Menu
Digimon : Rumble Arena 2
  • Tout support
  • GBA
  • NGC
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Digimon : Rumble Arena 2 / Digimon : Rumble Arena 2 sur PS2 /

Test Digimon : Rumble Arena 2 sur PS2 du 10/11/2004

Test : Digimon Rumble Arena 2
PS2
Digimon : Rumble Arena 2
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
10 novembre 2004 à 18:00:00
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (10)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.1/20
Tous les prix
Prix Support
59.90€ PS2
205.11€ PS2
206.00€ Xbox
Voir toutes les offres
Partager sur :

Faisant suite au premier épisode sorti sur Playstation en 2002, Digimon Rumble Arena 2 s'affiche comme un clone avoué de la série des Super Smash Bros de Nintendo. Au programme, de vastes pugilats jusqu'à quatre joueurs dans des arènes de folie, le tout enrobé de la licence des Digital Monsters.

Digimon Rumble Arena 2

Après une brève accalmie qui a dû mettre les fans de la série dans tous leurs états, les Digimon sont bel et bien de retour en jeux vidéo, et pour la première fois sur nos consoles 128 bits. A cette occasion, Bandaï a eu la bonne idée de prolonger la série des Digimon Rumble Arena en sortant un deuxième opus bourré de nouvelles idées. Vous l'aurez deviné, cette suite m'a plutôt agréablement surprise, car pour un clone du génial Super Smash Bros Melee, Digimon Rumble Arena 2 s'en sort de manière assez convaincante.

Digimon Rumble Arena 2
Evitez de vous faire toucher pour ne pas hériter du poison.
Pardonnez-moi si, à plusieurs reprises tout au long du test, je fais référence au titre de Nintendo (que j'appellerai pour plus de facilité SSBM), mais après tout les développeurs ne se sont pas gênés pour en reprendre la plupart des idées les plus intéressantes. Si l'on ne manque pas de noter la copie parfaite du décompte des points en fin de combat, on peut également citer d'autres points communs un peu plus discrets. Ainsi, les arènes étant généralement assez vastes, on retrouve le même type de gestion de la caméra qui se rapproche ou s'éloigne en fonction de la position des combattants dans le niveau. De plus, en progressant dans le mode solo, il arrive que l'on soit victime d'une attaque surprise par un Pokémon rare qu'il suffira de battre pour pouvoir le débloquer en tant que personnage jouable. Ca ne vous fait pas penser à Mewtwo ?

Digimon Rumble Arena 2
Voici ce que donnent les digivolutions.
Bien sûr, le gameplay se veut clairement calqué sur celui de SSBM. Les 19 Digimon proposés ont ainsi la possibilité d'effectuer des attaques simples, des coups spéciaux, des combos, des parades et des projections. Là où le jeu se démarque, c'est dans la possibilité de collecter des emblèmes spéciaux pour faire digivolver son personnage en deux étapes, ce qui permet d'accéder à des créatures encore plus puissantes. Une manip permet même d'échanger de la puissance contre de la santé, mais il vaut mieux se mettre hors de portée pour tenter cette manoeuvre hasardeuse. Si les commandes de base sont très intuitives, le gameplay se complique rapidement dans la mesure où chaque créature est dotée d'attaques particulières qui impliquent des manipulations différentes en fonction des personnages. Le mode Entraînement a donc son importance pour apprendre à bien connaître chaque Digimon afin de les maîtriser correctement et savoir anticiper leurs attaques.

Digimon Rumble Arena 2
Les environnements sont dynamiques et destructibles.
Là où le premier volet avouait rapidement ses limites à cause d'un nombre de niveaux trop réduit, ce second opus propose davantage d'arènes pour un total de dix, dont deux à débloquer. L'intérêt vient du fait que ces environnements sont dynamiques mais aussi bourrés de pièges et d'interactions. Certains décors sont destructibles, d'autres sont en mouvements ou offrent un terrain glissant voire instable. Le tout est d'apprendre à tirer parti de tous ces obstacles pour réussir à piéger ses adversaires sans se faire piéger soi-même, et pour cela il est on ne peut plus intéressant de projeter ses ennemis hors de l'arène pour faire des Ring Out. Le mode solo offre une arborescence qui permet de refaire le jeu en empruntant des chemins différents. Il faut ainsi passer pas moins de 21 étapes qui se terminent par une confrontation avec un boss qui, une fois vaincu, viendra rejoindre vos rangs.

Digimon Rumble Arena 2
Abusez des projections pour faire des Ring Out.
Parfois, certains niveaux ne se contentent pas de vous demander d'être le dernier survivant en lice mais proposent des challenges particuliers qui relancent l'intérêt des parties. Il faudra par exemple contaminer ses concurrents en leur refilant du poison, garder une position ou un objet le plus longtemps possible, digivolver avant ses adversaires ou partir en chasse de Culumon. Pour pimenter le tout, les power-ups foisonnent dans les niveaux et leurs effets peuvent souvent renverser la vapeur. En ramassant le bonus approprié, on peut même échanger les rôles, transformer son adversaire en peluche inoffensive, l'endormir ou inverser les niveaux de santé. Même sans être fan de l'univers Digimon, force est de reconnaître que l'on s'amuse réellement, surtout en multijoueur puisque le jeu est compatible avec le multitap qui autorise les parties à quatre simultanément.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    La réalisation tient la route et le level design est très intéressant. Les arènes sont variées et l'on retrouve 19 Digimon qui possèdent chacun différents stades d'évolution.

  • Jouabilité 15 /20

    Le gameplay se révèle plus étoffé et beaucoup plus précis que dans le premier opus, et même si le jeu est calqué sur Super Smash Bros, le plagiat est plutôt réussi. Si les commandes de base sont instinctives, chaque personnage dispose de bottes secrètes qui requièrent des combinaisons un peu plus compliquées.

  • Durée de vie 13 /20

    Le mode solo comporte 21 stages à surmonter, mais une fois les bonus débloqués, on ne peut que se rabattre sur les affrontements en multijoueur.

  • Bande son 12 /20

    Des voix moyennes, des bruitages peu impressionnants et des musiques d'ambiance quelconques.

  • Scénario /

    -

Loin d'être une pâle copie du Super Smash Bros de Nintendo, Digimon Rumble Arena tient plutôt bien la route en proposant un véritable divertissement à plusieurs. Même en solo, on s'amuse d'autant plus que les arènes sont intelligemment pensées et les challenges originaux. A ne pas manquer si vous appréciez l'univers de la série animée.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
10 novembre 2004 à 18:00:00
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (10)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.1/20
Mis à jour le 10/11/2004
PlayStation 2 Action Combat Atari Bandai
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Let's Go, Pikachu / Évoli
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce