Menu
Fight Night 2004
  • Tout support
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Fight Night 2004
Xbox
Fight Night 2004
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
29 avril 2004 à 18:00:00
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (17)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18.9/20
Partager sur :

Tout ce que je connaissais de l'univers de la boxe avant de me frotter à Fight Night 2004 se résumait à un Frédéric Tatoum version Simpsons, une sombre histoire d'oreille arrachée et un illustre jeu de boxe sur Amiga...dont j'ai oublié le nom, pauvre de moi. Bref, c'est vierge de tout préjugé que je me décidais à affronter les plus grands de Muhammed Ali à Evander Holyfield au travers d'un Fight Night 2004.

Fight Night 2004

Je dois dire que mon entrée en matière dans Fight Night 2004 fut une catastrophe. Pas un seul de mes coups n'atteignit le visage de mon adversaire, mes crochets rencontrèrent uniquement des gants et ma mâchoire se déforma à vitesse grand V. Bref, le glas sonnait au dessus de ma tête, je venais d'entamer une carrière mort-née et j'entrevoyais l'avenir d'une manière pour le moins pessimiste. Et puis, tout à coup, mon cerveau malade me dicta de passer par la case Entraînement, de prendre mon temps pour assimiler les techniques d'esquive et de remonter sur le ring. Et bien, aussi surprenant cela marqua un destin qui était de monter sur le podium et brandir bien haut ma ceinture de champion, car, oui, Fight Night 2004 était sans nul doute un jeu de boxe réaliste et surprenant à plus d'un titre.

Fight Night 2004
La qualité graphique est d'un bon niveau.
Pour ceux qui ont déjà croisé la route d'un titre EA Sports, il n'y aura aucune raison de prendre un plan pour se retrouver dans les menus composant le titre. On trouve ainsi des vidéos (sur la défense et l'attaque) très bien réalisées faisant office de didacticiel, un coin personnel où vous pourrez voir diverses statistiques sur votre joueur (bio, palmares, modification de la bande-son, etc.), un Match rapide (dans lequel vous pourrez affronter un ami) et enfin le mode carrière. Ce dernier est d'ailleurs basé sur la même structure que celui d'un NBA Live 2004 pour ne citer que lui. Tout commence avec la création de votre personnage. Cette petite phase est très drôle car vraiment poussée. A vous dès lors de choisir la taille, corpulence, chevelure, bouche, longueur de nez de votre athlète et la catégorie dans laquelle il va concourir : Walter, Plume, Lourd... Passée cette phase de création, vous voici dans la cour des grands. Avant toute chose il va vous falloir choisir votre prochain combat parmi une liste de rencontres disponibles. Mais attention si les sommes d'argent à obtenir sont proportionnelles au niveau du combat qui vous attend, il sera ainsi bon de commencer raisonnablement en affrontant des "petites frappes" avant de s'attaquer aux pointures. Ceci a d'ailleurs plusieurs aspects positifs. D'une part, vous pourrez vous familiariser avec les commandes et d'autre part vous engrangerez plus facilement des points pour grimper les marches du championnat, le but étant bien sûr d'arriver au sommet et de passer à une autre catégorie par la suite en débutant un nouveau championnat.

Fight Night 2004
Les phases d'entraînement sont aléatoires et rapportent plus de points en Manuel.
Une fois votre prochain combat programmé, vous pourrez passer par la case Entraînement. Ceci est vital pour vous puisqu'à l'issue de ceci, vos statistiques (de puissance, vitesse, agilité, endurance...) augmenteront. Par contre, il est utile de préciser que seules certaines caractéristiques augmenteront en fonction de votre type d'entraînement. Tout comme dans NBA Live 2004, nous retrouvons ici la notion d'entraînement automatique qui n'est pas vraiment à privilégier. En effet, vous avez toutes les chances en passant par ce biais d'obtenir un nombre de points minimal qu'il faudra par la suite dispatcher entre deux compétences. Par contre en passant par le mode d'entraînement manuel, vous devrez compter uniquement sur votre talent et en plus de se sentir une fois encore plus à l'aise avec les techniques défensives ou offensives, vous avez plus de chance de ramasser un plus grand nombre de points.

Fight Night 2004
The Show Must Go On !
Bref l'entraînement est primordial, bien fichu et constitue une des pierres angulaires du jeu. Une fois votre préparation terminée il ne vous restera plus qu'à assister au véritable combat, synonyme de tension extrême. Pour terminer avec ce mode Carrière signalons enfin que vous aurez accès à votre classement, aux trophées obtenus et surtout à un magasin où vous pourrez acheter de nouveaux shorts ou gants, de nouvelles chaussures, des protections, des tatouages, des provocations (indispensable, ça va de soi), des coups caractéristiques ou des "bonus" pour customiser votre entrée via de nouvelles musiques, des effets ou de nouveaux bikinis pour les naïades annonçant votre arrivée. Un vrai bonheur.

Fight Night 2004
Esquive et enchaînement direct, jouissif.
Ceci dit un jeu de boxe sans technique n'est rien et ici encore EA Sports fait très très fort avec un gameplay tout simplement jouissif. Le tout est en fait très simple d'accès puisque tirant uniquement parti des deux sticks analogiques. Bon on citera tout de même l'utilisation de quelques boutons pour la provocation ou des coups très puissants mais irréguliers, le fait de tenir compte de deux barres (la bleue représentant votre état de fatigue/puissance de coup, la rouge votre santé) pour se pencher sur le gros du système de jeu. Et bien c'est on ne peut plus simple. Le stick gauche vous sert à contrôler vos mouvements ainsi que votre buste tout en appuyant simultanément sur la gachette gauche. Le stick droit, lui, sert à enchaîner les coups ou à se protéger en appuyant simultanément sur la gachette droite. Pour ce qui est de vos Directs, Punchs ou autres Uppercuts disons que c'est un coup à prendre car se tablant sur des arcs de cercles à effectuer avec le stick. Ceci dit, je puis vous assurer que les combats deviendront monumentaux dès que vous aurez saisi les subtilités de la garde. En gros, laissez tomber le bourrinage qui ne donnera rien du tout et misez sur le bloquage et l'enchaînement direct de combos dans la foulée. Le tout deviendra alors intuitif et surtout jouissif pour que vous réussissiez de belles esquives et un bon crochet du droit qui enverra votre adversaire à terre.

Fight Night 2004
Ne provoquez jamais votre adversaire au corps à corps.
A propos de K.O., signalons tout de même une excellente idée (en terme visuel et de gameplay) qui malheureusement constitue tout de même un petit défaut. En effet, si vous veniez à être vous-même à terre, vous auriez droit à un superbe ralenti et passeriez ensuite en vue subjective. A ce stade, vous avez alors droit à plusieurs images résiduelles de l'arbitre qui vous surplombe. Vous devrez alors rapidement utiliser les sticks gauche et droit pour recentrer l'image et retrouver une vision nette. Cet aspect est donc original et bien vu mais le problème est qu'il est extrêmement difficile de réussir ce tour de passe-passe et de revenir dans la course. Bref, je vous laisse donc imaginer l'état d'esprit quand après avoir mené tout un match, vous subissez bêtement un K.O. au dixième round et perdez le combat à cause de ce système de récupération. Ceci dit, vous avez tout de même la possibilité de désactiver cette option, votre boxeur se relevant alors automatiquement.

Fight Night 2004
Tous les angles de caméra demeurent jouables.
Voici donc un jeu de boxe instinctif, réaliste et magnifiquement jouable. L'aspect graphique est de bonne facture (les visages se déformant en temps réel, plusieurs stades étant à disposition) et on regrettera juste le côté "pantin désarticulé" des boxeurs quand ces derniers tombent à terre. Maintenant si vous souhaitez un jeu de boxe, Fight Night 2004 ne vous décevra pas, son mode Carrière étant très long, surtout si vous partez sur des combats en 15 rounds, et son ambiance électrique et immersive. Un grand cru de boxe qui aura sa place aux côtés d'un Rocky ou d'un Knockout Kings 2002.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Plusieurs stades vous attendent de même que des déformations faciales en temps réel. Le tout est d'un bon niveau, mais le coup des boxeurs qui ressemblent à un sac d'osselets quand ils tombent à terre fait un peu tache. On note aussi un manque de transitions entre les mouvements (notamment lors des gardes).

  • Jouabilité 15 /20

    Le stick de gauche est utilisé pour les déplacements et le stick pour les coups. Associés aux gachettes, ils vous permettront de vous défendre et seul le système de récupération lors d'un K.O (en manuel) est trop difficile bien que partant d'une excellente idée de départ.

  • Durée de vie 14 /20

    Le mode Carrière est long à terminer si vous décidez de grimper les étages pour parvenir au sommet et atteindre dans chaque catégorie le plus haut niveau. Rajoutons un mode deux joueurs et une cinquantaine de boxeurs (issus de plusieurs générations) à incarner et la longévité du titre est plus ou moins assurée.

  • Bande son 14 /20

    Les doublages français sont un peu effacés, les matchs sont rythmés au son du public et du commentateur et il y en a ras le bol des bandes-sons 100 % Rap !!! Bordel, vous ne pourriez pas inclure un ou deux titres Rock ?

  • Scénario /

Un jeu de boxe de haute volée, maniable et riche en sensations. Misant sur un réalisme poussé (qui induit des combats longs, techniques et bénéficiant d'une formidable ambiance) Fight Nigth 2004 est assurément un très bon jeu qui ne manque pas de punch et que vous vous devez d'essayer si vous êtes un adepte du noble art.

Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
29 avril 2004 à 18:00:00
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (17)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18.9/20
Mis à jour le 29/04/2004
Xbox Combat Sport Electronic Arts EA Sports
Dernières Preview
PreviewPersona 5 Royal : Les voleurs Fantômes au sommet de leur art ? 17 févr., 16:00
PreviewOne Punch Man A Hero Nobody Knows : Un mode Histoire qui doit faire ses preuves 14 févr., 16:56
PreviewOutriders : Un TPS next-gen aux saveurs un peu trop génériques... 13 févr., 21:30
Les jeux attendus
1
Final Fantasy VII Remake
10 avr. 2020
2
Cyberpunk 2077
17 sept. 2020
3
Resident Evil 3 (2020)
03 avr. 2020