Menu
Gladiator : Sword of Vengeance
  • Tout support
  • PC
  • NGC
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Gladiator : Sword of Vengeance
PC
Gladiator : Sword of Vengeance
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de superpanda
L'avis de superpanda
MP
Journaliste jeuxvideo.com
12 décembre 2003 à 18:00:00
10/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14/20
Tous les prix
Prix Support
24.98€ Xbox
49.90€ PS2
Voir toutes les offres
Partager sur :

Mais qu'est-ce qui nous arrive là ? Mais c'est un beat'em all ma parole ! Ah ben, on peut dire que ça fait plaisir car ce genre se fait rare sur PC de nos jours. Dans Gladiator : Sword of Vengeance vous incarnez un... gladiateur ! Oui, je sais, c'était facile à deviner ! Mais voyons donc ce que ce soft a dans le ventre.

Gladiator : Sword of Vengeance

La scène d'introduction en images de synthèse nous met tout de suite dans l'ambiance. Nous sommes en l'an 106 après J.C., le despotique Arruntus règne d'une main de fer sur la Rome antique. La guerre, la famine et la peste ont saigné l'Empire et Arruntus n'a rien trouvé de mieux à faire que d'organiser les plus sanglants combats de gladiateurs que Rome ait jamais connu. Vous incarnez Invictus Thrax, esclave de son état devenu le plus grand gladiateur de l'époque à qui l'empereur a promis la liberté. Les premiers instants du jeu se déroulent donc au sein même du Colysée, et le ton est tout de suite donné : les combats s'enchaînent et le sang coule à flots. Et quand je dis à flot, c'est un doux euphémisme et je devrais plutôt dire que des gerbes du liquide rouge giclent à chaque coup donné (bon appétit à ceux qui passent à table...). Les angles de caméra sont très bien choisis en ce début de jeu et renforcent l'aspect oppressant des lieux. Une mise en scène de qualité donc, mais ça ne va hélas pas durer très longtemps...

Gladiator : Sword of Vengeance
Le sang coule à flots.
En effet, au bout de quelques minutes, vous vous apercevrez qu'Arruntus n'a pas du tout l'intention de vous rendre la liberté et puisque le peuple de Rome veut des morts, il va assouvir les désirs des habitants de la Cité et leur offrir un vrai héros (c'est-à-dire vous) en pâture. Vous vous retrouvez donc mort et c'est la fin du jeu. Heureusement que non, car vous avez été sélectionné par les dieux afin de redorer le blason de l'empire bien terni par les problèmes qu'a provoqué son dirigeant actuel. Et c'est donc le point de départ réel de votre aventure dans un univers teinté de mythologie. Mais vous ne serez pas lâché dans ce monde inconnu sans quelques aides comme le fait de pouvoir disposer de la force d'Hercule pendant un court instant. Ce pouvoir, qui se déclenche par la simple pression sur une touche, doit cependant être rechargé en assénant le maximum de coups aux nombreux adversaires qui se mettront en travers de votre route.

Gladiator : Sword of Vengeance
Combat sur la plage.
Et c'est bien là que le bât blesse car l'action devient beaucoup trop répétitive : oubliée l'ébauche de scénario du début du jeu ! On avance, on frappe, on avance et oh ! surprise ! on frappe... Et tout le jeu se déroule comme ça... Ah si, il y a bien quelques objectifs bonus qui vous permettent de gagner en puissance mais eux aussi sont lassants : il s'agit la plupart du temps de tuer un certain nombre d'adversaires en un temps limité ou d'ouvrir un certain nombre de tonneaux grâce à votre force d'Hercule. Bref, pas de quoi rompre la monotonie du jeu. Vous allez me dire, normal, la succession de combats, c'est le principe même d'un beat'em all. Oui, effectivement, mais là les coups sont vraiment très limités : vous ne disposez que de deux attaques de base qui se déclinent selon la situation en retourné acrobatique, en uppercut... Mais vous n'avez que très peu de contrôle sur le style de coup qui va sortir ! Avouez que c'est assez gênant pour un jeu de ce type. Et en plus, une cible est verrouillée automatiquement : c'est-à-dire que vous ne pouvez frapper que sur elle jusqu'à ce qu'elle meure ou que vous décidiez de changer de cible. On aurait aimé un peu plus de liberté et, pourquoi pas, pouvoir être totalement libre de ses mouvements : frapper un ennemi face à soi, puis derrière, puis un autre sur le côté, bref, un système de combat où vous auriez eu un réel contrôle. Parce que là, à part appuyer frénétiquement sur les boutons d'action, on ne fait pas grand chose d'autre et on ne peut élaborer aucune stratégie de combat.

Gladiator : Sword of Vengeance
Prends toi ça dans les dents ! Mais je suis bête, tu n'as pas de dents !
Autre problème assez handicapant : la caméra qui a le don de mal se placer, si bien que l'on n'a pas une vue d'ensemble de la situation et que l'on ne voit souvent pas l'ensemble des ennemis qui vous attaquent. Et pour couronner le tout, impossible de la recadrer : l'angle est imposé. Continuons la longue litanie des défauts du jeu en parlant de l'intelligence artificielle. Enfin, c'est un bien grand mot pour qualifier l'attitude de vos adversaires... Ils ne font que frapper, frapper, frapper. Parfois, ils bloquent vos coups, mais il suffit de rester quelques secondes inactif pour qu'ils baissent la garde et pour que vous puissiez tranquillement continuer à enchaîner vos coups. Et ne comptez pas sur eux pour élaborer une stratégie de groupe, la plupart du temps, même s'ils sont très nombreux, ils ne vous attaquent qu'à trois ou quatre simultanément, pas plus, et on voit donc les autres attendre patiemment que vous ayez achevé leurs collègues pour entrer dans la danse... Débiles je vous dit ! On remarque aussi que le jeu n'a pas été pensé pour le PC. Déjà, si vous n'avez pas de manette, abandonnez l'idée d'y jouer car le couple clavier-souris est très mal géré. En outre, on ne peut pas sauvegarder à tout moment : vous choisissez un emplacement de sauvegarde parmi les 3 disponibles au début d'une partie et le jeu sauvegarde automatiquement à certains endroits. On est vraiment déçu, pour une fois qu'un beat'em all sort sur PC, il est vraiment en deçà de ce que l'on est en droit d'attendre.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Des animations bien réalisées et des décors assez jolis, bien que l'on remarque quelques défauts comme les effets de brouillard et de fumée qui ne sont pas des plus réussis.

  • Jouabilité 12 /20

    On a beaucoup trop peu de contrôle sur les coups que l'on donne, en plus ceux-ci ne sont pas très variés. Et si on ajoute les angles de caméra pas toujours très bien placés et un système de verrouillage des cibles assez peu intuitif, le tout n'est pas très folichon.

  • Durée de vie 10 /20

    La durée de vie est moyenne, mais le principal problème c'est la lassitude qui vous gagne très rapidement : aurez vous le courage de terminer le jeu ? Rien n'est moins sûr. Et on ne parle même pas du fait qu'il n'y ait pas de mode multijoueur.

  • Bande son 14 /20

    L'ambiance sonore est correcte aussi bien en ce qui concerne les musiques, les bruitages que pour les voix françaises.

  • Scénario 8 /20

    Quel dommage que l'ébauche de scénario du début du jeu n'ait pas été un peu plus exploité par la suite.

Gladiator : Sword of Vengeance est un jeu alléchant au premier abord mais qui perd très vite tout son attrait à cause de la répétitivité beaucoup trop importante de l'action. On enchaîne les combats sur lesquels on a peu de contrôle sur les coups et on s'ennuie ferme. En outre, il n'y a pas de mode multijoueur qui se prête pourtant à merveille à ce genre de jeu. Bref, un titre qui ne plaira qu'aux bourrins, et encore, à ceux qui ne sont pas trop exigeants...

Profil de superpanda
L'avis de superpanda
MP
Journaliste jeuxvideo.com
12 décembre 2003 à 18:00:00
10/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14/20
Mis à jour le 12/12/2003
PC Action Acclaim
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce