, les différentes identités se feront sentir aussi puisque chacun réagira à sa manière à l'acquisition d'un power up. Quand Wario devient Metal Wario en prenant une fleur, Luigi devient pour sa part invisible et acquiert un pouvoir de passe-muraille. De son côté Yoshi se mettra à cracher du feu. En conséquence, certains nouveaux défis tireront parti des spécificités de chaque héros, apportant une source de variété supplémentaire à un jeu qui n'en manquait déjà pas.

Test Super Mario 64 DS Nintendo DS - Screenshot 31Brave Luigi qui n'hésite pas à affronter le danger.

Nintendo sait tirer avantage du potentiel qu'il met lui-même à sa disposition. Du coup, non satisfait d'avoir doté sa DS d'un jeu de plate-forme aux qualités remarquables par sa richesse et son gameplay, Big N a-t-il pensé à remplir la cartouche avec une belle quantité d'extras, histoire de bien confirmer que Mario 64 DS est le fer de lance du lancement de la console et qu'il convient d'en profiter pour montrer tout ce qu'elle sait faire. En premier lieu on trouvera donc une flopée de mini-jeux jouables au stylet à débloquer au gré de notre progression. On trouve de tout là-dedans, des puzzles, des jeux de réflexion, de réflexes, voire les deux à la fois. On peut même effeuiller une fleur en récitant la litanie habituelle : "elle m'aime, un peu, beaucoup, etc..." et voir le pauvre Yoshi rire ou pleurer. Non, en effet ça ne sert à rien, mais je n'ai jamais dit que tous les mini-jeux étaient réussis, il y en a d'excellents tout autant que des dispensables. Après avoir exploité stylet et écran tactile, Nintendo n'oublie pas le multijoueur. Mario 64 DS comprend donc quelques mini-jeux jouables à 4, sans câble et avec une seule cartouche, les données se trouvant partagées par les DS. Amusants un temps, les mini-jeux manquent malheureusement d'intérêt sur la durée, tous ne consistant qu'en une course aux étoiles qui tourne vite en rond. Certainement pas ce que le jeu a de meilleur à offrir.

Dinowan, le 10 mars 2005

Les notes

  • Graphismes 16/20

    On se situe un cran au-dessus de ce que pouvait afficher la version N64 avec des personnages plus détaillés et plus fins. Une poignée de textures demeure encore un peu moyenne. Mais pour un titre de première génération, Mario 64 fait une brillante démonstration.

  • Jouabilité 17/20

    La prise en main demande un temps d'adaptation mais au bout d'une petite heure tout rentre dans l'ordre ou presque. On ne peut nier que le jeu requiert une précision parfois difficile à mettre en oeuvre, ce qui pourra en rebuter certains. Les caméras ne sont elles non plus pas exemptes de défauts de placements. En termes de gameplay en revanche, c'est du tout bon avec des possibilités d'actions nombreuses, exploitées à merveille par des situations de jeu variées. Bref, c'est Mario 64 avec quelques bonus.

  • Durée de vie 17/20

    Si l'on cherche à compléter le jeu à 100 pour cent, mieux vaudra y consacrer du temps, beaucoup de temps. Mais les plus pressés peuvent tout de même voir la fin du jeu assez rapidement sans avoir collecté la totalité des étoiles.

  • Bande son 14/20

    Mario 64 DS n'innove guère dans sa bande-son qui est une resucée de l'originale à laquelle s'ajoutent quelques nouveaux effets pour les personnages supplémentaires. On profite tout de même de quelques thèmes musicaux assez cultes du jeu vidéo et d'une jolie démonstration de l'efficacité du virtual surround de la DS si on joue sans casque. M'est avis que la DS peut faire mieux au niveau de la qualité sonore.

  • Scénario

    -

  • Note Générale17/20

    Mario 64 DS est un flamboyant remake de son illustre ancêtre. Les fans de la première heure devraient renouer avec un certain plaisir avec l'un des meilleurs jeux de plates-formes qui fut. Bien sûr, ne négligez pas le risque de la sensation de déjà-vu qui peut s'avérer rédhibitoire pour quelques-uns. A contrario, voilà un titre à posséder absolument pour qui cherche LE jeu du genre sur DS, en dépit de quelques imperfections de maniement. Note : Nintendo ne nous ayant pas encore procuré d'outils permettant de réaliser nos propres screenshots, les images qui figurent sur cette page sont fournies par l'éditeur.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 17/20

Retour haut de page

Infos jeu

  • Editeur : Nintendo
  • Développeur : Nintendo
  • Type : Plates-formes
  • Multijoueurs : 1 à 4 joueurs
  • Sortie France : 11 mars 2005
    (20 novembre 2004 aux Etats-Unis)
  • Version : Textes en français
  • Classification : Pour tous publics
  • Similaire à :
    Super Mario 64
    Rayman DS
Mots-clefs : Super Mario DS

Vidéos