Menu
X-treme Express
  • Tout support
  • PS3
  • PS2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : X-treme Express
PS2
X-treme Express
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
12 novembre 2003 à 18:00:00
4/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (17)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11.6/20
Partager sur :

Des courses de trains ! Ah ben ça, j'aurai tout vu moi ici. Enfin ceci dit, l'idée a le mérite d'être originale et le jeu aurait même pu se montrer sympathique si on avait fourni un minimum d'effort. Pas de bol c'est pas le cas, et le simple fait que la chose soit distribuée par Midas devrait convaincre les plus sceptiques.

X-treme Express

Des courses de train, c'est pas banal. En soi, pourquoi pas, on imagine un truc plutôt complexe avec une physique développée qui nous obligerait à gérer soigneusement la vitesse et les transferts de masse et même, soyons fous, de faire tchou tchou dans les tunnels. Malheureusement, rien de tout cela ici. Car même si en théorie vous êtes censé faire basculer le poids de votre locomotive de gauche à droite pour ne pas vous renverser, cette fonction ne sert strictement à rien. X-treme Express ne propose que deux actions : accélérer/décélérer et transférer le poids. Au moins, la prise en main est rapide. Bon, on choisit sa locomotive parmi une grande variété de modèles mondiaux, du métro parisien au tramway de San Francisco en passant par de monstrueuses machines de guerre. On vous lance ensuite sur une course et là le résultat est assez déconcertant. On enfonce le stick gauche à fond pour prendre de la vitesse (on notera une certaine inertie de la machine) et euh... ben des fois on peut changer de rail lorsqu'il y a en a la possibilité, ce qui sera surtout utile pour doubler les concurrents. Chose que l'on fait rarement puisqu'on ne voit les adversaires qu'au début de la course, le temps de leur passer devant. Sinon on fait quoi ? Ben rien, on évite d'accélérer dans les virages pour ne pas dérailler et c'est tout. La seule difficulté de la course reposera sur l'arrivée. Pas question de débouler comme un barbare sur les quais, un signal sonore vous indique que vous approchez. Là, il faut commencer à freiner, un peu mais pas trop, de manière à stopper pile poil où il faut. Si vous dépassez, il faudra faire machine arrière. Oui enfin bon, au début on a du mal, au bout de 4 courses, on fait un perfect systématique.

X-treme Express
Le choix est assez vaste.
Dire que X-treme Express est soporifique tient du doux euphémisme. Que dis-je, de l'euphémisme hypoallergénique même. Moi déjà le train ça m'endort mais alors là, c'est pire que tout, au moins dans les corails on peut dévisager les vaches qui nous regardent, là même pas, vu que des vaches y en a pas. D'ailleurs il n'y a pas grand-chose à regarder dans le jeu. Les décors sont vides comme des sandwiches SNCF, réduits à leur plus simple expression cubique. Les développeurs étaient pourtant pleins de bonnes intentions, le seul petit hic c'est qu'un petit malin a cru bon de leur faire croire que l'aliasing était un effet spécial 3D très en vogue. Ben du coup ils en ont foutu partout ces grands naïfs. Impressionnant, moi la première fois que j'ai lancé le jeu, ma cornée a fait 3 tours dans mon globe oculaire sans toucher la rétine. Niveau bande-son, c'est pas tellement mieux puisqu'on nous envoie ce que le japon sait faire de mieux en matière de musique pop-rock. Bon j'ai rien contre le pays du soleil levant, mais faut reconnaître que musicalement, ils sont pas toujours très inspirés. Pour les effets, on peut apprécier que les bruits des roues sur les rails varient selon le sol et puis c'est tout. Même pas une petite sirène pour faire style.

Bref, j'avoue qu'il est assez difficile de parler plus longuement d'un titre aussi creux. Bien sûr, je pourrais me perdre en vannes à deux sous mais bon, on va pas perdre de temps. X-treme Express est soporifique à un point qui frise le divin. L'idéal pour survivre c'est de faire comme pour le vrai train : si vous y jouez, prenez une GBA pour passer le temps.

Les notes
  • Graphismes 5 /20

    L'aliasing élevé au rang d'art. L'écran en est couvert, c'est abominable. Les environnements sont très pauvres, avec quelques objets bien anguleux comme on les aime et même pas de véritable vue intérieure. Beurk !

  • Jouabilité 4 /20

    Finalement on ne fait qu'accélérer en permanence et mettre un coup de patin à l'arrivée. Plus mortellement ennuyeux... tu meurs ! Pourtant, faire un jeu plus intéressant eut certainement été possible.

  • Durée de vie 6 /20

    Pas énormément de circuits et on boucle vite l'ensemble du mode grand-prix. La durée de vie n'excède pas l'après-midi. Pour le prix, mieux vaut aller mater de vrais train à la gare ou dans le métro.

  • Bande son 6 /20

    Des musiques plus que dispensables et des effets réduits. Rien de bien fabuleux, on coupe vite le son.

  • Scénario /

Le seul moyen de ne pas s'endormir dans ces trains, c'est encore de faire comme en vrai : prendre une GBA. Horriblement laid et totalement creux, X-Treme Express ne vaut même pas les 10 euros qu'il coûte. Allez hop, au dépôt.

Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
12 novembre 2003 à 18:00:00
4/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (17)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11.6/20
Mis à jour le 12/11/2003
PlayStation 2 Course Midas Interactive
Dernières Preview
PreviewNioh 2 - Une suite qui déchaîne son démon intérieur ? 13 sept., 18:22
PreviewRing Fit Adventure : La symbiose idéale entre sport et jeu vidéo ? 12 sept., 14:15
PreviewProject Resistance : Le nouveau Resident Evil orienté multi où l’enfer, c’est l’autre 12 sept., 07:00
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
2
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
3
Death Stranding
08 nov. 2019