Menu
Beyond Good & Evil
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
  • Box SFR
  • Box Orange
  • NGC
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières previews jeux vidéo / Beyond Good & Evil / Beyond Good & Evil sur PS2 /

Aperçu Beyond Good & Evil sur PS2 du 03/10/2003

Preview : Beyond Good & Evil
PS2
Partager sur :

Lors de la présentation officielle du titre en début d'année, le dernier bébé de Michel Ancel nous en avait déjà mis plein les mirettes. Le titre, bardé de couleurs, d'effets spéciaux et de différentes phases de gameplay, réussissait habilement, malgré les divers chemins qu'il empruntait, à garder une cohésion étonnante. Quelques mois plus tard, fort d'un nouveau design concernant son héroïne, Beyond Good & Evil s'affirme de plus en plus comme un incontournable des prochaines fêtes de Noël. Chronique d'un énorme coup de coeur.

Beyond Good & Evil, BG&E pour les intimes (et pour tous les autres d'ailleurs), c'est avant tout l'histoire d'une femme, Jade. Aimé des orphelins qu'elle a recueilli dans un phare, choyé par son oncle Pey'j, la mistinguette se rendra vite compte qu'un destin hors du commun l'attend. Ainsi après avoir libéré ses petits protégés des griffes de béliqueux extraterrestres, Jade deviendra une « star » grâce à des journalistes pour qui le terme « propagande » est plus que familier. Sans entrer dans les détails, Beyond Good & Evil est surprenant à plus d'un titre rien qu'au niveau de son script. Si on s'arrête à son design, le soft pourra en effet sembler s'adresser en priorité aux adolescents et pourtant . Quelque part le jeu possède plusieurs niveaux de lecture et se révèle au fil du temps beaucoup plus sombre et ambigu qu'on pourrait le croire avec tout un tas de machinations et de projets fomentés par des dirigeants de l'ombre. Nous ne pouvons donc qu'espérer que le scénario tienne la route d'un bout à l'autre mais ça semble plutôt bien parti.

Beyond Good & Evil
Votre partenaire sera parfois indispensable pour passer certains endroits.
L'autre grosse claque quand on s'essaye au jeu c'est bien entendu les possibilités qu'il offre au joueur. Ici, vous n'aurez pas affaire à un seul jeu, mais bel et bien à quatre styles différents qui s'imbriquent les uns dans les autres pour au final former un tout cohérent. Alors que les premières minutes de jeu seront placées sous le signe de la baston, progressivement, vous serez amenés à utiliser un appareil photo pour photographier la faune locale afin de gagner de l'argent. Un peu plus tard c'est un hovercraft que vous aurez le loisir de conduire, hovercraft qui vous servira à vous déplacer, mais grâce auquel vous pourrez affronter des monstres marins ou participer à des courses constituant un véritable championnat que vous pourrez terminer ou non. Ca ne vous suffit pas ? Et bien nous vous proposons également des phases d'infiltration (ceci est de plus en plus répandu mais celles de BG&E ont bénéficié de beaucoup de soins), un petit voyage dans l'espace à bord d'un vaisseau spatial qui sera disponible un peu plus tard dans l'aventure ou quelques jeux bonus accessibles en vous rendant dans divers endroits, comme un bar par exemple où vous pourrez trouver un jeu à la Shufflepuck Cafe. Qui a dit que l'originalité se perdait de plus en plus ? Sûrement pas Michel Ancel et les ténors de la programmation qui composent son équipe.

Beyond Good & Evil
On est bien sur PS2 là ?
En plus d'être extrêmement riche, BG&E est impressionnant pour de la PS2. Toutes les phases (de combat, de courses d'hovercraft...) sont remplies de ralentis très classieux, de couleurs, d'effets de lumière et de transparence qui illumineront votre écran. A la limite, on pourra reprocher au titre le fait que certains décors soient un peu vides ou que les animations de Jade sont un peu mécaniques mais bon c'est suffisamment anecdotique pour qu'on ne s'attarde pas là-dessus. Depuis avril dernier, les développeurs ont de plus revu le look de Jade qui est plus mignonne que jamais et plus mature également, ceci apportant un plus au jeu, du moins en ce qui concerne une possible identification au personnage. Si l'action principale se déroulera sur une seule planète, disons que les graphistes ont suffisamment su faire preuve de talent pour créer plusieurs environnements bien distincts tant par leur ambiance que par leurs couleurs. Alors que BG&E commence sur une petite péninsule baignée de lumière, très vite vous parcourrez un hangar enfoui dans la roche, des mines poussiéreuses, une ville futuriste, des bâtiments industriels où l'humidité côtoie des tintes sombres, etc.

Beyond Good & Evil
Le nouveau design de Jade la rend encore plus féminine et craquante.
Et pour ce qui est du gameplay, et bien, ce dernier se découpe également en quatre familles propres aux différentes phases de jeux. Si de prime abord on trouvera les phases de combat un peu bourrines, malgré le fait de pouvoir faire intervenir un second personnage, la maniabilité évoluera en nous révélant plusieurs combos disponibles. De plus les phases de combat et de furtivité se mélangeront pour donner au joueur plusieurs façons d'aborder différents problèmes. Quant au reportage photo ou aux courses de hovercraft on est surpris de constater qu'ici aussi le tout est parfaitement jouable et diablement jouissif. En somme, il ne restera plus aux développeurs qu'à régler quelques petits détails pour que les phases de combat soient un peu plus souples (au niveau des déplacements par exemple). Pour finir sur ce point dommage que l'inventaire ne soit pas vraiment pratique, le tout se montrant assez laborieux quand on veut choisir un objet, lire nos mails, etc.

Tout en rédigeant cette preview je me rends bien compte que je n'ai quasiment fait qu'encenser BG&E mais ce dernier est tellement beau, jouable et dense qu'on ne peut se demander uniquement si le doublage français sera à la hauteur et la durée de vie au rendez-vous. Et bien si on se fixait un rencard en novembre prochain pour goûter à la version finale ? J'en tremble de plaisir !!

Les screenhots sont en cinémascope, seul format disponible dans la version preview. Ceci étant, la version finale disposera d'un affichage plein écran et seules les cinématiques utiliseront le cinémascope.

Mis à jour le 03/10/2003
PlayStation 2 Action Aventure Ubisoft Montpellier Ubisoft
Commander Beyond Good & Evil
PS2
18.95 €
PS2
27.33 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Snes21
Snes21
MP
le 31 août 2012 à 07:05

Jolie test.

Lire la suite...
Meilleures offres
Derniers tests
16
TestBlasphemous
PC PS4 Switch
14
TestFIFA 20
PS4 ONE
15
TestThe Legend of Zelda : Link's Awakening (2019)Sur Switch
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
2
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
3
FIFA 20
27 sept. 2019