Menu
Bilbo le Hobbit
  • Tout support
  • PC
  • GBA
  • NGC
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : The Hobbit
GBA
Bilbo le Hobbit
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
12 novembre 2003 à 18:00:00
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (15)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.7/20
Tous les prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

Profitant de l'engouement incroyable autour du Seigneur des Anneaux, Vivendi met à contribution sa licence des oeuvres littéraires de Tolkien pour sortir une adaptation du prélude au Seigneur des Anneaux, à savoir Bilbo le Hobbit. Et connaissant la richesse du roman, on ne pouvait qu'être impatient de voir ce que ça pouvait donner sur GBA.

The Hobbit

Vous êtes un inconditionnel du Seigneur des Anneaux, et pourtant vous méprisez Le Hobbit, synonyme pour vous d'un conte pour enfant n'arrivant pas à la cheville de l'oeuvre maîtresse de Tolkien ? Permettez-moi de vous faire remarquer que même si l'atmosphère du Hobbit n'atteint pas le caractère épique du Seigneur des Anneaux, il n'en relate pas moins de très nombreuses péripéties, souvent étonnamment critiques et parfois même tragiques. La lecture du Hobbit est un vrai plaisir dont il serait dommage de se priver, c'est pourquoi son adaptation vidéoludique n'était pas à prendre à la légère.

The Hobbit
C'est sur une idée de Gandalf que Bilbo est intégré malgré lui dans l'expédition de Thorïn.
La première crainte, c'était que Vivendi réitère les erreurs de la Communauté de l'Anneau, et noie le joueur sous un flot de quêtes ridicules et imaginées de toutes pièces par les développeurs, générant rapidement l'ennui. Le fait est que si Le Hobbit comporte effectivement ce défaut, ça ne prend jamais le pas sur la vraie trame de l'histoire et ça permet de rallonger un peu la durée de vie. Du coup, on pardonnera au titre de nous imposer quelques mini-quêtes assez impromptues, comme retrouver Groco Fierpied à l'auberge du dragon vert, trouver un remède pour Grand-mère Boffin, désembourber un chariot, dératiser la maison d'un inconnu ou encore libérer un chien enfermé dans une caverne.

The Hobbit
Bilbo doit faire ses preuves en tant que cambrioleur et subtilise furtivement un sac des trolls.
Le problème est que les joueurs ne connaissant pas l'histoire originale auront du mal à bien dissocier la vraie trame des quêtes secondaires imaginées par les développeurs, et que leur fréquence nuit à l'efficacité de l'ambiance du jeu qui aurait pu être largement plus sombre, compte tenu du nombre de fois où la compagnie de Thorïn se retrouve en danger de mort. On constate d'ailleurs avec soulagement que l'essentiel de l'intrigue est parfaitement respecté. Le jeu démarre avec l'arrivée des 13 nains dans la maison de Bilbo (sans la chute mémorable de Thorïn malheureusement), enchaîne avec les trois trolls, l'arrivée à Rivendell et la traduction des runes lunaires sur la carte de Thror par Elrond, pour se poursuivre ensuite avec l'intrusion dans la caverne des gobelins, le jeu des énigmes avec Gollum et bien sûr la découverte de l'anneau unique, pour finir avec la rencontre de Beorn, la traversée de Mirkwood, la défaite de Smaug et la bataille des Cinq Armées.

The Hobbit
Le bâton sera vite remplacé par Dard, la lame elfique de Bilbo.
Vous voyez que les péripéties ne manquent pas dans Bilbo le Hobbit. Elles ne manquent pas non plus dans le jeu, mais on se serait passé des écarts de scénario, comme le fait que Bilbo parte à l'aventure avec des pétards et des feux d'artifice ou sa capacité à vaincre seul des hordes de loups. Et ne parlons pas des boss tels ces guêpes géantes et autres poulpes issus de l'esprit tordu des développeurs. Rien de grave, toutefois, puisque ceci ne se fait pas au détriment des scènes principales du livre. Côté gameplay, on appréciera le choix d'un jeu d'aventure/action qui jongle entre exploration/réflexion et combats, le tout sans jamais trahir le moindre souci de maniabilité. Le plus étonnant est de voir que le personnage voit ses capacités augmenter mais sans aucun système de gain d'expérience. Bilbo dispose ainsi d'un nombre de vies limitées qu'il perdra en cas de chute, de noyade ou de blessures graves. Armé d'un bâton puis de la célèbre Dard, Bilbo peut également repousser ses ennemis avec des pierres et adopter une démarche furtive qui lui servira à plusieurs reprises. Au détour d'un coffre, il pourra également acquérir diverses runes qui augmenteront progressivement sa force, sa défense, sa vie, etc... Une fois en possession de l'anneau, il pourra également l'utiliser pour devenir invisible lorsque les circonstances l'exigent. Au final, même si on aurait souhaité déceler un peu moins d'écarts par rapport au roman, force est de constater que le soft offre un véritable plaisir de jeu et bénéficie d'une durée de vie tout à fait raisonnable.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Le jeu adopte une perspective en vue de dessus et même si l'ensemble est assez joli, les couleurs sont parfois un peu baveuses, d'autant que les décors manquent de finesse.

  • Jouabilité 15 /20

    Un gameplay de type action-RPG mais sans gain d'expérience. L'amélioration du héros se fait en trouvant des runes et on dispose d'un nombre de vies limité. Aucun souci réel de maniabilité, même si les jets de pierre sont assez délicats.

  • Durée de vie 15 /20

    La progression avance vite jusqu'à la caverne des gobelins où le niveau de difficulté devient beaucoup plus corsé. Les énigmes sont vraiment limitées mais l'aventure est assez longue.

  • Bande son 13 /20

    Les musiques ne sont franchement pas marquantes. On attendait plus à ce niveau-là.

  • Scénario 15 /20

    L'aventure intègre tous les passages clés du livre et rajoute de nombreux passages imaginés par les développeurs.

Cette adaptation GBA parvient à restituer fidèlement la trame de l'oeuvre originale, même si les développeurs se sont permis de nombreux écarts plus ou moins bien vus pour rallonger la durée de vie. Le soft s'en sort finalement très bien avec un gameplay réussi et une aventure relativement longue.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
12 novembre 2003 à 18:00:00
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (15)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.7/20
Mis à jour le 12/11/2003
Gameboy Advance Action Aventure Vivendi Universal Games Saffire Cinéma Livres
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Dragon Ball Z Kakarot remet une bonne pincée de Cell - gamescom 2019
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Pacer : nouveau tour de piste futuriste pour le WipEout-like - gamescom 2019
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Zombie Army 4 : Dead War - De la coopération classique, mais plaisante - gamescom 2019
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce