Menu
Rainbow Six 3
  • Tout support
  • NGC
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Rainbow Six 3
NGC
Rainbow Six 3
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
28 juin 2004 à 18:00:00
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (16)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.4/20
Partager sur :

Après une excellente version Xbox et un portage PS2 nettement moins brillant, Rainbow Six 3 arrive enfin sur GameCube. On se demande d'ailleurs pourquoi il a fallu attendre si lontemps au regard du résultat.

Rainbow Six 3

A l'époque de l'annonce de la sortie du jeu sur console, j'avoue avoir eu un peu peur. Oui, bon vachement peur même. Mais il aura suffit de quelques minutes en sa compagnie sur la version Xbox pour me faire radicalement changer d'avis sur le potentiel du jeu. L'optique des développeurs est de rendre le jeu plus abordable, d'une prise une main plus rapide et d'offrir au joueur un titre qui permette de vite plonger dans l'action sans pour autant se retrouver dans un bête FPS. Au revoir donc à la phase de planification avant chaque mission ou au choix des équipiers. Aujourd'hui, on se contente de choisir ses armes, l'approche on la jugera sur place.

Rainbow Six 3
Vos équipiers ont des réactions crédibles, pas nécessairement intelligentes.
Ce n'est pas qu'un simple portage qui a été réalisé ici, c'est plus une adaptation. Si le jeu s'inspire de la version PC (on reconnaît bien le thème des maps) il en diffère assez largement. Côté gameplay tout d'abord. Le joueur dirige une seule équipe de 4 hommes (vous compris) et incarne le leader, Ding Chavez. Au passage, pas question de changer de personnage comme sur PC, si ce dernier meurt, the mission is terminée. Avec ces simples changements le jeu est déjà pas mal modifié. Vos hommes ne vous quittent jamais, sauf ordre express et font preuve d'une certaine réactivité face au danger. Ce qui n'est pas un mal car votre résistance aux balles n'est pas énorme. Quelques coups suffiront à vous renvoyer à la maison la queue basse.

Rainbow Six 3
Le filtres de vision sont indispensables. Si celui-ci est esthétique...
En tant que leader il va de soi que vous allez devoir jouer les donneurs d'ordres. Petit bonus à ce niveau, le système, instauré par SOCOM, d'ordre vocal a été repris. Pour ceux qui n'aiment pas parler à leur console, tout passe par la touche d'action contextuelle. Pointez le réticule de visée sur un point et appuyez sur A, vos hommes filent dans cette direction. Fixez une porte, gardez la touche enfoncée et voilà un menu d'ordres divers. Ouvrir et nettoyer, ouvrir/flash grenade/nettoyer, défoncer/nettoyer, quelques exemples de ce qu'il est possible de demander à vos hommes selon la situation. A moins que vous ne préfériez ouvrir vous même la porte de manière progressive à l'aide de la croix directionnelle, disons en l'écartant juste assez pour jeter un coup d'oeil ou vous en servir comme couverture. Quand on y réfléchit, ce qu'il y a de plus stressant dans ce jeu, ça doit être les portes. Qu' y a-t-il derrière ? Combien sont-ils ? Pour pimenter un peu les choses, je vais vous parler un peu des codes zulu. Ces codes permettent de mettre un ordre en attente. Ils seront surtout utilisés pour les salles dotées de deux portes (apparaissant en gris sur votre mini-map). Préparez vos hommes sur une des entrées, placez-vous de l'autre côté, lancez l'ordre et boum ! Le flash de la grenade aveugle les méchants (et vous, si vous ne faites pas gaffe), quelques coups de feu, voilà, tout le monde est mort. L'exécution est plus courte que la préparation, mais c'est jouissif.

Rainbow Six 3
... la vision nocturne se contentera d'être fonctionnelle.
L'autre grande force de ce Rainbow Six 3 console repose sur l'IA de vos équipiers, essentiellement dans leur façon de progresser. A chaque fois qu'on les envoie quelque part, au bout d'un couloir ou au détour d'une cour, ils prennent soin de se placer de manière à couvrir tous les accès, et sans jamais se surexposer au danger. Lorsqu'ils avancent, ils veillent chacun sur les arrières des autres et se montrent prudents. C'est assez impressionnant à voir et très agréable à jouer. Toutefois, on note quelques ratés à l'occasion. D'abord, on regrette l'absence d'un mode furtif, vos équipiers ont un peu trop tendance à shooter dès qu'ils voient un hostile, difficile parfois de rester discret. De plus, on peut de temps en temps les voir se percuter suite à de légers problèmes de pathfinding. Pas dramatique, mais il faut bien chipoter.

Rainbow Six 3
Bouh, que vous êtes laids !
Côté ennemi, les comportements sont plus aléatoires. Ces derniers se planquent, tirent en coin et jouent les gros fourbes vicieux mais inexpliquablement il leur arrive aussi assez fréquemment de courir sous les balles vers une mort indubitable ou au contraire de rester face à nous sans rien faire. Curieux. Mais ce qui est peut-être le plus dommageable à ce niveau, ce sont les nombreux scripts utilisés. On se rend vite compte, après un game over et la reprise de la partie, que beaucoup de comportements ennemis sont scriptés, untel va lancer une grenade au bas de cet escalier, ces trois là vont surgir quand on va passer à ce point précis. Du coup, vu le niveau de difficulté du jeu assez élevé, certains passages se règlent plus par un apprentissage essai/erreur que par une bonne maîtrise de la gâchette. Une IA ennemie plus développée et des comportements plus "naturels" eussent étés un plus indéniable.

Rainbow Six 3
Un écran qu'on ne pensait pas revoir sur GameCube.
Un petit mot sur la campagne solo et ses missions avant de passer à autre chose. On saura apprécier à leur juste valeur des missions en environnements variés et au sein de cartes assez complexes. Certes les objectifs ne sont pas toujours très originaux (élimination, sauvetage et déminage) mais l'architecture des niveaux fait le reste. A ce sujet, notez que cette version PS2 profite d'un niveau supplémentaire par rapport à sa grande soeur Xbox. Situé en Italie, ce niveau trouve sa place en plein scénario. En termes d'ambiance le jeu frappe juste grâce à une bande-son bien fichue et une localisation plaisante. Vos hommes, issus de nationalités diverses, s'expriment avec un fort accent. Du coup, on sait tout le temps qui parle et donc qui fait quoi. Quelques bonnes idées viennent renforcer l'immersion, comme cette mission de sauvetage dans une villa dont les murs résonnent d'airs de musique classique ponctués de rafales.

Rainbow Six 3
L'interface d'ordres rapides, une petite merveille déjà maintes fois copiées.
On enchaîne avec la réalisation et là c'est un peu la débandade. On s'attendait à mieux qu'à un malheureux portage de la version PS2, la GameCube est tout de même capable de faire mieux. Ah remarquez c'est mieux, il n'y a plus de saccades, même si le frame rate demeure trop bas. Les textutes et modèles 3D sont également trop grossiers par arapport à ce qu'on a déjà pu voir sur la machine. Pire, le effets de lumière dynamiques sont quasiment inéxistants, les Rainbow ne projettent ainsi pas d'ombres ! On retrouve de même le problème de redécoupe des niveaux de la version PS2 dû au manque de RAM de la machine, bien que l'on soit fort surpris de rencontrer le même soucis sur GameCube. En bref, on se heurte sur GameCube à des lacunes qui passent nettement moins bien sur une machine tout de même plus performante qu'une PS2. L'IA n'a d'ailleur spas retrouvée son niveau d'origine et nous revient telle que sur la console de Sony, à savoir : sommaire. S'agisant du portage de la version PS2, on aura donc droit ici aussi au fameux niveau supplémentaire vis à vis de la version Xbox. En revanche, on perd l'un des plus gros points forts du jeu sur Xbox et PS2 : le online qui se voit remplacé par un mode coop en écran splitté. En définitive, Ubi Soft joue les fainéants aevc ce portage GameCube simpliste qui renoue avec une qualité graphique très discutable, un frame rate mou du genoux et une IA toujours pas au niveau. On attendait mieux.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    On reste déçu par l'ensemble technique dans la mesure où la console nous a déjà prouvé par le passé qu'elle est capable d'afficher de plus beaux décors. Puisqu'en plus, il faut supporter de longs chargements entre chaque zone et un frame-rate mollasson, il n'y a pas vraiment photo entre cette version et celle sortie sur Xbox l'année dernière.

  • Jouabilité 16 /20

    Superbe refonte du gameplay de Raven Shield. Le jeu parvient à devenir plus abordable sans pour autant se tranformer en tir au pigeon. Le titre s'impose sans problème comme le meilleur soft tactique en équipe de la console. Seul bémol, une certaine linéarité en partie due aux scripts un peu trop nombreux. La possibilité d'imposer un déplacement passif manque un peu également.

  • Durée de vie 15 /20

    La campagne solo est conséquente et assez relevée avec des sauvegardes limitées. Le challenge est donc de taille. Le online qui disparait est toutefois un sacré manque que ne comble pas le mode coopératif à deux joueurs en écran splitté. A noter une mission inédite qui n'apparait pas dans la version Xbox.

  • Bande son 16 /20

    L'ambiance sonore est efficace, tant au niveau des bruits des armes que des voix. Les bugs constatés sur Xbox semblent avoir disparus.

  • Scénario /

On attendait mieux de cette version GameCube qu'un simple copié-collé de la version PS2. Si le gameplay est là, la réalisation n'est clairement pas à la hauteur de la machine qui de plus perd le mode online. aucune amélioration ou optimisation, rien. Ubi nous la joue paresseuse.

Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
28 juin 2004 à 18:00:00
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (16)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.4/20
Mis à jour le 28/06/2004
Gamecube FPS Tactique Ubisoft Ubisoft Shanghai
Dernières Preview
PreviewGrounded - Le nouvel Obsidian miniaturise le jeu de survie ! 14 nov., 22:44
PreviewArise : A Simple Story, mélancolie et retour dans le temps pour un jeu poétique 11 nov., 11:11
Les jeux attendus
1
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
2
The Last of Us Part II
29 mai 2020
3
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020