Menu
Bad Boys II
  • Tout support
  • PC
  • NGC
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Bad Boys 2
PC
Bad Boys II
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
14 avril 2004 à 18:00:00
8/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (5)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10/20
Tous les prix
Prix Support
5.80€ PC
8.58€ PC
11.37€ PS2
39.90€ NGC
39.90€ NGC
39.90€ PS2
Voir toutes les offres
Partager sur :

A la vision d'un Bad Boys 2, on ne peut que rire (si on nous a payé la place de ciné) ou pleurer (si on vient de débourser une poignée d'euros durement gagnés). A la vision de l'adaptation vidéoludique de Bad Boys 2 , on restera exactement dans le même cas de figure que précédemment cité. Ou quand un jeu vidéo pousse le vice jusqu'à retranscrire l'ambiance ennuyeuse du long métrage dont il s'inspire....YiPiKaï pauvre con !

Bad Boys 2

Bon, allez on va faire dans le social cette fois en ne jetant pas à la face de votre PC des diatribes envers l'ex-clippeur, Michael Bay....qui je le rappelle confond encore 24 et 128 images secondes, plan large et gros plan et ne peut s'empêcher de filmer sous acide de sorte qu'on ne comprenne rien au moindre plan constituant toute sa filmo (exception faite de Pearl Harbor peut-être)...Et zut, je m'étais promis de ne pas critiquer ce réalisateur qui a tout de même les somptueux The Rock (mon pauvre Sean), Armageddon (mon pauvre Bruce), Bad Boys ainsi que Bad Boys 2 (mon pauvre Will) à son actif. Et justement, Bad Boys 2 vient d'avoir droit à son adaptation sur PC, son arrivée tardive après celle des consoles de salon étant loin d'être synonyme de mise à jour ou d'une quelconque amélioration.

Bad Boys 2
Les décors sont destructibles mais encore faut-il qu'il y ait quelque chose à détruire.
Vous allez donc toujours incarner Mike Lowrey et Marcus Burnett (les deux poulets qui n'arrêtent pas de piailler tout au long du jeu, au moins à ce niveau c'est respectueux du film où les deux acteurs s'envoyaient vanne sur vanne...blanc...pour notre, enfin surtout le votre, plaisir) qui vont cette fois s'intéresser à un trafic de stupéfiants mené d'une main de fer par un nouveau baron de la drogue ayant élu domicile à Miami...blanc...mouais je suis déjà en train de regretter Michael Mann et ses fidèles lieutenants, Ricardo Tubbs et Sonny Crockett, m'enfin, passons ! Cette trame scénaristique va être ainsi pour vous l'occasion de diriger les deux lurons (en alternance suivant les étapes composant les 13 niveaux du jeu) et de trucider à tout-va de méchants malfrats qui vous en veulent à donf, mais alors vraiment à donf, puisque justement vous essayez de casser leur petit business, ce qui n'est finalement pas très sympa de votre part.

Bad Boys 2
Au fond, vous pouvez apercevoir les fameux méchants pétris de méchantes intentions à votre égard et possédant de méchantes armes.
Pour ce qui est de notre petite affaire, et bien il n'y a pas grand chose à en dire sachant que la linéarité du titre est désarmante, ceci étant accentué par le fait que les étapes des niveaux sont très courtes et hachent énormément l'action. Après, il vous faudra bon grè mal gré avancer en ramassant les armes (sachant que le titre en met 13 à notre disposition du fusil à pompe au Easy 9mn en passant par le AK, le fusil de snipe, le Steyguer...) et munitions qui jonchent sur le sol, sans oublier les trousses de soin ou encore plusieurs indices, qui bien que non indispensables, vous permettront de débloquer quelques bonus qui n'ont rien d'excitants (voir screenshot). Que dire de plus si ce n'est qu'à la fin de chaque niveau, vous serez confronté à un boss qui en tant que tel vous donnera un peu plus de fil à retordre.

Bad Boys 2
Voici le type de bonus qu'on débloque en cours de mission...gros blanc...
Ce qui embête dans Bad Boys 2, hormis sa relative mollesse en terme d'action (et les quelques éléments destructibles des décors pouvant provoquer des explosions n'y changeront pas grand chose), c'est bien le fait qu'on ait l'impression que le jeu n'a pas dû demander beaucoup d'efforts aux programmeurs. L'aspect graphique, par exemple est à tomber raide ! Diantre et dire qu'à côté de ça on trouve des jeux comme Max Payne 2 ou dans une moindre mesure True Crime ou même Dead To Rights (je plaide coupable, j'aime beaucoup ce petit titre). Si on peut à la limite passer sur les cinématiques (absolument affreuses mais ne constituant pas le corps du jeu), le moteur graphique est complètement à la ramasse avec ses décors superbement vides, ses ennemis issus de familles de quintuplés et des animations manquant d'étapes, de souplesse, enfin d'un peu de tout en fait. De plus question originalité inhérente aux décors, on repassera. D'une salle de jeu vidéo à un hangar, une usine, une maison délabrée, un port, etc., ce n'est pas la joie. D'ailleurs, on remarque qu'on nous ressert une fois encore le combat (qui semble être un passage obligé) contre un hélicoptère, scène qui avait été magnifiée dans Metal Gear Solid (avec le Hind) ou dans le deuxième opus (avec un jet cette fois) mais qui ici se veut juste plaisante à voir.

Bad Boys 2
Je sais, c'est moche d'interrompre une répét.
Mais plus encore que la partie graphique, c'est le gameplay qui est plus que bancal. On nous donne par exemple la possibilité de nous cacher mais ceci est limité car les endroits derrière lesquels on peut se protéger sont en nombre réduit et représentés par un rond de couleur. Le joueur pourra alors s'y cacher automatiquement (quand il sera assez prêt du rond qui virera alors au rouge) et à l'aide d'une touche passer en vue subjective pour sortir rapidement de sa cachette et tirer sur les ennemis qui vous attendent un peu plus loin. Il est d'ailleurs étrange que cet aspect soit mis en avant car très restrictif par rapport à la plupart des titres qui nous permettent de nous cacher un peu partout. Les ennemis, eux, sont des plus stupides puisqu'ils ne bougent quasiment jamais et il m'est même parfois arrivé de me retrouver derrière-eux sans qu'ils bronchent le moins du monde. Rajoutez à cela un coéquipier qui vous suit dans vos missions mais qui ne sert strictement à rien car ne tirant jamais, ne se mettant presque jamais à couvert et pouvant se retrouver face à un ennemi et attendre comme un idiot de passer de vie à trépas sans lever le plus petit doigt. En gros, vous ne devrez compter que sur vous-même et votre pétoire. Voici venu le temps de boucler ce tout petit test qui est à l'image du jeu qui y est décortiqué. Face aux poids lourds que sont True Crime et Max Payne 2, Bad Boys 2 n'a que peu de chances de s'imposer dans le coeur des joueurs. Mal fini, un gameplay éculé, une technique chancelante, Bad Boys 2 ne convainct pas vraiment. Mais après tout pouvez t-on attendre autre chose d'une d'adaptation du film de Bay ? La question reste en suspend.

Les notes
  • Graphismes 8 /20

    Houlà, que c'est vilain. Les cinématiques sont atroces (et je n'arrive pas à savoir si le grain à la Silent Hill est voulu !), le moteur du jeu est épuré, on constate quelques bugs de collision, les animations manquent de souplesse et les décors ne sont pas des plus originaux.

  • Jouabilité 8 /20

    Plus instinctive que sur console pour viser (merci la souris), la maniabilité repose malgré tout sur les mêmes bases, ce qui donne finalement un gameplay bancal où l'aspect de cache-cache est beaucoup trop restrictif.

  • Durée de vie 11 /20

    13 missions à la difficulté variée mais compte tenu de l'IA déplorable de votre coéquipier, vous ne pourrez compter que sur vous même pour venir à bout d'ennemis chez qui l'hémisphère droit du cerveau est parti en vacances.

  • Bande son 12 /20

    Un doublage des plus honnêtes mais qu'il est lourd de devoir se taper un vanne toutes les 20 secondes. La bande-son est une question de goût, le rap c'est un peu comme du André Rieux, on aime ou on déteste.

  • Scénario 8 /20

    Le scénario ne vaut pas tripette, les cinématiques sont minables et n'apportent rien. On est loin du génie de Mann et de certains épisodes de Miami Vice.

Bad Boys II est le jeu d'action du pauvre, sans réelle saveur, à la technique vacillante et à l'intérêt aussi plat qu'un encéphalogramme rectiligne. Franchement, vous n'aurez aucun mal à trouver beaucoup mieux sur PC, ce type de jeu étant très bien représenté par des petits bijoux comme Max Payne 2 ou le défoulant Dead To Rights des mythiques Bitmap Brothers. Maintenant si vous avez envie de dépenser vos deniers pour rien, vous savez ce qu'il vous reste à faire.

Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
14 avril 2004 à 18:00:00
8/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (5)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10/20
Mis à jour le 14/04/2004
PC Action Tir Blitz Games Empire Interactive
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce