Menu
P.N.03
  • NGC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / P.N.03 sur NGC / Tests P.N.03 NGC /

Test P.N.03 sur NGC du 14/08/2003

Test : P.N.03
NGC
P.N.03
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
14 août 2003 à 18:00:00
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (25)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.2/20
Tous les prix
Prix Support
99.00€ NGC
99.90€ NGC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Pressenti comme un titre à surveiller de près depuis l'annonce de son développement par Capcom, P.N.03, alias Project Number 03, n'aura finalement pas su nous émouvoir autant que nous l'aurions souhaité. La faute à un manque certain d'ambition au niveau du contenu du jeu, et certainement pas à l'approche résolument novatrice de ce soft dans la catégorie action.

P.N.03

Impossible de confondre P.N.03 avec n'importe quel autre de ses congénères orientés arcade et action. Un titre énigmatique, une héroïne qui ferait passer Dante pour un poseur débutant et maladroit, et surtout une esthétique visuelle inédite et résolument distincte de la noirceur des productions auxquelles Capcom nous avait habitués. Avec P.N.03, l'idée était de tenter une approche nouvelle du jeu d'action en trouvant la clé qui permettrait de rendre un brutal jeu d'action proche d'un véritable ballet. La solution, elle réside à la fois dans l'originalité des mouvements de l'héroïne, mais aussi dans l'opposition ange/machines qui caractérise le jeu d'un bout à l'autre et qui donne parfois l'impression d'assister au martyr d'une jeune femme qui serait la dernière représentante de l'humanité sur Terre.

P.N.03
Le moindre saut semble chorégraphié.
Avec toutes ces cartes en main, P.N.03 semblait bien parti pour nous faire ressentir l'ultime frisson et renouveler un genre qui peine de plus en plus à nous surprendre. Pourtant, on a beau savourer les subtilités du gameplay, il reste toujours cette désagréable impression d'avoir affaire à un soft qui manque d'efficacité. D'abord il y a un certain nombre de lacunes qui entravent la jouabilité. A une prise en main hasardeuse succède l'évidence d'un manque certain de liberté de mouvement. Je ne veux pas parler de l'architecture linéaire des niveaux proposés, nous y reviendrons, mais plutôt du manque d'aisance que l'on ressent à travers le maniement du personnage. La panoplie de mouvements est certes belle et riche, pour ne pas pas dire plutôt bien pensée, mais les contrôles sont conçus de telle sorte qu'ils ne favorisent pas les déplacements réflexes. Il faut donc nécessairement progresser avec cette impression bizarre de handicap, et exploiter toutes les ressources de l'héroïne pour esquiver à bon escient les attaques ennemies.

P.N.03
Les esquives latérales font partie intégrante du gameplay.
En choisissant délibérément un personnage dépourvu de toute parade directe, Capcom a sans doute voulu accentuer le dynamisme de l'action en privilégiant les esquives latérales, les sauts, les pirouettes, et en obligeant le joueur à analyser son environnement pour tirer partie de la moindre faille du décor. On se retrouve pourtant bien souvent piégé dans de longs couloirs, sans autre alternative que de recourir aux talents d'acrobate de l'héroïne. C'est là que les Energy Drive montrent toute leur utilité, puisque dans ces cas-là, Vanessa entame une sorte de chorégraphie spectaculaire qui lui permet non seulement d'éviter avec brio les attaques de ses adversaires, mais surtout de contre-attaquer en envoyant une puissante décharge qui permet d'exploser instantanément un ennemi et tous ceux qui se trouvent à proximité. Ce qui est intéressant, c'est que les Energy Drives dépendent de l'Aegis Suit, c'est-à-dire la combinaison, revêtue par Vanessa. L'objectif numéro un devient vite de mettre la main sur les neuf Aegis Suits du jeu, moyennant une somme assez colossale.

P.N.03
Exploitez les moindres failles du décor pour vous protéger.
Dans ces conditions, on comprend mieux la nécessité de cumuler les crédits en cherchant à atteindre le meilleur score possible, point d'orgue de tout jeu d'arcade. D'autant plus que ces crédits peuvent aussi être utilisés pour booster les capacités des différentes Aegis Suits, et pour acheter divers bonus bien utiles pour éviter le Game Over. Pour cela, le jeu fait intervenir un système de combos qui consiste à enchaîner le plus rapidement possible les confrontations, de manière à maximiser les points obtenus. Entre chaque ennemi vaincu, on dispose de seulement quelques petites secondes pour en terminer un autre avant que le compteur ne reparte à zéro. En découle une impression de course infernale dont le rythme est malheureusement brisé par l'architecture discutable des niveaux de jeu. Ceux-ci sont en effet conçus de manière extrêmement linéaire, et découpés en une quinzaine ou une vingtaine de salles qui se répètent sans apporter suffisamment de variété aux environnements du jeu. Tout cela ne manque pas de générer une certaine lassitude pour le joueur qui aura rapidement l'impression d'adopter un comportement encore plus automatisé que celui des adversaires mécaniques qu'il affronte. Les challenges répétitifs et le manque de variété de la progression ne permettent guère de trouver un prétexte à jouer plus de quelques heures à un titre qui manque cruellement de profondeur.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Le pari audacieux consistait à miser sur des décors métalliques et épurés, mais finalement pas suffisamment variés pour nous surprendre. Les multiples chorégraphies de l'héroïne valent tout de même largement le détour.

  • Jouabilité 14 /20

    Le gameplay est franchement original mais il ne se révèle pas si jouissif que ça. La répétitivité de l'action se fait ici d'autant plus sentir que l'on retrouve trop souvent le même type de salles et donc le même style de riposte à effectuer.

  • Durée de vie 13 /20

    Bien que les niveaux s'enchaînent rapidement, il convient de ralentir de temps en temps sa progression pour gagner un maximum de crédits dans les niveaux Trial qui sont optionnels. On est loin, toutefois, de la dizaine d'heures de jeu.

  • Bande son 13 /20

    La musique est aussi particulière que le choix esthétique. Il faut aimer.

  • Scénario 13 /20

    Pas de véritable scénario. Seulement quelques dialogues entre les niveaux, ce qui facilite pas l'immersion dans le jeu.

On attendait beaucoup plus de ce P.N.03 qui n'aura finalement pas su nous éblouir autant qu'on l'espérait. L'approche est audacieuse mais le résultat manque d'efficacité, d'autant que le contenu n'a pas suffisamment de profondeur pour renouveler le challenge et assurer une durée de vie digne de ce nom.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
14 août 2003 à 18:00:00
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (25)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.2/20
Mis à jour le 14/08/2003
Gamecube Action Tir Capcom
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live