Menu
StarFox : Assault
  • NGC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières previews jeux vidéo / StarFox : Assault sur NGC /

Aperçu StarFox : Assault sur NGC du 09/02/2005

Preview : Starfox : Assault
NGC
Partager sur :

Ce n'est pas parce que la série n'est pas aussi prolifique que celle de Mario ou de Zelda qu'il faut oublier que Starfox constitue une valeur sûre des consoles Nintendo. Après le départ de Rare qui nous avait offert un épisode sympathique axé plates-formes/action, c'est Namco qui reprend les commandes de la série sur GameCube. Starfox Assault devrait marquer un véritable retour aux sources qui satisfera les puristes.

Annoncé depuis fort longtemps, Starfox Assault arrive tout juste aux Etats-Unis et continue de se faire attendre sur le vieux continent. Il est vrai que ce titre avait un peu déçu ceux qui s'y étaient essayés à l'occasion de ses diverses présentations dans les salons de jeux vidéo, ce qui a pu provoquer une baisse d'intérêt de la part des joueurs. Pourtant, le jeu a visiblement subi pas mal d'améliorations depuis, et même s'il est encore loin d'être sans défauts, il devrait néanmoins contenter les fans de la série. Rappelons que Starfox est avant tout un shoot qui a vu le jour sur Super Nintendo dans une version renommée Starwing pour l'Europe. Doté du fameux chip SuperFX, ce titre était l'un des premiers à proposer des environnements en 3D sur la 16 bits de Nintendo. Une suite nommée Lylat Wars est sortie quelques années plus tard sur N64 et apportait pas mal de nouvelles idées, dont nous verrons que la plupart sont reprises dans cet épisode GameCube. Le troisième larron de la famille, Starfox Adventures, apparaît un peu comme un chapitre annexe qui sort des sentiers battus pour tenter une nouvelle approche de l'univers de Starfox. On attendait donc avec impatience ce fameux retour aux origines de la série avec Starfox Assault.

Starfox : Assault
On retrouve le système de combos de la série.
Je ne vous cacherai pas que je suis une inconditionnelle de Starfox, et notamment des premiers épisodes de la série (Starwing et Lylat Wars). C'est donc avec un immense bonheur que je me suis aperçue que Starfox Assault reprenait l'ensemble du canevas établi dans les précédents volets, et notamment dans l'épisode N64. On y retrouve un système de jeu tout à fait similaire qui nous fait explorer les différentes planètes du système Lylat aux commandes de différents engins. Les phases en Arwing, le vaisseau de la team Starfox, se jouent dans le même esprit. On ne se contente pas de suivre le chemin tracé en évitant simplement les obstacles, mais on s'efforce de locker les bonnes cibles pour réaliser des combos permettant d'engranger un maximum de points. Un système qui permet de reprendre plusieurs fois les mêmes niveaux en tentant de réaliser un parcours parfait pour obtenir la médaille d'or. Bien sûr, les loopings et changements de direction sont toujours aussi faciles à effectuer, ce qui permet de se retrouver rapidement dans le dos du vaisseau qui nous a pris en chasse ou de revenir en arrière dans les zones qui offrent une liberté totale de déplacement.

Starfox : Assault
Les manoeuvres d'esquive sont très utiles contre les boss.
A certains moments, les missions exigent une approche plus près du sol qui fait intervenir le Landmaster, autre engin hérité de Lylat Wars. Là, j'avoue que les commandes sont beaucoup plus approximatives et beaucoup moins plaisantes à jouer. Dommage. Enfin, le jeu comporte également des phases à pied qui rappellent beaucoup celles de Star Wars : Rebel Strike dans le principe et dans la réalisation. Autrement dit, celles-ci ne sont pas vraiment au top, à cause principalement des problèmes de caméras dans les environnements intérieurs, mais l'ensemble reste correct. On peut d'ailleurs recourir à différents types d'armes comme le blaster, la mitrailleuse, le lance-grenades, le sniper, la gatling ou le canon à plasma. A savoir que certaines missions offrent une liberté suffisante pour qu'on puisse alterner à tout moment entre les trois phases. Il suffit pour cela de poser son vaisseau ou de s'éjecter du landmaster pour continuer à pied, avant de remonter par exemple à bord de l'Arwing. Une idée inédite dans la série qui permet de bien s'immerger dans le jeu.

Starfox : Assault
Dans certains niveaux, on peut descendre et remonter dans le vaisseau à tout moment.
En parlant d'immersion, on peut difficilement reprocher à la série de ne pas tout faire pour impliquer le joueur dans l'action. En exagérant un peu et à condition d'adhérer à l'ambiance du jeu, on pourrait presque voir dans Starfox une sorte de "space opera" à la Star Wars où les animaux auraient pris la place des humains. Les contacts radio de vos équipiers surviennent sans arrêt au cours des missions, et ils ne se privent pas pour vous donner d'excellents conseils sur la manière de remplir vos objectifs. De plus, les membres de la team Starfox (Peppy Hare, Falco Lombardi, Slippy Toad et maintenant Crystal) participent en même temps que vous aux opérations, et peuvent même se faire exploser si vous ne venez pas les secourir lorsqu'ils sont pris en chasse. Autant dire que le joueur est constamment pris dans le feu de l'action, chaque membre de l'équipe ayant son rôle à jouer. On a par conséquent d'autant plus plaisir à retrouver les affreux de la team Starwolf, qui comptent un nouveau membre : Panther Caroso. Là encore, les contacts radio jouent pour beaucoup au niveau du "charisme" des différents protagonistes ennemis.

Starfox : Assault
Ici, Fox est carrément perché sur l'aile de l'Arwing.
Après quelques heures de jeu et seulement une petite série de missions effectuées, on constate que le soft parvient suffisamment à se renouveler en alternant entre les différents gameplay proposés. Les niveaux sont longs et découpés en plusieurs phases qui se terminent généralement par un affrontement contre un boss. Ceux-ci restent bien dans l'esprit de la série et bénéficient généralement d'une bonne mise en scène. Il ne faudrait pas oublier non plus que le jeu comporte trois modes de difficulté qui permettent de refaire toutes les missions déjà débloquées pour améliorer son score. Enfin, un mode multijoueur hérité de Lylat Wars est également disponible et permet à quatre joueurs de s'affronter dans différents stages en écran splitté. La possibilité de contrôler plusieurs engins différents au cours d'un même niveau enrichit d'ailleurs les parties, même si la visibilité est forcément plus réduite qu'en solo. Honnêtement, ce premier contact avec Starfox Assault m'a plutôt agréablement surprise. Non seulement on y retrouve tout ce qui nous avait plu dans Lylat Wars, mais en plus les phases en Arwing rattrapent les lacunes des phases au sol. Certes, le jeu n'est pas complètement à la hauteur du mythe que représente Starfox mais, à l'instar de Rebel Strike, il n'en demeure pas moins un bon jeu que je me ferai probablement un plaisir de vous conseiller lors du test complet aux alentours du 29 avril.

Mis à jour le 09/02/2005
Gamecube Action Shoot'em Up Namco Nintendo
Commander StarFox : Assault
NGC
79.00 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
JeanMarieAbdoul
JeanMarieAbdoul
MP
le 06 févr. 2014 à 08:08
  • first :(
Lire la suite...
JeanMarieAbdoul
JeanMarieAbdoul
MP
le 06 févr. 2014 à 08:07

Fist :hap:

Lire la suite...
Boutique
  • StarFox : Assault NGC
    79.00 €
DERNIERS TESTS
  • Test : Oninaki : Une thématique intéressante saccagée par des défauts majeurs
    PC - PS4 - SWITCH
  • Test : Yu-Gi-Oh! Legacy of the Duelist - Link Evolution : l’art du bon duel
    SWITCH
  • Test : Dicey Dungeons : Un Rogue-Like d'une intelligence redoutable !
    PC
Tous les tests
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce