Menu
Etherlords II
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Etherlords 2
PC
Etherlords II
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
23 janvier 2004 à 18:00:00
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (15)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/20
Tous les prix
Prix Support
12.00€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Après plus de deux années de travail, Nival met enfin la touche finale à Etherlords 2, la suite d'un jeu de stratégie au tour par tour qui nous avait ravi par son gameplay très inspiré de celui de Magic l'Assemblée. Le genre n'étant pas si fréquent que ça et le jeu étant plutôt réussi, je vous invite à vous laisser entraîner vous aussi dans la spirale Etherlords 2.

Etherlords 2

Le monde d'Etherlords n'a guère changé depuis la fin des événements narrés dans le premier volet. Il est toujours dominé et régi par une ressource primordiale : l'éther, et ravagé par les batailles que se livrent les seigneurs de guerre. Pourquoi ces rivalités ? Parce que l'éther est divisé en cinq couleurs : le rouge est l'alignement des Chaots, le bleu celui des Kinets, le vert celui des Vitals, le noir celui des Synthets, et enfin le blanc est l'éther absolu qui régit tout l'univers. Ces races, nous les connaissons déjà puisqu'elles étaient toutes présentes dans le premier Etherlords. Aujourd'hui, elles vont se livrer de nouvelles batailles pour désigner la couleur d'éther la plus puissante. A vous de choisir votre camp !

Etherlords 2
On peut toujours comparer son niveau avec celui de l'adversaire avant de le défier.
Mais replaçons les choses dans leur contexte, car vous n'êtes peut-être pas encore familiarisé avec le concept d'Etherlords. Calqué sur le fonctionnement des duels de cartes dans la lignée du fameux Magic de Wizards of the Coast, le titre de Nival fait intervenir des affrontements au tour par tour entre deux héros, où est déclaré vainqueur celui qui anéantit le premier les points de vie de son adversaire. Pour se battre, les héros disposent de cartes qui représentent des sorts que l'on peut activer moyennant différents coûts d'éther. Certains permettent d'invoquer des créatures, d'autres ont pour but d'améliorer leurs capacités, et d'autres encore agissent directement sur l'ennemi ou rajoutent des bonus ou des malus durant la partie. A ce sujet, on peut ainsi découvrir des autels qui vont, par exemple, réduire les points d'attaques de toute créature terrestre s'ils sont activés. Bien sûr, il en existe bien d'autres, et il ne tiendra qu'à vous de les activer ou non.

Etherlords 2
Les icônes en haut à droite correspondent aux effets activés par les autels découverts en extérieur.
Relativement abordable, surtout pour qui a déjà pratiqué ce style de jeux, Etherlords surprend tout de même par la richesse de son système de jeu. Dès les premières parties, et alors que l'on ne dispose que de créatures et sorts de base, on s'aperçoit qu'il est possible de jouer de façon très tactique en combinant ses cartes judicieusement. Les adversaires jouent d'ailleurs chacun à leur manière, ce qui oblige à trouver une bonne parade et à mettre une stratégie en place pour les défaire alors qu'ils sont du même niveau que nous. A l'instar du premier volet, il est ainsi fortement conseillé d'évaluer le niveau de l'adversaire avant de le défier pour ne pas avoir de mauvaise surprise. Les héros gagnent donc de l'expérience au fil de leurs victoire, et peuvent apprendre de nouveaux sorts et se spécialiser dans des domaines particuliers.

Etherlords 2
Les héros chevauchent de drôles de bestioles.
On ne va pas rentrer dans les détails du système de jeu car il y aurait beaucoup trop de choses à dire, mais sachez qu'on retrouve à peu près tout ce qui fait la subtilité d'un jeu comme Magic : les sorts de destruction sur toute la zone, les créatures volantes, les sacrifices, les capacités spéciales des créatures, le mal d'invocation, etc. Vous allez adorer si vous aimez le genre, d'autant plus que la part de hasard est réduite par le fait qu'il suffit de bien organiser son deck pour tirer les bonnes cartes. Certes, les combats sont relativement longs et le rythme des parties un peu haché, mais une fois qu'on maîtrise bien les aptitudes de ses cartes, tout va beaucoup plus vite. Et puis le jeu s'est offert un petit lifting avec ce nouvel opus, ce qui rend les combats beaucoup plus attractifs avec des caméras assez dynamiques.

Etherlords 2
Les pierres de vision dévoilent une portion du territoire ennemi.
Cette évolution est d'ailleurs encore plus sensible dans la partie aventure. Car Etherlords 2, se sont aussi des phases de stratégie dans la lignée d'un Heroes of Might & Magic. Avant d'affronter les autres héros, vous allez en effet évoluer sur une carte où vous pourrez collecter des ressources, trouver des boutiques pour acheter des sorts, activer des autels ou encore plonger votre regard dans des pierres de vision pour découvrir des portions du territoire ennemi. L'intérêt de cette phase est aussi de pouvoir récolter divers renseignements scénaristiques en dialoguant avec les PNJ, et d'augmenter son renouvellement d'éther. L'idée est d'autant plus intéressante qu'elle permet de passer régulièrement à un autre style de jeu, même si ça ne vaut évidemment pas la complexité d'un Heroes of Might & Magic. Malgré tout, avec ses nouvelles campagnes et ses parties multijoueurs, Etherlords 2 constitue un bon investissement pour qui voudrait se délecter d'un nouveau jeu de stratégie au tour par tour. Espérons que nous aurons droit à un troisième volet !

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Sans réellement impressionner, les graphismes sont efficaces, aussi bien pour les phases d'aventure que pour les duels au tour par tour. On apprécie également le design des héros et les fans reconnaîtront bon nombre de créatures issues du premier volet.

  • Jouabilité 15 /20

    Si le système de jeu n'a pas fondamentalement changé, il reste toujours particulièrement accrocheur et l'on dispose désormais d'une pléthore de nouveaux sorts et de nouvelles créatures. La partie aventure offre maintenant la possibilité de se déplacer par bateau, de s'engouffrer dans des tunnels et de prendre des téléporteurs.

  • Durée de vie 15 /20

    Les parties sont généralement assez longues et le jeu regroupe au final 5 campagnes, des duels indépendants, des options LAN et internet ainsi que des missions qui pourront se rajouter par la suite.

  • Bande son 14 /20

    Si nous n'avons pu évaluer que la version anglaise, on reste satisfait de la qualité du doublage. L'environnement sonore est également de bonne facture.

  • Scénario 14 /20

    Les campagnes d'Etherlords 2 nous permettent de voir les choses du côté de différentes races, mais la trame scénaristique n'est pas plus immersive que ça, malgré l'intervention régulière des PNJ.

Même s'il n'apporte pas de réelles surprises par rapport à son prédécesseur, Etherlords 2 confirme l'efficacité de son gameplay, certes calqué sur Magic mais ô combien accrocheur pour qui aime le genre. L'alternance entre les phases de duel et d'aventure renouvelle bien les parties et l'atmosphère médiévale fantastique saura séduire la plupart des joueurs.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
23 janvier 2004 à 18:00:00
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (15)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/20
Mis à jour le 23/01/2004
PC Réflexion Stratégie Nival Interactive Dreamcatcher
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Let's Go, Pikachu / Évoli
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce