Test Pikmin 2- Gamecube

Gamecube

Echoué sans secours sur une planète inconnue, le capitaine Olimar n'avait mis que trente jours pour trouver le moyen de réparer son vaisseau grâce à l'aide des Pikmin et ainsi regagner sans encombre sa planète natale. Il faut croire que Nintendo, qui a pris son temps pour nous proposer finalement la suite de cette histoire à dormir debout, n'a pas bénéficié de l'aide de ces créatures. Quoiqu'il en soit, le jeu est enfin là et on ne manquera pour rien au monde cette nouvelle opportunité de renouer avec ces chers radis apprivoisés.

Pikmin 2

Suite directe du jeu qui avait mis tout le monde en émoi lorsqu'il est sorti sur GameCube en 2002, Pikmin 2 trouve sa source dans un concept issu de l'esprit génial de Shigeru Miyamoto. La sortie de ce second volet constitue bel et bien l'occasion rêvée de retrouver cette atmosphère bucolique qui nous avait tant séduit dans le premier. Le réel attrait du titre est en effet de posséder une l'ambiance à ce point particulière qu'elle nous ferait presque oublier qu'il s'agit avant tout d'un jeu de stratégie.

Test Pikmin 2 Gamecube - Screenshot 61Seuls les Pikmin bleus peuvent mettre les pieds dans l'eau.

L'idée consiste à contrôler un groupe de minuscules créatures appelées Pikmin, dans des environnements qui ressemblent assez au microcosme de notre planète. Le résultat est non seulement irrésistible pour les yeux, mais il donne surtout réellement l'impression d'évoluer à l'échelle d'une fourmi. A partir de là, il faut apprendre à tirer parti des capacités de chaque espèce de Pikmin pour venir à bout des scarabées, des araignées et de toutes les autres créatures étranges qui vivent dans les herbes ou les galeries souterraines, sachant qu'on peut rapidement avoir sous ses ordres une bonne centaine de Pikmin à la fois.

Test Pikmin 2 Gamecube - Screenshot 62A deux joueurs, on a le choix entre compétition et coopération.

Visuellement, le jeu dégage une atmosphère assez champêtre qui rend cet univers vraiment pittoresque. On s'attache forcément à ces petites créatures qui gesticulent dans tous les sens en poussant des cris quand elles se noient ou qu'elles se font brûler et dévorer par des insectes, et on ne peut pas s'empêcher de zoomer sur l'action pour les voir porter des objets dix fois plus gros qu'elles. Par ailleurs, ce deuxième volet rajoute deux nouvelles espèces de Pikmin, en plus des trois déjà connues. Rappelons que si les Pikmin rouges sont insensibles au feu, les jaunes ne craignent nullement l'électricité et les bleus sont les seuls à pouvoir mettre les pieds dans l'eau. Désormais, on peut également trouver des fleurs qui ont le pouvoir de transformer nos créatures en Pikmin blancs ou violets. Les toxiques, plus communément appelés les "p'tits blancs aux yeux rouges" ont la faculté de contaminer et d'empoisonner toute créature ayant l'audace de les absorber. Ils sont également immunisés aux substances toxiques et peuvent creuser la terre à la recherche d'objets enfouis. Les Pikmin violets n'ont quant à eux pas énormément de capacités particulières, mais ils s'avèrent tout de même extrêmement utiles dans la mesure où ils possèdent la force de 10 pikmin chacun !

Test Pikmin 2 Gamecube - Screenshot 63"Il faut être deux pour porter une graine".

On imagine facilement le nombre de possibilités qui découlent de la gestion de ces différents Pikmin, d'autant qu'il est toujours possible de les faire évoluer à l'aide d'un nectar permettant de faire pousser la fleur qui germe sur leur tête. De plus, il est désormais possible dans cet épisode de recueillir des graines pour obtenir des sprays qui renforcent les aptitudes de ses unités. Ceux qui avaient été frustrés par l'obligation de terminer le premier volet en 30 jours (temps dans le jeu) seront ravis de voir que cette limite n'existe plus. On peut maintenant réellement prendre son temps pour développer ses troupes et explorer tranquillement chaque recoin des niveaux, le seul impératif étant de rassembler tous ses Pikmin avant le coucher du soleil pour éviter qu'ils ne se fassent dévorer pendant la nuit.

Test Pikmin 2 Gamecube - Screenshot 64Mais pourquoi le peuple de l'herbe est-il aussi hostile ?

Après son retour victorieux sur sa planète natale, le capitaine Olimar n'a même pas le temps de savourer son aventure qu'on l'envoie de nouveau en mission. Il doit retourner sur l'étoile où vivent les Pikmin pour rassembler un maximum d'objets précieux afin de rembourser la dette de la compagnie Hocotate et ainsi la sauver de la faillite. Ce ne sont donc plus des pièces de vaisseau spatial que l'on traque dans Pikmin 2 mais des objets insolites qui nous confortent dans l'idée que la planète des Pikmin n'est autre que la Terre. Le peuple de l'herbe réserve décidément bien des surprises, et il n'y a qu'à voir ces vaillants Pikmin unir leurs forces afin de transporter une Game & Watch oubliée, un oeuf sur le plat écrasé ou même un tube de rouge à lèvres pour s'en convaincre. Il arrive même que certains objets soient défendus par des insectes qui apparaissent alors comme de véritables monstres, à l'image de cette araignée collée à un dentier !

Test Pikmin 2 Gamecube - Screenshot 65Une erreur de ce genre et c'est parfois 50 Pikmin de perdus en une seconde.

Il est clair que Pikmin 2 réserve beaucoup plus de surprises que son prédécesseur. Non seulement le contenu est largement plus étoffé, mais le challenge s'avère aussi plus corsé. La plupart des objets se retrouvent ainsi soigneusement cachés dans les profondeurs de galeries qui s'étalent sur plusieurs étages, et dans lesquelles il est impossible de renouveler ses Pikmin. Quand on sait que ces niveaux se terminent généralement par un affrontement contre un boss, on imagine bien le stress que tout cela génère. Heureusement, le capitaine Olimar n'est plus seul pour mener à bien sa mission. Non pas qu'il soit possible de terminer le jeu à deux, mais on peut désormais compter sur le compagnon d'Olimar, Louie, pour répartir les tâches à effectuer. Cela permet notamment de faire plusieurs choses à la fois et de couvrir davantage de terrain.

Test Pikmin 2 Gamecube - Screenshot 66Il faut dénicher des fleurs spéciales pour obtenir les deux nouvelles races de Pikmin.

Bien sûr, la présence d'un second personnage donne lieu à divers modes multijoueurs qui se traduisent par des parties en coopération ou en compétition. Notez que le jeu intègre maintenant un outil appelé Piklopédie, qui permet de consulter toutes les données relatives aux trésors et aux créatures découverts au cours de l'aventure. Autant vous dire qu'il y a vraiment matière à passer des heures et des heures dans cet univers qui comporte énormément de choses à découvrir, pour le plus grand plaisir de ceux qui avaient adoré le premier volet. Pikmin 2 ne possède de plus aucun équivalent en termes d'ambiance ou de jouabilité, le concept de base étant quand même extrêmement novateur.

Romendil, le 07 octobre 2004

Les notes

  • Graphismes 16/20

    Nintendo a réussi à accoucher de créatures autrement plus irrésistibles que ces bons vieux Lemmings. Les Pikmin ne sont pas stupides, ils vous sont juste entièrement dévoués et sont prêts à se sacrifier pour vous si vous leur en donnez l'ordre. L'esthétique du jeu donne réellement l'impression d'évoluer dans notre microcosme à l'échelle d'une fourmi.

  • Jouabilité 15/20

    Quelques secondes suffisent pour retrouver ses marques. Le gameplay est pensé de manière parfaite et l'on ne peut s'en vouloir qu'à soi-même en cas de bévue. L'ajout d'un personnage supplémentaire et de deux nouvelles espèces de Pikmin élargissent considérablement le champ des possibilités.

  • Durée de vie 14/20

    La limite des 30 jours ayant disparu, on a désormais tout le temps d'explorer les environnements à sa guise. De plus, l'aventure s'avère beaucoup plus longue et le jeu dispose désormais de challenges multijoueurs.

  • Bande son 15/20

    Pourquoi n'est-il pas possible d'entendre l'hymne des Pikmin dans le jeu ? Ceci dit, lesdites créatures sont plus bavardes dans cet épisode puisqu'elles n'hésitent pas à s'encourager pour accomplir leurs besognes.

  • Scénario 15/20

    L'hypothèse selon laquelle la planète des Pikmin serait la Terre tend à se confirmer dans ce second volet. Tous les objets dénichés dans les niveaux nous sont familiers et le bestiaire est tout droit inspiré du peuple de l'herbe. Le capitaine Olimar a cette fois comme mission de rembourser une lourde dette en dénichant des objets précieux.

  • Note Générale15/20

    Les Pikmin étant des créatures fort sympathiques mais ayant un peu de mal à s'exprimer, je vous le demande en leur nom. Arrêtez de jeter n'importe quoi dans la précieuse nature qui leur sert de lieu de vie si vous ne voulez pas avoir sur la conscience la mort d'un Pikmin qui se sera battu jusqu'au bout pour ramener ce qu'il aura pris pour un précieux trésor. Les Pikmin ont besoin de vous, alors venez-leur en aide et vous en serez récompensé par une expérience enrichissante et très dépaysante.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 18/20

Retour haut de page

Infos jeu

  • Editeur : Nintendo
  • Développeur : Nintendo
  • Type : Stratégie
  • Multijoueurs : 1 à 2 joueurs
  • Sortie France : 8 octobre 2004
    (30 août 2004 aux Etats-Unis - 29 avril 2004 au Japon)
  • Version : française intégrale
  • Classification : Pour tous publics
  • Web : Site web officiel
  • Existe aussi sur :
    Nouvelle Façon de Jouer ! Pikmin 2 - Wii
  • Similaire à :
    Pikmin

Vidéos

Voir les 6 vidéos de Pikmin 2