Menu
Crash Twinsanity
  • Tout support
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Crash Twinsanity / Crash Twinsanity sur PS2 /

Test Crash Twinsanity sur PS2 du 08/10/2004

Test : Crash Twinsanity
PS2
Crash Twinsanity
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
08 octobre 2004 à 18:00:00
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (142)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.8/20
Tous les prix
Prix Support
59.00€ Xbox
69.90€ Xbox
70.10€ PS2
209.00€ PS2
Voir toutes les offres
Partager sur :

Si on aurait pu croire que la série Crash Bandicoot allait dépérir après son abandon par Naughty Dog, le papa de la saga, il n'en fut rien. Vivendi racheta l'affaire et confia les rênes à la société Eurocom puis Traveler's Tales. Ayant pour la peine un peu changé la donne en modifiant légèrement le concept de ce jeu de plates-formes, plusieurs opus assez différents virent le jour et ce Crash Twinsanity en est le dernier exemple en date.

Crash Twinsanity

Si la franchise est née d'un jeu de plates-formes où il fallait suivre un chemin pré-défini, Naughty Dog rentabilisa un peu plus l'investissement en nous offrant un superbe Crash Team Racing excellent Mario Kart-Like qui eut droit à un épisode PSone puis un second opus, bien moins convaincant, sur PS2 et Xbox. Toujours dans l'optique d'innover, Crash Bash sortit ensuite en singeant un certain Mario Party. Ensuite, le tout revint au concept de base de la série en nous proposant un Crash Bandicoot : La Vengeance De Cortex. L'épisode dont nous parlerons aujourd'hui cherche une fois de plus à se démarquer de ses frères en y insufflant un principe de coopération qui apporte autant de possibilités que d'humour.

Crash Twinsanity
L'aventure commencera sur votre île.
Tout débute par une paisible journée sur l'île du pt'it père Crash alors que la belle Coco gambade joyeusement parmi les fleurs, insouciante qu'elle est. Mais alors que ce charmant tableau se dessine sous nos yeux, voilà qu'une main gantée de noir pointe un fusil vers la belle, et l'assomme d'un tir paralysant. Vous l'aurez bien sûr deviné, Neo Cortex est de retour mais cette fois, il ne va pas uniquement s'agir d'enlever la soeurette de Crash pour contraindre son ennemi à se rendre pour éviter tout ennui ultérieur. Non, cette fois ce bon docteur a besoin de Crash pour éradiquer une menace qui plane sur l'île et c'est ainsi que les adversaires de toujours vont devoir unir leurs forces pour déjouer les pièges qui se dresseront devant eux. Viendra ensuite, pour leur prêter main forte, la nièce robotique de Cortex, Nina. L'aventure pourra alors véritablement commencer et tout la petite troupe voyagera de dimension en dimension pour faire la vérité sur les mystérieux Jumeaux qui ont juré de se venger de Cortex.

Crash Twinsanity
Les interactions entre Crash et Nitro sont marrantes mais assez limitées.
Alors qu'on pourrait penser au vu des screenshots que nous avons affaire à un énième de jeu de plates-formes, ce n'est pas vraiment le cas. Vous retrouverez bien entendu tout ce qui fait le charme de la série, à savoir ses environnements colorés, ses bad-guys attitrés, les mouvements du marsupial, mais passé le tutorial qui vous expliquera la panoplie d'actions qui sont à votre disposition, vous découvrirez petit à petit que le jeu mise avant toute chose sur une coopération entre les personnages, qui iront le plus souvent par paire. Alors que Nina arrivera plus tard dans le titre, vous pourrez dès le départ apprécier la bonne entente entre Crash et Neo Cortex. Le tout commencera alors par une phase où nos deux amis, roulés en boule, se battront comme des chiffoniers tout en dévalant un tunnel jonché de caisses de TNT. Vous devrez ici éviter les pièges, rouler plus ou moins vite pour vous arrêter sur des plates-formes montantes, etc.

Crash Twinsanity
Je suis fan du petit ourson avec la batte de baseball, trop chou !
Par la suite vous pourrez également user de Cortex comme d'un marteau ou d'une planche de snowboard. En sus, vous pourrez aussi balancer votre compagnon d'infortune (par dessus un précipice par exemple) pour que ce dernier aille actionner un mécanisme et ainsi vous ouvrir la voie. Alors que la plupart des scènes seront en vue arrière, d'autres seront en scrolling horizontal. Bien sûr, vous aurez aussi l'occasion d'évoluer à 360 degrès dans des environnements plus vastes et plus ouverts. En somme, le jeu doit autant aux premiers Crash Bandicoot qu'à un vieux titre comme Sleepwalker pour les phases à l'horizontal où vous devrez ouvrir la voie à votre compagnon en désactivant les pièges qui sont sur son passage. Bourré d'humour, plutôt joli à regarder, le titre a malheureusement pour lui quelques défauts qui lui sont fortement préjudiciables.

Crash Twinsanity
Et un cristal pour ma pomme.
Ces tares émanent en grande partie du système de sauvegarde et du gameplay. Les problèmes liés à la sauvegarde sont vraiment énervants car si vous disposerez de plusieurs check-point et d'une sauvegarde automatique, le fait est que les points de sauvegarde sont trop éloignés, ce qui vous obligera souvent à refaire des dizaines de fois une portion d'un niveau avant de pouvoir enfin atteindre le point de sauvegarde suivant. Très agaçant d'autant que pas mal d'endroits sont souvent basés sur une connaissance parfaite des pièges, ceci amenant alors une perte de crédits lors des premiers passages. Bref, ça gave énormément de devoir se retaper le même niveau encore et encore, d'autant que la jouabilité est perfectible. Si ceci ne vient pas nécessairement du personnage qui se manie bien et dont les actions sont très simplement réalisables, les angles de caméra ont tendance à se bloquer derrière un élément du décor ou à ne pas être très étudiés, ceci étant surtout vrai pour les passages en RollerBrawl. Les sauts ne sont pas non plus des plus précis et on loupe souvent nos atterrissages. On s'y fait bon gré mal gré mais c'est un peu embêtant de ne pas être totalement à l'aise, surtout dans un jeu de plates-formes.

Crash Twinsanity
Houuu, c'est chaud.
Question environnements graphiques, rien de bien neuf à l'horizon. Entre l'île de Crash, des cavernes humides, une jungle, un glacier, des environnements plus urbains ou futuristes, on touche ici du doigt un graphisme très propre, quelques écrans de jeu vraiment très jolis mais dont la 3D n'a rien d'exceptionnel. Par contre mention spéciale aux boss du jeu qui sont imposants à plus d'un titre. Venir à bout de chacun demandera une tactique particulière, mais dans l'ensemble ils restent malgré tout assez faciles à battre. On aurait par contre pu avoir droit à une animation un brin plus coulante pour les mouvements de base de Crash mais c'est vraiment un détail. Concernant ces derniers, rien de bien neuf à l'horizon puisque les sempiternels double-sauts, tourbillons et autres glissades seront de la partie. La bande-son est, elle, d'un bon niveau entre les musiques bien délirantes dans le style, POW-WOW du pauvre, les bruitages cartoonesques ou le doublage français plutôt bien foutu. Si la première impression que m'avait laissé ce Crash Twinsanity était très bonne, j'avoue que j'ai un peu déchanté devant les petits problèmes de maniabilité et les sauvegardes trop éloignées nous obligeant à refaire des passages bien trop longuets. Rajoutez à ceci des passages qui demandent une connaissance parfaite du piège pour être passés et vous obtenez un petit jeu rigolo, bigarré et possédant quelques bonnes idées qui montrent malheureusement un peu trop vite leurs atouts limités. Un jeu frais et vraiment drôle par moments mais qui tourne un peu en rond au bout de quelques heures.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Rien de neuf à l'horizon. Une 3D proprette qui amène quelques décors très jolis. Les environnements ne sont pas très originaux puisque identiques à ceux des autres épisodes et on se rabattra plus facilement sur les boss qui font preuve d'une stature imposante. Quelques effets spéciaux sympathiques finiront d'apporter la petite touche supplémentaire qui porte Twinsanity au rang de jeu visuellement agréable.

  • Jouabilité 13 /20

    Les sauts manquent parfois de précision et la caméra se bloque quelques fois dans le décor. Ce n'est pas fréquent mais même sans cela, on peine à vraiment être à l'aise avec des angles de vues qui sont de temps en temps capricieux.

  • Durée de vie 14 /20

    Le jeu n'est pas un modèle de longévité. Qui plus est, plusieurs passages demandent une connaissance parfaite du piège pour être passés, ce qui est vite gonflant. Une durée de vie loin d'être catastrophique mais qui demeure un tantinet légère.

  • Bande son 14 /20

    Le doublage français est bien rendu, les bruitages font penser à, hemmmm, du Crash et les musiques me plaisent bien de par leur côté bien ringard ou bien exotique.

  • Scénario /

Crash Twinsanity, bien que distillant un humour bien vivace et quelques passages originaux, s'essouffle un peu après quelques heures d'exploration. L'idée des interactions entre les personnages est bien vue mais il est dommage que le tout n'a pas été poussé plus loin. Malgré tout ces écueils, j'avoue que ce Twinsanity est plaisant à parcourir, surtout quand on apprécie depuis toujours la série de Naughty Dog, et qu'il devrait convenir à tous les fans des marsupiaux qui se respectent.

Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
08 octobre 2004 à 18:00:00
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (142)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.8/20
Mis à jour le 08/10/2004
PlayStation 2 Action Plate-Forme Vivendi Universal Games Traveller's Tales
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce