Menu
Metroid : Zero Mission
  • Tout support
  • WiiU
  • GBA
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Metroid : Zero Mission / Metroid : Zero Mission sur GBA /

Test Metroid : Zero Mission sur GBA du 08/04/2004

Test : Metroid : Zero Mission
GBA
Metroid : Zero Mission
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
08 avril 2004 à 18:00:00
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (99)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18.3/20
Tous les prix
Prix Support
199.90€ GBA
437.49€ GBA
Voir toutes les offres
Partager sur :

Nintendo signe un véritable retour aux sources avec ce nouveau chapitre de la saga Metroid qui fait honneur à la série en puisant dans chacun des épisodes, depuis l'opus original de la NES jusqu'au génial volet GameCube. Comme à l'habitude, l'expérience vécue est inoubliable mais le plaisir de jeu beaucoup trop court.

Metroid : Zero Mission

On peut dire que Metroid fait partie de ces rares séries mythiques qui ne nous ont jamais déçus au fil du temps. Après l'excellente prestation de Metroid Fusion sorti sur GBA il y a plus d'un an, l'exigence des fans était à son comble dans l'attente du fameux Metroid Zero Mission. Pourquoi fameux ? Parce que cet épisode a clairement pour ambition de ressusciter le Metroid original de la NES sorti en 1986. Metroid Zero Mission base ainsi son level design sur celui du tout premier volet, mais avec de nombreuses modifications qui en font un jeu à la fois inédit et empreint d'une certaine nostalgie que sauront saisir ceux qui avaient connu l'épisode NES.

Metroid : Zero Mission
Il faut parfois se jeter dans le feu pour trouver les fausses zones de lave.
Metroid Zero Mission ne se contente pas de s'inspirer du premier chapitre de la série, il pioche aussi allègrement dans ce que l'on pourrait appeler la mémoire collective des Metroid pour proposer aux fans un épisode hommage qui ravira l'ensemble des joueurs. S'il fallait re-situer le jeu de façon plus précise, on pourrait dire qu'il se rapproche davantage du mythique volet Super Nintendo que du précédent opus GBA. On ne retrouve ni le découpage en objectifs, ni les parasites flottants qui s'échappaient du corps des ennemis dans Metroid Fusion. De plus, les différentes zones à explorer sont vraiment reliées entre elles et ne sont pas toutes accessibles depuis le même couloir. En revanche, on retrouve de nombreux écrans intermédiaires superbes qui permettent de faire avancer le scénario ou qui signalent l'arrivée d'un boss important. Même si l'histoire se révèle moins paranoïaque que celle de Metroid Fusion, elle réutilise les passages les plus mémorables de la série comme l'inévitable compte à rebours avec la fuite de la station et les face-à-face avec Mother Brain ou Ridley.

Metroid : Zero Mission
Les statues permettent aussi de faire le plein d'énergie et de munitions.
L'aventure est toujours construite sur le principe de la montée en puissance de l'héroïne. La progression parvient à mettre constamment à contribution l'ensemble des capacités de Samus pour progresser et trouver les nombreux bonus cachés. Je me retiens de vous citer les nouvelles trouvailles de cet opus en matière de pièges et d'énigmes tordues, des idées vraiment marquantes et originales qui pourraient vous convaincre de l'intérêt du jeu mais dont je préfère vous laisser la surprise. On ne peut toutefois pas passer sous silence l'une des grosses nouveautés de cet opus, la scène où l'on contrôle une Samus Aran qui tente d'infiltrer le vaisseau-mère des pirates sur Chozodia, munie d'un simple pistolet paralysant. Une scène mythique qui génère un stress permanent du fait que les ennemis sont indestructibles et nous coursent d'une pièce à l'autre sans relâche !

Metroid : Zero Mission
Celui-là ne nous est pas complètement étranger.
Les habitués reconnaîtront sans peine les zones bien connues de Norfair, Crateria ou Brinstar, ainsi que les boss emblématiques de la série, et ne devraient pas avoir trop de mal à surmonter les épreuves. La progression oblige le joueur à chercher des passages secrets dans les moindres recoins suspects, et le gratifie souvent de nombreux bonus. Tout repose sur l'utilisation judicieuse des capacités acquises progressivement par Samus, comme la boule morphing, le rayon de glace, l'attaque en vrille et autres mouvements qui autorisent plusieurs degrés d'exploration dans les niveaux. Pourtant, la dimension addictive de ce titre est à double tranchant puisque, une fois encore, ce nouveau Metroid ne brille pas par sa durée de vie. Il faut en moyenne 5 à 6 heures pour terminer le jeu la première fois, c'est pourquoi il est fortement déconseillé de faire le jeu en mode facile, d'autant que l'aventure se révèle à mon avis beaucoup plus accessible que celle de Metroid Fusion. Les niveaux sont bourrés de salles de sauvegardes, mais une fois encore, il faut davantage de temps pour découvrir par soi-même la totalité des items cachés du jeu. De plus le soft comporte pas moins de huit fins différentes qui dépendent du niveau de difficulté, du pourcentage global effectué et du temps mis à finir le jeu. Dommage que cela influe seulement sur l'artwork de fin dédié à l'héroïne Samus Aran. Dans tous les cas, on a l'agréable surprise de débloquer la version originale de la NES qui a inspiré Metroid Zero Mission, et une galerie d'artworks qui peut être complétée avec la cartouche de Metroid Fusion. Faut-il que je précise que ce titre constitue plus que jamais l'un des softs les plus indispensables du support GBA ?

Les notes
  • Graphismes 17 /20

    Le travail effectué à partir de l'épisode NES est méconnaissable. Les développeurs ont su revoir le level design pour proposer quelque chose d'inédit, avec une réalisation similaire à celle de Metroid Fusion mais aussi très proche de celle de Super Metroid.

  • Jouabilité 19 /20

    Hormis le combat contre Mother Brain où l'on peste un peu contre tout ce qui nous arrive dessus, le gameplay est tout simplement intouchable. Toute la progression est basée sur la montée en puissance de l'héroïne et l'exploitation de ses nombreuses capacités.

  • Durée de vie 14 /20

    Si vous connaissez déjà les principes fondamentaux de tout Metroid, vous devriez en venir à bout en moins de six heures la première fois. On peut recommencer l'aventure sur trois modes de difficulté différents et tenter de découvrir la totalité des items cachés pour assister aux huit fins du jeu. L'épisode original de la NES et divers artworks sont aussi à débloquer.

  • Bande son 15 /20

    Les habitués de la série reconnaîtront quelques thèmes connus qui restent dans la tête, et la musique d'ambiance est toujours bien sentie.

  • Scénario 16 /20

    S'il est plutôt bien scénarisé, le jeu ne dégage pas cette dimension paranoïaque qui caractérisait Metroid Fusion, mais la scène finale est particulièrement stressante.

Encore meilleur que Metroid Fusion, cet épisode constitue quasiment un hommage à la série tant il exploite judicieusement toutes les trouvailles des précédents volets. Que de chemin parcouru depuis la version NES ! Et pourtant le capital nostalgie est bel et bien palpable dans Metroid Zero Mission. Un jeu parfait à tout point de vue, sauf en ce qui concerne sa durée de vie, mais il serait dommage de passer à côté pour cette unique raison.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
08 avril 2004 à 18:00:00
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (99)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18.3/20
Mis à jour le 08/04/2004
Gameboy Advance Action Plate-Forme Nintendo
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Devil May Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live