Menu
Sonic Advance 3
  • GBA
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Sonic Advance 3 sur GBA /

Test du jeu Sonic Advance 3 sur GBA

Test : Sonic Advance 3
GBA
Sonic Advance 3
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Killy
L'avis de Killy
MP
Journaliste jeuxvideo.com
18 juin 2004 à 18:00:00
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (41)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.3/20
Tous les prix
Prix Support
149.90€ GBA
Voir toutes les offres
Partager sur :

Question : Qu'est ce qui différencie un Mario, noble plombier bedonnant, d'un Sonic, sorte de hérisson mal peigné ? Réponse : Et bien l'un des deux a une moustache. Élément qui pourrait paraître complètement inintéressant et dénué de rapport avec notre sujet principal, si nous n'étions pas en face d'un principe purement physique. Je m'explique. Lors d'une course à grande vitesse, les muscles travaillent à provoquer une accélération intense sur un laps de temps très court. Si l'on veut que celle-ci dure le plus longtemps possible, il faut en donner les moyens à son corps. Chaque défaut gênant l'aérodynamisme est source de frottements trop importants à l'air, et donc impose une dramatique sollicitation de l'organisme. D'où l'utilité de se raser de près pour gagner en vélocité, le propre de Sonic.

Sonic Advance 3

Enfant heureux d'un couple improbable, Sonic Advance 3 arrive à toute allure sur notre GBA SP, havre d'anciens titres remis au goût du jour. Cependant, là où un certain Nintendo manie le copier-coller avec une maestria légendaire, Sega (du moins la Sonic Team) ne se contente pas d'afficher ses héros représentatifs dans une aventure déjà vécue "remaniée graphiquement". Véritable opus à part entière dans la série, ce titre choit pourtant dans un gouffre dissimulé par la végétation disposée insidieusement par la désormais célèbre "absence d'innovations". Mais là où la concurrence subit cette tare entre les générations, c'est au sein de la même plate-forme que le hérisson tombe lourdement. En effet, après un Sonic Advance vraiment accrocheur, un second chapitre toujours aussi intéressant, mais manquant un tant soit peu de changements vis à vis de son prédécesseur, celui sur lequel nous sommes focalisés aujourd'hui n'innove que très faiblement, et se pose un tantinet comme alternative dénuée de sens. Cependant, n'ayez crainte, le soft n'est pas mauvais à outrance, loin de là, et l'esprit Sonic s'avère présent, mêlant rapidité et fluidité. Ce qui n'est pas le cas de l'esprit du docteur Robotnik.

Sonic Advance 3
Un jeu renversant n'est-ce pas ?
Éternel insatisfait, l'ennemi juré de notre ami bleu a décidé, sûrement inspiré par une frêle muse incarnant l'originalité, de diviser le monde en 7 parties (diviser pour mieux régner). Cherchant à métamorphoser chacune d'elle en un empire Eggman (son nom américain), il trouve forcément sur sa route son rival aux piquants hérissés, bien résolu à mettre un terme aux agissements de l'infâme. Une trame scénaristique sempiternellement prenante, réutilisant à chaque fois une toile de fond identique sur laquelle se brodent des situations inintéressantes. Il faudra bien qu'un jour cette opposition s'arrête. Que l'un des deux camps soit privé de leader, que Sonic, prit d'une rage folle assassine Eggman, que... je ne sais pas, mais par pitié, messieurs les développeurs, ne tombez pas dans le syndrome Mario, perdant sa princesse au moins dix fois par an. Ceci étant dit, attardons-nous sur les nouveautés inhérentes à ce titre. Tout d'abord, et contrairement à son prédécesseur, il vous faut choisir deux personnages dès le début, qui coopéreront tout au long de l'aventure. Commençant avec les seuls Sonic et Tails, vous pourrez débloquer leurs compagnons d'infortunes au fil de l'aventure. Incluant Knuckles, Cream, et Amy, ces derniers vous seront d'une utilité plus que louable. Ils participent en fait à un système d'entraide inédit, vous octroyant différentes capacités spécifiques en fonction du collaborateur choisi.

Sonic Advance 3
Sonic est un mec cool ! La preuve, il ride comme un pro
Par exemple, si vous avez décidé d'incarner le petit renard à deux queues, et que vous l'accommodez à un Sonic fort vif, ce dernier vous permettra d'augmenter soudainement votre rapidité. Le principe est le suivant. Il faut en résumé laissez le bouton "R" appuyé, jusqu'à ce qu'un cercle brillant vous entoure, et relâcher ensuite la touche lorsque vous tenez dans vos bras votre ami. Une approche relativement agréable à utiliser qui vous sortira de nombreuses situations cataloguées comme suicidaires. Bien entendu, les stars de Sega conservent leur spécificités personnelles, comme le vol avec Tails, ou encore la possibilité qu'a Knuckles de grimper sur les murs. De plus, le découpage des niveaux apparaît comme sincèrement différent. Vous errez en fait dans des stages où vous ne rencontrez pas d'ennemis. Au nombre de 7, ils sont des espèces de cartes du monde ("zone"), au sein desquelles vous choisirez votre niveau ("act"). Ces derniers sont représentés par des anneaux ("act ring"), dans lesquels il faut pénétrer pour accéder à un environnement de jeu classique. Une fois entré dans trois anneaux, et donc effectué trois tableaux d'actions (j'espère que vous suivez) vous aurez accès au boss du stage, caché dans un appareil sous lequel il vous incombera de vous placer. Collant avec le scénario, cette disposition n'apporte rien de bien passionnant et demeure purement et simplement inutile, mis à part les Omochao, qui, affalés sur votre route, vous donneront des indications précieuses. Mais ce ne sont pas les seuls à être présents. Les Chao "simples" sont aussi de la partie. Dissimulés au sein des niveaux, ceux-ci ne demandent qu'à être découverts.

Sonic Advance 3
Tails tient Sonic entre ses petites pattes. C'est touchant
Répartis en un nombre particulier dans chaque zone ou "stage", il est impératif de tous les apercevoir pour obtenir une clé, servant à ouvrir un endroit secret, dans lequel vous pourrez peut-être obtenir une Chaos Emerald. Il vous en faudra 7 pour effacer les méfaits du vilain docteur. D'autre part, et dans le même ordre d'idée, des mini-jeux sont présents dans les "zones", afin de vous faire passer un bon moment, vous aérant l'esprit. Vous trouverez sans doute également un anneau gigantesque au début de ces mêmes "zones". Il conduit en fait à l'usine de Sonic (il faut bien gagner sa vie), qui regroupe un écran de sélection des personnages débloqués, une sélection des "zones", et le jardin des Chao, endroit indispensable pour passer un moment totalement superflu, à observer s'ébattre des bêtes étranges. Bref une somme de rajouts imposante, mais d'une effroyable vacuité. Aucune de ces modifications n'apporte de réel plaisir, mis de côté le système d'entraide, et on se demande véritablement la raison de leur présence. Masquer un jeu trop peu dissemblable des précédents ? Fort possible.

Sonic Advance 3
Le docteur Eggman ne recule devant aucune invention loufoque pour détrure Sonic
Malgré tout, il faut reconnaître humblement que Sonic Advance 3 est le jeu fluide par excellence et un des titres donnant le plus de sensations immédiates. Ne connaissant pas le terme ralentissement, il vous emmène dans un déluge de scrollings horizontaux et verticaux, mêlés dans un tourbillon entêtant. Toujours aussi impressionnant. Grisé par la vitesse, vous traverserez les niveaux empreint d'une adrénaline incontestable et fort notable, troublé par les animations et les environnements de très bonne qualité. En effet, d'un point de vue purement technique, Sonic Advance 3 demeure très convaincant. Associant des décors dotés de teintes vives et d'un design amusant, à un level design étourdissant d'un semblant de complexité dû à la rapidité immodérée du défilement, ce jeu sublime ce que l'on nomme le "fun". Malgré tout, on peut se dire que l'impression tenace de rater la moitié des choses lors du passage d'un niveau, le sentiment de ne jamais contrôler la situation, ou encore que le placement de certains tremplins vous conduisant directement sur un ennemi auraient pu aisément être améliorés. La Sonic Team se mure dans ses acquis, ce qui est dommage vis à vis du charisme émanant des produits estampillés Sega d'une part, et Sonic d'autre part.

Sonic Advance 3
Tails est lui aussi adepte des sports extrêmes. La preuve dans ce cliché volé pendant ses vacances
Au final, bien qu'entraîné par des compositions musicales guillerettes et rarement lassantes, et la présence de deux modes multijoueurs dont un ne nécessitant qu'une seule cartouche, le titre édité par THQ ne parvient pas à convaincre totalement. Mettant trop peu de changements en avant, utilisant des subterfuges sans fond pour combler les vides, et se contentant de tout miser sur sa licence, il apparaît comme inutile. Je tiens à préciser que je n'ai rien contre le hérisson bleu, mais que même si l'environnement, la réalisation graphique, et le plaisir de jeu m'ont charmé, il ne reste pas moins que l'impression de s'essayer au second opus, que ce soit dans la construction des niveaux, ou dans la réutilisation de certaines phases, se révèle très présente. Vraiment dommage. Il va falloir courir vraiment vite pour rattraper ses erreurs.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    La réalisation graphique est sans conteste le point fort de ce titre. Affichant une 2D de grande qualité, exposant des décors aux couleurs chamarrées, et plaçant sur le devant de la scène une animation d'une fluidité incontestable, Sonic Advance 3 fait partie de ces jeux exploitant merveilleusement le potentiel de la GBA. Le défilement ne souffre d'aucune saccade, tout va très (trop) vite sans aucun accroc. Une réussite.

  • Jouabilité 16 /20

    La série Sonic est réputée pour sa prise en main intuitive et son plaisir de jeu immédiat. Cet épisode ne déroge pas à la règle, et s'avère sincèrement agréable à explorer à une vitesse capable d'arracher un Pikmin de terre. Néanmoins, il est regrettable de remarquer une inertie trop importante des personnages, et comme d'habitude l'incompréhension quasi-totale de ses actes. Le principe de "Tag Action"est par contre fort intéressant, et permet de varier un tant soit peu l'appréhension de certaines situations. Les passages en fausse 3D sont par contre assez raides et énervants.

  • Durée de vie 14 /20

    Soumis aux mêmes errances que ses augustes prédécesseurs, Sonic Advance 3 peut se terminer en 5 ou 6 heures grand maximum, sans rencontrer de véritables problèmes. Sûrement conscients de cette tare, les développeurs ont ajouté un mode en collaboration très sympathique, ainsi que deux modes multijoueurs, peu passionnants, mais permettant de s'amuser encore quelques temps après la fin de l'aventure principale.

  • Bande son 12 /20

    Les différentes compositions sont agréables et dynamiques, collant bien à l'univers de Sonic, sans jamais se montrer redondantes. Les voix rares digitalisées s'avèrent de qualité, et les bruitages sont malheureusement quasiment absents.

  • Scénario /

    C'est Eggman qui veut détruire le monde. Résumer Sonic est bien triste.

Attendu par tous ses fans, cet épisode de Sonic Advance déçoit quelque peu face à sa carence d'innovations et son aspect parfois "simpliste". Titre de qualité dans la forme, le fond semble relativement moins solide face à la présence de défauts incontestables. Le fait de réutiliser pratiquement à l'identique certaines phases du précédent opus, ainsi que celui de reprendre une progression trop peu distincte, mine le soft de l'intérieur, abîmant certainement son aura que l'on aurait pensé infaillible. L'achat en devient donc problématique si l'on a en sa possession les épisodes 1 et 2. Non un jeu mauvais, mais un mauvais traitement de jeu. Lace à nouveau tes baskets Sonic, et repart au combat plus frais !

Profil de Killy
L'avis de Killy
MP
Journaliste jeuxvideo.com
18 juin 2004 à 18:00:00
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (41)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.3/20
Mis à jour le 18/06/2004
Gameboy Advance Plate-Forme THQ Sonic Team
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : MotoGP 19 : L'année de la réconciliation ?
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
  • Preview : WRC 8 : retour en forme pour les Lyonnais de Kylotonn
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
  • Preview : Paranoia : Happiness is Mandatory - Un C-RPG décalé en approche ?
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Star Wars Jedi : Fallen Order
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce