Test Les Sims- PlayStation 2

PlayStation 2

Suite au formidable succès qu'ont rencontré les Sims sur PC, les voici qui envahissent désormais la PS2. Les joueurs consoles vont enfin pouvoir laisser s'exprimer leur âme de divinité virtuelle en organisant la vie de ces misérables tas de pixels !

Les Sims

« Bonjour, je m'appelle Quentin Nablutock. Je suis ce qu'on appelle un Sim, c'est-à-dire que j'évolue dans un jeu vidéo avec pour simple et unique mission de répondre sans trop broncher aux ordres que me donne le joueur assis devant son écran. En ce début d'année 2003, Electronic Arts, la boîte à laquelle j'appartiens ou, si vous préférez, la maison mère comme on a l'habitude de l'appeler entre Sims, nous a proposé à moi et à mes collègues, de venir bosser sur Playstation 2. Voyant que l'eldorado promis par les Sims Online tardait à venir, je me suis dit que travailler sur consoles était sans doute un bon moyen de me changer les idées. En tout cas de me dégager de la routine trop bien huilée des multiples extensions sur PC.

Test Les Sims PlayStation 2 - Screenshot 12Avant chaque partie, il faut créer son Sim.

Me voilà donc sur un nouveau support avec, je l'espère, une nouvelle vie pleine de moments forts et d'événements importants. Tout ça dépend bien sûr du type qui tient la manette. Pourvu simplement qu'il ne soit pas un tortionnaire et qu'il me permette de m'épanouir pleinement. Et oui, vous le savez sûrement mais nous autres Sims, nous avons beau n'être faits que de pixels, nous avons des besoins vitaux. En fait, notre vie est déterminée par les huit facteurs que voilà : appétit, hygiène, toilettes, énergie, fun, vie sociale, espace et confort. A vous de veiller sur moi en ne négligeant aucun de ces critères.

Test Les Sims PlayStation 2 - Screenshot 13Quentin prend connaissance de son nouvel appartement qu'il co-loue.

Pour cela, vous devez constamment me dire quoi faire. C'est que nous les Sims, nous sommes très bêtes et avons une certaine tendance à manquer d'initiative. Le moindre geste, aussi anodin soit-il, comme manger, dormir, se doucher ou même aller aux toilettes, doit nous être dicté. Dans le cas contraire, on ne fait rien. Ou plutôt si, on fait, mais pas comme il le faudrait. Epuisé de fatigue, il peut par exemple m'arriver de dormir debout ou de squatter le plancher pour me reposer. Plus gênant, si vous ne me donnez pas la permission d'aller au petit coin, je peux très bien avoir de petits accidents, si vous voyez ce que je veux dire... Alors je sais que je suis très pénible, mais j'ai été programmé comme ça. Pour les plaintes, voyez directement auprès de la maison mère.

Test Les Sims PlayStation 2 - Screenshot 14L'installation d'une piscine attirera tous les voisins.

Bien sûr, vous devrez aussi vous occuper de ma vie sociale en me faisant rencontrer des voisins avec qui je partagerai de bons moments au bord de la piscine ou au fond du jardin à manger des grillades. A vous aussi de me trouver du travail, histoire que je puisse gagner un peu de blé. C'est que j'ai aussi des factures à payer, mine de rien. Et puis comment ferai-je pour payer tous mes achats ? Hein ? Ah oui, je ne suis peut-être pas très entreprenant, cela ne m'empêche pas d'avoir des envies matérielles. C'est à ce moment-là que vous enfilerez votre casquette de décorateur d'intérieur pour choisir mes meubles, mes papiers peints, mes équipements audiovisuels et tous mes bibelots décoratifs. En récompense de tous vos efforts, vous me verrez heureux et en pleine forme. Cependant, rien ne vous empêche non plus de me délaisser totalement, et dans ce cas, vous feriez de moi une personne totalement déprimée et anti-sociale.

Je pense que jusque-là, ceux qui m'ont connu sur PC ne verront aucune différence par rapport à ce qu'ils connaissent déjà. Il est vrai que mis à part le choix d'objets plus limité sur consoles, le principe même du jeu auquel j'appartiens n'a pas tellement changé. Croyant m'être fait avoir par la maison mère, je commençais presque à regretter mon passage sur consoles. Bien heureusement, les gars d'Electronic Arts avaient prévu ce petit coup de blues et ont inclus quelques modes de jeu inédits.

Test Les Sims PlayStation 2 - Screenshot 15Voilà ce qui arrive quand on n'y connait rien en électronique.

L'un d'eux permet de me suivre, moi ou un autre Sim, à travers une grosse tranche de vie. Vous commencerez dans la maison familiale à vous occuper de votre vieille maman, puis déménagerez dans votre premier appart, trouverez votre premier job, rencontrerez un ou une amoureuse, aurez des enfants, etc. Ce mode est rythmé par tout un tas d'objectifs à remplir afin de progresser. Prenons un exemple tout ce qu'il y a de plus banal, au tout début, vous devrez parvenir à emprunter de l'argent à votre mère avant de pouvoir commencer à chercher un appart puis un travail. L'argent ne vous sera donné qu'à condition d'aider votre maternelle dans ses tâches quotidiennes (vaisselle, ménage...).

Test Les Sims PlayStation 2 - Screenshot 16Comme sur PC, la nudité est systématiquement mosaïquée.

L'autre nouveauté tient dans l'opportunité que j'ai de partager l'affiche avec un autre Sim. C'est, je crois, ce que vous autres humains appelez « jouer à deux ». Dans ce mode, je dois mettre en avant tous mes talents de comédien et faire jouer mes relations pour arnaquer le plus de personnes en un temps record. Le Sim qui aura récolté le plus d'argent avant la fin du chrono l'emporte. Ca promet des parties assez marrantes, même si au bout d'un moment, j'ai un peu l'impression de tourner en rond à toujours faire la même chose. Avec le recul, je pense quand même avoir fait le bon choix. Venir m'installer sur PS2 limitera certes mon nombre d'activités possibles (sans les extensions de jeu, c'est tout de suite moins varié), je suis quand même fier d'offrir une nouvelle expérience de jeu aux joueurs consoles. J'espère simplement qu'ils sauront l'apprécier. »

Jihem, le 28 janvier 2003

Les notes

  • Graphismes 15/20

    Pour ce passage console, Les Sims change complètement de représentation pour adopter celle du tout 3D. La caméra permet d'évoluer librement autour des éléments sans se coltiner aux simples vues de3/4. Tous les éléments de décors ainsi que les Sims sont bien détaillés. Les animations fonctionnent comme il faut, elles nous donnent toujours l'état d'esprit du Sim concerné. Reste certaines textures qui font malheureusement un peu trop « cheap ».

  • Jouabilité 16/20

    On pouvait craindre de perdre l'ergonomie de la version PC. Et bien pas du tout ! La jouabilité complètement repensée se fait rapidement oublier grâce à son efficacité. On dirige en fait un rayon lumineux vissé sur un curseur au sol et à chaque objet correspond un petit menu des actions possibles (allumer télé, éteindre télé...). La caméra se manipule elle aussi très aisément. Aucun problème à signaler.

  • Durée de vie 18/20

    Le mode de jeu classique offre déjà à lui seul une durée de vie quasi illimitée. Si on lui ajoute en plus un mode deux joueurs et un autre plus structuré avec de nombreux objectifs à remplir, on obtient une longévité à toute épreuve !

  • Bande son 14/20

    Les bruitages sont assez limités, tout comme les musiques d'ailleurs. On peut écouter la radio ou la télé, chaque action fait un peu de bruit, mais ça reste toujours très basique. Les Sims ont leur façon propre de parler. A mi-chemin entre l'anglais et le yaourt, les discussions peuvent tout de même être suivies grâce à l'intonation de chaque réplique.

  • Scénario

    C'est à vous de le créer !

  • Note Générale16/20

    Disons-le sans détour, l'adaptation des Sims sur PS2 est une réussite. Bien sûr, à la base il faut être réceptif à ce type de soft, mais une fois le pas franchi on se passionne pour ces personnages qu'on dirait presque vivants. Mieux vaut quand même essayer avant d'acheter.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 16/20

Retour haut de page

Infos jeu

Mots-clefs : The Sims

Vidéos

Voir la vidéo de Les Sims