Menu
Praetorians
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Praetorians
PC
Praetorians
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
27 février 2003 à 18:00:00
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (65)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.1/20
Tous les prix
Prix Support
19.99€ PC
24.59€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Avec la renommée acquise grâce à la série des Commandos, les développeurs espagnols de Pyro Studios se sont permis d'abandonner pour un temps l'action/tactique pour se consacrer au développement d'un titre de stratégie qui risque fort, une fois de plus, de faire l'unanimité auprès des joueurs sur PC.

Praetorians

Ceux que l'on croyait définitivement acquis à la cause des bérets verts de la saga Commandos ont subitement décidé de nous surprendre. Et comme chaque fois avec Pyro Studios, la surprise se transforme bien vite en petit événement, et ce ne sont pas ceux qui ont pu se hasarder à poser les yeux sur Praetorians lors de ses diverses présentations qui me contrediront. Le titre en question ose en effet le côté péplum rarement exploité dans les STR, et nous sert un remake des campagnes de Jules Cesar avec une maestria à faire trembler un Age of Kings ou un American Conquest.

Praetorians
Contrôler un maximum de villages est essentiel pour recruter de nouvelles armées.
Nous sommes donc en 58 av. JC. Toute la Gaule est menacée par l'imminence de l'occupation romaine, et l'Histoire n'attend plus que nous pour suivre son cours inéluctable qui verra le triomphe amer de l'empereur. Pour l'occasion, le soft se met aux couleurs de la 3D et nous offre sans doute ce que l'on a vu de plus soigné en matière de stratégie temps réel. Une interface intelligente aux tons discrets et plusieurs niveaux de zoom pour apprécier les scènes de batailles épiques qui se déroulent à l'échelle de plusieurs centaines d'unités sans jamais révéler la moindre faille dans l'animation. C'est certain, ceux qui jubilent devant les reconstitutions des grandes batailles historiques auront les yeux qui brillent devant leur écran, mais l'esthétisme n'est pourtant pas le seul point fort de Praetorians.

Praetorians
La fameuse formation en tortue des légionnaires romains montrera toute son efficacité.
Pour un coup d'essai, le STR de Pyro Studios fait en effet très fort en renouvelant de plusieurs manières les bases depuis longtemps établies par les ténors du genre. A l'instar d'un titre comme American Conquest, Praetorians limite au maximum l'aspect construction et gestion de ressources pour se focaliser sur un gameplay qui laisse la part belle à la gestion des troupes et les stratégies de combat. La tâche sera davantage de mettre en place une véritable stratégie d'attaque en exploitant toutes les possibilités de ses unités plutôt que de produire en masse afin de noyer l'adversaire sous une nuée de soldats. La production d'unités se fera donc uniquement au moyen de villages qu'il conviendra de faire contrôler à son général pour pouvoir recruter des troupes dans les tours de garnison.

Praetorians
Construisez des échelles et des catapultes pour prendre d'assaut la forteresse.
L'essentiel du jeu réside donc surtout dans la juste exploitation de ses unités et de leurs compétences puisque, même si l'on est loin des manoeuvres ultra tactiques d'un Commandos 2, il faudra nécessairement faire preuve d'astuce pour déployer une stratégie d'attaque susceptible de mettre à mal les défenses adverses. De plus, si la campagne de 24 missions est clairement focalisée sur l'armée romaine, le joueur est tout de même libre de contrôler les civilisations égyptiennes et gauloises en mode escarmouche ou via le jeu en ligne. Il faudra alors adapter son style de jeu en fonction de la civilisation jouée, compte tenu des particularités de chacune. Ainsi, la force des troupes romaines découle directement de l'importance des formations, avec des troupes organisées qui s'adaptent à n'importe quel type de situation, tandis que les barbares gaulois (guerriers celtes, helvètes ou germains) se révèlent plus imprévisibles du fait qu'ils bénéficient d'une plus grande liberté de déplacements par rapport aux différents types de terrains. Enfin, les plus fins stratèges se délecteront du style particulier des fanatiques religieux de l'ancienne Egypte.

Praetorians
Les barbares sont les rois de l'embuscade.
Même s'il n'est pas question ici de gestion de ressources ou de construction de base, les possibilités ne manquent pas dans Praetorians puisque la moindre manoeuvre de siège d'une forteresse ennemie nécessitera de mettre à contribution son infanterie auxiliaire pour mettre en place des balistes, catapultes, échelles, tours et autres béliers, ou à l'inverse d'envoyer ses troupes défendre sur les remparts ou prendre position dans les tours pour éviter l'invasion. Et même si l'on ne frôle pas la richesse d'un Stronghold, ces phases-là confèrent au titre un caractère épique plutôt plaisant. Pour le reste, il faudra essentiellement prendre en compte l'influence du terrain, sachant que les lanciers, la cavalerie et les machines de siège ne peuvent pas se déplacer dans les zones boisées, d'où l'intérêt de faire intervenir un maître-loup pour accentuer la visibilité dans ces zones-là. Dans le même ordre d'idées, on pourra envoyer ses unités se dissimuler dans les hautes herbes pour un effet de surprise maximum, au risque qu'elles soient mises à feu par les archers de l'armée adverse. Il faudra également mettre à contribution ses troupes pour construire des ponts qui permettront de traverser les gués profonds, ou encore envoyer des faucons repérer la configuration du terrain afin de s'approprier les emplacements stratégiques élevés qui offriront un meilleur champ de vision et élargiront la portée des tirs. Imaginez maintenant tout cela dans une campagne de 24 missions fidèles au contexte historiques, complétées par un mode escarmouche et des parties jusqu'à 8 en Lan et sur internet avec 16 maps disponibles, et vous obtiendrez un excellent titre qu'il faudrait franchement être de mauvaise foi pour dénigrer.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    La réalisation intégralement en 3D se veut visuellement superbe, très soignée et parfaitement lisible. L'ensemble est par ailleurs bien animé et suffisamment réaliste.

  • Jouabilité 17 /20

    L'interface offre tout ce que l'on attend de ce type de jeu, avec une prise en main qui ne déroutera pas les habitués et des raccourcis claviers très pratiques. Le gameplay reste classique mais offre quelques particularités qui ouvrent de nouvelles possibilités stratégiques.

  • Durée de vie 16 /20

    Une campagne solide de 24 missions dotées d'une difficulté variable et progressive, mais aussi 16 maps multijoueurs jouables en ligne.

  • Bande son 15 /20

    Un environnement sonore de qualité, immersif et réaliste, aussi bien en ce qui concerne les musiques que les bruitages.

  • Scénario 16 /20

    Un grand respect du contexte historique, mais aussi la possibilité d'incarner trois civilisations totalement distinctes en termes de gameplay.

Pyro Studios ne décevra pas les amateurs de stratégie temps réel avec Praetorians. Le soft offre un contexte historique aussi intéressant que réaliste, et la richesse du gameplay offre des possibilités stratégiques nouvelles qui ne manqueront pas de pimenter les parties en réseau. Et puis un péplum interactif de cette qualité, ça ne se refuse pas.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
27 février 2003 à 18:00:00
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (65)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.1/20
Mis à jour le 27/02/2003
PC Stratégie Eidos Interactive Pyro Studios
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce