Menu
Sub Rebellion
  • PS2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Sub Rebellion sur PS2 /

Test Sub Rebellion sur PS2 du 06/01/2003

Test : Sub Rebellion
PS2
Sub Rebellion
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
06 janvier 2003 à 18:00:00
9/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13/20
Tous les prix
Prix Support
16.55€ PS2
35.31€ PS2
Voir toutes les offres
Partager sur :

Encore plus rarissimes que les simulations de pêche ou les softs de plongée, les jeux de tir sous-marin sont une denrée rare qui s'apprécie surtout entre des mains initiées aux attraits particuliers que peuvent dissimuler ce genre de titres. Bonne ou mauvaise nouvelle, à vous de voir, Sub Rebellion vise un public plus large que les seuls passionnés de simulation, et tente de faire son trou dans une catégorie encore totalement immergée sur la console de Sony.

Sub Rebellion

Autant clarifier d'emblée la situation, au risque de générer quelques déceptions auprès des quelques puristes du genre,Sub Rebellion n'est pas vraiment ce que l'on peut considérer comme une simulation de sous-marin comme on pourrait le dire d'un Sub Command, par exemple. Le soft développé par Metro3D tient en effet davantage d'un jeu d'arcade, voire d'un shooter, que d'autre chose. Ouf, pourraient dire ceux qui n'éprouvent que peu de plaisir à potasser la doc d'un jeu pendant des heures pour faire démarrer un prototype militaire virtuel.Sub Rebellion a au moins la particularité d'offrir une prise en main quasi immédiate aux non initiés, permettant même aux moins coopératifs de visionner des vidéos explicatives pour clarifier la situation. Le parti pris est donc très clair : Sub Rebellion ne sera certes pas le nouveau simulateur de sous-marin de l'année 2003, mais il a en tout cas pour ambition d'être le trouble-fête inattendu de la catégorie des jeux de tir, du moins en théorie. En pratique, le gameplay de Sub Rebellion se fait enterrer comme il se doit par celui d'un Ace Combat 4, si l'on m'autorise une telle comparaison, et dans le genre, le modeste Aquanox nous avait déjà autrement plus convaincus.

Sub Rebellion
Il vaut mieux ne pas s'exposer longtemps à la surface...
Quelques minutes suffisent en effet pour prendre conscience des évidentes lacunes qu'affichent ce soft, essentiellement d'un point de vue ludique. On a beau tenter de se replacer dans le contexte en imaginant un conflit militaire futuriste entre l'Empire qui envisage de dominer le monde et les Forces Alliées, on a tout de même bien du mal à se laisser prendre au jeu. L'univers de Sub Rebellion est pourtant censé représenter un monde qui, tel celui des Atlantes, s'est vu presque totalement submergé par les eaux, rendant indispensables les transports à bord de sous-marins blindés et surarmés pour résister aux assauts des forces adverses. On prend donc connaissance des objectifs de mission avec cette nonchalance qui caractérise le joueur peu convaincu par les raisons du conflit dans lequel il est impliqué, préoccupé surtout par le domptage de son nouvel engin.

Sub Rebellion
... et vite replonger !
Après un bref et prudent passage dans le tutorial, on s'aperçoit que les contrôles n'ont finalement rien de vraiment sorcier, et c'est presque avec stupeur que l'on constate que le maniement du Chronos, le premier sous-marin du jeu, se révèle particulièrement accessible. Trop, peut-être. Et c'est justement là que Sub Rebellion génère l'ennui. S'il ne faut guère de temps pour maîtriser le maniement du Chronos, il en faut encore moins pour constater le manque de profondeur du gameplay. Rien, ou presque, ne contribue à donner l'impression de piloter un sous-marin. Je veux bien croire que les engins futuristes du soft n'ont pas grand-chose en commun avec les mastodontes de la Seconde Guerre Mondiale, mais ni l'architecture du sous-marin, ni les différents types de manoeuvres ne se rapprochent un tant soit peu de ce que l'on connaît. A part les mouvements atypiques et laborieux, la gestion du sonar et le système de lock pour lancer les torpilles, il ne faut pas s'attendre à grand-chose de crédible ou de réaliste, comme un éventuel ensablement du sous-marin en profondeur ou encore la tension que devrait générer un lâcher de torpilles. Finalement, on ne garde à l'esprit la carrure de l'engin que l'on pilote qu'à travers les déplacements laborieux que l'on est amené à faire pour approcher une cible ou esquiver tant bien que mal un missile ennemi. Difficile, dans ces conditions, de ne pas perdre patience malgré la possibilité d'upgrader son sous-marin et la présence d'un autre engin pilotable : l'Achille.

Sub Rebellion
Le sonar permet de localiser les cibles rapidement.
Que reste-t-il donc, au final, pour relancer l'intérêt d'un titre qui échoue à captiver l'attention du joueur à cause de son aspect laborieux et franchement répétitif, voire presque frustrant à certaines occasions ? Pas de mode multijoueurs, des visuels franchement décevants malgré quelques effets de flotte sympathiques et des mouvements de bulles relativement crédibles, des bruitages plutôt soignés qui contrastent avec une bande-son ravagée par des musiques totalement décalées par rapport à l'ambiance du soft, et quelques idées moyennement intéressantes comme la possibilité de détruire des portions du décor pour découvrir des trésors enfouis, ou de s'aventurer en surface pour anéantir des installations ennemies. Si n'était la présence essentielle du sonar,Sub Rebellion n'aurait pas grand-chose à offrir en termes de crédibilité qui puisse lui éviter de s'attirer les foudres des puristes qui ne jurent que par l'authenticité d'une bonne vieille simulation. A qui donc s'adresse ce titre ? Sans doute aux joueurs qui aiment vivre en prenant des risques, y compris celui de se retrouver avec une telle curiosité entre les mains après un passage dans le rayon des occasions d'un revendeur pas très professionnel.

Les notes
  • Graphismes 12 /20

    Des graphismes tout juste corrects qui peinent à se renouveler. Les animations sont excessivement lentes mais le jeu affiche tout de même quelques effets.

  • Jouabilité 10 /20

    Le gameplay se veut résolument arcade et donc très accessible, mais il manque cruellement de profondeur. Seule la lourdeur des déplacements et le caractère laborieux de la progression permettent de rappeler qu'il s'agit bien de piloter des sous-marins.

  • Durée de vie 10 /20

    Sub Rebellion ne possède pas grand-chose pour faire durer le plaisir (le supplice ?). Pas de mode multijoueurs et des missions qui peinent à se renouveler.

  • Bande son 8 /20

    Des musiques inappropriées viennent gâcher une ambiance sonore qu'on aurait voulue beaucoup plus immersive.

  • Scénario 8 /20

    Difficile de s'immerger réellement dans ce conflit futuriste qui se résume à du shoot finalement beaucoup trop basique.

Sub Rebellion aura certainement du mal à trouver son public malgré l'absence de concurrence sur le support PS2. Les puristes lui préféreront une bonne simulation sur PC et les amateurs de shoot pourront trouver beaucoup mieux en matière de combats aériens.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
06 janvier 2003 à 18:00:00
9/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13/20
Mis à jour le 06/01/2003
PlayStation 2 Action Irem Metro3D
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live