Menu
SpellForce : Shadow of the Phoenix
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Spellforce : Shadow Of The Phoenix
PC
SpellForce : The Order of Dawn
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
08 novembre 2004 à 18:00:00
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (10)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18.1/20
Tous les prix
Prix Support
4.00€ PC
4.00€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Quatre mois, c'est ce qu'il aura fallu aux développeurs de Phenomenic pour nous concevoir un second add-on à leur bébé, Spellforce. On peut donc légitimement se demander si ce court laps de temps aura été suffisant pour que cette nouvelle extension arrive à maturité, tant dans le fond que dans la forme. Et bien, oui et non, sachant que si le jeu est toujours aussi prenant, et ce dès les premières minutes, on peine un peu à trouver ce que nous sommes venus chercher à savoir du renouveau qui s'englue ici dans une certaine continuité un peu déconcertante.

Spellforce : Shadow Of The Phoenix

Se posant comme le dernier volet de la trilogie Spellforce (en attendant un probable Spellforce 2 ou un dérivé du titre), Shadow Of The Phenix nous invite à boucler l'aventure débutée il y a de ça un an et poursuivie il y a tout juste 4 mois. Vous allez donc pouvoir retrouver cette ambiance fort réussie qui réunit les univers du STR et du RPG. Ce dernier volet voit ainsi le retour du Cercle qui, envahit par les ténèbres, se voit contrôlé par un nécromancien investi du pouvoir d'un dieu ancien. Vous devrez alors, en tant que maître de votre destinée, mener un ultime combat grâce au pouvoir des runes afin d'éclaircir les pans d'ombres qui menacent de s'étaler sur le monde.

Spellforce : Shadow Of The Phoenix
N'oubliez surtout pas de détruire les bâtiments adverses.
Cet add-on s'adressant principalement aux aventuriers de la première heure, je ne reviendrai que brièvement sur le concept de Spellforce, des explications plus conséquentes vous attendant dans le test de Spellforce ; The Order Of Dawn. Ce qu'on peut donc dire à propos de cette série est qu'elle a réussi à démocratiser deux genres qui ne sont pas les plus accessibles pour au final, prétendre au ralliement de deux genres pour n'en former qu'un seul. Ce qu'il faut aussi voir se situe au niveau du dosage entre les phases de RPG et celles de STR, le tout s'inscrivant parfaitement dans l'histoire, Shadow Of The Phenix en étant d'ailleurs un parfait exemple.

Spellforce : Shadow Of The Phoenix
Le début du jeu sera très mouvementé.
Vous commencerez ainsi votre aventure en solo puis très vite vous rencontrerez un soldat qui viendra vous prêter main forte. Arrivé à un village, on vous donnera une mission à remplir, ce qui aura pour effet de commander une dizaine d'hommes, lesquels seront rejoints par une vingtaine d'autres afin de venir à bout d'une armée de squelettes. Enfin, l'aventure suivra son cours et très rapidement on vous demandera de créer des travailleurs (à l'aide de runes) afin que ces derniers construisent plusieurs bâtiments. Vous créerez alors vos futurs soldats qui vous aideront à continuer votre progression. Ce mélange est une véritable bénédiction, le tout étant simple d'accès via une interface d'ordres simple et sans fioritures inutiles. Ceci s'applique aussi à l'aspect RPG et si Phenomenic a dû procéder à quelques concessions, le mélange n'en reste pas moins limpide et attirant autant pour les amateurs de l'un ou l'autre des styles de jeu évoqués plus avant. Mais si l'introduction du jeu est menée tambour battant, ne laissant pas une seconde de répit au joueur, les nouveautés de cette seconde extension sont moins nombreuses et intéressantes que celles de Breath Of Winter.

Spellforce : Shadow Of The Phoenix
Une des premières missions vous permettra de diriger des dizaines de soldats sans avoir à les créer.
Tout d'abord, précisons que vous pourrez bien sûr importer vos personnages issus de vos précédentes aventures, à condition que ces derniers aient au moins atteint le niveau 25. Remarquez, si vous avez terminé les deux premiers épisodes, vous devriez être dans cette fourchette. Cependant si vous n'avez pas de sauvegardes à disposition, vous pourrez opter pour un personnage pré-défini de niveau 28 qui aura donc à sa disposition de nombreuses aptitudes, sorts ou techniques. Ce ne sera d'ailleurs pas de trop puisque les premiers monstres rencontrés se montreront assez puissants. A noter que vos héros pourront cette fois évoluer jusqu'au niveau 50. Mais passons, voulez-vous, aux quelques nouveautés de cet add-on.

Spellforce : Shadow Of The Phoenix
Vive les 35 heures au clair de lune.
Tout d'abord, une nouvelle campagne qui devrait être aussi conséquente que celle de Breath Of Winter fait son apparition, et vous demandera une quarantaine d'heures de jeu pour être bouclée. Ensuite, outre les 150 nouveaux objets et les 40 nouveaux sorts, chaque race se dotera de deux nouveaux bâtiments, le premier d'entre eux vous permettant d'invoquer les nuées regroupant une dizaine de soldats. Le second bâtiment vous proposera de faire apparaître des unités spécialisées dans la destruction de bâtiments. Ainsi en fonction de votre race, ces destructeurs en puissance pourront attaquer au corps à corps (les nains, par exemple, qui bénéficient d'une excellente résistance) ou à distance, la portée des tirs de ces unités étant supérieure à celles des tours de défense. Continuons dans les nouveautés avec l'amélioration des Titans qui sont maintenant beaucoup plus grands, beaucoup plus puissants et qui peuvent être invoqués plusieurs fois bien que la limitation n'autorise toujours que l'apparition de l'un d'eux. Le mode Jeu Libre se dote de 15 nouvelles cartes (le multijoueur en comprenant 10 de plus) et le nombre de vos avatars passe de 30 à 50 dans tout comme les compétences qui montent de 12 à 30. Ceci est bien entendu valable dans la nouvelle campagne. Enfin, le mode Joueur Contre Joueur vous offre la possibilité de jouer selon les règles de The Shadow Of The Phenix ou les règles d'origine.

Spellforce : Shadow Of The Phoenix
Le personnage pré-défini étant de niveau 28, vous disposerez de plusieurs techniques d'entrée de jeu.
Etant robuste d'un point de vue graphique, le titre est par contre toujours aussi gourmand, surtout quand la caméra se retrouve derrière le personnage, le jeu ayant à ce stade de fortes présomptions à ramer dans tous les sens et ce même avec un PC relativement puissant. Mais si vous avez déjà touché aux grands-frères de Shadow Of The Phenix, vous devez savoir ce que je veux dire. En somme, voici un add-on intéressant qui, bien que construit autour de nouveautés assez effacées, garde malgré tout une grandeur magistrale, ceci étant surtout dû au fait que l'aventure ne perde pas une seconde avec des présentations futiles et rentre de plain-pied dans une atmosphère guerrière. La conclusion que représente cette extension n'est nullement à bouder mais on aurait aimé un peu plus d'originalité pour cet ultime épisode qui laisse un petit arrière-goût.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Pas de différence notable depuis Breath Of Winter si ce n'est quelques nouveaux sorts qui font leur apparition. Ceci dit, Spellforce est un de ces titres qui fait plaisir aux yeux en nous abreuvant de différents monstres et surtout d'invocations surpuissantes grâce aux Titans.

  • Jouabilité 15 /20

    Un régal d'autant que l'interface principale est aussi ergonomique et pratique pour gérer l'aspect RPG et STR. Les menus ne s'entremêlent pas et le seul gros défaut du jeu vient que des gros ralentissements lors des batailles de masse ou tout simplement lorsque vous positionnez la caméra dans le dos de votre personnage principal.

  • Durée de vie 15 /20

    Une nouvelle campagne aussi imposante que celle de Breath Of Winter et de nouvelles cartes Multijoueur vous feront rester devant votre PC pendant un bon bout de temps. A ce sujet, prenez votre temps pour créer une armée conséquente lors de votre premier bivouac, les ennemis sont légion par la suite.

  • Bande son 14 /20

    De bien beaux thèmes qui ne se renouvellement malheureusement pas beaucoup. Le doublage français a par contre bénéficié de beaucoup de soins puisqu'on reconnaîtra dans le casting quelques voix très connues.

  • Scénario 12 /20

    La trilogie Spellforce se conclut dans ce dernier segment et si le synopsis de base n'est pas extrêmement travaillé, l'ambiance reste très poétique de par une utilisation judicieuse de nombreux personnages ayant chacun un rôle à jouer dans la guerre qui nous oppose au Cercle.

Cette deuxième extension est d'un bon niveau même si elle est constituée de peu de nouveautés. Dernier segment de la trilogie Spellforce, Shadow Of The Phoenix vous invitera une dernière fois à arpenter l'univers féerique du titre via une aventure trouvant écho dans celle de ses aînés mais n'en étant pas moins, une fois encore, des plus immersives.

Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
08 novembre 2004 à 18:00:00
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (10)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18.1/20
Mis à jour le 08/11/2004
PC RPG Stratégie EA Phenomic Bigben Interactive
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live