Test Rocky Legends- Xbox

Xbox

Rocky est revenu, et cette fois il est là avec tous ses amis. Après avoir surpris tout le monde en 2002 avec sa première apparition dans le monde du jeu, le boxeur italien fait son retour sous la bannière d'Ubi Soft. Au programme, du changement dans la continuité.

Rocky Legends

Rage (R.I.P.) avait bien étonné le monde en sortant le premier jeu basé sur les films Rocky. Que l'on soit fan ou que les aventures de l'étalon nous rebutent, il était facile de se laisser prendre à ce jeu de boxe simple qui offrait pourtant un gameplay assez subtil (pour un jeu d'arcade j'entends). Le hic, c'est que juste après, Rage a fermé. Mais houra, Ubi Soft a récupéré franchise et équipe de développement afin que Rocky puisse de nouveau distribuer les mandales sur PS2 et Xbox. La principale (seule ?) nouveauté de ce Rocky Legends se trouve dans son mode carrière qui cette fois ne se limite pas à celle de Balboa mais vous laisse choisir d'incarner ses grands challengers, Clubber Lang, Ivan Drago ou encore Apollo Kreed. Une plongée dans les méandres de l'univers de la licence qui permettra de découvrir tout un tas de secrets sur l'histoire de ses personnages si on est fan, et de varier un peu les plaisirs si on aime simplement cogner.

Test Rocky Legends Xbox - Screenshot 44Les esquives sont indispensables pour ne pas finir en purée.

Pour le reste, Rocky Legends ressemble foutrement au jeu sorti il y a 2 ans sur Xbox. Le système de jeu est donc quasiment le même. Les coups sont répartis sur les boutons de la face du pad en coups droits hauts et bas et coups gauches hauts et bas. En orientant le stick vers le haut ou le bas, les coups droits deviendront des crochets. Si on maintient la gâchette droite, on passe aux uppercuts. La gâchette gauche servira pour sa part à bloquer les coups et à esquiver. C'est simple, mais ça marche bien. Comme dans le premier opus, les esquives et les déplacements seront vitaux si on ne veut pas finir réduit en purée par une série de coups. De même, il faudra savoir placer son poing correctement afin de ne pas frapper dans le vide, les coups portés amoindrissent votre endurance, qu'ils touchent ou non l'adversaire.

Test Rocky Legends Xbox - Screenshot 45L'entraînement : ardu mais efficace.

Au chapitre des ajouts de cette suite, on remarque l'arrivée d'un mode fury accessible lorsque le joueur voit sa barre de santé dangereusement réduite. Agissant comme un second souffle, ce mode vous rend plus rapide et agressif. Le système de déformation qui permettait au jeu d'afficher les visages tuméfiés des boxeurs se voit quant à lui étendu à la poitrine, du coup, on peut voir en direct les côtes se fendiller. On retrouve aussi le système d'entraînement entre les combats qui repose sur des mini-jeux toujours aussi ardus mais grâce auxquels on pourra augmenter les skills de notre boxeur. Une fois encore, le système est identique au premier volet et il faudra matraquer en rythme les boutons ou suivre des instructions précises visant à apprendre à réaliser des combos dignes de ce nom.

Test Rocky Legends Xbox - Screenshot 46Un KO, c'est toujours gratifiant. Enfin quand on l'inflige.

Oui mais voilà, tout cela est bien gentil mais c'est un jeu vieux de 2 ans qu'on nous sert là. Et depuis, de l'eau a coulé, depuis, EA a sorti Fight Night et forcément, en matière de boxe, Rocky prend une gifle (ah, ah), la pierre se transforme en chamalow. Même si Rocky Legends peut se targuer d'un gameplay plus accessible que celui de Fight Night, ce dernier est bien plus fun et profond. De plus, les latences relatives aux esquives (lentes à mettre en oeuvre et induisant une pause avant de pouvoir frapper) deviennent pénibles. En somme, Rocky Legends doit plus être considéré comme un jeu de baston sympathique et idéal pour les fans des films, mais si c'est de la boxe que vous cherchez, vous trouverez votre bonheur plus loin.

Dinowan, le 30 septembre 2004

Les notes

  • Graphismes 14/20

    Le moteur semble s'être un peu affiné et les effets de déformations faciales se sont étendues à l'ensemble du torse. En gros, c'est très équivalent à ce qui est sorti il y a 2 ans, d'où le problème.

  • Jouabilité 14/20

    La prise en main est rapide et le gameplay arcade du soft permet tout de même quelques subtilités. Voilà un jeu de baston sympathique mais on aurait souhaité le voir évoluer un peu plus.

  • Durée de vie 15/20

    3 carrières à mener, ça prend du temps. Le mode 2 joueurs assurera sa tâche en offrant aux amateurs des combats prenants.

  • Bande son 14/20

    On retrouve le doubleur officiel de Rocky et les doublages sont de manière générale convaincants. Dommage toutefois que les coups semblent être portés sur des sacs de sable.

  • Scénario

    -

  • Note Générale14/20

    Ressemblant très fortement à son prédécesseur, ce nouveau Rocky se montre aussi sympathique sur le premier mais cette fois, il a une concurrence rude en matière de boxe. On le recommandera donc plus particulièrement aux fans de la trilogie qui seront ravis du nouveau mode carrière et de ses 3 héros. A noter, la regrettable annulation du mode online.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 19/20

Retour haut de page

Infos jeu

  • Editeur : Ubisoft
  • Développeur : Venom Games
  • Type : Sport / Combat
  • Multijoueurs : 2 joueurs
  • Sortie France : 30 septembre 2004
    (17 janvier 2005 au Japon)
  • Version : Française intégrale
  • Classification : Déconseillé aux - de 16 ans
  • Existe aussi sur :
    Rocky Legends - PlayStation 2
  • Similaire à :
    Rocky
    Fight Night 2004
Mots-clefs : Rocky Legendes, Boxe

Vidéos

Voir les 3 vidéos de Rocky Legends