Menu
Need for Speed Underground
  • Tout support
  • PC
  • GBA
  • NGC
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Need For Speed Underground
PS2
Need for Speed Underground
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
21 novembre 2003 à 18:00:00
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (119)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.8/20
Partager sur :

Need For Speed Underground, c'est avant tout une histoire d'esbroufe. Le jeu de Electronic Arts est effectivement superbe, vraiment superbe. Mais sous ses dehors polis, on se rend rapidement compte que ce soft est à destination du fan club de Rob Cohen et des Jacky de tout âge. Mais que reste-il aux gamers me direz-vous ? Et bien, heu, pas grand chose en fait, bien malheureusement.

Need For Speed Underground

Alors, voilà, quand on regarde le nombre de titres Need For Speed sortis depuis le début de la série, on se rend rapidement compte que ce jeu est issu des usines EA, qui a le chic (comme d'autres éditeurs cependant) pour nous servir très régulièrement des nouveaux opus de leurs plus grandes sagas. Ceci dit, ce qu'on ne peut enlever à ce énième Need For Speed par rapport aux épisodes qui l'ont précédé, c'est bien son changement d'orientation. N'allez pas croire que vous ne pourrez plus vous tirer la bourre dans des courses poursuites haletantes, non bien sûr, ceci est toujours l'essence même du jeu, mais dans l'approche du titre, on notera que les courses délaissent complètement le côté "grands espaces américains" pour se concentrer uniquement sur les courses de rues, énormément médiatisées depuis le film de Rob "Je suis le meilleur" Cohen (un honnête artisan du 7ème art), Fast And Furious. Et si je vous dis que le tout est placé sous le signe de la Jacky's Touch avec tout ce que cela implique de customisation de véhicule, je pense qu'il est inutile de dire qu'il faudra mieux connaître des termes comme spoiler, jantes Cobra, ailerons, pour savoir ce qu'on a sous les yeux.

Need For Speed Underground
Les décors, sublimes, sont malheureusement tous dans le même style.
Si nous ne sommes pas dans une simulation pure et dure de JackyMobile, disons que tout le jeu tournera autour de cette notion de tunning. Ainsi si on compte plusieurs modes de jeu (Circuit, Sprint, Drag, Drift, Tour de défi, Libre, la plupart étant disponibles via le online) qu'on retrouve au détour du mode Undergournd qui est quelque peu scénarisé, on ne pourra s'empêcher de remarquer que la plupart des récompenses seront rattachées à tout cet univers où grosse cylindrée rime avec pépées. Et oui, ce n'est pas Need For Speed Underground qui va redorer le blason du plus grand mystère de l'univers : la femme. Ainsi, à peine aurez-vous fait vos preuves derrière un bolide surpuissant dans la première course du monde Underground que vous pourrez entrer dans le mode des grands, enfin des branleurs fonçant à tout-va dans les rues d'une ville animée pour épater les fifilles (Ce qui est synonyme d'une grande intelligence vous en conviendrez !...Darwin, sauve-nous). C'est ainsi qu'une charmante jeune femme, pour qui le mot synapse n'évoque sûrement pas grand chose, vous prendra sous son aile en vous offrant une voiture "bas de gamme" que vous pourrez tuner comme un savant fou en obtenant de l'argent à l'issu de défis réussis. Ce mode scénario est en fait composé d'une centaine de challenges répartis entre tous les modes de jeu du titre. Si au tout début, seules quelques missions sont accessibles, vous en ouvrirez rapidement d'autres qui vous amèneront dans d'autres parties de la ville.

Need For Speed Underground
Le mode Drift ou comment déraper tout en finesse.
Si on ne peut nier que la durée de vie de ce Need For Speed est conséquente, d'autant que les challenges sont disponibles en splitté ou en online à 4 joueurs maximum, le hic c'est que c'est très répétitif et que plusieurs modes vous feront pleurer. Citons par exemple le mode Drag dans lequel on ne nous demande que de passer les vitesses au bon moment pour obtenir une vitesse fulgurante en pleine ligne droite. L'intérêt du mode Drift est encore moins flagrant sachant que vous devrez simplement tourner sur des circuits fermés en faisant des dérapages pour épater la galerie. Reste donc les modes Circuit, Sprint et Tour de Défi, plus conventionnels mais autrement plus marrants. Et pour finir le mode Personnalisation de voiture dans lequel vous chouchouterez votre caisse en la modelant à votre goût, après avoir acheté tout ce qui vous plaît parmi un stock impressionnant d'accessoires, de pièces, etc.

Need For Speed Underground
Je dédie ce screen à l'équipe de The Jacky Touch et à monsieur Laurent Le Goff qui sauront apprécier.
En parallèle de la durée de vie bien fournie, les graphismes du dernier Need For Speed font une fois encore honneur au support. C'est on ne peut plus magnifique avec de superbes reflets sur la route (ceux sur la carrosserie des voitures étant bien moins concluants) et une vitesse d'animation surprenante. L'impression de vitesse est encore plus sidérante dans le mode Drag où un effet de tremblement simulera la vitesse et la puissance de votre voiture. Enfin l'enclenchement d'un turbo parachèvera l'ensemble via un magnifique effet de blur, idéal en tant que synonyme de rapidité accrue depuis Matrix. La ville où se passe les courses est resplendissante, flashy et on ne constate quasiment aucune saccade à aucun niveau que ce soit. Malheureusement on tourne un peu en rond pour ce qui est des environnements sachant qu'ils se ressemblent tous (les premiers circuits se passant dans le même secteur, avec quelques bifurcations en plus au fur et à mesure qu'on avance dans le mode). En effet 100 134546264es courses se déroulent dans un environnement urbain, de nuit, certes somptueux mais n'apportant pas assez de diversité. Enfin, si on peut modifier la densité du trafic, seules quelques voitures (très mal modélisées) vous frôleront et ce même en augmentant au maximum cette option. A ce sujet, je précise aussi qu'à l'instar d'un Burnout 2, vos carambolages donneront lieu à des replays très stylés pour vous montrer votre petite "cascade".

Need For Speed Underground
Les reflets sur la route sont surprenants de réalisme.
Et si c'est le gameplay qui vous intéresse, et bien ce Need For Speed ne dérogera pas à la règle du "J'avance vite, je ne tourne quasiment pas et je me sens bien". En gros la conduite de NFSU est très basique mais extrêmement nerveuse, simple mais donnant lieu à de grosses montées d'adrénaline. De toute façon les joueurs qui connaissent la série savent à quoi s'attendre, et pour les autres, et bien il y a suffisamment de jeux de courses différents pour contenter tout le monde. Pour tout dire, on ne peut donc pas vraiment reprocher au gameplay de ne pas évoluer puisqu'étant à la base du succès de la série. Pour synthétiser tout ceci, les voitures se dirigent sans encombres mais les tracés étant tous dédiés à la vitesse, vous n'aurez pas besoin d'un quelconque entraînement avant de débuter le mode Underground.

Need For Speed Underground
Hé, attendez-moi les gars, pouce.
Need For Speed Underground fait donc office de vitrine technique pour la PS2. Mais une superbe réalisation graphique ne fait malheureusement pas tout. Le jeu est certes beau, long et maniable mais tous les challenges du mode Underground se ressemblent (tant d'un point de vue graphique que conceptuel), et ce n'est pas les modes Multijoueur (en splitté ou en Online) qui boosteront de façon phénoménale la durée de vie. On passera sur les modes Drag et Drift qui n'ont pas grand chose pour eux et un gameplay peu évolué (même si ce n'est pas vraiment une tare) pour conclure en plaçant ce jeu dans la catégorie des softs à essayer avant d'adopter. Cependant, le mode Tuning du soft devrait passionner les Jacky en herbe. En écho à un Burnout 2 ou un Midnight Club 2, Need For Speed Underground est un substitut esthétiquement superbe mais très rapidement lassant.... Drivers, Stop your engines.

Les notes
  • Graphismes 17 /20

    C'est beau, très beau même. La ville est magnifique, les reflets sur la route sont somptueux et si on peut montrer du doigt la modélisation des caisses très moyenne, et une grande répétitivité au niveau des décors, on ne peut que rester ébahi devant l'impression de vitesse du soft et son nombre conséquent de voitures allant de la grosse cylindrée à des véhicules comme la Golf GTI, la Honda Civic, la Peugeot 206, la Dodge Neon, la Toyota Celica...

  • Jouabilité 15 /20

    Du gameplay à la Need For Speed, basique, peu évolué mais remplissant bien son office qui est de nous apporter de bonnes sensations. On pourra cette fois utiliser un turbo qui donnera lieu à une bien belle déformation de l'écran pour nous rappeler, si besoin est, que c'est la vitesse qui fait la différence dans la série des NFS.

  • Durée de vie 15 /20

    Certains nouveaux défis de ce titre (Drag et Drift) n'apportent rien du tout et le mode Underground tourne rapidement en rond avec ses 111 défis qui se ressemblent tous. Reste le multijoueur (en splitté ou en online) mais si vous n'êtes pas un fan absolu de courses urbaines, j'ai bien peur que vous vous lassiez rapidement.

  • Bande son 16 /20

    Un paquet de chansons, très éclectiques, comme c'est souvent le cas chez EA. Vous pouvez à ce sujet composer votre bande-son en associant des titres aux menus, aux courses ou à l'ensemble du titre. Les bruitages sont très convaincants et le doublage français un peu limite.

  • Scénario /

C'est bien la forme qui prime sur le fond avec ce Need For Speed Underground. Magnifique, dans ses graphismes et accessible dans son gameplay, le dernier né de la série de EA n'en demeure pas moins très répétitif et ce aussi bien en solo qu'en multi. Les nouveaux modes de jeu sont complètement anecdotiques et l'aspect Tuning/Fast and Furious du jeu ne plaira pas à tout le monde, vous êtes prévenu.

Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
21 novembre 2003 à 18:00:00
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (119)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.8/20
Mis à jour le 21/11/2003
PlayStation 2 Course Electronic Arts
Dernières Preview
PreviewGrounded - Le nouvel Obsidian miniaturise le jeu de survie ! Il y a 17 heures
PreviewArise : A Simple Story, mélancolie et retour dans le temps pour un jeu poétique 11 nov., 11:11
PreviewShenmue 3 : Le successeur attendu d'une saga culte ? 04 nov., 14:30
Les jeux attendus
1
The Last of Us Part II
29 mai 2020
2
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
3
Final Fantasy VII Remake
03 mars 2020