Menu
IndyCar Series
  • Tout support
  • PC
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : IndyCar Series
Xbox
IndyCar Series
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
23 juin 2003 à 18:00:00
11/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/20
Partager sur :

Les jeux de F1, tout le monde connait mais force est de constater que les titres d'IndyCar sont beaucoup moins nombreux en France et pour cause, ce sport étant finalement peu connu sous nos latitudes. C'est donc une certaine surprise de voir que Codemasters sort en Europe son IndyCar Series qui fort de sa licence officielle devrait être en mesure de contenter tous les fous furieux de ce sport, pour les autres il faudra repasser.

IndyCar Series

Pour les néophytes en la matière on dira que l'IndyCar est à mi-chemin entre la Formule 1 et le Nascar. Ainsi les 14 courses qui constituent un championnat complet et qui se passent toutes aux Etats-Unis, se déroulent sur des ovales. Les voitures, qui sont très proches des Formules 1 qu'on peut retrouver dans le championnat de F1 qu'on connaît beaucoup plus nous autres européens, peuvent atteindre des vitesses étonnantes (plus de 220 miles/heure) et il va de soit qu'une parfaite maîtrise de son véhicule sera nécessaire si vous voulez finir les courses qui se composent tout de même de quelque 200 tours. Autant dire que si vous n'appréciez pas ce genre de courses ce n'est même pas la peine de continuer à lire ce qui suit. Bon pour ceux et celles qui sont restées, et d'un je les remercie bien et de deux je poursuis. Pour les personnes qui voudraient davantage de renseignements sur l'IndyCar, je les renvoie au tutorial du jeu qui est bien découpé et vous en apprendra bien plus sur tout cet univers dont les américains raffolent et pas seulement eux. Comme le précisait Pilou, l'IndyCar est suivi par plus de 300 millions de télespectateurs à travers 66 pays différents, cela laisse rêveur. Pour faire court, on dira que ce sport mécanique est avant tout un sport très stratégique puisque pour gagner un championnat il n'est absolument pas nécessaire de gagner le plus grand nombre de courses mais bel et bien de finir ces dernières pour engranger un maximum de points. Ajoutez à cela les arrêts stratégiques aux stands, la prise en compte des conditions climatiques (comme la pression atmosphérique influant sur la position de l'aileron, etc.) et vous obtenez quelque chose de rapidement usant pour les pilotes qui se doivent d'avoir des nerfs d'acier.

IndyCar Series
Les concurrents ont le plus souvent une conduite très réaliste.
Pour ce qui est du jeu de Codemasters, peu de modes de jeu sont au rendez-vous. Après être passé par la Master Class, qui fait office de tutorial et qui vous lancera dans des courses mythiques où il faudra atteindre des objectifs précis, vous pourrez par la suite vous entraîner sur un des circuits en choisissant La course rapide. Une fois votre voiture bien en main, vous aurez le choix entre le Championnat IndyCar Series qui comprend tous les pilotes et voitures de la saison 2002 ou la mythique course des 500 miles d'Indianapolis. Pour cette dernière, disons que son déroulement se calquera sur celui des courses du championnat et seules les phases qualificatives seront obligatoires. Et le multijoueur me demanderez-vous ? De 1 à 4 joueurs, voilà la bonne nouvelle surtout que peu de ralentissements viennent entacher le plaisir de jeu. Par contre que ce soit à 2, 3 ou 4, il faut avouer que ce mode est assez limité d'un point de vue réalisation le maître mot ayant été sobriété. Vous n'aurez par exemple aucunement droit à vos temps/tour ou à votre position par rapport au premier, car oui en plus de trois amis, 8 adversaires pourront participer aux courses. Bref, si le jeu à plusieurs est bien plus drôle que le soporifique mode solo, il est dommage de constater à quel point les développeurs se sont peu intéressés aux parties en multijoueur.

IndyCar Series
Une petite touchette à 220 mph ça ne pardonne pas.
On ne peut pas vraiment reprocher au titre son austérité graphique dans les décors. Et bien oui, à la base c'est et ça reste des courses d'IndyCar et hormis les gradins, les stands, représenter des ovales n'amènera pas nécessairement son lot d'innovations. Malgré cela le jeu est plutôt joli, les bolides sont bien modélisés, les effets de chaleur superbement rendus et l'impression de vitesse est plus que convaincante aussi bien en vue intérieure qu'en vue extérieure. Enfin, comme dans la plupart des jeux estampillés Codemasters, les voitures sont destructibles et il faut avouer que les crashs sont impressionnants avec leur lot de débris s'étalant sur la piste. Pour ce qui est de la bande-son, les bruitages sont corrects et les musiques, très hard rock, ont une pêche indéniable. Question gameplay, c'est simple et compliqué à la fois. La jouabilité en elle-même est ma foi agréable, et à l'instar de Colin McRae, le mode analogique des boutons est ici utilisé pour encore plus de sensations. En fait la complexité de la chose ne vient pas de la maniabilité mais des réglages inhérents au jeu qu'on trouve avant et pendant les courses. Par exemple, il conviendra de passer du temps sur de multiples réglages (ailerons, usure des pneus, essence...) en fonction de la météo, de l'endroit où se passe la course, pour pouvoir gagner en vitesse et en précision. Inutile de vous dire que tout ceci est essentiel si vous voulez terminer en bonne position. Bon, dans tous les cas les réglages de base permettent de courir dans de bonnes conditions mais une fois encore si vous désirez finir dans les 3 premiers le passage par la case réglages sera quasi-obligatoire. Pour ce qui est des concurrents, on sent qu'un réel effort a été fait par les développeurs pour que l'IA soit à la hauteur. Les adversaires ne se la jouent pas kamikazes, ils dépassent intelligemment et font toujours preuve d'une certaine...classe, en bref les courses seront vivantes et prenantes grâce notamment à la conduite réaliste des concurrents. Vous l'aurez compris mais ce IndyCars Series privilégie le réalisme à l'aspect Arcade et quelque part on ne s'en plaindra pas car cet aspect des choses renforce énormément l'intérêt des courses et devient dès lors, pour les amateurs, un des principaux attraits du titre.

IndyCar Series
Les replays sont pour la plupart bien fichus.
Ce qu'on retire du jeu en l'essayant est simple. Le titre de Codemasters est essentiellement destiné aux amateurs d'IndyCar. Que ceux qui aiment la F1 ne se fassent pas avoir (notamment par les screenshots) car ce sport mécanique n'a pas grand chose à voir finalement avec la F1. L'aspect répétitif est énorme (tourner 200 fois de suite sur des ovales n'est pas donné à tout le monde), le mode solo est on ne peut plus lassant et le mode multijoueur anecdotique. Maintenant la réalisation est bonne avec une excellente impression de vitesse et des graphismes somme toute honnêtes. Mais une fois de plus IndyCars Series étant avant tout un jeu d'ambiance qui ne conviendra qu'aux adeptes de cette discipline mécanique, il sera intéressant de tester le jeu avant de l'acheter.

Les notes
  • Graphismes 12 /20

    Des caisses correctement modélisées, des décors simples mais les reproductions des circuits sont fidèles et des effets spéciaux sympa. L'animation est rapide et on note très peu de ralentissements.

  • Jouabilité 13 /20

    Si vous ne passez pas par la case Réglages, vous risquez de perdre de précieuses secondes dues notamment à un aileron non optimisé ou a des pneus non adéquats. Maintenant, la maniabilité est bonne, l'analogie des boutons est bien pensée (surtout quand il faut décélérer dans les virages) et que ce soit en vue extérieure ou intérieure les sensations de conduite sont bien rendues.

  • Durée de vie 11 /20

    Un championnat et les 500 miles d'Indianapolis plus un mode multijoueur. Rajoutez à cela un tutorial sous forme d'objectifs à remplir et vous aurez au final un titre assez court surtout par le manque de fun qu'il procure. Le jeu à plusieurs est lassant et mal fini et pour ce qui est du mode solo il faut aimer tourner des centaines de fois sur un même circuit.

  • Bande son 11 /20

    Les bruitages sont réalistes et les musiques très pêchues donnent bien le ton en étant le pendant des courses : rapides et nerveuses.

  • Scénario /

IndyCars Series est loin d'être un mauvais jeu. Les sensations de conduite sont bonnes, l'animation est rapide, les adversaires disputent les courses de façon intelligente et le titre est assez joli. Maintenant la grande lassitude inhérente à ce sport sera un frein majeur pour la plupart des joueurs même pour ceux sachant apprécier les jeux de courses et à fortiori de F1. Le jeu de Codemasters étant réaliste et nécessitant pas mal de réglages, les amateurs d'arcade bouderont également ce jeu. Enfin le mode multijoueur n'a malheureusement pas bénéficié de beaucoup de soins et ici aussi la répétitivité de l'action achèvera le jeu qui n'est finalement destiné qu'à une poignée d'irréductibles.

Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
23 juin 2003 à 18:00:00
11/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/20
Mis à jour le 23/06/2003
Xbox Course Codemasters Brain In A Jar
Dernières Preview
PreviewPersona 5 Royal : Les voleurs Fantômes au sommet de leur art ? Il y a 15 heures
PreviewOne Punch Man A Hero Nobody Knows : Un mode Histoire qui doit faire ses preuves 14 févr., 16:56
PreviewOutriders : Un TPS next-gen aux saveurs un peu trop génériques... 13 févr., 21:30
Les jeux attendus
1
Final Fantasy VII Remake
10 avr. 2020
2
Cyberpunk 2077
17 sept. 2020
3
Resident Evil 3 (2020)
03 avr. 2020