Menu
IGI-2 : Covert Strike
PC
Créer un contenu
Test : IGI 2 : Covert Strike
PC
IGI-2 : Covert Strike
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
12 février 2003 à 18:00:00
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (31)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/20
Tous les prix
Prix Support
24.00€ PC
24.00€ PC
Voir toutes les offres
  • Partager sur :

« Il commence à neiger, bien, ils ne me verront pas venir. Le froid me pique les joues, 32 mètres à parcourir en rampant dans la neige. Mais au moins, elle leur fera un beau linceul. » -Le journal de David Jones-

IGI 2 : Covert Strike

Project IGI avait marqué les esprits non seulement par son gameplay (en dépit de quelques défauts) mais par son moteur 3D innovant, les studios Innerloops ayant tout simplement eut recours à un moteur réservé aux simulateurs de vol. Le résultat fût de nous offrir de vastes et superbes maps en extérieur. On ne change pas une équipe qui gagne et cette méthode est donc toujours de mise aujourd'hui.

IGI 2 : Covert Strike
Les chemins de traverse sont souvent préferables aux larges couloirs.
Mais avant de nous pencher sur cet aspect, occupons-nous en priorité du gameplay. Vous êtes David Jones agent du IGI une organisation anti-bad guys, et accessoirement acronyme de I'm Going In. Une nouvelle mission vous attend, il semble que les russes développent une nouvelle puce basée sur la technologie EMP, à vous de voir de quoi il retourne. C'est sur cette base que démarre l'intrigue de IGI 2 : Covert Strike. En tant que bon agent de mort furtive, il n'est en théorie pas question de débarquer comme un sauvage. Comme dans tout jeu tactique, vous devrez observer avant d'agir, repérer les tours de garde, les caméras, éventuellement désactiver un système de sécurité ou hacker un ou deux PC. Pour vous aider à rester dans l'ombre et à savoir ou vous mettez les pieds vous disposer d'un ordinateur relié directement à un satellite. L'avantage c'est qu'il vous permet de connaître avec précision la position des gardes, et même de zoomer au ras du sol. L'inconvénient, c'est que cela ne fonctionne qu'en extérieur. C'est pourquoi vous êtes également équipé d'un système thermo-chimique grâce auquel vous pourrez voir les ennemis à travers les murs.

IGI 2 : Covert Strike
C'est qu'il y en a du monde pour moi !
Une fois en terrain connu, la méthode la plus subtile consiste à se glisser derrière sa proie et à la liquider soit à coup de couteau, soit au silencieux ou simplement en lui brisant la nuque. Mentionnons aussi le snipe avec silencieux, toujours de bon goût. Pour entraver votre progression, des actions telles que le crochetage d'une serrure ou le hacking vous prendront un peu de temps. Tout ceci est assez habituel dans le genre mais est assez bien rendu ici. Mais IGI 2 nous propose de plus un mélange d'action et de furtivité et il faudra parfois sortir la grosse artillerie pour faire un peu de ménage. Un mix entre Splinter Cell et un shooter traditionnel quoi. Les fans de la première heure seront heureux d'apprendre qu'il est maintenant possible de sauvegarder en cours de jeu, mais les quicksaves sont limitées.

IGI 2 : Covert Strike
La vue satellite est impressionnante et fort pratique
Mais il y a un certain nombre de griefs à adresser au soft d'Innerlooop. Tout d'abord, le fait qu'il soit tout à fait possible de terminer une mission comme une brute (enfin une brute subtile quand même) mais c'est surtout l'IA qui m'a mis hors de moi parfois. Même si on nous promet que certains bugs seront corrigés pour la version commerciale (du genre un garde qui appelle ses potes alors qu'il meurt d'une balle en pleine tête !) il n'en reste pas moins que les ennemis ont des sens un peu trop développés. Ils vous entendent parfois de très loin et sont capables de faire mouche à une distance inquiétante. Pour autant, ils ne se montrent pas particulièrement malins et si l'alarme est donnée, vous n'aurez qu'à vous planquer dans un coin et les dégommer les uns à la suite des autres car ils viendront tous gentiment communier avec votre calibre. C'est regrettable car il n'en faut guère plus pour qu'un hit potentiel se voit rabaisser au rang de simple jeu fun. Autre lacune que je ne comprend pas, il est impossible de porter les corps pour les cacher. Alors que cela nous est possible dans de nombreux jeux depuis plusieurs années (plus récemment Hitman 2 ou Splinter Cell), que même des jeux ou cette action s'avère totalement inutile nous le permettent (au hasard Red Faction), IGI 2 s'en passe est c'est frustrant.

IGI 2 : Covert Strike
Mais indissociable de la vision thermo-chimique
Pourtant, le titre a de bons atouts, le gameplay est varié et l'architecture des niveaux plus que sympathique. Les maps sont immenses et la distance d'affichage est scotchante. Il y a tout ce qu'il faut pour se cacher et jouer les fourbes. Les armes sont elles aussi bien rendues. Seuls les personnages ne sont pas toujours au top niveau et manquent un peu de charisme. Un problème assez récurrent dans le jeu d'ailleurs, si le scénario est appréciable on a un peu de mal à s'y intéresser tant les personnages ne nous marquent pas. Des atouts et des défauts, IGI 2 rate un peu le coche avec ses soucis d'IA pas très crédibles et quelques lacunes dans le gameplay. Et la sortie prochaine de Splinter Cell sur PC risque fort de lui faire de l'ombre.

Les notes
  • Graphismes 17 /20

    Les extérieurs sont impressionnants tant par leur finesse que par la distance d'affichage. Bien sûr, la config doit suivre. En revanche, si les textures sont belles, les décors manquent toutefois de détails

  • Jouabilité 14 /20

    La prise en main est simple et le gameplay assez varié notamment par le mélange action/furtivité. Il est simplement regrettable d'être parfois harceler par une IA capricieuse et de constater d'étranges lacunes.

  • Durée de vie 15 /20

    Si on joue vraiment la carte de la discrétion, il y a de quoi tenir un bon moment. Un mode multijoueur viendra augmenter une durée de vie plus qu'honnête.

  • Bande son 14 /20

    Des musiques discrètes mais on peut reconnaître que le doublage est de qualité. Les effets sont satisfaisants.

  • Scénario /

IGI 2 partait bien mais il a un pneu crevé. Les quelques défauts et lacunes dont souffre le jeu ne sont pas dramatiques mais suffisent à gâcher un peu le gameplay. D'autant plus que dans un registre assez similaire, David Jones va se trouver directement confronté à Sam Fisher. Et je suis loin d'être convaincu que l'issue du combat tourne en sa faveur.

Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
12 février 2003 à 18:00:00
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (31)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/20
Tous les prix
Prix Support
24.00€ PC
24.00€ PC
Voir toutes les offres
Mis à jour le 12/02/2003
PC FPS Codemasters Innerloop Studios
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Space Hulk Tactics : Une extermination absolue et créative
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Necromunda Underhive Wars : Une guerre des gangs stratégique
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Battlefleet Gothic Armada 2 : Une suite riche en contenu et accessible sur PC
    PC
Derniers aperçus
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Red Dead Redemption II
    PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • God of War
    PS4
    Vidéo - Bande-annonce
  • Sea of Thieves
    PC - ONE
    Vidéo - Gaming Live