Menu
Crazy Taxi : Catch a Ride
  • GBA
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Crazy Taxi : Catch a Ride sur GBA /

Test Crazy Taxi : Catch a Ride sur GBA du 30/06/2003

Test : Crazy Taxi : Catch A Ride
GBA
Crazy Taxi : Catch a Ride
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
30 juin 2003 à 18:00:00
10/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (5)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.2/20
Partager sur :

Après avoir connu son heure de gloire sur Dreamcast, mais sans avoir réellement su se renouveler sur les autres consoles, Crazy Taxi arrive en toute logique sur GBA. Un épisode qui tente le pari fou de restituer presque tel quel sur le petit écran de la GBA le même titre qui nous avait impressionnés par ses sensations de jeu démentielles. Une gageure qui semble aujourd'hui un peu surréaliste.

Crazy Taxi : Catch A Ride

Pour les développeurs de Graphic State, qui comptent certainement parmi les plus fervents admirateurs du titre original imaginé par Sega, il a dû sembler inconcevable voire même irrespectueux de partir sur une version GBA susceptible de dénaturer l'esprit de la version arcade, brillamment adaptée sur Dreamcast. Malheureusement, il aurait peut-être été plus judicieux au final d'opter pour une adaptation plus modeste mais tenant davantage compte des possibilités du support GBA. Le résultat aura franchement de quoi dérouter les inconditionnels des versions 128 bits, qui ne retrouveront à aucun moment les sensations qui les avaient tant convaincus par le passé.

Crazy Taxi : Catch A Ride
Les techniques spéciales se traduisent par des effets de flammes sous les roues.
Vous l'aurez sans doute compris, Crazy Taxi : Catch a Ride sur GBA prend le parti d'adopter la même vue en 3D et les mêmes environnements que dans la version d'origine, plutôt que d'opter pour un compromis plus modeste comme on aurait pu l'imaginer à l'annonce du développement de cette version portable. Tant mieux, vous dites-vous ? On va enfin pouvoir retrouver tout le potentiel démentiel d'un jeu comme Crazy Taxi, sur le simple écran d'une GBA ! Hélas, il n'en est rien puisque le portage qui nous est proposé échoue à délivrer les mêmes sensations et la même impression de vitesse que dans les autres volets consoles.

Crazy Taxi : Catch A Ride
Le client vous indique l'endroit où il désire se rendre.
Après avoir choisi l'un des quatre chauffeurs issus de la version originale, on voit toutes ses illusions anéanties lorsqu'on découvre la pauvreté affligeante d'une réalisation pixélisée à l'extrême. La 3D manque ici totalement d'efficacité, c'est tout juste si l'on arrive à distinguer les différents éléments du décor et les piétons en 2D dignes du sprite original de Pitfall. Même si les développeurs se sont clairement efforcés de restituer le même gameplay que celui de la version d'origine, les sensations de vitesse et de plaisir de jeu sont ruinées par une animation saccadée et des collisions irréalistes au possible, ce qui rend le jeu tout sauf impressionnant à jouer. Un comble pour celui qui reste dans nos mémoires comme l'un des jeux d'arcade les plus démentiels de ces dernières années.

Crazy Taxi : Catch A Ride
Plus vous multiplierez les combos, plus vous multiplierez les bénéfices.
Mais ce n'est pas tout puisque le contenu se retrouve lui-aussi considérablement appauvri par la même occasion. D'abord on ne retrouve pas la géniale musique d'Offspring, celle-là même qui contribuait pour une grande part au dynamisme du soft. Parmi les deux villes qui sont proposées, la seconde ne se débloquera que lorsque vous aurez fait vos preuves dans la première, et à la condition d'avoir réussi tous les challenges du mode Crazy Box. Celui-ci, dont l'absence aurait été un affront à l'efficacité du concept original, ne propose que neuf challenges au total. Autant dire qu'à moins de buter sur une de ces épreuves, vous en ferez le tour très rapidement. C'est toutefois seulement en passant par ce mode que vous apprendrez à maîtriser les techniques spéciales de Crazy Taxi, sans quoi le jeu perdrait beaucoup de son intérêt et sombrerait rapidement dans les affres de la répétitivité.

Crazy Taxi : Catch A Ride
Une course rapide vous rapportera un bonus non négligeable.
Comme dans les autres versions consoles, l'intérêt réside en effet principalement dans l'utilisation des cascades, et pas seulement dans le mode Crazy Box qui n'est là que pour vous apprendre à les faire, mais aussi durant votre chasse aux clients. Ceux-ci n'attendent qu'une chose : que vous leur fassiez vivre le grand frisson tout en les amenant à bon port dans le délai le plus court possible pour qu'ils acceptent de débourser une somme conséquente. Le problème, c'est que les manips ne sont pas expliquées dans le jeu, mais seulement dans la notice. Celles-ci s'avèrent toutefois relativement simples à effectuer, et permettent d'aborder le jeu d'une façon beaucoup plus fun qu'en se limitant aux contrôles de base. Malgré tout, on voit mal ce qui pourrait motiver un joueur à pratiquer une version aussi approximative et qui ne procure même pas le dixième des sensations offertes par les autres moutures consoles. Difficile dans ces conditions de ne pas être franchement déçu par le manque d'efficacité de ce portage GBA.

Les notes
  • Graphismes 10 /20

    Jetez un oeil sur les screenshots, et dites-vous que ça passe aussi mal sur l'écran de la GBA. Les environnements souffrent d'une pixélisation aiguë, les clients sont peu nombreux et s'affichent en 2D, et les niveaux offrent beaucoup moins de possibilités que dans la version originale (on ne peut pas s'engouffrer sous la surface de l'eau par exemple).

  • Jouabilité 9 /20

    La pauvreté de la réalisation entraîne pas mal de lacunes au niveau du gameplay. On s'arrache les yeux pour distinguer ce qui nous entoure, comme les clients ou les indicateurs pour connaître la durée des courses, et on anticipe mal les trajectoires des autres véhicules. L'animation saccadée sabote complètement l'impression de vitesse, la fluidité et les sensations de jeu.

  • Durée de vie 10 /20

    Deux villes et un mode Crazy Box limité à 9 challenges. Contrairement à la version originale, le simple fait d'aborder le jeu en tentant un maximum de cascades ne suffira pas à procurer les sensations attendues.

  • Bande son 11 /20

    Exit la musique d'Offspring qui faisait tout le dynamisme du volet d'origine. Celles-ci sont franchement moins convaincantes.

  • Scénario /

    -

Crazy Taxi : Catch a Ride tente le pari fou de restituer tel quel l'un des jeux d'arcade les plus mythiques de ces dernières années, mais échoue à proposer quelque chose de simplement correct sur GBA. La réalisation est pixélisée à l'extrême, le gameplay ne procure aucune sensation et le contenu du jeu se révèle franchement léger. Un titre qui ne fait pas honneur au soft original de Sega

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
30 juin 2003 à 18:00:00
10/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (5)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.2/20
Mis à jour le 30/06/2003
Gameboy Advance Course THQ Graphic State Games
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live