Menu
XS Junior League Soccer
  • Tout support
  • PS1
  • PS2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : XS Junior League Soccer
PS1
XS Junior League Soccer
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de la_redaction
L'avis de la_redaction
MP
Journaliste jeuxvideo.com
07 décembre 2004 à 18:00:00
3/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
5/20
Partager sur :

Les grandes productions, que ce soient au niveau de séries, de longs métrages, d'animés, ou de bien d'autres domaines encore, contiennent en elles de sombres recoins, subtilisés virtuellement à leur antagonistes les plus farouches. Comme dirait le verdâtre aux longues oreilles : "Ils vont toujours par deux, le maître et l'élève". Mais dans le cas présent il serait plus juste de parler de grand homme et de cancre. En effet, lorsque l'on se penche un tantinet sur le problème, on s'aperçoit que Boomtown a son Julie Lescaut, que L'Autre Monde a son Pokémon, que Blade Runner a son Battlefield Earth, ou encore que PES 4 possède son Xs Junior League Soccer. Il faut un pied dans l'ombre pour briller.

XS Junior League Soccer

C'est avec un brin de nostalgie que j'ai débuté ce test, persuadé que la PSone, console phare de mon adolescence peuplée de RPG qui resteront gravés dans ma mémoire, reposait désormais en paix. Mais il n'en est rien. Tout comme les meurtres non élucidés, il arrive que l'on déterre des corps mutilés pour en extraire des indices substantiels, dans le but de retracer la piste d'un assassin au visage encore plongé dans les mystères du temps. C'est un peu le cas ici, bien que nous nous rapprochions davantage d'une profanation. Pourquoi ne pas laisser ce monument vidéoludique reposer dans une paix méritée ? Mais c'est sans compter les sadiques prêts à tout pour nous prouver une dernière fois que la PSone pouvait également accueillir des softs ternissant son image de marque. De ce fait, et dans une confiance tellement assurée qu'elle se rapproche d'un statut dépassant les limites de la conscience humaine, la gamme XS Games s'oppose à la loi du marché et met en place un titre sur une console disparue. On pense immédiatement à ces héros de téléfilm insipides qui déclament sans une pointe d'appréhension devant une invasion de koalas de l'espace : "Partez sans moi, je vais les retenir !". Néanmoins, est-ce que ce risque insensé valait le coup ? Et bien...

XS Junior League Soccer
Pour me donner du courage, je me suis dit que ce joueur aux cheveux bleus était Fayt, le héros de Star Ocean 3
Autant vous le dire sans faire durer un suspense éreintant, le menu principal n'est pas spécifiquement garni. D'un coup d'oeil furtif, on aperçoit au détour d'un brin d'herbe deux modes se demandant visiblement la cause profonde de leur présence en ces lieux. Le premier se nomme sobrement arcade, et donne accès à des matches amicaux sans autre but que le partage d'un moment de détente entre amis, et le second, intitulé championnat, octroie le pouvoir de participer à une compétition basée sur cinq rencontres. Autant vous dire que l'excitation n'a pas sonné à la bonne porte. Toutefois, je peux aisément cheminer sur une fausse piste, étant donné que tout jugement hâtif ne prend pas effet de certitude. Malheureusement, la suite m'a donné amplement raison. Dès votre arrivée sur l'aire de jeu, vous admirez avec effroi les prémices de l'époque 32 bits, lorsque chaque polygone possédait des arêtes tranchantes et découpées grossièrement. Je sais que de nos jours les graphismes de la PSone provoquent des crises de rire dans les rangs des jeunes gens habitués à la PS2, mais cette machine mythique possédait tout de même des chefs-d'oeuvre graphiques comme Vagrant Story, Valkyrie Profile (certes en 2D), Colin McRae 2, Chrono Cross et bien d'autres dont les noms provoquent des frissons de contentement. La qualité de Junior League Soccer n'est donc pas à comparer à ce qui se fait aujourd'hui, mais à l'époque. Et même dans ce cas là, le titre fait pâle figure.

XS Junior League Soccer
Des ralentis exceptionnels !
Mettant en scène des jeunes enfants adeptes de football, s'organisant des affrontements sportifs en tout bien tout honneur, le jeu qui nous intéresse (plus ou moins) aujourd'hui expose des personnages modélisés de manière terriblement lacunaire, dénués de détails, et parés de pixels saillants. Véritables êtres aux visages déformés par une 3D de mauvais aloi, ces jeunes enfants font parfois penser aux petits monstres s'en prenant à Harry Mason, mais cette fois-ci habillés avec des tenues décentes, et propres aux "jeuns's" cool et adeptes de la mode. De ce fait, vous aurez le droit à un chara-design très peu inventif, voire relativement plat, soutenu donc par une réalisation générale de très faible qualité, un cran en dessous même de V-Rally, pourtant fer de lance de la première playstation lors de sa sortie. Le plus frappant demeure sûrement les textures au sol, qui d'une part ne proposent aucune variation, dans une platitude effarante, et d'autre part comportent des écueils d'affichage flagrants. Je vous laisse découvrir (si par malheur vous avez déjà acheté le jeu) l'environnement de la cour de récréation, dont le revêtement en bitume s'avère d'une teinte grisée frisant le métallique, possédant, comme si cela ne suffisait pas, deux espèces de bandes scintillantes dès qu'un mouvement entre en jeu. Et que dire des décors en arrière-plan, dévoilant leurs bugs et leur carence d'aboutissement dès qu'un ballon va se heurter contre leur surface. D'autre part, les animations, raides et mal décomposées, s'avèrent soutenues par des postures totalement fantaisistes, faisant douter de la nature "humaine" des protagonistes. Le clipping est de plus omniprésent, ce qui est assez incompréhensible sur un terrain de 12 m² dont les seuls objets décoratifs sont des buts et une ou deux planches de bois laissées à l'abandon. Pour terminer cette tentative de découragement ludique réussie, le frame-rate chute dramatiquement dès qu'une action s'engage, donnant à voir des ralentissements dignes d'un embouteillage d'escargots dans un tuyau d'arrosage.

XS Junior League Soccer
Mais ne déprime pas, enfant aux cheveux de feu. Ce n'est qu'un but après tout...
Mais comme "à coeur vaillant rien d'impossible", Junior League Soccer possède un gameplay dérangeant tant il est mauvais, basé sur un système de jeu axé sur des commandes simplistes et des approximations indubitables. Le ballon semble traverser les jambes frêles de ces enfants malsains, et l'on ne sait véritablement jamais si notre passe va avoir la chance de parvenir à un allié. De plus, affublé d'un gardien de but à la cécité en bonne voie, vous craindrez plus que tout au monde une contre-attaque adverse, se soldant automatiquement, soit par l'ouverture du score et sa déclinaison, soit par un arrêt mou et désintéressé. Car effectivement, s'il est bien un aspect critiquable du soft, enfin plus que les autres, c'est clairement le dynamisme des épreuves. On se croirait sincèrement devant une compétition réunissant les plus grands policiers des séries allemandes du 20 ème siècle. Le temps de réaction face à la pression de l'une des touches de la jolie manette PS2 est indigent, et chaque tentative de mouvement à but ludique prend des proportions énervantes notables. Le ballon ne prend jamais de vitesse, les enfants récitent une poésie avant de frapper au but, et ce tableau d'incohérences quasi-surréalistes ajoute dans sa composition une somme de problèmes fascinants. Silent Football est né. Je vous laisse sur ces mots, en concluant qu'au final, XS Junior League Soccer est un titre réellement sans saveur, plat et sans aucun point positif permettant de le conseiller à quiconque. Quand on sait que la version PS2 est du même acabit, on craint des représailles sur d'autres consoles.

Les notes
  • Graphismes 3 /20

    Je sais très bien que ce n'est que de la PSone, mais Junior League Soccer n'atteint même pas le niveau des premiers jeux de la console. Des décors à base de plaquages dignes de villes en carton dont on verrait l'arrière des bâtiments, soutenu par une planche de bois, des environnements très peu variés, des joueurs modélisés à la faucille, tout cet ensemble effrayant compose le coeur de ce titre. En sus de cela, les caméras ne se placent vraiment pas idéalement bien, et l'on sort de cette expérience quasi aveugle, à cause des couleurs criardes des revêtements appliqués aux sols.

  • Jouabilité 5 /20

    Dramatiquement lent et limité à outrance, le gameplay apparaît comme l'un des plus calamiteux de l'histoire du jeu vidéo. Imprécis, de par une maniabilité discutable et une mauvaise gestion du pavé directionnel, Junior League Soccer n'apportera même pas un petit moment de plaisir aux jeunes amateurs de football. De plus, l'absence d'intérêt notable à court terme laissera au vestiaire toutes les personnes désirant ne serait-ce que s'y essayer.

  • Durée de vie 4 /20

    Les matches amicaux peuvent être joués à deux joueurs, mais il faudra encore trouver quelqu'un pour souffrir à vos côtés. Le mode championnat, quant à lui, se termine en 20 minutes, et ne vous donnera pas envie de tenter une nouvelle fois le démon du sport.

  • Bande son 2 /20

    Bercé par une ambiance se voulant orientée vers des rires d'enfants observant vos péripéties, le tout se transforme en une sorte de cacophonie lugubre de cris de bêtes plaintifs. Ce fait n'est pas voulu, bien évidemment, mais aide de manière notable à la non-immersion dans le titre. D'autre part, les effets sonores relatifs aux actions et aux mouvements du ballon manquent vraiment de crédibilité.

  • Scénario /

    -

Production inintéressante au possible, et ce sous tous les aspects, Junior League Soccer se place comme l'un des plus mauvais softs de la Psone, qu'il vous faut éviter d'acheter à tout prix, même si le coût d'achat, justement, n'est pas excessif. Un titre plat, injouable et au gameplay vide de toute inventivité. Espérons que le studio responsable du développement ne s'arrête pas à cette très mauvaise expérience.

Profil de la_redaction
L'avis de la_redaction
MP
Journaliste jeuxvideo.com
07 décembre 2004 à 18:00:00
3/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
5/20
Mis à jour le 07/12/2004
PlayStation Sport XS Games
Dernières Preview
PreviewGrounded - Le nouvel Obsidian miniaturise le jeu de survie ! 14 nov., 22:44
PreviewArise : A Simple Story, mélancolie et retour dans le temps pour un jeu poétique 11 nov., 11:11
Les jeux attendus
1
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
2
The Last of Us Part II
29 mai 2020
3
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020