Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Phantasy Star Collection sur GBA /

Test Phantasy Star Collection sur GBA du 10/04/2003

Test : Phantasy Star Collection
GBA

Après avoir sorti sur notre continent les premiers opus de Final Fantasy sur PSone ou encore Shining Soul sur GBA, Infogrames nous amène les trois premiers segments d'une autre grande série de jeux de rôle : Phantasy Star, et tout ça sur une seule et unique cartouche. Alors dites-moi, elle est pas belle la vie ?

Phantasy Star est une série de RPG comme il en existe tant d'autres mais elle se distingue par bien des points de ses concurrentes. Sorti en 1987 au Japon sur Master System, le premier volet de la saga, bien que s'appuyant sur un système d'XP, de collecte d'objets, d'apprentissage de sorts propre à n'importe quel RPG, surprit son monde de part son background et son système de combat. Premièrement, on laissait tomber le monde de l'Héroïc Fantasy pure et dure pour se plonger dans un univers futuriste tranchant radicalement avec un Final Fantasy par exemple. Ensuite, à l'instar de la série d'Enix, Dragon Quest, vous combattiez en vue à la première personne, ce qui n'était pas si fréquent à l'époque. De plus, en dehors de vos pérégrinations sur les cartes et dans les villages, vos aventures se passaient la plupart du temps dans des donjons que vous visitiez également en vue subjective. Par la suite, la série quittera la Master System et ne cessera d'évoluer en passant par la Saturn puis sur la trop rapidement disparue Dreamcast et enfin la Gamecube via le récent Phantasy Star Online. Si chaque jeu mériterait à lui-seul un dossier, nous nous attarderons dans notre cas sur les trois premiers qui ressortent donc sur Gameboy advance.

Je rappelle que Phantasy Star date de 87, soyez indulgents !

Si le premier épisode de Phantasy Star peut paraître obsolète, d'autant qu'il n'a subi aucune modification pour sa sortie sur la petite 32 bits de Nintendo, le jeu n'en est pas moins intéressant. Vous jouez le rôle d'une jeune femme, Alis, qui va devoir retrouver un guerrier du nom d'Odin pour venir à bout de la tyrannie dont fait preuve le roi Lassic envers les peuples de la galaxie d'Algol. Notons qu'il est drôle de voir que les développeurs se sont quelque peu inspirés de l'univers de Star Wars, les premiers gardes rencontrés étant les répliques exacte des Stormtroopers. Le système de combat est très simple avec les ordres habituels : Attaquer, Magie, Objets, Fuir et on remarque l'option très intéressante : Parler, qui pourra vous éviter des affrontements inutiles contre des monstres qui ne vous veulent pas nécessairement du mal. Pour le reste, les montées de niveaux, l'achat d'objets, d'armes, de sorts sont de la partie et l'amateur ne sera pas déboussolé. Attention par contre car le titre est très difficile et ce dès le début de partie !

Ne vous fiez pas à l'allure de cet ennemi, il est très coriace. (PS I)

Dès la deuxième aventure, on voit clairement que Sega avait la ferme intention d'innover. Si on retrouve l'ambiance SF de PH I et le système solaire d'Algol, les menus d'options ont évolué ainsi que le système de combat, sans parler du rendu graphique. Pour la petite histoire, le jeu se base sur le premier épisode par le biais d'une légende, celle de Alis, et vous allez devoir combattre un mal inconnu qui ronge Mota, un des satellites de la planète mère Ago. Vous débutez votre aventure avec deux personnages, un frère et sa soeur, et comme dans tout bon RPG, après vous être renseigné sur la situation, vous allez partir en vadrouille affrontant monstres et compagnie. L'évolution graphique est notable avec des décors plus riches et plus colorés, des personnages mieux détaillés et surtout des écrans de combats très "réalité virtuelle". Cette fois, vous voyez vos personnages de dos et à chaque action de leur part, une petite animation fait son apparition. Lors des affrontements, vous pourrez soit directement attaquer, soit définir une stratégie pour votre groupe (de 4 personnages maximum) en jonglant entre les modes défensifs, offensifs ou l'utilisation d'objets ou de techniques (sorts magiques). L'interface est surprenante de convivialité et le tout est très agréable à manier et à voir, les combats étant bien plus beaux que dans le premier opus. La difficulté est bien mieux réglée et les montées de niveaux ne tardent pas trop à arriver. Un excellent titre donc, beau, jouable, très intéressant d'un point de vue technique et scénaristique.

Le deuxième épisode avait bénéficié de la puissance de la Megadrive à sa sortie.

Phantasy Star 3 sort en 1991, soit deux ans après le second épisode et ce toujours sur Megadrive. Une fois de plus, la série évolue, pas nécessairement dans le bon sens du terme et propose au joueur quelque chose de très différent du deuxième opus tout en étant dans la continuité de la série. C'est surtout au niveau ambiance que le jeu tranche radicalement. Ici, malgré l'aspect futuriste du héros, on est en pleine Héroïc Fantasy et le titre revendique clairement ce changement, se payant même le luxe de singer quelque peu le début de Zelda : A Link to A Past. Pour le scénario, signalons que le soft suit les héros sur trois générations, un peu à l'instar du sublime Saga Frontier II. De décors SF, on tombe dans un monde où dragons, princesses et villages isolés sont monnaie courante. Si on est surpris par ce changement de cap, il n'en est pas moins un épisode de Phantasy Star avec son fameux système de combat en vue subjective. Malheureusement, si le scénario est assez conventionnel, l'aspect graphique est bien en deçà du précédent volet avec des villages qui se ressemblent tous (surtout au début de l'aventure), certains monstres ridicules et une grande difficulté dès le départ. Il est aussi agaçant de voir que vos personnages ont disparu de l'écran lors des combats. Enfin, vous pouvez toujours choisir de laisser vos héros attaquer ou leur assigner des ordres même si les icônes sont bien moins parlantes que dans PS II. Vous pourrez acheter de quoi vous équiper, et les techniques sont toujours là mais la mayonnaise ne monte pas aussi aisément que dans PS II. Bref, un épisode vraiment à part.

Vous commencerez l'aventure avec deux personnages. (PS II)

Si ces trois RPG ne sont pas de qualité équivalente, l'idée de sortir Phantasy Star Collection en Europe est une très bonne initiative. Cette série est un bon substitut pour qui voudrait découvrir des univers autres que ceux ayant servi de matériaux aux premiers Final Fantasy, Dragon Quest ou Breath Of Fire. La durée de vie de la cartouche est énorme, chacun des softs possédant une difficulté assez haute, les combats sont originaux à défaut d'être très beaux, et chaque jeu dispose d'un fort capital sympathie pour peu que vous ne soyez pas trop regardant sur la qualité graphique. Dommage par contre que les textes soient en anglais et que la notice soit un peu avare en détails.

Les notes
  • Graphique 10 /20

    Le premier épisode a mal vieilli mais le second est fort joli. Bizarre que le troisième soit beaucoup moins convaincant, aussi bien pour ce qui est des villages que pour les phases de combat.

  • Jouabilté 14 /20

    Les commandes évoluent au fur et à mesure de la série et ceci a tout de même de quoi surprendre. On trouvera également que la gestion de l'équipement est un peu lourde, surtout dans PH II et III avec un surplus de fenêtres s'ouvrant avant d'arriver à bon port. Ceci dit, comme dans tout bon RPG, une phase d'acclimatation sera nécessaire avant de naviguer dans les menus de façon intuitive.

  • Duree 18 /20

    Trois jeux pour une énorme durée de vie. Si vous n'avez jamais joué à un Phantasy Star, vous serez certainement surpris par la difficulté du I et du III. Mieux vaut avoir de longs week-ends devant vous si vous voulez les découvrir à fond.

  • Son 12 /20

    Sans vouloir faire de la pub pour Squaresoft, les compositions de Phantasy Star ne sont pas vraiment de la trempe de celle d'un Nobuo Uematsu, Yasunori Mitsuda ou encore d'un Hitoshi Sakimoto !

  • Scénario 14 /20

    Les scénarii sont assez travaillés. Les trames principales ne sont pas vraiment originales mais l'univers SF des deux premiers opus est convaincant.

Bien que le 3ème épisode reste assez quelconque, les deux premiers Phantasy Star constituent une très bonne expérience en matière de RPG. Une fois de plus, on déplorera une localisation sommaire, avec des textes en anglais et une notice peu fournie mais nous commençons à avoir l'habitude. Si vous n'êtes pas contre un retour en arrière de plus de dix ans et que vous pouvez passer outre une réalisation qui a mal vieilli, Phantasy Star Collection constitue un bon investissement en attendant Golden Sun 2 ou Final Fantasy Tactics Advance.

Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
10 avril 2003 à 18:00:00
14/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (9)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18/ 20
Mis à jour le 10/04/2003 Voir l'historique
Gameboy Advance RPG Compilation THQ Digital Eclipse
  • Partager cette page :
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (1)
  • News (1)
  • Vidéos
  • Images (9)
  • Wiki / ETAJV
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Phantasy Star Collection sur GBA
    -
    GBA
Boutique
  • Phantasy Star Collection GBA
    78.31 € Neuf
    15.40 € Occasion
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.