Menu
Star Wars : Knights of the Old Republic II : The Sith Lords
  • Tout support
  • PC
  • Mac
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Star Wars : Knights Of The Old Republic 2 : The Sith Lords
Xbox
Star Wars : Knights of the Old Republic II : The Sith Lords
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
11 février 2005 à 18:00:00
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (91)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.4/20
Tous les prix
Prix Support
8.99€ PC
9.99€ Mac
19.90€ PC
89.00€ Xbox
129.90€ Xbox
Voir toutes les offres
Partager sur :

Cette année, la galaxie Star Wars est une nouvelle fois en ébullition. Bientôt, Georges 'j'avais tout prévu depuis le début' Lucas dévoilera l'ultime volet de sa saga et nous pourrons enfin voir comment Anakin devient asthmatique. Parallèlement à la sortie de l'Episode III, cette année marque aussi le retour de l'une des toutes meilleures franchises de la Guerre Des Etoiles. Knights Of The Old Republic 2 revient, et contrairement aux films, rien n'a changé.

Star Wars : Knights Of The Old Republic 2 : The Sith Lords

On l'a dit et redit, Knights Of The Old Republic, que nous appellerons une bonne fois pour toutes KOTOR, est sans conteste ce qui était arrivé de mieux à Star Wars depuis des lustres. Bioware avait su renouer avec l'esprit original des films, ce qui nous permettait de replonger avec bonheur dans le Star Wars de notre enfance, celui où les créatures étaient en latex et non en synthèse. KOTOR était aussi un sacré bon jeu de rôles puisant ses règles dans celles de AD&D (Advanced Donjons & Dragons) et en dépit de sa réalisation peu flatteuse, il reste encore comme un incontournable de la console. Evidemment, dans ce genre de situation, on s'attend à voir débouler une suite et c'est effectivement ce qu'il se passe. "Tout va donc pour le mieux" penserait le joueur lambda. Oui, sauf que la suite en question arrive un peu "tôt" et qu'on peut s'interroger sur ce délai. Il suffit de jouer à KOTOR 1 pour voir que le titre est très ambitieux, regorgeant de sous-quêtes, de dialogues et de lieux à explorer. Une suite réalisée en quatrième vitesse sacrifierait-elle ce qui a fait le charme du premier volet, uniquement pour sortir dans les temps ? C'est un peu toute la problématique.

Star Wars : Knights Of The Old Republic 2 : The Sith Lords
Les combats obéissent aux règles du tour par tour mais vous laissent une grande liberté de mouvements.
Je ne suis pas tellement doué pour faire monter le suspense et je ne peux m'empêcher de répondre à la question du paragraphe précédent. Oui, KOTOR 2 sort un peu précipitamment, mais non il n'a pas zappé l'essentiel de son aîné. En fait, c'est même tout le contraire puisqu'il a tout gardé sans trop de remaniements à tel point qu'on se retrouve face à un KOTOR bis dont grosso modo seuls le scénario et les personnages ont changé depuis la dernière fois. Ce coup-ci, on commence dès le début avec un Jedi mais malheureusement pour nous, ce héros n'est pas au top de sa forme et ne se souvient plus trop comment manier la Force. Oui, je sais, ce Jedi est un vrai looser, mais que voulez-vous, à la suite de la terrible offensive menée par les Siths à la fin du premier volet, il ne reste plus grand monde pouvant prétendre appartenir à l'ordre Jedi. Pour être précis, vous êtes même le dernier de la caste ! Je vous laisse imaginer le nombre de Siths que vous avez aux fesses ! Dérivant à bord de l'Ebon Hawk, le cousin germain du Faucon Millenium, vous allez commencer votre long périple en accostant sur la base de Péragus, un complexe minier en ruine où une catastrophe est survenue.

Star Wars : Knights Of The Old Republic 2 : The Sith Lords
Vous venez de vous réveiller dans une cuve, en sous-vêtements.
Vos premiers pas dans les couloirs vides et austères de la base sont l'occasion de constater que le jeu n'a vraiment pas beaucoup changé. A deux trois détails près, comme la possibilité d'enregistrer deux configurations d'armes pour switcher plus rapidement entre un sabre et un flingue par exemple, l'interface est la même que KOTOR 1. On y retrouve les mêmes feuilles de personnages, les mêmes indications quant à leurs penchants pour le côté lumineux ou obscur de la force, le même carnet de route qui énumère les missions en cours ou encore le même système de carte. Bref, on retrouve immédiatement ses marques et comme tout était déjà très bien fait, on ne peut pas vraiment se plaindre. Le système de combat n'a pas bougé lui non plus, ce qui n'est pas un mal puisqu'il était déjà vachement bien, lui qui mélange habilement le temps réel et le tour par tour. Pour plus de précisions, je vous renvoie directement vers les tests PC et Xbox du premier jeu, tout y est très bien expliqué.

Star Wars : Knights Of The Old Republic 2 : The Sith Lords
Cette séquence semble sortir d'un épisode de Star Trek, et pas de Star Wars. Quelle faute de goût !
Sur le fond, le jeu reste donc identique à lui-même. Sur la forme, et bien c'est aussi le cas en fait. Cependant, le temps a passé et ce qu'on trouvait moyen-bon à l'époque, devient moyen-bof aujourd'hui. Le moteur du jeu montre encore ses limites et nous oblige de nouveau à nous farcir un frame rate clopinant. Encore une fois, on reste perplexe devant ces saccades car les décors ne sont pas particulièrement meublés - on peut même dire qu'ils sont franchement pauvres, voire vides - et rien ne justifie de tels ratés dans l'animation. Graphiquement, on retrouve le même genre de textures baveuses qui habillaient déjà le premier KOTOR. Cela plus les modèles de personnages pas spécialement réussis confère à cette suite une esthétique plutôt anodine qui ne flatte ni notre rétine ni l'architecture de la Xbox, capable de bien mieux. La partie sonore est heureusement plus joyeuse car elle nous rappelle à nos doux souvenirs des films. Et je ne parle pas seulement du doublage, tout simplement impressionnant compte tenu de la tonne de dialogues. Tous les personnages secondaires parlent et nous entraînent dans des conversations à n'en plus finir. Bien entendu, le célèbre thème se fait entendre sporadiquement, comme pour nous confirmer qu'on joue bien à un jeu Star Wars. Ce qui n'est finalement pas un mal, car hormis le background des Jedi contre des Sith, on a parfois bien du mal à se faire à l'idée qu'on évolue dans l'univers de la Guerre des Etoiles, je pense notamment à ce passage ridicule où il faut enfiler un scaphandre avant d'aller gambader sur des plates-formes spatiales.

Star Wars : Knights Of The Old Republic 2 : The Sith Lords
Vous le reconnaissez ? Allez quoi, faites un effort ! Il s'agit de HK, le robot assassin du premier volet.
Il faut le dire, l'ambiance n'est pas toujours au rendez-vous, en tout cas, on la ressent beaucoup moins que dans le premier volet. Peut-être est-ce dû aux personnages moins charismatiques qui nous entourent ou au scénario qui peine à démarrer et qui nous embrouille sous un déluge de détails dont on n'a que faire. Le début de l'aventure est à ce titre très chaotique. On avance avec le désagréable sentiment de louper la moitié des informations qu'on nous livre et d'exécuter des actions pour des raisons qui nous dépassent allègrement. Cette sensation a tendance à s'estomper au fur à mesure de l'avancée, mais ne nous lâche jamais réellement. A aucun moment, on ne ressent vraiment l'élan épique dont disposait le premier volet, ça c'est sûr. En plus, tout dernier Jedi qu'il soit, notre héros n'est pas très intéressant à suivre. Ses pouvoirs liés à la force nous sont donnés au compte-gouttes, et comble du comble, on n'obtient le sabre laser qu'après une vingtaine d'heures de jeu, soit environ à la moitié de l'aventure. Avant cela, il faut se contenter d'armes plus conventionnelles telles que des blasters ou des mines à lancer. Le mythe du Jedi en prend un coup, j'en ai peur. Concernant les armes, je me dois de vous informer qu'une fonction permet désormais d'améliorer les objets contenus dans son inventaire. Il faut pour cela trouver le matériel adéquat avant d'y parvenir. Dans la pratique, cette option ne trouve pas de réelle utilité et on finit même par l'oublier.

Star Wars : Knights Of The Old Republic 2 : The Sith Lords
Vos premiers adversaires ne seront que des tas de ferrailles agressifs.
Malgré cela, KOTOR demeure un jeu de rôles assez riche pour toucher un large public, que l'on soit fan de Star Wars ou pas. Grâce au système de combat solide et dynamique, grâce aussi à l'alignement de son personnage qui peut être modifié en fonction des actions menées et des réponses données lors des discussions, on trouve tout de même un certain plaisir à évoluer au milieu des Chevaliers de l'Ancienne République. Bon, le plaisir est moins grand que pour le premier volet, mais il est bien là. Si, si, passez le premier environnement, barbant au possible, et vous verrez qu'une fois libre de vos mouvements et de vos décisions vous apprécierez KOTOR 2 à sa juste valeur.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    Alors oui, j'ai bien précisé plus haut qu'entre KOTOR 1 et 2 c'était du pareil au même, mais justement, puisque rien n'a été corrigé malgré les mois qui séparent la sortie des deux jeux, et qu'on retrouve une nouvelle fois des décors très vides et des saccades honteuses, je me permets d'être un peu plus sévère cette fois-ci. Et puis bon, le design des personnages est aussi moins inspiré, alors hop, un point de moins.

  • Jouabilité 16 /20

    Par un choix aussi judicieux que fainéant, l'interface originale n'a pas bougé. On note simplement quelques petits détails remaniés comme la fonction pour changer d'arme en un clin d'oeil. Toutes les fonctions principales sont mises à portée de doigts et joliment réparties sur les touches de la manette Xbox. Du coup, aucun souci pour maîtriser le système de combats.

  • Durée de vie 17 /20

    Les ramifications du scénario aboutissent logiquement à une durée de vie bien conséquente. On n'hésitera pas non plus à recommencer le jeu pour tourner son personnage vers le côté de la force opposé à celui emprunté lors de la première tentative.

  • Bande son 16 /20

    Le travail effectué sur les voix est plus que satisfaisant dans la mesure où les dialogues sont nombreux et les intonations toujours justes. Côté musiques et bruitages, personne ne sera surpris de retrouver l'habillage sonore de la franchise Star Wars.

  • Scénario 14 /20

    Assez nébuleux dans sa première partie, le scénario s'éclaircit peu à peu, mais reste en dessous de celui du premier volet. Il faut dire que l'ambiance n'est pas toujours bien rendue avec certains passages qui trouvent difficilement leurs places dans une licence Star Wars et une galerie de personnages moins emblématique que les protagonistes de KOTOR 1.

Principalement destiné aux fans du premier volet, KOTOR 2 en reprend quasiment tous les éléments avant de les inclure dans un nouveau scénario. Si l'opération a permis de sortir cette suite assez rapidement, je reste convaincu que beaucoup de joueurs n'auraient pas été contre patienter quelques mois supplémentaires afin de voir disparaître certains défauts gênants, notamment dans l'aspect graphique.

Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
11 février 2005 à 18:00:00
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (91)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.4/20
Mis à jour le 11/02/2005
Xbox RPG LucasArts Obsidian Cinéma
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Yoshi's Crafted World : Le jeu de plates-formes mignon "fait-maison"
    SWITCH
  • Preview : A Plague Tale : Innocence, l’aventure qui rat-isse large dans ses inspirations
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Conqueror's Blade : Au cœur des batailles et des conquêtes médiévales
    PC
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Mortal Kombat 11
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Tom Clancy's The Division 2
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce