Menu
Neverwinter Nights : Hordes of the Underdark
  • Tout support
  • PC
  • Mac
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Neverwinter Nights : Hordes of the Underdark
PC
Neverwinter Nights : Hordes of the Underdark
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de superpanda
L'avis de superpanda
MP
Journaliste jeuxvideo.com
30 mars 2004 à 18:00:00
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (27)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18.7/20
Tous les prix
Prix Support
35.00€ PC
35.00€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Les joueurs de Neverwinter Nights qui trépignaient d'impatience au niveau 20 vont enfin pouvoir faire progresser leurs personnages favoris jusqu'au niveau 40 grâce à cette seconde extension pour leur jeu fétiche. Extension qui d'ailleurs, apporte bien d'autres nouveautés que nous allons tenter de décrire dans ce test.

Neverwinter Nights : Hordes of the Underdark

Hordes of the Underdark ajoute tout d'abord une toute nouvelle campagne. Son scénario fera saliver n'importe quel fan de Donjons & Dragons et surtout de son module de l'Outreterre Souterrain. C'est en effet ce monde qui est le théâtre des événements relatés dans l'extension. Votre aventure commence dans une des plus belles villes de toute la Côte des Epées : Eauprofonde. Alors que les citoyens de la cité vivent une existence paisible, ils ne se doutent pas de ce qui se trame sous leurs pieds. En effet, Eauprofonde se situe juste au-dessus d'un donjon peuplé de créatures maléfiques nommé Montprofond construit par un magicien fou : Halaster Capenoire. Les aventuriers furent nombreux à s'y aventurer pour chercher un hypothétique trésor, mais rares sont ceux qui en revinrent. Si on peut y entrer, rien ne sortit jamais de Montprofond. Rien, jusqu'à aujourd'hui. En effet, des créatures venues d'encore plus profondément font aujourd'hui surface (Tyrannoeils, Illithids...) et menacent la ville. On dit que ces monstres sont issus de l'Outreterre dirigés par les maléfiques Drows, pendant obscur de leurs cousins les elfes. Mais pourquoi préparent-ils aujourd'hui l'attaque d'Eauprofonde ? Quel est le rôle d'Halaster dans cette affaire ? Comment faire pour sauver la ville du péril qui la menace ? Ce sera à vous de trouver les réponses à ces questions en vous aventurant au coeur même de l'Outreterre.

Neverwinter Nights : Hordes of the Underdark
Au centre de ces 4 piliers de lumière, une fontaine mystérieuse.
Alléchant comme programme n'est-ce pas ? Comme Hordes of the Underdark nécessite un personnage de haut niveau, Bioware a eu la très bonne idée de vous permettre d'en créer un nouveau qui sera directement de niveau 15. A ce propos, de nouveaux portraits ont été ajoutés. Ceux qui ont déjà un personnage peuvent bien sûr l'importer. Si celui-ci n'a pas encore atteint le niveau 12, il sera automatiquement levelé au niveau 15. Mais surtout, ce que tout le monde attendait avec impatience, c'est que le niveau maximum que vos personnages peut atteindre 40 ! Et ce ne sont pas moins de 50 nouvelles compétences et 40 nouveaux sorts qui sont désormais accessibles aux hauts niveaux. Bon, je vous donne quelques exemples de ces friandises. Le bluff permet de faire croire un mensonge à un PNJ très efficacement, la fabrication d'armes et d'armures permet de s'équiper de ses propres créations...

Neverwinter Nights : Hordes of the Underdark
Quel endroit accueillant !
Et côté classes de personnages ? Quoi de neuf ? Et bien Hordes of the Underdark ajoute 6 classes de prestige. Le maître d'armes est un guerrier spécialisé dans le maniement d'un type d'armes de mêlée, le métamorphe est un druide qui peut se transformer en toutes sortes d'animaux, le disciple de dragon rouge est un ensorceleur ou un barde qui peut utiliser des pouvoirs draconiques (souffle de dragon, immunité au feu...), le maître blême est un ensorceleur ou un mage qui utilise des pouvoirs macabres (convocation de morts-vivants...), le protecteur nain est, comme son nom l'indique, un guerrier nain qui dispose de capacités défensives hors du commun, enfin, le champion de Torm est un paladin ou un guerrier dévoué à la cause de Torm ce qui lui octroie des pouvoirs spéciaux.

Neverwinter Nights : Hordes of the Underdark
Les combats se suivent et ne se ressemblent pas.
Pour faire face à tous les nouveaux pouvoirs que vous allez acquérir, le niveau de vos adversaires a lui aussi été revu à la hausse. D'ailleurs 16 nouveaux types de créatures tenteront de mettre fin à vos jours. Tout ceci est bien sûr utilisable pour vos créations de cartes. 4 nouveaux tilesets sont d'ailleurs disponibles pour que vous puissiez varier les plaisirs : Outreterre, intérieur drow, intérieur Illithid et caverne des tyrannoeils. Certains pourront trouver que c'est assez peu, mais si vous combinez tous les tilesets disponibles dans le jeu original et les deux extensions, vous avez de quoi créer des mondes très complexes et variés.

Neverwinter Nights : Hordes of the Underdark
Discussion au sommet de la hiérarchie des Drows.
Côté réalisation, le même moteur graphique a été utilisé. Seul changement, la portée de la caméra a été agrandie. Il est désormais possible de la reculer beaucoup plus pour avoir une vue d'ensemble de la situation. Quant à l'ambiance sonore, de nouvelles musiques ont été écrites pour l'occasion. Et force est de constater que certaines d'entre elles sont vraiment réussies. En outre, de nouveaux sets de voix ont été inclus. Bon, je crois qu'on a fait le tour. Ce n'est pas que je sois pressé mais mon maître d'armes m'attend, alors disons simplement que Hordes of the Underdark est une extension à ne pas rater !

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Le moteur graphique commence à vieillir mais est toujours capable d'afficher de très belles choses. Les nouveaux sorts donnent par exemple lieu à des effets de lumière particulièrement réussis.

  • Jouabilité 18 /20

    On atteint des sommets pour ce qui est du nombre de sorts, d'objets et de compétences disponibles. Le gameplay est d'une richesse hallucinante ! En outre, les nouvelles possibilités de zoom et d'inclinaison de caméra permettent d'admirer l'action sous toutes les coutures.

  • Durée de vie 17 /20

    Cette seconde extension offre une campagne solo assez longue et difficile. En outre, elle renouvelle l'intérêt du mode multijoueur grâce aux nouveaux tilesets.

  • Bande son 17 /20

    Les 17 nouveaux morceaux musicaux apportent une dimension épique phénoménale. Les bruitages sont toujours aussi bons, et le doublage français est honnête.

  • Scénario 17 /20

    La campagne solo qu'offre cette extension est de grande qualité. L'histoire est intéressante et les rebondissements nombreux.

Bioware nous prouve une fois de plus la grande maîtrise dont il fait preuve pour combler les amateurs de jeux de rôle que nous sommes. La possibilité de faire progresser son personnage jusqu'au niveau 40, les nombreux sorts et compétences supplémentaires, la campagne solo proposée, les monstres tous plus réussis les uns que les autres font de cet add-on un indispensable.

Profil de superpanda
L'avis de superpanda
MP
Journaliste jeuxvideo.com
30 mars 2004 à 18:00:00
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (27)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18.7/20
Mis à jour le 30/03/2004
PC RPG BioWare Atari
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : The Division 2 : Une expérience coopétitive intense
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Metro Exodus : nouvelle zone, véhicule... nos dernières impressions avant la sortie
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Monster Energy Supercross 2 : nouvel essai pour plus de réussite ?
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Kingdom Hearts III
    PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live