Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
Test : Warhammer 40000 : Dawn of War
PC

Adaptation de la célèbre licence Warhammer 40000 de Games Workshop, le soft de THQ reprend le background futuriste des jeux de plateau pour en faire un STR. Il y a donc de quoi ravir les nombreux inconditionnels des petites figurines apparues à la fin des années 1980, surtout que le jeu vidéo est de bonne qualité et propose un challenge très intéressant à ceux qui s'y essaieront en multijoueur.

Mais avant de détailler plus avant ce fameux mode multi, regardons d'abord ce que propose la campagne solo du jeu. Nous sommes au 41ème millénaire et cette époque n'est pas du tout paisible puisque la guerre fait rage entre les conquérants humains, les impitoyables orks, les mystérieux eldars et les perfides forces du chaos. La race humaine ne doit sa survie qu'à son chef éclairé nommé l'Empereur et à ses troupes constituées de guerriers loyaux et génétiquement modifiées : les Space Marines. Ce sont eux qui défendent les intérêts humains partout dans l'univers, et ce sont eux que vous dirigerez dans la campagne solo du jeu. Cependant, il faut savoir que celle-ci est assez courte puisqu'elle comprend moins de 12 cartes. En outre, il ne faut pas se leurrer, la campagne n'est qu'une succession de missions assez peu variées et qui consistent essentiellement à construire sa base et à nettoyer la zone de toute présence ennemie. Une sorte d'escarmouche scénarisée en quelque sorte.

Les explosions et autres tirs lasers donnent lieu à de très jolis effets.

Et justement, en parlant d'escarmouche, ce mode très apprécié est bien présent et permet d'affronter l'IA sur des cartes variées. Cependant, c'est bien en multijoueur que le jeu prend toute sa dimension. De deux à huit personnes peuvent ainsi s'affronter sur la vingtaine de cartes spécifiquement conçues pour le jeu à plusieurs. Et on peut dire que les développeurs ont frappé fort car celles-ci permettent embuscades, coups bas, prises en étau... Bref, les stratèges vont s'en donner à coeur joie d'autant qu'il est tout à fait possible de former des équipes et ainsi participer à des combats en 4 contre 4 par exemple. Contrairement à la campagne solo, vous avez ici la possibilité de diriger les quatre camps du jeu : Space Marines, Orks, eldars et forces du chaos. Chacun a bien sûr ses unités propres, mais on remarque cependant que les stratégies à adopter sont très semblables quelle que soit la race choisie. Chaque partie multi peut évidemment être paramétrée : vitesse du jeu, conditions de victoire, quantité de ressources...

Il est possible de faire ce que l'on veut avec la caméra : rotation, zoom...

Le gameplay aussi a été pensé pour le multijoueur. Contrairement à la série des Ground Control, il y a bien une gestion des ressources et des constructions dans Dawn of War. En fait, pour pouvoir créer des unités et des structures il faut disposer d'assez de "réquisitions". Cette ressource s'obtient en capturant les points stratégiques qui apparaissent sur la carte. Vous voyez donc tout de suite l'importance de ces lieux car la possession d'un maximum de points stratégiques conditionne le nombre d'unités et de bâtiments que vous pouvez créer. Une fois qu'on en détient un nouveau, il faut prendre soin de bien le défendre (avec son infanterie ou en construisant des tourelles lasers par exemple). C'est d'ailleurs en capturant un point stratégique que vous pourrez bâtir un avant-poste sur celui-ci et ainsi étendre votre zone d'influence pour agrandir votre base. L'autre ressource présente dans le jeu est l'énergie qui est utile pour faire fonctionner les véhicules, armes lourdes et bâtiments. Pour s'en procurer, il suffit de construire des générateurs.

La mission débute par l'installation de votre QG.

Un des aspects très original du jeu est qu'il ne permet pas de diriger chacune de vos unités. En fait, la plupart d'entre elles sont organisées en escouade et c'est l'escouade que vous manoeuvrez dans sa totalité. Chaque escouade peut être composée d'un nombre maximum d'unités qu'il est possible de créer en pleine bataille puisqu'une petite icône dédiée apparaît lorsque l'escouade est sélectionnée. Il est donc inutile de revenir à la caserne pour former de nouvelles unités, le bâtiment ne servant qu'à créer de nouvelles escouades que vous pouvez par la suite personnaliser en créant un sergent ou en équipant certains de ses membres d'armes plus efficaces (lance-flammes...) qu'il faut au préalable rechercher dans des structures dédiées. Mais pour posséder les meilleures unités du jeu, il est nécessaire de trouver et de garder des reliques qui sont disséminées sur les cartes. Les reliques vous donnent en effet accès à de nouvelles options de construction et il faudra donc lutter bec et ongle contre les autres joueurs pour leur contrôle. Bref, avec ses cartes très bien conçues et son gameplay très intéressant, Dawn of War est on ne peut plus conseillé à tous les inconditionnels des jeux de stratégie temps réel qui affectionnent le multijoueur.

Les notes
  • Graphique 14 /20

    Malgré des effets d'explosion spectaculaires, les décors ne sont pas à la hauteur et manquent de détails. La profondeur de champ est en outre très insuffisante.

  • Jouabilté 16 /20

    Le principe des escouades que l'on contrôle est déroutant au début, mais on s'y fait vite et c'est même très pratique à l'usage grâce à l'intéressant système de renforcement qui permet de remplacer une unité perdue en combat par une autre en cliquant juste sur un bouton sans retourner au bâtiment dédié. De plus, on voit que les cartes ont été très bien conçues : elles permettent des batailles multijoueurs intéressantes.

  • Duree 15 /20

    Oubliez tout de suite ce titre si vous ne comptez jouer qu'en solo. L'unique campagne est courte et même s'il y a un mode escarmouche, ce n'est qu'en multijoueur que Dawn of War prend toute sa dimension.

  • Son 15 /20

    L'ambiance sonore est soignée sans plus. Les bruitages et les musiques sont bons, de même que les voix françaises. Mais pas de quoi s'extasier non plus.

  • Scénario /

    Il n'y a pas vraiment de scénario fouillé car la campagne n'est qu'une succession de missions sans véritable fil conducteur réel.

Warhammer 40000 : Dawn of War est un jeu réservé à ceux qui comptent jouer à plusieurs. En effet, en solo le jeu n'a que très peu d'intérêt avec sa campagne courte et son mode escarmouche intéressant mais qui ne vaut pas l'affrontement avec des joueurs humains. Si c'est ce que vous recherchez, alors vous pouvez tranquillement investir dans ce STR qui permet des batailles dantesques grâce à un très bon équilibrage des camps en présence, à des cartes très bien réalisées et à un gameplay intuitif et pratique. Une fois n'est pas coutume, la licence Games Workshop a été bien exploitée.

Profil de superpanda
L'avis de superpanda
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
27 septembre 2004 à 18:00:00
16/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (168)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/ 20
Mis à jour le 27/09/2004 Voir l'historique
PC Stratégie Relic Entertainment THQ
  • Partager cette page :
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (1)
  • News (8)
  • Vidéos (2)
  • Images (42)
  • Wiki / ETAJV
  • Downloads (9)
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Warhammer 40000 : Dawn of War
    -
    PC
Boutique
  • Warhammer 40.000 : Dawn of War PC
    2.83 € Neuf
    1.99 € Occasion
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.