Test Need for Speed Underground- PC

PC

Et de 7 ! Oui, ce dernier opus de la série des Need for Speed intitulé Underground, et déjà le 7ème ! A force, on pourrait se dire qu'Electronic Arts a gagné en expérience et va nous pondre le jeu de courses ultime qui comblera toutes les attentes des pilotes virtuels. Hélas, vu les orientations prises par ce dernier arrivant, on peut déjà dire qu'il ne plaira pas à tout le monde loin de là...

Need for Speed Underground

Visiblement, depuis Poursuite Infernale 2, les développeurs d'EA Sports ont dû découvrir le film Fast and Furious car Underground sent les courses urbaines et le tuning à plein nez ! Voilà, les deux mots qualifiant le mieux ce jeu ont été lâchés. Courses urbaines tout d'abord, car tous les circuits du jeu ont pour environnement la ville sous toutes ses formes : du quartier chinois en passant par le port, le stade, la gare... Mais bon, ça reste la ville tout de même ! Et en plus, vous ne courez que de nuit. Pour la variété des décors, on repassera : adieu les paysages bucoliques, les montgolfières qui volent dans le ciel, les escapades en montagne et les courses poursuites dans le désert californien des précédents NFS. Sniff !

Test Need for Speed Underground PC - Screenshot 23Des effets d'eau assez réussis

Deuxième aspect du jeu : le tuning. Et alors là, vous allez pouvoir personnaliser votre voiture dans les moindres détails : pare-chocs, bas de caisse, adhésifs, néons... Encore plus fort : les vinyles. Ce sont des dessins qui se collent à la carrosserie. Vous pouvez en superposer jusqu'à 4 couches pour donner un effet de flammes sur les côtés de votre bolide par exemple. Bon, la combinaison des couleurs peut donner un résultat assez moche il faut bien l'avouer (essayez du mauve sur du jaune : beurk !). Mais comme on dit, tous les goûts sont dans la nature et les fans de tuning vont se régaler ! Les autres ne pourront pas s'empêcher de remarquer que tout cela est bien futile et ils auront peut-être raison.

Test Need for Speed Underground PC - Screenshot 24Le mode drift consiste à enchaîner les dérapages

Passons aux voitures disponibles. Et là aussi le changement est de taille comparé aux précédents NFS : adieu les Ferrari, Porsche ou Lotus, place à des véhicules beaucoup plus accessibles comme les Ford Focus, Peugeot 206, Dodge Néon, Mazda MX5... Si vous souhaitez aller plus vite, il est possible de booster les performances de votre bolide en achetant des améliorations pour le moteur, les pneus, la boîte de vitesse... Mais pour cela il vous faudra tout d'abord gagner des courses dans le mode "Underground" qui vous mettra dans la peau d'un pilote qui doit bien sûr arriver premier, mais aussi assurer le spectacle pour avoir des points de style supplémentaires en faisant de jolis sauts pendant la course, des dérapages, en passant à 10 millimètres des véhicules conduits par les honnêtes citoyens. Ah, oui, je ne vous avais pas dit ? La circulation n'est pas arrêtée pendant que vous courez, les voitures, bus, camions ont d'ailleurs la fâcheuse habitude de se trouver pile sur votre trajectoire. A vous de les éviter, sinon, bonjour la perte de temps ! Rassurez-vous, les dégâts ne sont pas pris en compte et vous pouvez donc faire 3 tonneaux suivis d'un choc frontal à 150 Km/h contre une glissière de sécurité sans que cela ait de conséquence sur votre voiture. Bref, comme tous les autres NFS, ce titre n'est pas une simulation, mais un bon gros jeu orienté arcade où seule la vitesse compte !

Test Need for Speed Underground PC - Screenshot 25La vue du pare-chocs : quasiment injouable

Mais revenons au mode "Underground". Outre les courses classiques où il vous faudra arriver premier, des défis sont aussi présents, le dernier de chaque tour étant éliminé. Mais la grande nouveauté c'est le dragster qui consiste en une courte piste en ligne droite où il vous faudra passer vos rapports de vitesse au bon moment pour gagner. Il faut appuyer sur le bouton au moment où une petite icône verte s'affiche à l'écran. Si vous le faites trop tôt, la voiture aura du mal à avancer, et si vous le faites trop tard, vous serez en sur-régime. Le problème, c'est la circulation qui ajoutera du piment à l'épreuve et changer de voie au bon moment est capital. Autre nouveauté, le mode drift qui consiste à faire de bons gros dérapages : plus celui-ci est effectué rapidement et dure dans le temps et plus vous aurez de points, le but étant bien sûr d'en avoir plus que les autres. Si vous vous débrouillez bien, vous débloquerez de nouvelles voitures, des améliorations toujours plus efficaces et de nouvelles modifications visuelles. Vous me direz : mais ça ne sert à rien d'améliorer sa voiture visuellement ! Et bien si, car votre réputation en dépend : plus vous y ajoutez d'adhésifs, de peintures étranges et plus votre réputation sera importante. Et les voitures qui n'ont pas un joli look ne seront pas considérées comme assez cool et devront être améliorées visuellement car sinon, certains tournois du mode Underground vous seront inaccessibles. Bref, on vous force la main pour que vous vous mettiez au tuning.

Test Need for Speed Underground PC - Screenshot 26Le passage des rapports de vitesse est primordial dans le mode dragster

Quant à la réalisation, elle est tout à fait à la hauteur : les décors urbains sont très beaux, bien qu'un peu trop brillants : les développeurs ont en effet exagéré sur les effets de reflets, et on se retrouve avec des routes qui ont l'air d'avoir été polies pour l'occasion. La modélisation des voitures de courses est correcte, ce qui n'est pas le cas des véhicules illustrant la circulation qui sont un peu cubiques. Mais rien de grave cependant. On ne peut s'empêcher de remarquer que malgré l'aspect très aguicheur des graphismes, les décors deviennent vite répétitifs un peu comme le jeu d'ailleurs car faire toujours des courses en ville et de nuit, ça gave au bout d'un moment...

Superpanda, le 27 novembre 2003

Les notes

  • Graphismes 15/20

    C'est très joli tout ça, dommage que les développeurs aient un peu forcé sur les effets de reflets : vous avez déjà vu une route qui brille autant vous ?

  • Jouabilité 15/20

    La conduite des nombreux bolides est agréable, mais n'y cherchez pas un quelconque réalisme, c'est du Need for Speed pure souche ! Vitesse et sensations fortes au programme.

  • Durée de vie 15/20

    Les courses sont nombreuses (plus de 100) mais sont assez répétitives quand même : on court souvent sur les mêmes circuits. Quant au mode multijoueur pourquoi n'y a t-il ni écran splitté ni LAN ?

  • Bande son 16/20

    Des musiques bien rythmées et des effets sonores efficaces. NFSU fait aussi partie de la première fournée de jeux certifiés THX.

  • Scénario

    Vrooooom...

  • Note Générale14/20

    Ce dernier volet de la série des Need for Speed a mis l'accent sur les parcours urbains et sur l'aspect tuning. Alors soit, décorer sa voiture c'est agréable, mais on a l'impression que les développeurs ont fait l'impasse sur des aspects importants des précédents NFS : la variété des circuits et les courses avec la police. Non pas que Underground soit mauvais, mais rester en ville et peaufiner le look de son bolide, ça devient répétitif à la longue...

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 17/20

Retour haut de page

Infos jeu

  • Editeur : Electronic Arts
  • Développeur : EA Sports BIG
  • Type : Course
  • Multijoueurs : 2 à 4 joueurs
  • Sortie France : 27 novembre 2003
    (17 novembre 2003 aux Etats-Unis)
  • Version : Française intégrale
  • Config minimum : Win 98SE/ME/2000/XP, P III 700 MHZ, 128 Mo de Ram, carte vidéo 3D 32 Mo, 2 Go disque dur
  • Config conseillée : Win 98SE/ME/2000/XP, P III 733 MHZ, 256 Mo de Ram, carte vidéo 3D 32 Mo, 2 Go disque dur
  • Classification : Pour tous publics
  • Existe aussi sur :
    Need for Speed Underground - PlayStation 2 Need for Speed Underground - Xbox Need for Speed Underground - Gamecube Need for Speed Underground - Gameboy Advance
  • Similaire à :
    Need for Speed : Poursuite Infernale 2
Mots-clefs : NFS Underground, NFSUndergound, Need for Speed : Underground NFS : Underground