Menu
L'Aigle De Guerre
  • GBA
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / L'Aigle De Guerre sur GBA /

Test L'Aigle De Guerre sur GBA du 23/12/2002

Test : L'Aigle de Guerre
GBA
L'Aigle De Guerre
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
23 décembre 2002 à 18:00:00
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (29)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15/20
Tous les prix
Prix Support
12.16€ GBA
Voir toutes les offres
Partager sur :

Le Français (Corse diront certains) le plus célèbre du monde, Napoléon Bonaparte, a toujours aussi soif de conquêtes et envahit en cette fin d'année 2002, le territoire de la GBA. Ceci est déjà plutôt étonnant en soit, mais si nous vous précisons que l'invasion de notre fougueux Empereur a cette fois été préméditée par nos amis japonais, vous pouvez être sûrs qu'il ne pourra ressortir de ce métissage de cultures qu'un cocktail explosif.

L'Aigle de Guerre

L'année 2002 aura été marquée par Napoléon, du moins dans vos vertes contrées. Entre les documentaires qui lui ont été consacrés et la série phare de France 2, le « petit » homme ne sera pas passé inaperçu, loin s'en faut. Il faut dire que l'histoire de ce personnage est tout bonnement incroyable et ce n'est pas pour rien qu'il a acquis outre atlantique une grande renommée en se posant comme un des français les plus populaires. Sans rentrer dans la polémique qui veut que Napoléon eut été un Despote et rien d'autre, l'homme a, et cela, tout le monde le concédera, un véritable génie militaire qui a gravi les échelons hiérarchiques en s'affirmant comme un meneur d'hommes, un fin stratège et un tacticien hors pair. C'est donc cette figure emblématique de l'histoire française, qui est le matériau principal de L'aigle de Guerre. Aussi grande soit la notoriété de Napoléon, on constate que bien peu de jeux lui ont finalement été consacrés. Entre un Waterloo et un Napoléon 1813 (tous deux sur PC) qui avaient comme point commun une navrante médiocrité, on ne retrouve pas grand-chose. C'est de ce fait assez étonnant que la GBA accueille cet illustre personnage, qui plus est dans un jeu de stratégie en temps réel, genre très peu développé sur la portable de Nintendo.

L'Aigle de Guerre
Davout vous apprendra les rudiments militaires nécessaires à la victoire.
L'aigle de Guerre est donc un STR reprenant quelques grandes batailles de l'histoire française. Autant le dire tout de suite, si on retrouve certains personnages réels (Murat, Nicolas Davout, Wellington, etc.), le jeu tend très facilement vers le fantasmagorique et ne respecte pas vraiment le contexte historique. Par exemple, au tout début de l'aventure, le maréchal duc de Wellington est à la recherche d'une pierre magique et il nous faudra par la suite affronter un monstre qu'une sorcière aura créé à l'aide de ladite pierre. Il est certain que les historiens et les puristes vont grincer des dents, mais quelque part, on peut au moins affirmer que cet aspect a pour lui de dynamiser les batailles et de diversifier les objectifs. Ceux-ci sont de plusieurs ordres mais restent malgré tout assez peu originaux. Ainsi, d'une prise de camp adverse, en passant par la destruction d'unités, pour en revenir à l'éradication de certains monstres, vous aurez un peu l'impression de tourner en rond. Le plus souvent, vous dirigerez par l'entremise de Napoléon, des fantassins, cavaliers, canons, et, selon les objectifs, vous serez amenés à prendre le contrôle d'une flotte navale. Vous aurez bien entendu à assigner à chacune de vos troupes des ordres bien précis. Vous pourrez redonner de l'énergie à vos soldats blessés et vous créerez, en fonction de vos ressources, des unités en cours de bataille. Bref, tout ce qu'on est en droit d'attendre d'un bon petit général.

L'Aigle de Guerre
Protégez votre forteresse des vagues d'ennemis incessantes.
Si les missions sont assez variées d'un point de vue environnemental, il est un peu dommage de constater que l'intérêt s'étiole plus on avance dans le jeu. Pour palier à tout ceci, on trouve également un mode combat (pour deux joueurs) ainsi que trois mini-jeux, sous forme de petites missions, bien conviviaux. Comme nous le précisions plus avant, l'aspect graphique est honnête. Si les décors sont nombreux, ceux-ci sont assez austères et ne peuvent prétendre au titre de chefs-d'oeuvre. Les animations de vos unités sont correctes et le côté surréaliste du jeu permet d'intégrer quelques petits éléments sympathiques comme des sorcières et des monstres en tout genre, ce qui redonne des couleurs à l'ensemble. Le design, très typé japonais, ne plaira pas à tout le monde. Néanmoins, les écrans où interviennent les principaux personnages bénéficient d'un look fort agréable. La bande-son, elle, nous gratifie d'une version de la Marseillaise tendance électronique et les quelques bruitages émaillant les parties ne sont pas vraiment ce qu'on a fait de mieux au jour d'aujourd'hui, la palme d'or revenant aux bruitages de fusil qui renvoient à ceux de pistolets à bouchon.

L'Aigle de Guerre
Bigre, on ne m'avait pas dit que Napoléon avait affronté des monstres de 10 mètres de hauteur crachant des flammes.
Après être passé par le petit didacticiel, sous l'oeil vigilent de Davout, vous serez à même de mener vos batailles comme un véritable empereur. Les possibilités offertes sont tout de même paradoxales. En effet, elles sont assez complètes sans vraiment l'être. Si vous êtes un fan de STR, les limitations se feront très vite sentir alors qu'en revanche, si vous cherchez à vous initier à ce genre de jeu, L'aigle de Guerre est un bon parti-pris : ni trop simple, ni trop compliqué. Mais revenons-en à cette fameuse jouabilité. Vous endossez le rôle de Napoléon qui, s'il ne participe pas à la bataille d'une façon directe, pourra parcourir le champ de bataille et dicter ses ordres à chaque unité. Ainsi, vous pouvez ordonner à vos troupes d'aller attaquer un ennemi en particulier, de prendre de force le château du camp adverse ou de défendre votre territoire. Généralement, vous aurez sous vos ordres un nombre restreint de soldats et deux commandants, voire plus. Ces derniers sont importants, puisque non seulement ils peuvent regrouper plusieurs unités sous leurs ordres (ceci est très important si vous voulez attaquer un ennemi particulièrement puissant) mais ils ont pour eux de redonner des pouvoirs spéciaux à notre empereur. Des pouvoirs spéciaux ? Eh oui, rappelez-vous de l'univers fantastique évoqué quelques lignes plus haut. Ces pouvoirs vous permettent notamment de remonter le moral de vos troupes pour que ces dernières soient plus combatives ou de regrouper toutes vos unités autour de vous.

L'Aigle de Guerre
A la fin de chaque mission, un nombre de point vous sera octroyé en fonction de vos résultats.
Comme vous le voyez, l'aspect tactique est bien présent, même si celui-ci montre clairement ses limites au bout de quelque temps. Il est en effet impossible de sélectionner un nombre d'unités pour leur ordonner telle ou telle tâche, ce qui est vite agaçant surtout dans le feu de l'action. Ensuite, il est dommage que le nombre d'unités par chapitre (bataille) soit limité. Vous aurez ainsi dès le début de chaque affrontement, un nombre fixe d'unités que vous répartirez comme bon vous semble, entre votre infanterie, cavalerie ou artillerie. Au fur et à mesure du déroulement de la bataille, vous pourrez créer d'autres soldats mais uniquement après que certains se soient faits tuer. Bref, cette limitation est frustrante et il est toujours dommage de constater que vos caisses sont pleines d'or et que vous ne pouvez pas vraiment en profiter pour faire pencher l'issue de la bataille en votre faveur. Tout ceci pour dire, que L'aigle de Guerre possède un background vraiment atypique qui pourra en rebuter plus d'un. Mais, en faisant fi de ceci, on se retrouve devant un STR assez complet qui est destiné, malgré la rapide difficulté des missions, à des néophytes en la matière qui voudraient goûter à ce type de soft épuré de toute complexité.

Les notes
  • Graphismes 11 /20

    Le jeu a vieilli depuis sa sortie japonaise. Si le design global du titre est agréable, les champs de bataille sont plutôt vides. Malgré tout, la diversité des environnements et quelques ennemis originaux égayent le tout.

  • Jouabilité 12 /20

    Un bon nombre de tâches à gérer en cours de bataille mais il est dommage que l'interface ne soit pas mieux pensée. Ainsi, aller au devant de chaque soldat pour lui administrer des soins ou lui donner un ordre, est assez lourd surtout quand la bataille bat son plein.

  • Durée de vie 14 /20

    Plusieurs chapitres constituent l'histoire. La difficulté est progressive et si vous voulez avancer, le "Rentre dedans" n'est pas la meilleure solution. Le mode deux joueurs est très convivial et pour peu que vous possédiez deux cartouches, vous passerez de bons moments.

  • Bande son 8 /20

    Les bruitages sont pauvres et notre Marseillaise bénéficie d'une version des plus émouvantes qui soit tant sa qualité est dérisoire.

  • Scénario 12 /20

    L'idée d'inclure dans l'histoire originelle, des éléments imaginaires, est assez sympathique, mais ne fait pas du scénario un modèle du genre.

Dans l'absolu, ce titre se veut original et pourra satisfaire les joueurs désirant s'initier au monde des jeux de stratégie en temps réel. Maintenant, les restrictions au nouveau des tactiques de combat seront un frein majeur pour que l'amateur du genre puisse jouir pleinement de ce jeu. De plus, les quelques défauts présents au niveau du gameplay alourdissent les batailles, ce qui est tout de même malheureux.

Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
23 décembre 2002 à 18:00:00
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (29)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15/20
Mis à jour le 23/12/2002
Gameboy Advance Stratégie Nintendo Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live