Test Icewind Dale II- PC

PC

En attendant fébrilement la sortie de « Le seigneur des anneaux : Les deux tours », pourquoi ne pas se mettre en condition en se replongeant dans l'univers baroque des Royaumes oubliés. Interplay nous convie à reprendre du service avec la suite tant attendue d'Icewind Dale. Aventuriers de tout bord, il ne vous reste plus qu'à aiguiser vos lames, qu'à psalmodier vos meilleures incantations et à tendre vos arcs, car vous risquez bien en débutant cette nouvelle aventure de ne pas en revenir et ce dans tous les sens du terme.

Icewind Dale II

Une génération après les terribles faits d'armes et les batailles épiques qui ébranlèrent les étendues de Féérûne, un nouveau danger arrive des confins du Nord. Une armée de gobelins fait route vers le Sud et ravage tout sur son passage. Mais le Bien étant indissociable du Mal, un nouveau groupe d'intrépides aventuriers se lève et décide d'endiguer ce flot de ténèbres en brandissant leurs armes et en entonnant leurs chants guerriers. Votre aventure épique débutera dans la ville portuaire de Targos, l'une des Dix-Cités du Val De Bise. A peine débarqué de votre navire, vous aurez déjà des combats à livrer contre des hordes de gobelins. Par la suite, l'histoire vous mènera dans des contrées oubliées où le Mal semble avoir élu domicile. Vous l'aurez compris, Icewindale II est le digne successeur du premier opus, du moins d'un point de vue scénaristique, et, en tant que tel, vous amènera à vivre une fabuleuse quête où magie rime plus que jamais avec Héroïc Fantasy. Ce nouvel opus d'Icewind Dale se base sur les règles de la 3ème édition de Dungeons & Dragons, ce qui impliquera, entre autre, de nouveaux monstres à combattre, de nouveaux sorts à apprendre et de nouvelles zones à explorer. Pour les puristes désireux de tout connaître de cette nouvelle édition, il sera primordial de dévorer le manuel d'instructions qui se veut très complet. Je rassure néanmoins le profane, il n'est nul besoin de connaître et de maîtriser les règles de Dungeons & Dragons pour jouer à Icewindale II, l'ordinateur s'en chargeant pour vous.

Test Icewind Dale 2 PC - Screenshot 14Ces nombreux gardes doivent cacher quelque chose.

Comme dans tout bon rpg qui se respecte, la réussite de vos missions passera par une création minutieuse de vos personnages. Même si le soft vous propose d'emblée des équipes « faites main », il sera intéressant de créer de toute pièce votre groupe d'aventuriers pour pouvoir jouer avec des personnages qui vous correspondent véritablement. Ainsi, vous pourrez tout configurer, de la couleur de peau de votre personnage, à son alignement (qui influera sur les relations avec votre entourage), en passant par son appartenance à telle ou telle caste ou bien encore sa race. Concernant cette dernière variable, on remarque par rapport au premier opus, l'arrivée de nouvelles sous-races. En fonction du choix de votre race et de la puissance de certaines d'entre elles, le passage au niveau supérieur se calculera différemment. Si vous ne prenez pas le temps nécessaire lors de cette phase de jeu, vous risquez de vite vous retrouver avec un groupe déséquilibré du style, 3 guerriers, 2 nains, 1 elfle. Ainsi, la présence d'un prêtre par exemple, est absolument nécessaire pour soigner vos héros, plus encore que celle d'un magicien ou d'un guerrier. A vous de voir, sachant qu'il vous faudra malgré tout, trouver le juste milieu entre vos six personnages pour espérer avancer dans le jeu. Bien sûr, il y a encore énormément à dire sur la création de votre groupe mais il sera plus simple pour vous de le découvrir par vous même en jetant un petit coup d'oeil aux nombreux textes explicatifs qui pullulent dans le soft. Bref, une fois paré pour l'aventure, il ne vous restera plus qu'à aller croiser le fer et à massacrer du gobelin.

Test Icewind Dale 2 PC - Screenshot 15L'aventure commencera sur le port de Targos.

L'interface de jeu ne déstabilisera pas les fans de Baldur's Gate puisque Icewindale II utilise le moteur optimisé de ce jeu. Pour les autres, un petit passage par le livret d'instructions est fortement recommandé. Après, tout est fait dans ce titre pour éviter que vous vous retrouviez bloqué par un problème lié à la configuration. Vous trouverez à plusieurs endroits différents (pendant les loadings notamment) des petits tuyaux concernant la façon de profiter au mieux de l'interface, très pratique il va s'en dire. Enfin les commandes les plus utiles vous sont rappelées dans un petit livret en parallèle de celui d'instructions. Lorsque vous rencontrerez les personnages non jouables, qui vous assigneront divers objectifs, un système de dialogue se mettra en place avec plusieurs choix de réponses possibles. En fonction de ce que vous répondrez, vous serez plus ou moins bien perçus. Ceci étant, cela n'influera jamais sur la réussite d'une mission vitale. Les combats, eux, se déroulent en temps réel et vous aurez toujours le choix de vous battre de deux façons, soit en affrontant vos ennemis directement, soit en mettant le jeu en pause, ce qui vous permettra de souffler, d'analyser la situation et de donner vos ordres à vos aventuriers. Une fois ceci-fait, il ne restera plus qu'à réappuyer sur la barre d'espacement et à assister au massacre.

Test Icewind Dale 2 PC - Screenshot 16Du temps est demandé à l'accueil, pour la création de vos personnages.

Techniquement parlant, Icewindale II nous offre de très beaux environnements, superbement détaillés mais le tout pourra vous paraître un peu obsolète, puisque l'ensemble rappelle tout de même Baldur's Gate II qui date tout de même, rappelons-le, de plus de deux ans. Les environnements sont diversifiés et plusieurs zones ressemblent à de véritables tableaux de maître.N'omettons pas non plus, de préciser que le jeu tourne correctement sur des configurations moyennes. De plus vous pourrez toujours désactiver certains effets pour optimiser la rapidité de jeu. La bande-son est tout simplement fa-bu-leuse. Les thèmes musicaux sont magnifiques et amplifient l'aura de mystère qui plane sur le soft et les bruitages sont impressionnants. Il faut entendre l'écho des guerriers s'entraînant dans l'enceinte de Targos, avant l'attaque gobeline pour se rendre compte de l'immense travail fourni par les développeurs. De plus, la version française est très bonne, chose assez rare pour être signalée. Les voix correspondent bien aux personnages et la plupart du temps les doubleurs sont vraiment dans le ton. Un pur bonheur pour l'ouie.

Test Icewind Dale 2 PC - Screenshot 17Les combats contre les magiciens sont parmis les plus durs.

La durée de vie de cet opus semble vraiment immense, ne serait-ce que par la difficulté de plusieurs missions. Ne vous fiez pas aux premiers objectifs dans la ville de Targos puisque ceux-ci s'apparentant plus à de basses besognes (allez acheter des flèches, réparer une grue, etc), ils ne reflètent pas vraiment ce qui vous attend par la suite. Pour vous donner un ordre d'idée et en faisant abstraction des missions mentionnées plus avant, si vous ne préparez pas soigneusement votre premier affrontement contre un magicien se cachant dans la ville portuaire, vous risquez de perdre un ou deux personnages et sachant qu'il ne sera pas aisé d'acheter un sort de résurrection et de l'utiliser (et oui encore faut-il que votre prêtre soit en vie !) vous comprendrez la difficulté de la chose. Le combat est omniprésent dans Icewind Dale II et comme je le mentionnais plus haut, si vous ne préparez pas correctement votre équipement ou vos sorts vous allez très souvent utiliser vos sauvegardes. A ce sujet, le titre sauvegardera automatiquement avant chaque affrontement particulièrement corsé. Idéal pour les joueurs ne sachant pas s'arrêter (je l'avoue honteusement cela m'arrive à chaque partie !).

Test Icewind Dale 2 PC - Screenshot 18Le nombre d'ennemis à l'écran peut être très impressionnant.

Et puisque tout a une fin, je me permettrai de conclure. Croyez bien qu'il m'a été aussi pénible de lâcher Icewind Dale II que de rédiger ce test. J'aurai pu écrire des pages et des pages sur ce jeu, mais je me ferai Bourreau en vous exhortant à le découvrir par vous-même. Icewind Dale II est donc le digne successeur du premier opus. L'aventure est extrêmement prenante, la durée de vie est énorme et le plaisir de jeu est tout simplement immense. Si vous avez aimé la série des Baldur's Gate et les premiers épisodes d'Icewindale, ce nouvel opus est fait pour vous. Un pur bijou vidéoludique.

Logan, le 17 décembre 2002

Les notes

  • Graphismes 16/20

    Les décors sont remplis de petits détails, les personnages sont très charismatiques et les effets de lumières de bon nombre de sorts sont impressionnants.

  • Jouabilité 15/20

    Le jeu se veut plus ou moins simple d'accès. Vous pouvez avancer dans l'aventure en ne prêtant pas attention à tout l'aspect configuration. Ceci dit, si vous prenez le temps de faire le tour de les caractèristiques de vos avatars, vous pourrez obtenir des personnages très puissants et très complets dans plusieurs domaines.

  • Durée de vie 16/20

    La quête principale se voulant encore plus énorme que celle des précédents épisodes, vous passerez du temps devant votre écran. Si vous désirez compléter toutes les quêtes secondaires et obtenir les 303 sorts utilisables, prévoyez le thermos de café, débranchez votre téléphone et bâillonnez votre chien.

  • Bande son 18/20

    C'est magnifique. Les musiques sont sublimes. Elles amplifient l'ambiance magique du soft et bercent le joueur. Les bruitages ne sont pas en reste avec des digits surprenantes et un doublage français très convaincant.

  • Scénario 14/20

    Dans la continuité du premier opus. A mesure que vous avancerez vous en apprendrez plus sur l'histoire du jeu qui met en scène une nouvelle menace planant sur les royaumes oubliés.

  • Note Générale17/20

    Les mots me manquent. Icewindale II est un excellent jeu. Au jour d'aujourd'hui où la 3D prédomine, il est vraiment agréable de se replonger dans un rpg « à l'ancienne ». Ce jeu hantera vos nuits et l'aventure se voulant très longue, vous n'êtes pas prêt d'en revenir.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 17/20

Retour haut de page

Infos jeu

  • Editeur : Interplay
  • Développeur : Black Isle Studios
  • Type : Jeu de Rôle
  • Multijoueurs : oui
  • Sortie France : Octobre 2002
  • Version : Française intégrale
  • Config minimum : Win 95/98/Me/2000/XP, PII 350 Mhz ou AMD K6(R)-III/400Mhz, 64 Mo de RAM
  • Config conseillée : PIII 500 Mhz ou AMD Duron ou Athlon, 128 Mo de RAM
  • Classification : Déconseillé aux - de 12 ans
  • Similaire à :
    Planescape : Torment
    Baldur's Gate
Mots-clefs : Icewind Dale 2, Dungeons & Dragons Dungeon & Dragons Dungeon & Dragons Dungeon & Dragons Dungeons and Dragons Dungeons and Dragons Donjons & Dragons Donjon & Dragons AD&D

Vidéos

Voir les 2 vidéos de Icewind Dale II