Menu
Star Wars : Knights of the Old Republic
  • Tout support
  • PC
  • Mac
  • iOS
  • Android
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Star Wars : Knights Of The Old Republic
PC
Star Wars : Knights of the Old Republic
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
04 décembre 2003 à 18:00:00
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (372)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18.1/20
Tous les prix
Prix Support
8.99€ Mac
9.99€ Mac
35.00€ PC
38.00€ PC
59.99€ Xbox
79.00€ Xbox
Voir toutes les offres
Partager sur :

Attention petit bijou en perspective. Après un passage plus que remarqué sur Xbox, Star Wars : Knights Of The Old Republic arrive enfin sur PC et confirme sa réputation d'excellence. Allier le talent de Bioware à la richesse de Star Wars, voilà une idée qui touche au divin et que tout fan de RPG ou de la Trilogie se doit de tâter.

Star Wars : Knights Of The Old Republic

Quand on demande à des gens comme Bioware de pondre un RPG inspiré de Star Wars, le résultat est sans appel : on se retrouve avec l'un des tout meilleurs titres de la licence qui soit jamais sorti. Un soft qui saura contenter aussi bien les amateurs de RPG que les fans qui n'en n'ont jamais touché un. C'est 4 000 ans avec l'avènement de l'Empire Galactique que se déroule KOTOR, alors que la République est sous la menace des Sith menés par Darth Malak (non ce n'est pas le pendant obscur du dauphin de Galak !), ancien Jedi qui a cédé à la tentation du Côté Obscur. A bord de l'Endar Spire, vous n'êtes qu'une nouvelle recrue de la République, mais lorsque les Sith attaquent le vaisseau, vous trouverez bien vite en vous les ressources nécessaires à votre fuite. Une fuite qui vous conduira sur Taris, planète mise en quarantaine par les Sith et sur laquelle une autre passagère importante de l'Endar Spire a trouvé refuge : le chevalier Jedi Bastila qu'il vous incombe de retrouver.

Star Wars : Knights Of The Old Republic
Les combats donnent lieu à de sympathiques chorégraphies.
Telle sera votre première mission, avant de trouver un moyen de fuir une nouvelle fois et de découvrir toute l'étendue de la galaxie. De Kashyyyk à Tatooine en passant par Dantooine, c'est presque tout l'univers de la Trilogie que vous pourrez parcourir à votre gré, dans votre lutte pour la liberté et votre quête personnelle. Vous voilà embarqué dans une quête de longue, très longue haleine qui vous emmènera à la découverte du monde et de vos propres talents, le tout ponctué de nombreux rebondissements et d'autant de tentations. Car la Force jouera un rôle crucial dans KOTOR. De votre groupe (composé de 9 personnages mais dont seuls 2 représentants peuvent vous suivre simultanément) vous serez le seul à pouvoir changer d'alignement. La chose en sera pas anodine puisqu'elle influencera l'évolution du personnage et son usage de certaines compétences particulières (guérison, persuasion etc.) voire même, modifiera le scénario. C'est par divers biais que vous approcherez de l'un ou l'autre. Engagez une discussion et obtenez une réponse par le pouvoir de persuasion, hop, points obscurs gagnés, aidez un homme en danger, hop, points lumineux. Une grande liberté vous est laissée à ce niveau. Exemple tout bête, vous aurez l'occasion de secourir un homme couvert de dette, après l'avoir sauvé, il vous sera encore possible d'empocher vous-même son argent.

Star Wars : Knights Of The Old Republic
Aider un homme pour mieux lui piquer son fric ensuite. Ca c'est digne d'un méchant garçon.
Cette liberté, on la ressentira également dans le nombre impressionnant de quêtes annexes, qui seront elles-aussi de bons moyens de changer votre orientation. La première chose qui frappe, c'est la façon dont elles s'intègrent au reste du jeu. La cohérence est parfaite, à tel point que parfois on se demanderait presque si on n'est pas encore dans la quête principale. Et comble de la joie, elles sont variées et divertissantes. De la conduite d'un speeder au jeu de cartes en passant par des choses plus classiques (livraison, aide etc.), ces quêtes sont aussi nombreuses que plaisantes et renforceront d'autant plus l'immersion dans l'univers.

Star Wars : Knights Of The Old Republic
Si le coeur vous en dit, devenez un champion de ce jeu de cartes.
Car c'est bien là l'une des très grandes forces de KOTOR. Sa trame est suffisamment riche pour justifier à elle seule qu'on lui consacre de nombreuses heures et son univers assez vaste pour qu'on s'y perde tout aussi longtemps. Mais Bioware ne s'est pas contenté de cela et nous a aussi offert un beau gameplay bien léché qui mettra à contribution tous vos compagnons, qu'il s'agisse de Bastila, d'un droïde ou d'un wookie. La Liberté et le choix joueront un grand rôle dans KOTOR. On vous donnera toujours la possibilité de choisir entre différentes approches. Pour entrer dans une zone ennemie, vous pourrez opter pour la force (partez alors avec deux compagnons musclés) pour le piratage qui désactivera caméras et systèmes de sécurité ou alors tentez d'obtenir par un habile discours des informations vitales. Toutefois, même si on a souvent un moyen d'éviter la violence, les combats font partie intégrante du jeu et là encore un bon usage des équipiers sera utile, mais avant cela, il convient d'expliquer un peu le système inédit de KOTOR.

Star Wars : Knights Of The Old Republic
Votre premier droïde, il n'a l'air de rien mais ne vous y fiez pas, il est très pratique, même au combat.
Bioware nous a dégotté un système qui mélange sans vergogne temps réel et tour par tour, on va appeler ça du semi-temps réel. Imaginez, vous marchez, peinard avec votre pote le droïde et votre amie Jedi quand soudain, des méchants se pointent. Le jeu se met en pause, le temps que vous compreniez ce qui se passe, on relance, et là le combat commence. En cliquant sur un ennemi, vous faites apparaître un menu au-dessus de lui dans lequel se trouvent les attaques possibles, vous pouvez ordonner 3 coups par avance ou ne rien faire et laisser l'ordinateur se débrouiller (ce qui sera vite fatal au bout d'un moment). La gestion de la réussite d'une attaque, ou son lancement sont pris en charge par le CPU qui les calcule par un lancer de dès virtuels. Mais choisir soi-même les coups portés est vivement recommandé. Il n'est pas dit que l'ordinateur pense toujours à utiliser le disrupteur d'un compagnon pour qu'un autre puisse frapper par exemple. Pendant le combat, on aura en effet tout loisir de contrôler les 3 héros en présence et de s'assurer du bon déroulement de l'affrontement, ce qui veut également dire, leur faire prendre des médikits. Ce semi-temps réel est franchement perturbant au départ, mais très vite, on s'habitue et honnêtement, moi j'en redemande. D'autant que les combats au corps au corps se montrent d'une grande élégance. Seuls les blasters se trouvent relégués au rang d'armes peu intéressantes, en dehors de quelques combats. Dommage.

Star Wars : Knights Of The Old Republic
Pirater les défenses peut vous éviter bien des ennuis.
Et sinon quoi de neuf depuis la Xbox vous demandez-vous ? D'abord une interface un peu remaniée pour tirer parti du couple clavier/souris. Le contrôle de la caméra pourra se faire de deux manières distinctes, soit en plaçant le curseur en bordure d'écran, soit en fixant la focale sur la souris. La navigation dans les menus est elle-aussi rendue plus simple. Malheureusement, la principale amélioration qu'on attendait n'est pas au rendez-vous. Le frame-rate affreusement chaotique de la version Xbox n'a donc pas été annihilé par nos puissantes cartes graphiques et faire tourner le jeu en 1024 sur une grosse machine ne se fera pas sans heurts lors de la traversée d'espaces ouverts. Si la chose est peu dérangeante au niveau du gameplay, elle est toutefois assez rageante. Le jeu se rattrape sur son esthétique. Bioware a abattu un sacré boulot côté design, s'inspirant de la trilogie classique pour certains aspects, ils ont tout de même créé eux-mêmes ce design Star Wars encore totalement inédit. Les fans sauront l'apprécier. Techniquement on a droit à de jolies ombres et à des combats bien animés même si les personnages se déplacent avec raideur mais ce sont surtout les nombreux bugs d'affichage qui viennent saloper ce superbe tableau. Vivement un bon gros patch.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Fichu frame-rate qui ne veut pas se tenir tranquille ! On aurait aimé quelque chose de plus stable. Au moins, le design est-il de haut niveau et les modèles de personnages ou d'objets eux-aussi de très bonne facture. Beau, mais sans excès et avec des animations de marche très raides et pas mal de bugs d'affichage.

  • Jouabilité 18 /20

    Bioware nous livre un gameplay de haute-volée, immersif, original et prenant. Entre le système de combat, l'orientation d'un côté ou de l'autre de la force et les nombreuses quêtes secondaires, KOTOR a tout pour plaire. Et en plus, la navigation dans les menus est fluide, on s'y retrouve vite, le bonheur quoi.

  • Durée de vie 18 /20

    La quête principale à elle seule a de quoi vous occuper des dizaines d'heures. Et il faut y ajouter les quêtes annexes et la possibilité de refaire le jeu en changeant d'alignement (Côté Obscur ou Jedi). Enorme !

  • Bande son 15 /20

    Les thèmes musicaux ne trahissent pas l'oeuvre originale et le doublage (en VF) couvre la moindre réplique de nombreux dialogues en dehors de ceux en langages aliens évidemment. Du beau boulot.

  • Scénario 16 /20

    Une trame riche dans un univers vaste et complexe. Cette incursion dans le lointain passé de Star Wars ravira les fans mais aussi les autres.

Amateurs de RPG ou fans de Star Wars, vous devriez vous intéresser à Knight Of The Old Republic. Bioware vous offre un titre d'une grande cohérence, certes assez linéaire mais diablement bien fichu et offrant souvent plusieurs options. Il est difficile de lui échapper une fois qu'on a mis un pied dedans. Jamais l'univers de Lucas n'aura été aussi bien utilisé dans un jeu, que ce soit en termes d'immersion ou de gameplay via la dualité de la Force. Seul son frame-rate parfois honteux obscurcit le tableau.

Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
04 décembre 2003 à 18:00:00
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (372)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18.1/20
Mis à jour le 04/12/2003
PC RPG BioWare LucasArts Science-Fiction Cinéma
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce