Menu
Sly Raccoon
  • Tout support
  • PS3
  • Vita
  • PS2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Sly Raccoon
PS2
Sly Raccoon
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
17 janvier 2003 à 18:00:00
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (144)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.1/20
Tous les prix
Prix Support
99.00€ PS2
Voir toutes les offres
Partager sur :

Les ratons laveurs sont des animaux très discrets. Pour preuve, on ne les voit que très peu dans notre beau pays. Pourtant, il paraîtrait que l'un d'entre eux se balade à Paris accompagné d'une tortue et d'un hippopotame. Oui, même que Sony lui a dédié un jeu !

Sly Raccoon

Plus poilu que Snake et bien plus rieur que Sam Fisher, voici Sly Raccoon, un nouveau héros qui fait lui aussi dans la discrétion. Contrairement aux deux autres, Sly n'a rien à voir avec une quelconque organisation pseudo-militaire, mais se trouve être un simple voleur. Pas le genre de crapules de bas étage qu'on voit traîner dans les rues, non, mais plutôt de ceux qui considèrent le vol comme un défi, voire comme un art, et qui ne s'attaquent donc qu'aux riches, quitte à leur rendre plus tard ce qu'ils auront dérobé. Descendant d'une longue lignée de voleurs professionnels, le vol fait intégralement partie de la vie de Sly, notre ami a ça dans les gênes. Avec ses deux potes rencontrés à l'orphelinat, Bentley la tortue ingénieuse et Murray l'hippopotame rose, il n'a qu'une idée en tête : remettre la main sur le précieux Volus Ratonus, véritable bible du cambriolage, dérobée à son père par un groupe qui se fait appeler Les Cinq Maléfiques. En plus de contenir des techniques de vol très spéciales, le livre représente aussi pour Sly le moyen de se venger de son père tué sous ses yeux par les mêmes personnes lui ayant confisqué le livre. Un double prétexte pour se lancer avec lui sur les traces des Cinq Maléfiques.

Sly Raccoon
La fine équipe de Sly Raccoon.
Le jeu nous emmène sur la piste des malfrats à la manière d'un vrai dessin animé. On commence par une petite séquence d'introduction. Sur les toits de la capitale française, Sly tente de s'introduire dans le bureau de la charmante inspectrice Carmelita Fox afin d'y dérober quelques dossiers. On fait à peine nos premiers pas dans l'aventure que le générique apparaît déjà en surimpression, tel un vrai film. On s'y croirait vraiment d'autant que l'ambiance sonore et l'esthétique soignées du titre nous mettent immédiatement dans le bain. Petite musique d'infiltration, voix excellentes, graphismes toonesques, le ton est donné. Dès les premières secondes, on sait que Sly Raccoon nous fera passer un bon moment devant notre télé.

Sly Raccoon
A l'abri dans son tonneau, Sly ne craint pas les fléchettes.
Effectivement, on n'est pas déçu par le reste du jeu. L'ambiance reste toujours aussi envoûtante jusqu'à la fin. Le cel-shading des graphismes est parfaitement maîtrisé et confère au titre un cachet très accrocheur. Les couleurs vives se mêlent aux teintes plus sombres où Sly peut mettre en oeuvre ses techniques furtives. De part sa nature de voleur, Sly est en effet capable de se déplacer très discrètement. Les niveaux qu'il traverse sont truffés de gardes et de lasers qui peuvent à tout moment déclencher des alarmes. Au joueur d'aider le raton laveur à passer inaperçu. Les mouvements sont assez variés et à chaque page du Volus Ratonus retrouvée, Sly apprend de nouvelles techniques. Si dès le début, il peut longer les murs ou s'agripper aux gouttières, il apprendra par la suite à sauter discrètement et sans faire de bruit. Les animations sont toujours très fluides et aucun ralentissement ne vient se faire sentir durant la progression. Chapeau aux développeur pour cette réalisation du tonnerre qui démontre efficacement que la PS2 en a dans le ventre.

Sly Raccoon
Avec sa serpe, Sly peut faire plein de trucs spectaculaires comme s'accrocher à des anneaux.
Comme nombre de titres dans le style, plusieurs items sont à collecter. Pour coller au thème du jeu, Sly devra trouver une trentaine de messages codés dans chaque zone et qui mis bout à bout lui permettront d'ouvrir un coffre secret, seul moyen de terminer le jeu à fond. Complètement non obligatoire, cette mini-quête est pourtant très fun et augmente de plus la durée de vie qui sans ça tombe un peu. Le jeu étant facile et les niveaux assez courts, le chiffre du compteur de longévité n'est malheureusement pas très impressionnant. Reste que les heures qu'on passe en compagnie du raton et de son équipe sont mémorables. En plus de l'ambiance fantastique, le jeu distille ça et là quelques références à d'autres jeux, voire à d'autres dessins animés. En effet, comment ne pas penser au codec de Metal Gear Solid lorsque Bentley appelle Sly par la radio ? Comment ne pas voir un hommage au même MGS 2 lorsque dans l'intro Sly saute d'un toit, les bras écartés et que la musique laisse place à quelques choeurs angéliques ? Et comment ne pas citer Scoubidou lorsque le trio parcourt le monde à bord d'un mini-van qui n'est pas sans rappeler la Mystery Machine ? Dans le même ordre d'idée, la mise en scène très dynamique des cinématiques rappelle incontestablement les nouveaux types de cartoons qui fleurissent sur le petit écran.

Sly Raccoon
Le premier des Cinq Maléfiques.
Malgré toute sa bonne humeur et son ambiance réjouissante, Sly Raccoon reste tout de même un titre de plate-forme fort classique. Si le héros est bien un voleur et que l'aspect furtif fait bien partie du gameplay, on peut toujours opter pour la manière forte et foncer dans le tas sans se préoccuper de rester discret. On passe alors peut-être à côté de l'intérêt premier du jeu, mais c'est possible. On aurait donc aimé que l'aspect « je suis un voleur donc j'agis incognito » soit encore plus poussé pour nous obliger à le respecter. Là, si on se fait repérer, des sirènes se mettent en marche et avancer devient à peine plus délicat. Mis à part ce point et les passages de plate-forme un peu trop classiques, Sly Raccoon est vraiment excellent. Y jouer revient à s'installer confortablement devant la télé et à regarder un bon dessin animé, un bol de pop corn dans les mains.

Les notes
  • Graphismes 17 /20

    Si tous les jeux en cel-shading pouvaient être aussi jolis que Sly Raccoon ! L'ambiance du jeu est géniale, servie par des animations toujours impeccables et parfaitement fluides.

  • Jouabilité 18 /20

    Sly est super agile et se balade sans aucun problème dans les niveaux. La jouabilité, élément primordial d'un jeu de plate-forme, est exemplaire. Sly répond au doigt et à l'oeil, même dans les situations les plus périlleuses.

  • Durée de vie 14 /20

    Beaucoup de niveaux à visiter, mais une difficulté trop peu élevée. On avance trop vite pour finalement terminer le jeu en un clin d'oeil. Reste alors à se pencher sur la recherche de tous les indices pour ouvrir le coffre-fort de chaque zone.

  • Bande son 17 /20

    Le jeu est intégralement traduit en français. Les voix sont bien travaillées, mais on préfère tout de même les entendre en VO. Donc si vous avez l'occasion de vous procurer le jeu dans sa version anglaise, n'hésitez pas ! Les musiques et les bruitages y sont pour beaucoup dans l'ambiance cartoon qui se dégage du titre.

  • Scénario 16 /20

    L'univers délirant de Sly Raccoon est exposé au travers de plusieurs cinématiques très rythmées et au look complètement fou. Les personnages deviennent vite attachants.

Même s'il reste très classique dans son déroulement, Sly Raccoon trouve parfaitement sa place parmi les meilleurs jeux de plate-forme de la PS2. Après Ratchet And Clank et avant Rayman 3, le raton laveur ravira tous les fanas du genre. Attention tout de même à savoir l'apprécier pour ne pas le dévorer d'une traite.

Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
17 janvier 2003 à 18:00:00
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (144)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.1/20
Mis à jour le 17/01/2003
PlayStation 2 Plate-Forme Sony Sucker Punch
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Conqueror's Blade : Au cœur des batailles et des conquêtes médiévales
    PC
  • Preview : New World, entre exploration et conquêtes, retour sur un sandbox en devenir
    PC
  • Preview : Devil May Cry 5 : les tueurs de démons sont en très grande forme
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Mortal Kombat 11
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Tom Clancy's The Division 2
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce