Menu
Gotcha Force
  • NGC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Gotcha Force sur NGC /

Test du jeu Gotcha Force sur NGC

Test : Gotcha Force
NGC
Gotcha Force
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Killy
L'avis de Killy
MP
Journaliste jeuxvideo.com
20 février 2004 à 18:00:00
9/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (30)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.2/20
Partager sur :

Peut-on parler de charisme lorsque le sujet de l'étude se révèle être une chose non-humaine (par définition) ? A la vue des nombreux mechas présents au sein du domaine dynamiquement original, et artistiquement novateur du manga, du jeu vidéo et de l'animation japonaise il apparaît que la réponse se doit d'être affirmative. En effet, les gigantesques robots de Front Mission, de Gundam, d'Evangélion, ou encore d'Escaflowne ne possèdent-ils pas un design émotionnellement accrocheur ? De ce côté là, Gotcha Force fait un peu pâle figure.

Gotcha Force

Dans la mouvance porteuse des Pokémon, Digimon, et autres monstres de collection, les machines guerrières de Gotcha Force vous sont intimement liées. Imaginez. Vous dormez paisiblement sur votre lit douillet, quand tout d'un coup une météorite s'écrase non loin de chez vous. Affamé par l'appel de l'aventure, vous décidez alors de vous rendre sur les lieux du drame (une girolle et un mulot l'ont payé de leur vie). Mais quelle n'est pas votre surprise lorsque vous découvrez qu'il s'agit en fait du vaisseau spatial d'un être mécanique, de la taille de votre main, qui avoue être venu sur Terre pour protéger son peuple de la Death Force, une armée de Gotcha Borgs (c'est comme cela que l'on nomme ces droïdes) axée sur la destruction. D'un commun accord vous prenez alors la décision de faire équipe avec lui. Vous voilà désormais maître de votre premier Borg. Vous l'aurez compris, l'essence même du titre est la collection intempestive de machines colorées aux armes tranchantes et aux capacités personnelles différentes et évolutives. Désormais classique, cette progression de votre poulain n'apporte rien de neuf, contrairement à Chaos Legion qui intégrait de nombreuses possibilités via les acolytes ténébreux de Sieg. Cependant cela note tout de même un effort de la part des développeurs. Remporter de nouvelles figurines guerrières s'inscrit par conséquent dans une volonté non feinte de procurer un but à un soft qui se serait trouvé bien nu le cas échéant. Il vous est donc possible d'engranger de nouvelles unités de deux manières distinctes. Soit en emportant valeureusement un pugilat contre les forces obscures, soit en associant deux cristaux de données. Qu'est-ce ? Me direz-vous. Et bien il s'agit d'objets que vous obtenez après une victoire écrasante. Représentant un Gotcha Borg particulier, vous aurez besoin d'un duo de ces capsules pour être capable de former un nouveau robot complet. Une digression simpliste de la méthode classique, qui ne motive pas votre visite de la ville.

Gotcha Force
Un ninja qui lance des shurikens, quoi de plus original...
Vous évoluez sur une carte en 3D isométrique, découpée en quartiers, qui sont autant de zones de combats. En déplaçant un curseur à l'effigie de votre visage gracieux, il vous est proposé de rejoindre les défis qui vous sont lancés, soit par les sbires de la Death Force, soit par des rivaux disposant eux aussi d'un compagnon à écrous. Mais c'est également sur ce plan que vous aurez accès à la modification de force, seul aspect "stratégique" du jeu. D'une simple pression sur le bouton "x", vous voilà face à divers menus. La première page correspond à la création de "deck" ou de groupes de personnages. Au fur et à mesure de vos gains, votre échantillonnage de mechas s'étend jusqu'à atteindre des sommets. Ne pouvant pas dignement envoyer tout ce petit monde chamarré au combat, des choix cruciaux s'imposent. Vous allez devoir répartir vos acquis par équipes, comprenant chacune trois combattants maximum. Une fois les trois lascars choisis, que faire des autres ? Rien de bien compliqué en fait. Il suffit de créer une nouvelle "team" afin de replacer de nouveau trois bagarreurs ensemble. A vous donc de former vos troupes de façon équilibrée et réfléchie, sachant que plus vous disposez d'éléments puissants, et plus l'utilisation de ces dernières coûte cher. En effet, chaque succès vous permet d'engranger des points représentants l'énergie GF. Par exemple, un trio composé de deux ninjas et d'un "pistolero", vous reviendra à 700 points. Si votre total est de 650, vous ne pourrez emmener à la bataille que deux d'entre eux, ou bien une brigade moins puissante. Un principe intéressant mais limité, car les robots se valent à peu près tous. Les autres sections correspondent à l'entrepôt, qui met à disposition un local pour ranger vos protégés en trop, ainsi qu'au classement des objets que vous avez gagné. Mais l'essence même du titre réside dans la rixe pure et dure.

Gotcha Force
Alors celui-ci, c'est un peu le Belmondo du jeu. Il commence par une cascade...
Les accrochages se déroulent en 3D au sein d'arènes représentatives des environnements rencontrés sur la carte du monde, ou plutôt du quartier. Vous aurez donc le loisir de bénéficier d'expériences de toutes sortes. La campagne, la mer, une cuisine, une salle de jeu, les décors logiquement démesurés à la vue de votre taille rivalisent de variété. De ce fait pourquoi ne pas avoir pris le temps de peaufiner ceux-ci. Les textures sont mal adaptées, les contours des éléments (destructibles) s'avèrent fort cubiques, et pour ne rien gâcher, un aliasing persistant, doublé d'un scintillement certain s'invitent à un festin où ils n'étaient pas conviés. La modélisation des intervenants quant à elle, demeure faible par rapport aux capacités intrinsèques de la machine, sans être pour autant catastrophique. Concernant le parti-pris artistique affilié aux robots, il se montre discutable tant au niveau de l'originalité que du design. Il est vrai que certains réussissent à égaler les magnifiques boss de la série estampillée "X" de Megaman, tandis que la majeure partie tombe dans des poncifs plus qu'éculés. Néanmoins ils correspondent en tout point à ce que de jeunes joueurs peuvent attendre, du moins s'ils sont habitués au look Digimon ou Medabots. La cible est claire, à l'opposé des affrontements. Disposant d'un tir primaire que l'on peut concentrer pour augmenter sa puissance, et d'une arme secondaire, les engins lestes et furieux se querellent de manière très dynamique, à grands renforts d'effets spéciaux détonants, et d'envolées rageuses. Ils mettent d'ailleurs tellement de coeur à l'ouvrage, que la caméra virevolte, tentant courageusement de suivre l'action, ce qu'elle n'arrive pas souvent à faire d'ailleurs. Une confusion sans égal règne alors sur le terrain des hostilités. A tel point qu'il arrive parfois de ne pas se rendre compte que son mech vient de se faire exterminer lâchement dans le dos. Capcom et les problèmes de caméra, c'est toute une histoire. Ceci est dommage, car le rythme des affrontements devient franchement jouissif au fil des parties. D'autant que le système s'apparentant au Tag Battle (dès que l'un des individus meurt, le second prend sa place, et ainsi de suite) permet de ne pas briser la continuité de la partie.

Gotcha Force
... et toc toc badaboum j'arrive !
Au final, il est rageant de voir un jeu Capcom souffrir d'autant de lacunes pourtant facilement évitables. Celui-ci a beau être une exclusivité Gamecube, ce qui implique qu'il s'agit d'un des seuls jeux attendus du mois, les développeurs ne se sont pas privés de bâcler le travail afin de proposer un soft moyen mais que les gens achèteront, faute de mieux. Une tentative qui se répand de plus en plus et qui énerve sincèrement. Le marketing pousse des studios talentueux et novateurs à ne se baser que sur des bases friables et un fond totalement absent. L'ambiance possédait pourtant un attrait non négligeable. Range ton sabre G Rouge, le combat est terminé.

Les notes
  • Graphismes 9 /20

    Les environnements dans lesquels les bagarres font rage ne disposent en aucun cas d'une réalisation décente. Entre le dépouillement général et le cubisme aliasé des éléments du décors, il est bien triste d'évoluer sur ces terres dévastées. Heureusement que les atworks des personnages demeurent réussis et vraiment mignons, car le désastre pointait. Mention spéciale tout de même à certains Borgs sincèrement agréables.

  • Jouabilité 12 /20

    Les commandes sont plus qu'intuitives, et il vous est possible d'effectuer un grand nombre de mouvements rapidement grâce à cela, ce qui amène un plaisir de jeu immédiat, relativement amenuisé par un gameplay rapidement lassant et une confusion aggravante. Un peu plus de varièté n'aurait pas nui.

  • Durée de vie 14 /20

    Si votre but premier est de retrouver tous les Gotcha Borgs, le temps vous manquera sûrement. Néanmoins, l'aspect rébarbatif ne joue pas en la faveur du titre que vous abandonnerez bien vite.

  • Bande son 7 /20

    Des thèmes entraînant certes, mais qui sonnent mal du fait de l'utilisation abusive de sons de synthétiseurs d'âge avancé. Les mélodies sont quasi absentes et la répétition fait loi. De même les voix américaines ne sont pas convaincantes et manquent d'émotion.

  • Scénario 6 /20

    Votre mission est d'arrêter l'invasion d'extraterrestres vils et fourbes souhaitant la destruction de notre belle planète. Ce n'est pas avec leur taille de 8 centimètres qu'ils vont nous faire peur.

Malgré un univers coloré et joyeusement typé dessin animé japonais à la Digimon, où les valeurs d'entraides et de dépassement de soi sont des liens imputrescibles, Gotcha Force possédait les bases nécessaires à provoquer un engouement non feint. Cependant, des lacunes en cascade l'empêche d'accéder à ce statut, tout comme à celui de bon jeu tout simplement. S'appuyer sur les tendances du moment peut être une bonne chose, si l'on y ajoute une âme, une trace marquant son passage. Il n'en est rien ici. Moi je retourne à mon Pikachu. Je crois qu'il a faim.

Profil de Killy
L'avis de Killy
MP
Journaliste jeuxvideo.com
20 février 2004 à 18:00:00
9/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (30)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.2/20
Mis à jour le 20/02/2004
Gamecube Action Electronic Arts Capcom
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : No Straight Roads : Le jeu d’action-aventure qui bat la mesure
    PC - PS4
  • Preview : Assetto Corsa Competizione : une version presque finalisée, mais déjà hypnotisante
    PC
  • Preview : Chernobylite : Premier contact avec la zone d'exclusion
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Mortal Kombat 11
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Days Gone
    PS4
    Vidéo - Bande-annonce