Menu
Fight Club
  • Tout support
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Fight Club / Fight Club sur PS2 /

Test Fight Club sur PS2 du 10/12/2004

Test : Fight Club
PS2
Fight Club
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
10 décembre 2004 à 18:00:00
8/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (14)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
8.3/20
Tous les prix
Prix Support
7.99€ Xbox
8.90€ Xbox
29.00€ PS2
29.00€ PS2
Voir toutes les offres
Partager sur :

Fight Club, voilà un film que l'on ne s'attendait pas forcément à retrouver en jeu vidéo, surtout plus de quatre ans après la sortie du film dans les salles. Quoi qu'il en soit, les développeurs n'ont visiblement retenu de ce film que la dimension brutale des scènes de combat, ce qui est (selon les cinéphiles de la rédaction) loin d'être l'intérêt principal du long-métrage. Il faudra pourtant se contenter de simples combats au corps à corps dans cette version de Fight Club sur consoles.

Fight Club

Limiter Fight Club à un simple jeu de baston, c'est déjà en soi un outrage pour les puristes du film, même si l'on peut tout de même comprendre ce choix de la part des développeurs. Le problème vient plutôt du fait qu'en matière de baston, Fight Club se ridiculise lamentablement en proposant un gameplay affligeant qui ne procure aucun plaisir de jeu. A l'heure où les jeux de combat rivalisent de vitesse et de dynamisme, Fight Club nous offre une action poussive qui va de paire avec la pauvreté de son système de jeu. Mais voyons tout cela plus en détail.

Adaptation relativement éloignée du film, Fight Club ne risque pas de donner aux néophytes l'envie de découvrir le long-métrage. Les scènes cinématiques ne suffisent d'ailleurs pas vraiment à résumer clairement ce qui se passe entre les combats, et on voit bien que les développeurs n'ont pas souhaité s'embarrasser du contexte scénaristique du film. Qui plus est, le jeu n'est pas traduit en français, et les vidéos doublées en anglais ne sont pas sous-titrées.

Fight Club
Je savais pas comment te le dire mais... Heu... Je t'aime.
De la licence, le titre développé par Genuine Games reprend 14 personnages principaux et secondaires, ainsi qu'un certain nombre de zones de combat. Bizarrement, mais sans doute pour varier un peu les environnements, les affrontements se situent aussi bien dans la cave du film qu'en extérieur, près des entrepôts ou des ruelles désertes. Ceux qui se contenteront d'observer les images verront dans Fight Club un titre bien réalisé, qui étonne par la qualité de la modélisation des personnages et ses effets tels que les taches de sang qui dégoulinent sur l'écran en cas de blessures graves. Les déformations des visages des combattants sont également plutôt bien représentatives de la violence des combats. Malheureusement, l'aspect graphique est sans doute le seul point positif du jeu.

Fight Club
Finish him !
La désillusion survient en effet sitôt le premier duel lancé. Le combat démarre immédiatement, sans aucun compte à rebours pour se préparer, et l'on s'attend à voir les deux adversaires s'élancer furieusement l'un vers l'autre. Hélas, la lenteur extrême de l'animation donne l'impression de voir les mouvements s'effectuer au ralenti, ce qui laisse certes le temps d'anticiper les attaques mais ce qui ne dynamise guère le déroulement des duels. Qu'y a-t-il de plus pénible à jouer qu'un affrontement qui semble avoir lieu à quatre mètres sous la surface de l'eau, je vous le demande ? En plus de cela, les manipulations à effectuer pour sortir les coups sont aberrantes de complexité, au point d'en devenir impossibles à sortir de façon intuitive. C'est tout de même affligeant de voir à quel point les combats d'un Shenmue hérités de Virtua Fighter s'avèrent autrement plus intéressants à jouer, alors qu'ils ne représentent qu'un des nombreux aspects du jeu de Sega. Pour un titre qui se veut axé uniquement sur l'art du combat, Fight Club fait vraiment pâle figure.

Fight Club
Et là, c'est le drame...
Pourtant, de ce gameplay limité et mal optimisé il ressort tout de même un point original : la possibilité de mettre à mal son adversaire en effectuant une prise ultra violente qui lui brisera les os. Le jeu n'est pas déconseillé aux moins de 18 ans pour rien, et les effets qui accompagnent ce genre de prises se veulent assez explicites. On voit carrément le squelette de la victime se rompre sous la violence de l'impact. Mais là encore, on a l'impression que les concepteurs du jeu ont tout fait pour nous empêcher d'en profiter. Non seulement la manipulation est difficile à sortir, mais il faut en plus attendre que l'adversaire soit quasiment mort pour pouvoir lui briser les os. Ca nous ramène un peu aux "fatalities" de Mortal Kombat mais dans le cas de Fight Club, il n'y pas grand chose de valable à côté de ces "finish moves". Malgré tout, ceux qui arriveront à supporter la jouabilité infâme de ce titre plus de quelques heures pourront également s'adonner à des confrontations online via le Xbox Live, et tenter de parvenir au bout du mode Story avec tous les personnages disponibles. Les autres seront bien avisés de garder leurs distances avec ce titre en criant "stop" pour, selon la règle numéro 3 du Fight Club, mettre fin à ces pugilats dénués d'intérêt.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    La réalisation est le seul point positif du jeu. La modélisation des combattants est réussie et les effets sont bien pensés. Le manque de charisme des personnages est voulu.

  • Jouabilité 6 /20

    En matière de baston, Fight Club ne procure vraiment aucun plaisir de jeu. La maniabilité est très mal pensée et la lenteur de l'animation nuit au dynamisme du jeu. L'IA est assez affligeante et les quelques démolitions possibles au niveau des décors n'apportent rien. Enfin, les conditions requises pour effectuer les "fatalités" sont trop contraignantes.

  • Durée de vie 9 /20

    "Règle numéro 7 : les combats durent aussi longtemps qu'il le faut", autrement dit le moins longtemps possible si vous ne voulez pas gâcher votre temps. Quatre personnages sont à débloquer.

  • Bande son 12 /20

    Une ambiance sonore en dents de scie. Les craquements sonores sont réussis malgré l'étouffement des bruitages par la musique. Celle-ci est composée par quatre groupes de metal : The Dust Brothers, Korn, Limpbizkit et Queens of the Stone Age.

  • Scénario /

    -

Voilà une adaptation de Fight Club qui ne fait pas vraiment honneur au film. Le jeu se concentre uniquement sur les combats et délaisse complètement les autres aspects du long-métrage. Le pire, c'est qu'en matière de baston, le titre fait vraiment pitié. A la limite, il valait mieux ne pas en faire un jeu si c'était pour dénaturer à ce point l'esprit du film.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
10 décembre 2004 à 18:00:00
8/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (14)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
8.3/20
Mis à jour le 10/12/2004
PlayStation 2 Combat Sierra Genuine Games Cinéma
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live