Menu
Asphalt : Urban GT
  • Tout support
  • DS
  • NGAGE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Asphalt : Urban GT
NGAGE
Asphalt : Urban GT
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
05 novembre 2004 à 18:00:00
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (11)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18/20
Tous les prix
Prix Support
16.66€ NGAGE
20.99€ NGAGE
29.90€ DS
29.99€ DS
Voir toutes les offres
Partager sur :

Récemment nous faisions une petit retour sur le logithèque du N-Gage et je ne sais pas si vous vous rendez compte mais en un an d'existence, la console de Nokia ne possède en tout et pour tout que 24 jeux sur le territoire européen. Je veux bien que la firme privilégie la qualité au détriment de la quantité mais ici le constat s'avère tout de même désastreux sachant que sur les 24 titres de la machine, plusieurs d'entre-eux sont loin d'être des chefs-d'oeuvre impérissables. En espérant que la tendance s'inverse, surtout avec l'arrivée de la PSP et la DS, accueillons donc comme il se doit le premier jeu de courses de la console, Asphalt : Urban GT. Et ça tombe bien, le jeu en question fait partie des meilleurs titres de la console.

Asphalt : Urban GT

La mode est au tuning, la mode est aux courses urbaines, la mode a atteint le N-Gage. Ce qui vient immédiatement à l'esprit quand on joue à Asphalt : Urban GT est que les développeurs de Gameloft connaissent bien leurs classiques. Les influences sont en effet diverses puisque de Burnout à Need For Speed Underground en passant par Midnight Club, Asphalt GT puise à tous les râteliers pour au final compacter tous ses modèles, et en sortir une compilation qui au final se veut de très bonne qualité. Maintenant que les présentations sont plus ou moins faites, nous pouvons pénétrer dans l'univers de Urban GT, un monde où K2000 aurait l'air d'une vieille 2CV asthmatique.

Asphalt : Urban GT
N'hésitez pas à user du turbo quand une belle ligne droite se présente.
Un mode Arcade qui comprend le Jeu Instantané, le Road challenge, la Course libre, le Contre-la-montre, la Course poursuite plus le mode Evolution et ses 35 championnats à enchaîner. 23 bolides, 9 circuits, trois modes Bluetooth (Course unique, Championnat et Course-poursuite) à 4 joueurs. Voici de quoi est fait Urban GT. Franchement, pour un jeu portable, on peut dire qu'il y a de quoi faire. Bien entendu, les modes de jeu du soft ne vont pas révolutionner le genre mais disons malgré tout qu'il y a tout ce qu'on est en droit d'attendre d'un tel titre. Attardons-nous dès à présent sur les challenges les plus significatifs. On commencera donc par le mode Arcade et plus spécialement par le Road Challenge. Ce dernier va ainsi vous faire participer à une série de 5 courses. Vous devrez terminer chaque circuit dans les trois premiers pour remporter la coupe dans la catégorie sélectionnée, celle-ci étant rattachée à un type de voitures. Concernant lesdites catégories vous trouverez entre autres des 4X4, des bolides urbains, des coupés sport, des voitures de rêve, des classiques, etc. Une fois gagnée la coupe dans une des catégories, vous pourrez ensuite passer à la suivante, le tout se débloquant au fur et à mesure de votre progression. Un mot également sur le mode Course-Poursuite (très influencé par ceux des premiers NFS) dans lequel vous jouerez le rôle du flic qui devra traquer des caisses suspectes en l'espace de deux minutes. Pour se faire, vous devrez garder une voiture incriminée dans votre mire pendant quelques secondes afin d'obtenir un bonus Temps supplémentaire, le tout se terminant après avoir appréhendé 7 bolides.

Asphalt : Urban GT
Les voitures sont plus ou moins maniables suivant la classe à laquelle elles appartiennent.
Passons au mode Evolution. Ce challenge est sans doute le plus intéressant puisque vous allez participer à plusieurs championnats tout en tunant votre caisse ou en en achetant de nouvelles. Fort d'une trentaine de championnats (requérant au préalable certaines qualifications), c'est à l'issue de ces épreuves que vous engrangerez de l'argent avec lequel vous irez dans un garage pour acheter des équipements de tuning, des kits de carrosserie ou tout simplement regarder votre bolide flamboyant pour le plaisir des yeux. Pour ce qui est des nouvelles voitures à obtenir, vous aurez le choix entre plusieurs modèles qui iront de l'Aston Martin Vanquish, la Audi TT Roadster 3.2 quattro, la Ford GT en passant par la Jaguar XKR, la Lamborghini Gallardo, pour n'en citer que quelques unes. Précisons que vous obtiendrez aussi de nouvelles voitures en gagnant des championnats et que vous pourrez vendre vos propres acquisitions pour renflouer votre compte.

Asphalt : Urban GT
Détruisez les éléments bordant les routes pour augmenter votre jauge de boost.
Si la jouabilité hasardeuse des titres N-Gage doit autant à la croix de direction trop rigide qu'aux boutons mal placés de la console, précisons qu'Asphalt GT bénéficie d'un gameplay haut de gamme. Malheureusement, on a encore un peu de mal à se faire à la forme du N-Gage dans sa version QD ou non, sa petitesse étant décidément un défaut difficilement contournable. Si vous devez en être conscient, notons que le jeu en lui-même profite d'une animation impressionnante et d'un gameplay réactif qui fait qu'on contrôle sa voiture en deux temps trois mouvements. Après, il est certain que tous les véhicules ne sont pas aussi maniables (conduisez une Lamborghini et un 4X4 et vous comprendrez) mais ceci est un parti-pris logique, même si au final on laissera souvent tomber quelques classes de véhicules sans grand intérêt si ce n'est celui de proposer des expériences différentes. Pour les commandes à proprement parlé, rien de bien original puisque tout se joue autour de l'accélération et du freinage comme n'importe quel jeu de course. A ce propos, je vous recommande d'utiliser la touche "4" pour freiner, ceci étant bien plus jouable qu'en utilisant la touche "7" plus éloignée de la touche "5" qui sert à accélérer. S'ajoute à ceci, l'indémodable jauge de turbo qui vous permettra de conduire à tombeau ouvert pendant quelques instants, ceci s'avérant très utile pour rattraper vos 7 petits camarades de jeu. A ce sujet, si la jauge de boost baissera rapidement lors de son utilisation, vous pourrez toujours la remplir à nouveau en dépassant vos adversaires sans les toucher ou en détruisant des éléments du décor. En ce qui concerne les petits plus bien idiots, donc forcément indispensables, on citera un klaxon ou les phares dont on cherche encore l'utilité si ce n'est pour se la jouer "Vin Diesel dominical".

Asphalt : Urban GT
Les décors sont bien modélisés tout comme les voitures du reste.
Si on sait désormais depuis Tomb Raider que la N-Gage est capable d'afficher une 3D très propre, Urban GT nous le rappelle via des graphismes de qualité à l'aide d'une modélisation de décors et de voitures de haute volée. 9 environnements seront les témoins de vos exploits qui se dérouleront à New-York, Miami, Paris, Buenos Aires, Hong-Kong, un aéroport, la centrale de Tchernobyl, etc. Si Jihem précisait lors de sa preview qu'il avait parfois un peu de mal à trouver sa route, surtout lors des passages de nuit, je n'ai pour ma part pas ressenti ceci, la lecture des tracés étant à mon sens lisible par le biais de panneaux indicateurs ou de flèches vous indiquant par où aller. De plus, vous pourrez opter pour une des trois vues, dont une subjective, pour être à l'aise durant vos "pérégrinations urbaines". Ensuite, on constate une fois encore l'influence de Need For Speed dans la scénarisation des courses. Vous assisterez par conséquent à des mises en scène lorsque vous prendrez un tremplin ou ferez décoller votre voiture, la caméra se positionnant alors de façon à ce que l'angle soit le plus impressionnant possible. En rajoutant plusieurs effets spéciaux (étincelles, effet de tremblement à la NFSU lors de l'utilisation du turbo) et une gestion du trafic (un peu trop fluide à l'instar de celui de NFSU une fois encore), on obtient une réalisation pleine d'esbroufes qui témoigne d'un travail parfaitement maîtrisé.

Pour un premier jeu de course, Asphalt : Urban GT fait très fort. Ne possédant aucun gros défaut, proposant une animation fluide, un gameplay intuitif et une bonne durée de vie, Gameloft offre au N-Gage un excellent titre qui se doit d'être reconnu à sa juste valeur. Vous aimez l'art du tunning le côté arcade inhérent au jeu, vous aimerez Asphalt : Urban GT.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    La modélisation des décors tout comme celle des bolides est fort plaisante pour la rétine. Les effets spéciaux lors des courses rajoutent du piment, ce qui est également le cas des mises en scène des passages les plus dynamiques. Au niveau des défauts, pas mal de clipping est à signaler, mais nous sommes sur une portable, ne l'oublions pas.

  • Jouabilité 15 /20

    L'animation est rapide, le gameplay est précis et permet quelques imprécisions, le jeu étant entièrement dédié à l'arcade et au fun résultant de courses nerveuses. On pestera une fois encore contre la rigidité de la croix de la console mais là-dessus, on sera bien obligé de s'y faire.

  • Durée de vie 15 /20

    Pas mal de modes de jeu et si tous sont issus de plusieurs séries bien connues, le fait est que retrouver une compilation de challenges variés profite pleinement au titre, d'autant que divers modes de difficulté corseront l'affaire. N'oublions pas non plus les trois modes multijoueurs qui augmenteront la longévité de l'entreprise.

  • Bande son 13 /20

    Les bruitages sont honnêtes mais ne cassent pas grand chose sur leur passage et si plusieurs musiques ont été composées, le chip sonore de la console fait qu'on a du mal à profiter des thèmes qui sont par ailleurs assez quelconques.

  • Scénario /

Premier jeu de courses à atterrir sur N-Gage, Asphalt : Urban GT fait forte impression dans sa maniabilité arcade entièrement dédiée au fun. Doté d'un contenu riche en sensations, ce titre est à n'en point douter un jeu très réussi qui prouve que la console de Nokia peut être témoin de belles choses. Dommage cependant que la console en elle-même empêche une immersion encore plus grande et bride le plaisir via une ergonomie irritante, mais là on ne peut pas y faire grand chose.

Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
05 novembre 2004 à 18:00:00
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (11)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18/20
Mis à jour le 05/11/2004
N-Gage Course Gameloft
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Devil May Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live