Metroid
TOUS SUPPORTS
// VERSIONS DISPONIBLES : WiiU 3DS Wii GBA Nes
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Metroid / Metroid sur GBA /

Test Metroid sur GBA du 14/01/2005

Test : Metroid
GBA
Metroid
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
14 janvier 2005 à 18:00:00
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (13)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14/20
Tous les prix
Prix Support
72.67€ GBA
273.00€ GBA
Voir toutes les offres
  • Partager sur :

Voilà un jeu rétro qui ne pouvait décemment pas passer outre une réédition en gamme NES Classics sur GBA. Mythe entre les mythes, Metroid est à l'origine de multiples épisodes tous aussi géniaux, depuis le sublime Super Metroid sur SNES jusqu'aux deux Metroid Prime sur GameCube en passant par le remake Zero Mission sur GBA. Si beaucoup lui vouent un véritable culte, tous reconnaissent en tout cas ses mérites, et ce n'est pas cet épisode originel qui va nous faire mentir.

Metroid

Tout a commencé en 1986 dans les laboratoires Nintendo lorsqu'un spécimen de jeu Famicom (NES) intitulé Metroid parvint à s'échapper de sa cellule d'isolement où il était placé en quarantaine. Jugé non encore viable, le jeu se répandit pourtant comme un virus au sein des foyers munis d'une Famicom, contaminant rapidement tout l'archipel. Quelques mois plus tard, le monde entier connaissait le nom de Metroid et les personnes les plus touchées scandaient son nom tel celui du messie. Le phénomène Metroid ne faisait que commencer. Comptant parmi les premiers titres à baigner véritablement dans un univers de SF, Metroid doit beaucoup au film Alien de Ridley Scott. C'est surtout visible dans l'épisode SNES où l'on retrouve le thème des chercheurs fascinés par la créature en dépit de son caractère dangereux, et où Samus luttant seule contre les Metroid renvoie directement au personnage de Sigourney Weaver. D'ailleurs, il est bien possible que le monstre Ridley ait hérité du nom du scénariste du film...

Metroid
Pour passer à droite, il faut maîtriser l'art des bombes en morphball.
Quoi qu'il en soit, si l'ambiance n'est pas aussi palpable dans ce premier opus limité aux possibilités 8 bits de l'époque, la bande-son suffisait pourtant à mettre en place une tension certaine. La plupart de ces thèmes mythiques ont d'ailleurs été allègrement repris et remaniés par la suite dans les épisodes ultérieurs. C'est donc avec beaucoup d'émotion que l'on redécouvre ces combinaisons de bip sonores qui suffisent à créer une mélodie pesante collant parfaitement avec le sentiment de traque permanente émanant du jeu. Bien sûr, on n'échappe pas non plus aux traditionnels ralentissements qui viennent saboter l'animation dès qu'il y a plus de trois ennemis à l'écran, mais certains vous diront que ceux-ci contribuent encore au charme du jeu.

Metroid
Les fameux tuyaux où l'on peut se refaire une santé.
La plupart d'entre vous ont d'ailleurs certainement eu l'occasion de s'essayer à ce premier opus de Metroid par le biais des épisodes Metroid Prime et Metroid Fusion qui permettaient d'y jouer en bonus. On n'oubliera pas non plus le somptueux remake GBA intitulé Metroid Zero Mission qui reprend l'essence du jeu initial pour en livrer une vision modernisée et particulièrement efficace. Forcément plus austère que ses successeurs, Metroid bénéficie, on s'en serait douté, d'un challenge à la hauteur des plus persévérants. La progression repose sur une succession de salles reliées les unes aux autres, créant une sorte de labyrinthe gigantesque dans lequel aucune carte ne permet de se repérer. En plus de cela, la plupart des salles se ressemblent comme deux gouttes d'eau, et le Game Over nous fait systématiquement recommencer l'aventure au même endroit. L'objectif consiste à guider Samus dans les entrailles d'une planète alien pour tenter de retrouver la totalité des pouvoirs liés à sa combinaison, de manière à pouvoir avancer toujours plus loin dans le jeu jusqu'à affronter Ridley, Mother Brain et les Metroid.

Metroid
Les mots de passe permettent de conserver les power-ups acquis.
La bonne nouvelle, c'est que, comme sur la version NES, des mots de passe nous permettent de reprendre l'aventure avec les améliorations déjà acquises, comme les différents tirs, les pouvoirs tels que le saut spatial ou la Morph Ball, ainsi qu'avec les réserves de missiles obtenues. Ainsi, si l'on passe forcément beaucoup de temps à découvrir le jeu une première fois, il est possible de le terminer en moins de deux heures dès lors que l'on connaît la progression par coeur. En cas de succès, le joueur était récompensé par la vision de Samus sans sa combinaison, condition sine qua non pour découvrir qu'il s'agissait d'une femme, ce que beaucoup ignoraient à l'époque. La plupart ont même cru qu'il s'agissait d'un autre personnage ! Il était ensuite possible de continuer le jeu sous cette apparence, ce à quoi le remake Zero Mission fait justement référence. Je me demande d'ailleurs pourquoi je parle de tout ça au passé étant donné que la sortie de cette nouvelle édition GBA de Metroid nous permet justement de redécouvrir le jeu originel sur l'écran de la portable. Une opportunité qui ne se refuse pas !

Les notes
  • Graphismes 6 /20

    Il est clair que Metroid ne fera pas exploser l'écran de la GBA par la qualité de ses graphismes, le jeu n'étant déjà pas parmi les mieux réalisés à l'époque de la NES. Cela dit, Samus a décidément vraiment beaucoup de classe, avec ou sans sa combinaison !

  • Jouabilité 14 /20

    La jouabilité a été pensée de façon à nous mettre des bâtons dans les roues pour éviter qu'on ne progresse trop facilement dans les niveaux. Résultat, il faut un peu de temps avant de bien maîtriser les mouvements de l'héroïne, mais les habitués de la série n'auront aucun mal à s'y faire.

  • Durée de vie 10 /20

    Il faut pas mal de temps pour découvrir l'emplacement de tous les objets quand on découvre pour la première fois le jeu, mais ceux qui le connaissent par coeur pourront le finir en moins de trois heures. Le challenge est toutefois bien corsé.

  • Bande son 11 /20

    Comment arrivent-ils à nous faire frissonner avec de simples sonorités 8 bits ? C'est inexplicable, mais ça fonctionne pourtant merveilleusement.

  • Scénario /

    -

Voici enfin l'occasion de rejouer à l'épisode originel de la saga Metroid sur l'écran de la GBA. Tout le monde s'en fiche peut-être, mais certainement pas les fans de Samus Aran qui verseront une larme de nostalgie en redécouvrant un jeu culte qui a, certes, un peu vieilli, mais qui est tout de même à l'origine d'une descendance prestigieuse.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
14 janvier 2005 à 18:00:00
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (13)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14/20
Tous les prix
Prix Support
72.67€ GBA
273.00€ GBA
Voir toutes les offres
Mis à jour le 14/01/2005
Gameboy Advance Action Plate-Forme Nintendo
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Star Wars Battlefront II : une campagne qui pose question
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Past Cure : Quand les grandes ambitions ne suffisent pas...
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Steep Road to the Olympics : L'école des champions
    PC - PS4 - ONE
Derniers aperçus
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Assassin's Creed Origins
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Dragon Ball FighterZ
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Call of Duty : WWII
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live