Test Max Payne- Gameboy Advance

Gameboy Advance

Si le chef-d'oeuvre de Remedy n'avait à priori aucune raison d'être sur GBA, cette adaptation s'avère d'un niveau qualitatif pour le moins étonnant. Ca fait du bien parfois d'être surpris.

Max Payne

A l'instar de la mouture PC, vous incarnerez toujours le désormais célèbre Max Payne qui, après la mort de sa femme et de sa fille, va s'engager dans la brigade des stups pour infiltrer la mafia new-yorkaise et remonter à la source du mal. Ce qui fit donc la force de la version PC se retrouve également sur GBA où vous attend une aventure toute aussi noire, morbide et où la drogue se mêlera aux litres d'hémoglobine jaillissant des corps qui crouleront sous vos balles.

Test Max Payne Gameboy Advance - Screenshot 15Oui, les deux taches de sang sont dues à ma personne.

Présentant un univers en 3D isométrique des plus réussis et singeant à l'armoire près les niveaux de la version PC, le joueur va devoir évoluer dans une dizaine de niveaux en éliminant tout ce qui bouge sur son passage. Pour venir à bout de vos nombreux adversaires, une dizaine d'armes sera à votre disposition, de la simple barre de fer aux doubles flingues en passant par l'obligatoire fusil à pompe qui fait toujours autant recette avec l'indispensable fusil de sniper. Au travers vos balades dans les niveaux, vous devrez surtout ne pas perdre de vue que le jeu est plutôt difficile même si il se termine rapidement. Vous pourrez néanmoins trouver divers objets sur le corps de vos ennemis ou en ouvrant coffres-forts, armoires à pharmacie, etc. Notez également que le jeu se montre tout aussi linéaire que son homologue PC.

Test Max Payne Gameboy Advance - Screenshot 16Les animations sont bien découpées.

A l'inverse de la mouture PC, pas de quick save. Vous devrez ainsi boucler chaque niveau pour pouvoir sauvegarder votre partie. De ce fait, si on trouve moins d'ennemis sur GBA et plus de munitions, le titre n'en reste pas moins très coriace. Mais celà ne vous empêchera pas de ralentir le temps pour pouvoir ajuster vos tirs tout en sautant comme un cabri au ralenti. Cette option est extrêmement pratique, notamment lorsque vous êtes encerclé par plusieurs adversaires. Ainsi, si vous utilisez votre jauge de bullet time, vous pourrez réagir plus vite que vos ennemis et tout en plongeant, vous aurez la possibilité de tourner sur vous-même pour tirer tout autour de vous. Passé cet effet, on se retrouve devant un jeu d'action conventionnel mais réussi. Par contre, il est dommage que la difficulté soit un peu rebutante, les anti-douleurs étant peu nombreux tout comme les crédits. Il faudra donc ne pas trop être "rentre-dedans" pour avoir une chance de survivre. Les aspects négatifs du jeu sont également à mettre au crédit de la caméra qui se meut trop rapidement pour suivre Max. Le gameplay ayant été adapté pour la 3D isométrique, il vous faudra un temps d'adaptation.

Test Max Payne Gameboy Advance - Screenshot 18Usez au mieux de l'effet de bullet time.

En parallèle du gameplay, la 3D est de bonne facture, les environnements urbains agréables à l'oeil et les animations des personnages assez réussies. Le plus impressionnant reste encore l'effet de bullet time qui est très convaincant pour une portable. Divers ralentissements (non désirés eux !) sont tout de même présents lorsque Max est en compagnie de plusieurs bad-guys. Saluons aussi comme il se doit les trente minutes de dialogues qui sont de bonne qualité. Les thèmes musicaux restent par contre trop discrets et uniformes dans leurs compositions. En somme, cette version GBA de Max Payne possède bien plusieurs problèmes qui lui font de l'ombre mais l'ensemble demeure de très bonne qualité. Si le soft se boucle en peu de temps (malgré une difficulté élevée), la réalisation est de bonne facture et sans être un incontournable, l'ensemble n'a pas vraiment à rougir face à son illustre modèle.

Logan, le 25 mars 2004

Les notes

  • Graphismes 15/20

    Les décors sont de qualité tout comme les animations de Max. Mention spéciale pour l'effet bullet time fort réussi.

  • Jouabilité 14/20

    Il faut vraiment se faire au gameplay mais passé un temps d'adaptation, on s'y fait. Le problème majeur vient de vos ennemis qui vous tirent parfois dessus alors qu'ils ne sont pas encore visibles à l'écran. Plutôt embêtant non ?!

  • Durée de vie 10/20

    La difficulté du jeu peut paraître rebutante mais si vous gérez bien le bullet time, vous devriez venir rapidement à bout d'autant qu'il est assez court.

  • Bande son 12/20

    Les dialogues en VOSTFR passent très bien tout comme les bruitages déformés lors des ralentis. Le reste est moins "stable" entre des bruitages tout justes corrects (même si plusieurs d'entre-eux proviennent des versions PC/consoles) et une bande-son un brin effacée.

  • Scénario 13/20

    Le scénario est banal et fait référence à un enquête policière plutôt basique mais l'ambiance, elle, est hallucinante de noirceur et Max est un anti-héros impressionnant à plus d'un titre.

  • Note Générale13/20

    Possédant plusieurs défauts entachant sa réalisation, Max Payne s'en sort plutôt bien sur GBA. Passée la difficulté élevée, les problèmes du positionnement des ennemis ou du gameplay à dompter, cette adaptation est on ne peut plus fidèle à la version d'origine, ce qui n'est pas peu dire.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 16/20

Retour haut de page

Infos jeu

  • Editeur : Take 2 Interactive
  • Développeur : Mobius
  • Type : Action
  • Multijoueurs : Non
  • Sortie France : 19 mars 2004
  • Version : Voix en anglais, textes en francais
  • Classification : Déconseillé aux - de 16 ans
  • Existe aussi sur :
    Max Payne - PC Max Payne - PlayStation 2 Max Payne - Xbox Max Payne - Xbox 360 Max Payne - PlayStation 3

Vidéos

Voir la vidéo de Max Payne