Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / NBA Live 2003 / NBA Live 2003 sur PS1 /

Test NBA Live 2003 sur PS1 du 19/12/2002

Test : NBA Live 2003
PS1

« Résiste ! Prouve que tu existes ! » Et oui, la PSOne est toujours là. Fatiguée, mais toujours là. Pour preuve, voici qu'elle accueille l'édition 2003 de NBA Live. Ah bein ça alors, pour une surprise ! ...

On prend les mêmes et on recommence. Voilà le sous-titre qu'aurait pu porter NBA Live 2003. Depuis l'année dernière, pratiquement rien n'a changé. Seul l'oeil expert parviendra à déceler quelques animations par-ci par-là, mais le commun des joueurs n'y verra lui qu'une simple actualisation de la base de données de l'édition 2002. Une fois n'est pas coutume, nous n'attendrons pas la fin du test pour sortir la traditionnelle phrase qui va bien. Allez tous en choeur : « Ceux qui possèdent déjà une version antérieure de NBA Live pourront parfaitement se passer de celle-ci ». C'est bien, les enfants, ça commence à rentrer. Alors bon, pas la peine de traîner ses baskets sur le menu principal trop longtemps, il ne propose absolument rien de neuf. Dans l'ordre et de haut en bas, vous pourrez de nouveau disputer des matches d'exhibition, toute une saison régulière ainsi que des playoffs. Vous pourrez également participer à des concours à 3 points et à des 1 contre 1 avec Michael Jordan. L'entraînement, le draft NBA et les défis NBA Live ferment la marche de ce menu, ma foi, bien complet.

Les angles de caméra sont nombreux.

Sur le parquet, pas grand chose de nouveau non plus. Les contrôles sont exactement les mêmes qu'auparavant, on prend alors ses marques immédiatement. Les passes, les feintes, les dunks, les tirs en extension, tout ça s'effectue le plus simplement du monde grâce à la jouabilité déjà bien rodée de la série. On peut changer de tactique la volée tout aussi rapidement. On reste par contre très déçu de constater que le Freestyle Control apparu cette année dans les éditions consoles 128 bits n'apparaît pas ici. Les possibilités sont donc vastes, c'est indéniable, mais on est finalement loin de ce qu'il aurait été possible d'obtenir avec ce fameux contrôle freestyle (pour mémoire, il permet de dribbler, de feinter ou de défendre en se servant du stick droit).

De drôles de têtes.

Pour tout ce qui touche à l'aspect technique, on va ressortir exactement la même rengaine que l'an passé. Graphiquement, c'est pas génial, génial. Les joueurs présentent toujours un physique très anguleux et encore une fois on ne peut s'empêcher de trouver les visages moins réussis que ceux de la version 2000. Les tribunes tiennent bien plus de la soupe aux pixels que du public en délire. Il faudra faire preuve d'un gros effort d'imagination pour y distinguer quoi que ce soit. Les animations, bien qu'assez nombreuses, ne s'emballent jamais vraiment et on reste constamment à un niveau de vitesse plutôt bas. Les ralentis, n'en parlons même pas. Ils doivent bien tourner à une image par seconde. C'est vilain, que ça en peut plus ! Côté bande-son, ça va déjà mieux. Le sempiternel Eric Besnard nous livre ses commentaires sur les matches. Ses paroles s'enchaînent bien, mais son répertoire de répliques semble moins garni que sur les autres versions du jeu. Ca reste de toute façon très bien. Les bruitages sont du même acabit et traduisent parfaitement l'ambiance des matches.

Le concours à 3 points.

Au final, NBA Live 2003 est un bon jeu de basket, c'est indéniable, mais qui n'apporte strictement rien au genre. Doit-on encourager cette politique de rééditions annuelles qui se suivent et se ressemblent ? Je ne sais pas et ce n'est peut-être pas à moi d'en juger, mais plutôt à nous tous. Si vous êtes prêts à débourser chaque année quelques biftons pour rien de plus que ce que vous aviez déjà l'année d'avant, c'est votre problème. La note ne sanctionne donc pas le manque d'originalité (en tout cas pas totalement) mais reflète le peu d'effort fourni pour affiner la réalisation technique. Ca fait deux-trois versions que la série stagne carrément sur PSX alors qu'elle va crescendo sur les autres supports (niveau technique mais aussi intérêt). Je ne sais pas s'il y aura un NBA Live 2004 sur PSOne, mais si c'est le cas, il aura intérêt à redresser la barre, au moins graphiquement.

Les notes
  • Graphique 12 /20

    La série donne vraiment l'impression de s'enlaidir de version en version. La modélisation des joueurs est très anguleuse, le public affreux et les animations assez lentes.

  • Jouabilté 16 /20

    Le titre a toujours su proposer une jouabilité adaptée à tous. Simple et intuitive, la prise en main ne pose aucun problème. Dommage que le Freestyle Control ne soit pas d'actualité dans cette version.

  • Duree 15 /20

    Toujours aussi complet au niveau des menus, l'édition 2003 ne trahit pas la richesse des volets précédents.

  • Son 15 /20

    Encore une fois, la bande son est d'un excellent niveau. Les commentaires s'intègrent bien à la partie tandis que les bruitages apportent un peu de crédibilité aux actions.

  • Scénario /

Prenez NBA Live 2002, changez le 2 en 3, remplacez les joueurs par ceux de la saison actuelle et vous obtenez NBA Live 2003. Le basket est plutôt bon mais les graphismes restent moyens. Voilà, vous savez tout, à vous de faire votre choix quant à l'achat ou non de ce titre.

Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Google +
Twitter
Journaliste de jeuxvideo.com
19 décembre 2002 à 18:00:00
12/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13/ 20
Mis à jour le 19/12/2002 Voir l'historique
PlayStation Sport Electronic Arts EA Sports
  • Partager cette page :
NBA Live 2003
PC NGC PS1 PS2 Xbox
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (5)
  • News
  • Vidéos (3)
  • Images (98)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : NBA Live 2003 sur PS1
    -
    PS1
Boutique
  • NBA Live 2003 PS1
    4.80 € Occasion
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.