Forever Worlds
PC
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / Forever Worlds sur PC /

Test Forever Worlds sur PC du 20/09/2004

Test : Forever Worlds
PC
Forever Worlds
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
20 septembre 2004 à 18:00:00
6/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
3/20
Tous les prix
Prix Support
7.99€ PC
19.20€ PC
Voir toutes les offres
  • Partager sur :

Aïe aïe aïe, The Adventure Company trébuche avec un jeu de très faible qualité. En attendant Aura qui permettra peut-être au spécialiste de l'aventure de se remettre debout, il faut d'abord passer par Forever Worlds qui se hisse péniblement au même niveau qu'un Evany.

Forever Worlds

Quels sont les ingrédients nécessaires à la réalisation d'un vrai bon jeu d'aventure ? Mmmm, difficile à dire... Beaucoup de facteurs entrent en jeu. Pour certains, ce sera l'ambiance qui va primer, pour d'autres, la qualité de l'intrigue. Il y a aussi ceux qui mettent un point d'honneur à dégoter des énigmes originales et passionnantes. Evidemment, le bonheur serait de réunir ces trois aspects sous la bannière d'un seul et même titre, mais si c'était aussi simple que ça, on ne se retrouverait pas avec des Auryn Quest, des Evany et des Forever Worlds.

Forever Worlds
On arrive en bateau sur les lieux de la disparition.
Reprenant le principe des différents mondes à explorer, Forever Worlds capitule dès le départ en ce qui concerne son originalité. En effet, il ne faut guère plus de quelques minutes pour s'apercevoir que l'aventure ne sera pas vraiment passionnante et qu'elle ne brillera pas par son scénario. A la recherche d'un homme disparu, on erre dans plusieurs tableaux à l'esthétique peu inspirée, essayant péniblement de trouver son chemin dans des décors confus et, il faut bien le dire, extrêmement moches. Apparemment, ce disparu aurait trouvé une faille temporelle au milieu de la jungle et se serait évaporé d'un coup d'un seul. Je schématise, bien sûr, mais l'idée est là. A notre tour, on part sur les traces de cette fameuse faille. Ni une, ni deux, nous voilà pris dans le faisceau de lumière et transporté dans un "ailleurs" où l'ennui semble être roi.

Forever Worlds
Première énigme et première constatation : le jeu fait dans le grand n'importe quoi.
Disons que dans cet "ailleurs", on marche beaucoup sans faire rien d'autre que cliquer pour avancer. Rapidement pénible, cette façon de faire nous oblige à prendre son mal en patience en espérant qu'un élément quelconque viendra perturber cet état de fait, mais non, un pas après l'autre, écran après écran, on avance. On se dit qu'on pourrait alors profiter de ces longues marches pour admirer le paysage, mais là non plus, ce n'est pas possible car Forever Worlds n'est même pas beau. En fait, il est plutôt laid avec sa vision à 360 degrés complètement saccadée. Heureusement, on échappe au massacre de Evany, mais tout de même, le manque de fluidité est un sacré manquement de respect envers les joueurs. D'autant que rien ne justifie ces saccades honteuses puisque tous les décors restent désespérément fixes et qu'aucune animation ne vient les initier à la vie, pas même des petites feuilles qui bougent ou de l'eau qui ruisselle. Ah si, pardon, mauvaise langue que je suis j'allais oublier que lorsqu'on croise quelqu'un, on voit ce personnage bouger légèrement. Pour ma défense, les rencontres ne sont pas très nombreuses. A noter qu'un petit effort est a été fait dès lors qu'on engage la conversation avec quelqu'un. Les textes sont pour ainsi dire assez drôles. On ne pleure pas de rire, mais on sent très bien que les auteurs ont voulu qu'il se dégage une bonne ambiance de leur aventure. Par moment, le ton pourrait même faire penser à un Zork Grand Inquisiteur, dommage que tout le jeu dans son entier ne nous laisse pas cette impression.

Forever Worlds
Le design peine à trouver ses marques.
Bon, alors si la réalisation ne suit pas, pas plus que l'histoire, il nous reste à espérer que les énigmes soient d'un tout autre niveau. Vu la tournure de l'article, vous devez vous douter que de ce point de vue là aussi, Forever Worlds a quelques gros soucis. J'avoue, je n'ai pas poussé le vice très loin, et je me suis contenté des quelques premières heures de jeu (je vous expliquerai pourquoi juste après) mais les rares épreuves de réflexion sur lesquelles je suis tombé ne m'ont franchement pas convaincu. Principalement basées sur le hasard, il faut par exemple actionner des leviers ou toucher des piliers dans un certain ordre (à déterminer bien entendu). Le hasard semble être le maître mot à chaque fois et la règle du "perdu, essaie encore une fois" est bien trop présente.

Forever Worlds
Oh un oiseau. Donnez-lui à manger, il adore les banaes bleues.
Enfin, pour couronner le tout, Forever Worlds est truffé de bugs qui le rendent un peu plus indigeste qu'il n'est déjà. Le plus grave d'entre eux concerne le curseur qui refuse de changer d'apparence et qui se bloque sur une position. Loin d'être simplement un petit chipotage d'ordre esthétique, ce bug nous empêche de sauvegarder, d'ouvrir l'inventaire ou même d'avancer. La seule action autorisée consiste du coup à regarder autour de soi pour faire passer le temps. Ah oui, précision importante, on ne peut pas quitter le jeu non plus. Il faut basculer sous windows à la "barbare" et arrêter l'application en cours. Le pire dans tout ça, c'est que ce bug revient très fréquemment et qu'il empêche complètement de jouer. C'est d'ailleurs lui qui a coupé court à ma progression. Puisque je n'avais nullement sauvé ma partie et que l'envie de tout reprendre était aussi forte que de manger une glace à la moutarde, je me suis abstenu de relancer le jeu. Contrairement à ce que son titre laissait supposer, Forever Worlds n'a donc pas fait long feu sur mon disque dur.

Les notes
  • Graphismes 6 /20

    Si les cinématiques et autres séquences de synthèses sont plutôt bonnes, les décors du jeu et le design général ont beaucoup de mal à s'imposer. Si le titre propose une option pour zoomer et dézoomer à chaque écran, on se sent constamment obligé d'éloigner la vision pour profiter d'images à peu près correctes. De près, c'est une véritable bouillie de pixels.

  • Jouabilité 5 /20

    A la faible qualité des graphismes s'ajoute une absence totale de fluidité dans la vision à 360 degrés. Tout n'est que saccades et maux de tête. En plus, un gros bug nous oblige à quitter le jeu abruptement. Côté méninges, nous sommes rarement mis à contribution intellectuelle. Forever Worlds préfère alors nous faire cliquer au hasard sur des engins sans nous donner le moindre indice quant à leur utilisation. Du coup, on progresse à tâtons en misant tout sur le hasard.

  • Durée de vie 8 /20

    Puisque la résolution des énigmes repose en grande partie sur le hasard, la durée de vie dépendra principalement de votre ligne de chance. Ceci dit, l'aventure n'est pas des plus longues.

  • Bande son 10 /20

    Des musiques plutôt anodines, des bruitages extrêmement classiques et des dialogues français en dents de scie. Voilà le programme sonore auquel il faut vous attendre. A noter que les dialogues sont plutôt amusants avec plusieurs pointes d'humour ça et là.

  • Scénario 5 /20

    L'humour ne fait pas tout malheureusement. Si on pense par moments à Zork, le gros du jeu reste trop confus pour nous passionner. Il aurait fallu plus de cinématiques et peut-être aussi plus d'implication du joueur.

Personne n'attendait Forever Worlds, donc personne ne sera déçu de sa faible prestation. Avec un bug qui se voit comme le nez au milieu de la figure, une bien pauvre réalisation graphique et un intérêt franchement discutable, on se demande bien comment il pourrait bien se faire remarquer. De toute manière, il y a un signe qui ne trompe pas concernant la qualité d'un jeu. Quand un éditeur n'appose pas son logo au dos de la boîte, c'est qu'on peut commencer à se poser des questions. C'est le cas pour Forever Worlds.

Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
20 septembre 2004 à 18:00:00
6/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
3/20
Tous les prix
Prix Support
7.99€ PC
19.20€ PC
Voir toutes les offres
Mis à jour le 20/09/2004
PC Aventure The Adventure Company Hexagon Entertainment
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Indivisible : Un Action RPG 2D enchanteur
    PC - PS4 - ONE - SWITCH - MAC
  • Aperçu : Bravo Team : la nouvelle référence du tir en coop ? sur PS4
    PS4
  • Aperçu : Que vaut L.A. Noire en réalité virtuelle ? Nos premières impressions sur PC
    PC
Derniers aperçus
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Dragon Ball FighterZ
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Monster Hunter World
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Xenoblade Chronicles 2
    SWITCH
    Vidéo - Gaming Live