Menu
The X-Files : Resist or Serve
  • Tout support
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : The X-Files : Resist Or Serve
PS2
The X-Files : Resist or Serve
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
25 mai 2004 à 18:00:00
8/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (13)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.1/20
Partager sur :

D'X-Files, on retiendra plus facilement le matériau de base à savoir une somptueuse série issue de l'imagination fertile du génial Chris Carter (également auteur d'une série tout aussi exceptionnelle, Millennium) que ses adaptations vidéoludiques. Ainsi, après un jeu plus ou moins bon X-Files : The Game, Mulder et Scully reviennent dans un second titre qui sent un peu le réchauffé tant au niveau de la technique que de l'actualité, la série s'étant terminée lors d'une 9ème saison des plus intéressantes il y a déjà pas mal de temps.

The X-Files : Resist Or Serve

Ha X-Files, voici bien une des séries les plus importantes à mes yeux. Je me rappelle encore du premier épisode lors de sa première diffusion sur M6, un dimanche soir vers 18 heures si je ne m'abuse. Je me souviens très bien en avoir parlé avec un ami, également fantasticophile, et bien que n'étant pas extrêmement friand de séries TV, nous avions pris soin d'enregistrer le pilote. Et là le choc, mélange de Kolchak : The Night Stalker et de Twilight Zone, The X-Files tout en prenant le meilleur des deux séries sus-nommées arrivait très bien à se démarquer de ses modèles par des scénarii inventifs (merci Darin Morgan), des éclairages travaillés, des acteurs formidables et des réalisateurs très inspirés. Bref, un show culte venait de naître et s'il y eut bien entendu des hautes et des bas, la série s'arrêta après neuf années de bons et loyaux services, Robert Patrick s'étant à ce titre montré un excellent remplaçant à Fox le martien !

The X-Files : Resist Or Serve
Dana sait être une femme d'action quand il le faut.
Ceci pour dire que si la série m'a fait passer de très bons moments et continue à le faire avec les sorties DVD (la 9ème étant prévue pour le mois de juin), les adaptations vidéoludiques m'ont moyennement intéressé. Si j'avoue qu'X-Files The Game était très respectueux de l'univers de Carter et que le jeu se présentait comme une gigantesque énigme à l'ancienne, le scénario m'aura un peu laissé sur ma faim, tout comme sa durée de vie. Ceci étant, The X-Files : Resist Or Serve, mise sur un autre tableau qui est celui du survival horror et tente tant bien que mal de suivre les traces de Resident Evil et Silent Hill. Mais disons-le tout net, il est loin d'y arriver et ses modèles sont à quelques kilomètres devant lui. Maintenant que les présentations sont faites, rentrons dans le vif du sujet.

The X-Files : Resist Or Serve
Ce X est synonyme d'interaction avec le décor.
Le titre de Black Ops propose tout d'abord quelques bonnes idées. Ainsi l'aventure est composée de trois chapitres (épisodes) chacun d'eux étant scindé en deux sous-niveaux. C'est une très bonne chose puisque à l'instar de la série on peut dire que le premier niveau est apparenté à un looner puisque n'ayant rien à voir avec la mythologie du show. On notera d'ailleurs que le premier chapitre est fortement inspiré par l'épisode Ames Damnées de la première saison. On y trouvera donc une petite ville américaine paumée infestée de zombies et deux mystérieuses jeunes soeurs qui semblent ne pas être étrangères à tout ceci. Les deux épisodes suivants se focaliseront beaucoup plus sur la mythologie X-Files puisque vous évoluerez au sein même des locaux du FBI ou de l'appartement de Mulder à la recherche d'indices, le troisième épisode vous menant directement à Tunguska, lieu hautement symbolique bien connu des X-Philes. Vous retrouverez bien entendu tous les personnages emblématiques de la saga (Les bandits solitaires, L'homme à la cigarette, Marita Covarrubias, Alex Krycek...) et devrez tout au long de l'histoire rechercher indices, objets et munitions pour avancer dans l'histoire et vous défendre contre les freaks qui ne manqueront pas d'entraver votre route. En l'état le cheminement est similaire à n'importe quel survival horror en mélangeant allégrement combat et phase d'explorations. En sus de ceci, vous aurez droit à de petites énigmes ou encore des autopsies, ceci étant uniquement rattaché au personnage de Scully.

The X-Files : Resist Or Serve
Une petite image à destination de mon poto Tony, un grand fan de Alex Krycek devant l'éternel !
Ce qui m'amène à vous parler de la construction du jeu qui vous permet d'incarner les deux célèbres agents, le choix se faisant au début de chaque épisode. Les personnages évolueront ainsi dans le même environnement mais au travers de lieux différents. Par exemple, lors du premier chapitre, Mulder et Scully arriveront dans la ville de Red Falls et emprunteront des chemins différents pour enquêter (Mulder allant dans un bar, Scully menant des investigations alentours) et se rejoindront à un moment donné. De ce fait, la durée de vie s'en trouve rallongée, même si au final on avance tout de même très rapidement dans le jeu. On aura tout de même quelques bonus à débloquer comme les biographies des agents et de leur entourage, des artworks (très sympa d'ailleurs), des making-of concernant le doublage, etc. ce n'est pas quelque chose d'incroyablement stimulant mais ça a au moins le mérite d'inviter le joueur à boucler les aventures du point de vue de chaque agent.

The X-Files : Resist Or Serve
Attention à ne pas vous faire mordre le popotin...
Mais ce qui embête vraiment dans ce jeu est bien le fait qu'on a constamment l'impression d'être devant un soft en gestation depuis des années et qui aurait finalement pris la poussière, un titre qu'on aurait oublié et qu'on aurait ressorti des cartons histoire de faire en sorte qu'il coincide avec la sortie DVD de la saison 9. On reprochera par exemple la pauvre qualité technique de l'ensemble. C'est bien simple, le jeu renvoie beaucoup plus au premier Silent Hill qu'au troisième opus de la série. Les environnements graphiques sont moyennement variés (ville, manoir, FBI, base militaire désaffectée, monastère...) et ne flattent à aucun moment la rétine. Les animations des personnages sont risibles, Mulder ayant tout du playmobil mal monté quand il marche, la modélisation des personnages tout comme celle des ennemis est à pleurer et les cinématiques en CG ont dix ans de retard. Reste alors à la partie artistique le doublage, très bon puisque plusieurs acteurs de la série ayant prêté leurs voix à leurs homologues de pixels. Par contre si les superbes partitions de Mark Snow sont mises à contribution, il est vraiment énervant de constater que les thèmes sont utilisés n'importe comment. Car il faut voir que mister Snow (non rien à voir avec Mister Freeze jusqu'à preuve du contraire) a construit son oeuvre X-Filienne en fonction des sentiments des personnages et des situations. Ce qui m'amène à m'insurger de l'utilisation abusive et idiote de certains morceaux somptueux à des moments banals de l'aventure vidéoludique. Je pense ici au thème qui m'est le plus cher (celui rattaché à Mulder et Melissa, entendu pour la première fois dans la première saison quand Mulder prenait alors conscience que sa soeur était peut-être morte, une fin superbe d'épisode, chargée d'émotions, se passant dans une église) et qui est ici utilisé comme une vulgaire musique d'ambiance, bravo !! Au final on obtient une bande-son envoûtante mais utilisée n'importe comment.

The X-Files : Resist Or Serve
Le bureau de Walter P. Skinner dans toute sa splendeur.
Le gameplay est également très basique puisque vous n'aurez qu'à interagir avec le décor quand vous verrez un X apparaître à l'écran et ainsi obtenir objets ou renseignements. Pousser des éléments du décor, rentrer des codes dans un ordinateur, réaliser des autopsies seront aussi votre lot quotidien mais le tout ne représente finalement que peu d'intérêt et on aurait aimé un concept un peu plus concret ou mieux élaboré. Les phases d'action sont de plus loin d'être jouissives et ici aussi on se croirait devant le premier Silent Hill. Vous pourrez utiliser vos pieds et poings et plusieurs armes pour vous défendre mais 1/le personnage tourne sur lui-même très lentement ce qui fait que nous sommes toujours obligés de courir pour nous éloigner de l'ennemi et nous repositionner face à lui et 2/ces moments manquent totalement d'originalité et l'approche des combats est toujours la même, contre un ennemi commun (zombie, chien, chat, loup, démons...) ou un "boss". Enfin, enfonçons un peu plus le clou en précisant que le jeu n'est pas traduit et que nous n'avons même pas droit à des sous-titres, idéal pour bien comprendre l'intrigue sachant que lire l'anglais est une chose mais comprendre l'américain en est une autre ! Que reste-t'il finalement à ce titre ? Et bien son petit prix (30 euros) et son ambiance pour les fans purs et durs. Et encore, je vous avouerais que je finirai le jeu car j'y ai accès mais à mon sens, il faudra mieux attendre de le trouver en occasion pour y goûter, auquel cas vous aurez d'amères désillusions. Gardez donc votre argent pour vous payer les neuf saisons en DVD. Décidément après Alias, ce conseil va devenir monnaie courante avec les adaptations de séries phares américaines !

Les notes
  • Graphismes 7 /20

    Retrouver les décors de la série est un plus mais sorti de cet état de faits, la qualité graphique prend l'eau de partout. Les couleurs sont fades, les animations des personnages sont risibles, tout comme leur modélisation et on a mal au coeur pour nos deux agents chéris.

  • Jouabilité 11 /20

    Basique au possible, la jouabilité ne surprendra pas le fan de survival horror. Prenez des combats à la Silent Hill, un inventaire à la résident Evil (pour ce qui est de la représentation ou des possibilités au niveau de l'association de plusieurs objets, le fait de voir un item sous tous les angles...) et vous obtenez The X-Files : Resist Or Serve. Notons enfin que les mouvements de caméra demeurent trop rapides et donnent parfois le tourni.

  • Durée de vie 10 /20

    On a beau avoir la possibilité de jouer séparément les rôles de Scully et Mulder pour doubler la durée de vie, le tout reste très simple et vite expédié. Trois épisodes constitués de deux niveaux, ceci est un peu court mais reste malgré tout dans la moyenne d'un survival-horror, d'autant que quelques bonus intéressants sont à débloquer.

  • Bande son 12 /20

    Les doublages sont de bonne facture, certains acteurs de la série ayant prêté leurs voix pour le jeu, les musiques de Mark Snow sont divines MAIS elles sont utilisées n'importe comment, ce qui m'a rendu complètement fou !! Gâcher un tel matériau est une honte !

  • Scénario 13 /20

    L'idée de découper le jeu entre trois épisodes (un looner et deux opus rattachés à la mythologie X-Files avec tout ce que ça implique d'huile noire) est une très bonne idée mais les scénarii n'ont rien d'exceptionnel car renvoyant à des épisodes très précis du show (Ames Damnées et Tunguska 1 et 2).

Un jeu qui arrive beaucoup trop tard et qui singe de façon trop voyante Silent Hill et Resident Evil sans jamais parvenir à leur hauteur. L'ambiance de la série est restituée de façon anodine, la technique est on ne peut plus décevante et on fait vite le tour du titre, même si celui-ci est entièrement en anglais, sans sous-titres ! Une déception à petit prix...

Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
25 mai 2004 à 18:00:00
8/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (13)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.1/20
Mis à jour le 25/05/2004
PlayStation 2 Action Aventure Vivendi Universal Games Black Ops Entertainment
Dernières Preview
PreviewDragon Ball Z Kakarot : Vers un Action-RPG respectueux et dynamique ? 10 déc., 16:05
PreviewGrounded - Le nouvel Obsidian miniaturise le jeu de survie ! 14 nov., 22:44
Les jeux attendus
1
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
2
Final Fantasy VII Remake
03 mars 2020
3
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020