Menu
Pro Beach Soccer
  • Tout support
  • PC
  • GBA
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Pro Beach Soccer
PC
Pro Beach Soccer
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
20 août 2003 à 18:00:00
10/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (10)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10.8/20
Partager sur :

Wanadoo et PAM Development se lancent les premiers sur un créneau sportif encore vierge de toute tentative d'adaptation vidéoludique : celui du jeu de Beach Soccer. Précurseur d'un genre qui ne demande qu'à se développer, Pro Beach Soccer s'aventure de façon courageuse mais plutôt hésitante sur PC.

Pro Beach Soccer

Forts du soutien de la fédération de Beach Soccer et avec la Licence officielle Beach Soccer World Wide en poche, les développeurs ont donc tenté le pari de porter le foot de plage sur PC en s'appuyant sur plusieurs arguments de poids. Tout d'abord le fait de proposer le tout premier soft de Beach Soccer sur PC, mais aussi de pouvoir s'octroyer la présence dans le jeu des grandes stars de la discipline, comme Eric Cantona, Pascal Olmeta, Julio Salinas, Daniele Massaro ou Amarelle. Partant de là, il ne restait plus qu'à se donner les moyens de réaliser un titre qui tienne la route, sans se risquer à se casser les dents en cherchant à impressionner le joueur par des ambitions difficiles à concrétiser. Et c'est ce qu'ils ont fait, à savoir que Pro Beach Soccer s'affiche de manière respectable sans pour autant réussir à offrir toutes les sensations qu'on attendait de la part de ce type de jeu.

Pro Beach Soccer
Ce contrôle de balle va se solder par un but.
Par conséquent, il ne faut pas s'attendre à une débauche d'effets visuels spectaculaires ni à un plaisir de jeu comparable aux meilleures productions sportives arcade de Sega. Pro Beach Soccer est loin d'être un modèle de gameplay et affiche pas mal de faiblesses sur le plan de la réalisation, mais il restitue de façon honnête un sport qui ne demande qu'à trouver sa place sur nos machines de jeux. Pour accentuer la dimension arcade, les développeurs ont implémentés un système d'état de grâce qui permet à une équipe ayant suffisamment multiplié les gestes offensifs de bénéficier d'une amélioration des statistiques des joueurs pour marquer plus facilement. Bonne idée, sauf qu'il suffit par exemple d'enchaîner les tentatives de tir au but pour voir son quota augmenter de façon considérable au détriment de l'intérêt de la partie.

Pro Beach Soccer
Etat de grâce pour l'équipe coréenne.
Ceux qui pratiquent assidûment le foot sur PC sont sans doute en droit de se demander ce qu'un jeu de Beach Soccer va leur apporter de plus ou de moins dans la pratique. Ce sport n'étant pas aussi médiatisé que son homologue sur gazon, on peut tout de même rappeler que les amateurs prônent surtout la dimension décontractée et spectaculaire qui découle du jeu sur le sable. La dimension réduite du terrain, le nombre moins important de joueurs, la durée raccourcie des matches et la possibilité accrue de multiplier glissades et acrobaties rendent les parties plus dynamiques avec une fréquence de tirs aux buts qui avoisine généralement les deux tirs par minute. On s'habitue rapidement aux petits changements de règles par rapport au foot sur gazon (pas de mur pour les coups-francs, touches à la main ou au pied), et on enchaîne les gestes inhérents à la circulation de balle sur le sable (lever de ballon, glissades, passes aériennes, acrobaties, retournés fréquents).

Pro Beach Soccer
L'équipe japonaise largement dominée.
Dans le jeu, la prise en main laisse tout d'abord la désagréable impression d'être restreint dans ses mouvements sans pouvoir faire ce que l'on veut. Pourtant, après un rapide passage dans la reconfiguration des commandes, tout se met en place de façon beaucoup plus cohérente. Et même si le plaisir de jeu est une notion toute relative dans Pro Beach Soccer, on peut difficilement pester contre un gameplay qui s'efforce de retranscrire la plupart des gestes caractéristiques de la discipline. Visuellement, on déplore pas mal d'aliasing même avec une résolution élevée, mais on appréciera la fluidité des animations réalisées avec la technique de la motion capture. L'ensemble demeure donc correct, et c'est surtout au niveau du contenu que l'on pourra faire la fine bouche.

Pro Beach Soccer
Les corners se font un peu au hasard.
On oublie rapidement la platitude du mode Entraînement, avec ses challenges ultra réduits et sans intérêt, pour se tourner vers les autres modes de jeu. On a la possibilité d'affronter 14 équipes successivement en mode Arcade, de participer à des matches amicaux ou des compétitions personnalisées à un ou plusieurs joueurs, et de se lancer dans le Pro Beach Soccer Tour pour entamer une saison complète face à 32 équipes. Dans la pratique, les changements sont plutôt minimes d'un mode de jeu à l'autre, et on ne peut qu'être frustré par le nombre extrêmement réduit de terrains proposés. Rio de Janeiro, Marseille et sa plage du Prado, Bangkok pour la Thaïlande et Venice Beach à Los Angeles sont les quatre uniques terrains que l'on peut arpenter dans le jeu, avec comme seule variante possible le moment de la journée. A chaque fois, la langue du commentateur est adaptée au pays mais le résultat est, soit incompréhensible, soit sans intérêt de par le faible nombre de répliques enregistrées. Que dire de plus sinon que Pro Beach Soccer affiche un résultat plutôt encourageant malgré les faiblesses décelées sur la plan purement ludique, mais qu'il ne devrait pas impressionner outre mesure les amateurs de foot arcade sur PC.

Les notes
  • Graphismes 12 /20

    La modélisation et l'animation sont assez réussies, mais l'aliasing est bien présent, les environnements trop peu renouvelés, et les angles de vue pas assez variés lors des replays.

  • Jouabilité 12 /20

    On patauge au début pour rapidement dominer une fois les quelques contrôles bien en tête. Malgré tout, le plaisir de jeu est assez inexistant.

  • Durée de vie 9 /20

    Trop peu de challenges pour réussir à relancer l'intérêt sur le long terme. On se lasse rapidement vu le manque d'attrait des parties.

  • Bande son 8 /20

    Une bande-son assurée par des DJs survoltés qui commentent dans quatre langues (accent marseillais, brésilien, thailandais et américain) pour un résultat très discutable.

  • Scénario /

    -

Pour un premier essai dans le domaine du Beach Soccer, le soft de Wanadoo réussit tout juste à retranscrire de façon honnête une discipline qui est loin d'avoir révélé tout son potentiel ludique à travers ce titre PC. On joue sans vraiment s'amuser, en cherchant vainement la motivation pour se donner l'envie de rejouer.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
20 août 2003 à 18:00:00
10/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (10)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10.8/20
Mis à jour le 20/08/2003
PC Sport Wanadoo PAM
Dernières Preview
PreviewStar Wars Jedi Fallen Order : trois heures de jeu plutôt encourageantes 17 oct., 17:00
PreviewPokémon Épée et Bouclier : De bonnes idées, mais un épisode trop classique ? 17 oct., 15:00
PreviewLegends of Runeterra : Le jeu de cartes de Riot pourrait rivaliser avec Hearthstone ! 16 oct., 04:00
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
2
The Last of Us Part II
21 févr. 2020
3
Death Stranding
08 nov. 2019