Test EVE Online- PC

PC

CCP est certes un développeur islandais encore méconnu dans le secteur du jeu vidéo, il n'en est pas moins l'auteur d'un jeu qui aura eu le mérite d'intriguer bon nombre d'amateurs de MMORPG jusqu'à sa sortie maintes fois repoussée. EVE Online tente en effet une approche novatrice en la matière, en s'imposant comme l'un des premiers softs massivement multijoueur orientés space-opera.

EVE Online

Qu'est-ce donc que ce titre curieux intitulé EVE Online ? Sans doute quelque chose qu'on pourrait tenter de définir comme une création originale, mélange de RPG et de combat spatial, axée à la fois sur l'exploration, le commerce et la stratégie. Vaste programme, en tout cas, pour ce titre qui se situe dans un univers persistant alternatif composé de milliers de systèmes solaires que le joueur ne pourra que rêver de sillonner dans son intégralité.

Test EVE Online PC - Screenshot 10L'interface de création de personnages offre pas mal de possibilités.

On commence ainsi son exploration de l'univers à bord d'un simple vaisseau de base, avec comme principal objectif de se faire de l'argent. Pour cela, différents moyens vous sont proposés ; ça va du forage de minerai sur des astéroïdes, à la récupération de données scientifiques via l'étude de systèmes inhabités, en passant par les échanges commerciaux, à défaut de jouer les éboueurs de l'espace. Outre les différentes missions qu'on pourra se voir régulièrement assigner, l'objectif récurrent réside principalement dans l'upgrade de son vaisseau et l'évolution de son personnage. Pour ce qui est de l'aspect navigation, il n'est possible de piloter qu'un seul vaisseau à la fois, sachant que chaque nation dispose de ses propres frégates, croiseurs, vaisseaux industriels, cuirassés et Titans.

Test EVE Online PC - Screenshot 11Extraction de minerai sur un astéroïde.

L'évolution de son personnage constitue sans doute l'élément le plus primordial d'EVE Online, dans la mesure où de cette évolution dépend la nature des activités plus ambitieuses dans lesquelles vous pourrez vous lancer par la suite. Vous pourrez par exemple choisir de devenir contrebandier ou chasseur de primes, sans oublier de chercher des alliances en rejoignant telle ou telle corporation. Le renouvellement du jeu dépend entièrement du dynamisme des joueurs présents sur les serveurs, et il faut bien reconnaître que pour l'instant c'est assez calme à ce niveau-là. Concrètement, c'est à chacun de se fixer des buts, étant donné qu'on se retrouve livré à soi-même dès la fin du tutorial, ce qui fait que les joueurs en manque d'imagination risquent de rapidement s'ennuyer. D'autant plus, d'ailleurs, que le jeu se veut relativement difficile d'accès, et l'absence de traduction (seuls le manuel et le tutorial sont en français) n'est pas seule en cause.

Test EVE Online PC - Screenshot 12Une station spatiale abandonnée.

Mais faisons rapidement le point sur l'étape décisive de la création de son personnage. Trois fichiers sont disponibles par compte, vous permettant de donner vie à un personnage issu de l'une des cinq nations qui dominent l'univers du jeu. On trouve ainsi les Amarriens, croyants et plutôt brutaux, les Caldariens, capitalistes dévoués attachés à la tradition militaire, les Gallenteans, patriotes et défenseurs de la liberté individuelle, et enfin les Minmatars, opportunistes, sans scrupules et indépendants. Quant à la nation mystérieuse des Jovians, elle n'est pas jouable mais le faible nombre de ses représentants dissimule bien la supériorité technologique de cette race. Les profils proposés sont pour le moins originaux, et le morphing permet de se créer rapidement un personnage unique en son genre. Ici, on ne trouve pas de classes de personnages, mais de nombreuses spécialisations qui dépendent des compétences qu'on choisit au départ et qu'on fera évoluer durant le jeu. L'acquisition progressive des compétences fait qu'il n'y a pas de niveau d'expérience pour les personnages d'EVE Online. Résultat, la progression réalisée n'est pas toujours très significative, et le jeu se révèle moins addictif que la plupart des MMOG.

Test EVE Online PC - Screenshot 13Comme la navigation, les combats se font entièrement à la souris et ne proposent pas de vue cockpit.

On peut aussi s'interroger sur ce qui survient lors de la mort de son personnage, un point souvent très délicat dans le déroulement d'une partie de MMOG. Dans EVE Online, un personnage meurt lorsque son vaisseau et sa capsule de survie sont complètement détruits. Il peut alors se réincarner à la condition d'avoir acheté des clones de son personnage, sachant que plus un clone est cher, plus il permet de conserver les capacités acquises par le personnage avant sa mort. Un système plutôt intéressant. Pourtant, le point qui risque le moins de faire l'unanimité auprès des joueurs, c'est bien le gameplay. L'interface se gère entièrement à la souris, via un système de menus et de fenêtres, aussi bien pour le pilotage que pour la gestion des tâches et pour les combats. Le jeu est en vue externe et ne permet pas de passer en vue cockpit, ce qui fait que les scènes d'« action » se limitent à la stratégie et la préparation du vaisseau avant le combat. La victoire dépend surtout de l'équipement de son vaisseau et des compétences acquises par son personnage. Ceux qui s'attendaient à pouvoir contrôler eux-mêmes leur vaisseau risquent en tout cas d'être déçus. De ce point de vue-là et de par son approche pas franchement immersive, EVE Online se révélera difficile à aborder, même pour les habitués des MMOG et des softs de stratégie spatiale. Un achat qu'il vaut donc mieux méditer, d'autant que le prix d'abonnement, qui s'élève tout de même à 12.95$ pour un mois, et le manque de dynamisme de la communauté d'EVE Online à l'heure actuelle, laissent planer un doute sur la faculté de ce titre à pouvoir se renouveler sur la durée.

Note : Cet article ayant été rédigé en 2003, cet avis est aujourd'hui en grande partie obsolète à cause des nombreuses améliorations et nouveautés ajoutées depuis.

Romendil, le 26 août 2003

Les notes

  • Graphismes 17/20

    Un univers monstrueux d'immensité et visuellement superbe, soutenu par un moteur graphique haut de gamme.

  • Jouabilité 13/20

    Les habitués des simulateurs spatiaux seront peut-être consternés de voir que la navigation et les combats se font entièrement à la souris, sans même une vue cockpit pour faciliter l'immersion. Une carte stellaire permet de faciliter et d'accélérer les déplacements. Un gameplay pas facile d'accès et finalement peu immersif.

  • Durée de vie 15/20

    Passé le tutorial, on est entièrement libre de faire ce que l'on veut, et le jeu ne se renouvelle qu'à la condition de se fixer soi-même de nouveaux objectifs. Mieux vaut être motivé et ne pas se laisser rebuter par les textes en anglais.

  • Bande son 14/20

    Une atmosphère sonore cohérente mais qu'on aurait souhaitée plus épique. Merci pour la traduction. Anglophobes s'abstenir.

  • Scénario

    A vous de construire l'histoire de vos personnages et de vous fixer des buts pour rendre l'expérience inoubliable. Ceux qui manquent d'imagination vont s'ennuyer rapidement.

  • Note Générale14/20

    En tentant une approche novatrice dans la catégorie des MMOG, EVE Online risque de ne répondre aux attentes ni des fans de simulations spatiales, ni des amateurs de MMORPG. Même si les possibilités sont vastes et la liberté d'action bien réelle, le système d'acquisition des compétences n'est pas aussi prenant qu'on pourrait l'espérer et le gameplay entièrement gérable à la souris ne favorise pas l'immersion dans le jeu. A vous de voir si l'expérience mérite l'investissement.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 18/20

Retour haut de page

Infos jeu

  • Editeur : CCP
  • Développeur : CCP
  • Type : Stratégie / MMO / Jeu de Rôle
  • Multijoueurs : Oui
  • Sortie France : 6 mai 2003
  • Version : Anglaise intégrale
  • Config minimum : P III 450 Mhz, 128 Mo de Ram, carte Geforce 2
  • Config conseillée : P III 1 Ghz, 256 Mo de Ram, carte vidéo 64 Mo
  • Classification : Déconseillé aux - de 12 ans
  • Web : Site web officiel
  • Existe aussi sur :
    EVE Online - Mac
Mots-clefs : Eve Online : The Second Genesis EVE Online Revelations I EVE Online : Revelations I, Eve Online The Second Genesis EVE Online : Revelations 1 EVE Online Revelations 1, EVE Online : Dominion

Vidéos

Voir les 38 vidéos de EVE Online