Metroid Prime 2 : Echoes
TOUS SUPPORTS
// VERSIONS DISPONIBLES : Wii NGC
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Metroid Prime 2 : Echoes / Metroid Prime 2 : Echoes sur NGC /

Test Metroid Prime 2 : Echoes sur NGC du 23/11/2004

Test : Metroid Prime 2 : Echoes
NGC
Metroid Prime 2 : Echoes
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
23 novembre 2004 à 18:00:00
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (162)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18/20
Tous les prix
Prix Support
99.99€ NGC
99.99€ NGC
Voir toutes les offres
  • Partager sur :

L'année dernière, Retro Studio signait pour Nintendo une prouesse : faire passer le tortueux gameplay de Metroid à la 3D. Le résultat fut simplement grandiose, donnant naissance à un jeu hors-normes et qui constitue à lui seul un genre à part entière, le first person adventure. Le second défi lancé à Retro Studio ? Faire mieux, ou au moins aussi bien.

Metroid Prime 2 : Echoes

Et revoilà miss Samus Aran, notre chasseuse de primes galactique favorite engoncée dans son encombrante, mais toujours utile, armure. Désireuse d'aider son prochain en répondant à un appel de détresse, l'héroïne blindée se retrouve perdue une fois de plus sur une planète mystérieuse encombrée de couloirs labyrinthiques. Il ne lui faudra pas longtemps pour perdre, comme à son habitude, les principaux éléments de sa combinaison de combat que l'on devra retrouver. Les aficionados de Metroid Prime ne seront pas dépaysés par cette suite qui ne se prive d'aucune des composantes de son prédécesseur. En premier lieu, tout est fait pour que le sentiment d'errance solitaire ne vous lâche pas d'une semelle. Et bien évidemment, l'aspect aventure du jeu se montre toujours aussi complexe avec un level design abominablement tortueux, de fréquentes allers et venues et bien sûr, de nouvelles voies qui s'ouvrent à vous chaque fois que vous retrouvez un élément de votre armure, tel rayon pour ouvrir telle porte etc.

Metroid Prime 2 : Echoes
Dark Samus est plutôt vive, mieux vaut ne pas la laisser filer.
Toutes les bases sont là et il n'est pas utile de revenir dessus en détails. Ainsi, le scanner sera toujours aussi indispensable pour partir à la découverte de notre environnements, déchiffrer les mystères, activer des mécanismes. Les autres types de viseurs étant eux aussi au rendez-vous. Les puzzles, qu'ils soient liés à la forme morph ball ou pas seront légion. Et le système de combat inspiré des Zelda 3D n'a pas bougé. Pas plus que le HUD ou quoi que ce soit d'autre. C'est donc toute l'expérience Metroid Prime que l'on pourra une fois de plus apprécier ou pas selon que l'on ait été convaincu par le premier opus. On retrouvera d'ailleurs certains défauts avec en tête, la réapparition quasi systématique des ennemis lorsqu'on revient dans une pièce dûment nettoyée au préalable. Considérant la fréquence des allers-retours, il sera légitime d'en être un tantinet gavé.

Metroid Prime 2 : Echoes
Les passages en morph ball seront plus complexes.
Mais Echoes ne se limite pas à être une excellente repompe de Metroid Prime, il y ajoute de nouveaux éléments axés principalement autour de l'ombre et de la lumière. Le scénario de Metroid Prime 2 : Echoes veut que la planète visitée par Samus soit divisée par un phénomène dimensionnel qui ferait frétiller les frères Bogdanov. Nous avons d'un côté le monde de la lumière et de l'autre celui de l'ombre, l'Ether. On passera de l'un à l'autre à travers des portails. Chaque action dans un univers aura à l'évidence des conséquences sur l'autre et certains mécanismes devront être actionnés dans l'Ether pour libérer une porte du côté lumineux. Il est bon de préciser que le monde de l'Ether est une réplique sombre de la planète et que le design change radicalement de l'une à l'autre avec un facteur crucial dans la version obscure, le fait que son atmosphère est hautement toxique. Mais les Luminoths (résidents de la section hospitalière) ont pris soin de créer des générateurs de lumière, laissant à votre disposition des zones saines qu'on utilisera pour progresser sans mourir en 19 secondes de marche.

Metroid Prime 2 : Echoes
Beaucoup de lecture en perspective.
La dualité Lumière/Ombre sera également mise à contribution au niveau de votre bon vieux canon. En sus des autres rayons auxquels on est déjà habitué, on entrera rapidement en possession d'un rayon d'énergie noire et d'un autre lumineux. Dans les premiers temps, on en voit là qu'un nouveau type de rayon servant à ouvrir deux nouveaux types de porte. Mais ces armes devront être employées à bon escient face à des ennemis qui se montreront sensibles à l'une ou à l'autre et auront leur utilité dans la résolution de quelques puzzles. Au passage, il faut signaler que dorénavant, seul le rayon principal peut-être utilisé à volonté et sans restriction, les autres requérant des munitions. Les viseurs eux-aussi se voient accueillir de nouveaux compagnons liés à ce diptyque lumineux. Le viseur Ether permet entre autres de distinguer des objets sur le plan inter-dimensionnel, quant à l'Echo, il est en fait sensible aux sons. Encore une fois, de quoi complexifier et enrichir les nombreuses énigmes de progression du jeu.

Metroid Prime 2 : Echoes
Le rayon noir aura heureusement d'autres utilisations que d'ouvrir des portes.
Ce que nous offre Retro Studio avec Echoes, c'est de retrouver Metroid Prime avec quelques améliorations. Le gameplay de base n'a pas bougé et se trouve servi par des environnements complexes induisant des recherches de longue haleine et toujours une fouille méticuleuse et un décorticage de chaque recoin. Tout ça afin de dénicher un trou à rat dans lequel on pourra se faufiler histoire de passer à l'étape suivante. A cela, on a ajouté de nouveaux éléments qui permettent d'enrichir l'expérience et de varier les plaisirs en termes d'énigmes et de combats (notamment au niveau des boss). C'est peut-être une des choses qu'on lui reprochera d'ailleurs, ce côté Metroid Prime 1.5 tant on a le sentiment de jouer à un prolongement du premier. Dans les fausses notes, on citera aussi le fait qu'on soit souvent un peu paumé sans trop savoir ce qu'on attend de nous et que se soit en errant au petit bonheur la chance que le joueur finisse par retomber sur ses pattes. Le sentiment de perte s'applique aussi au fil du scénario. Plus développé que dans MP premier du nom, il mise peut-être un peu trop sur la lecture croisée d'une foultitude de textes scannés tout au long du jeu. On perd facilement le fil et malgré quelques cinématiques, suivre tout l'histoire peut s'avérer un peu laborieux. En contrepartie, Retro Studio a su entendre les lamentations des joueurs en intégrant des points de sauvegarde plus nombreux et moins espacés. De quoi soulager un peu nos nerfs.

Metroid Prime 2 : Echoes
Le multijoueur : chronique d'un ratage.
L'autre grosse nouveauté apportée par Echoes c'est le fameux mode multijoueur et là, il aurait mieux valu que Retro Studio s'abstienne. Pas du tout convaincu lorsque je l'avais testé en salon, je n'ai pu que confirmer les craintes, c'est creux et absolument pas compétitif face la concurrence, et ça fait presque tâche à côté d'une campagne solo qui demeure d'une grande solidité. Avec 2 modes de jeu et des maps au design simpliste et pauvre, le multijoueur se montre plus qu'accessoire, carrément obsolète. On se tourne autour en faisant la ronde devant un pilier central et c'est au premier qui lockera l'autre. Bref, un beau ratage à ce niveau.

Les notes
  • Graphismes 17 /20

    Ce n'est pas toujours facile à voir mais on note un surplus de détails vis à vis du jeu original, une refonte discrète mais assez efficace pour maintenir le jeu au niveau. Le travail de design est une fois de plus très soigné.

  • Jouabilité 16 /20

    Sans surprise, la maniabilité n'a pas changé d'un iota et se montre donc particulièrement intuitive. Ce qui n'a pas changé non plus, c'est le gameplay qui s'est simplement enrichi de composantes supplémentaires. Du tout bon, mais un peu "déjà vu" tout de même.

  • Durée de vie 17 /20

    On peut compter sur au moins 25 heures pour boucler le jeu mais si vous êtes client du tout ou rien et que vous êtes prêt à débloquer le moindre upgrade et à scanner le moindre bout de ferraille, vous en aurez pour bien plus longtemps. Et il y a le multijoueur aussi... euh en fait non, oubliez.

  • Bande son 16 /20

    Côté bande-son, on renoue avec quelque chose d'assez proche du premier volet, des compo soit géniales soit un peu fades. Les effets sont de fort bonne qualité.

  • Scénario 15 /20

    Le scénario est plus développé cette fois et profite de plus de cinématiques ce qui ne l'empêche pas d'être encore un peu confus et trop dépendant de longues séances de lecture sur écran.

Le premier opus m'avait arraché un bon 19/20, il faut dire qu'il inventait un genre à lui tout seul. Cette suite n'ira pas si loin, reprenant tout ce qui fait le succès de Metroid Prime et y ajoutant de nouveaux éléments afin de l'enrichir, Echoes frappe très fort mais laisse un sentiment de déjà-vu. Une grande aventure, mais pas nécessairement une grande innovation.

Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
23 novembre 2004 à 18:00:00
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (162)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18/20
Tous les prix
Prix Support
99.99€ NGC
99.99€ NGC
Voir toutes les offres
Mis à jour le 23/11/2004
Gamecube Action Aventure Nintendo Retro Studios
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Indivisible : Un Action RPG 2D enchanteur
    PC - PS4 - ONE - SWITCH - MAC
  • Aperçu : Bravo Team : la nouvelle référence du tir en coop ? sur PS4
    PS4
  • Aperçu : Que vaut L.A. Noire en réalité virtuelle ? Nos premières impressions sur PC
    PC
Derniers aperçus
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Dragon Ball FighterZ
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Monster Hunter World
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Xenoblade Chronicles 2
    SWITCH
    Vidéo - Gaming Live